Dette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dette

Message  Laulau le Mer 11 Avr - 16:13

Mais au fait, pourquoi tant de dettes de l'état français ?



Ma foi, il y en a pour qui la dette est une belle source de revenus.
La loi Pompidou-Giscard devait officiellement servir à protéger l'État de ses propres excès pour limiter l'inflation monétaire. L'inflation apparait dès lors qu'un État abuse de sa planche à billet et se retrouve dans l'impossibilité de détruire l'excés de monnaie qu'il a créé. Forcer l'État à s'endetter au profit des banques privées revient à soumettre le budget souverain au véto de celles-ci. C'est surtout le moyen de détourner légalement des sommes considérables au profit des banques privées, lesquelles n'ont fait que prêter à l'État Français à des taux élevés de l'argent qu'elles ont emprunté à la banque de France (donc à l'État) à des taux très bas.
Ce magnifique cadeau aux banques devait nous éviter l'inflation, c'est vrai que depuis 1979, les prix n'ont pas bronché! MdR
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  Pitaland le Ven 13 Avr - 12:55

S'il n'y avait pas dette, ça ne serait pas une belle source de revenus.

Ce ne sont pas les banques qui inventent les dépenses et les recettes publiques, il ne faut pas inverser les rôles.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  trami le Ven 13 Avr - 13:38

Pitaland a écrit:S'il n'y avait pas dette, ça ne serait pas une belle source de revenus.

Ce ne sont pas les banques qui inventent les dépenses et les recettes publiques, il ne faut pas inverser les rôles.
Non mais il faut en rechercher les causes structurelles da,s :
-l'ordonnance de 1967,qui introduit la parité salariés /patrons dans les instances de décision de la sécurité sociale
-la loi de finances de 2005 (dite loi Chirac ) qui pousse le budget de la sécu dans le budget de l'état !
l'opération n'avait pour objet que de soulager le budget général en piquant lea trésorerie résiduelle entre encaissement des cotisations et décaissement par consommation des prestations !
De ce fait les dérapages de la sécu obèrent désormais le budget général ,d'où les mesures "bertrand/Bachelot de déremboursements continus ,sans restaurer le moindre équilibre !
À noter que l'Alsace /Lorraine bénéficie d'un système dérogatoire (conseil composé de 23 syndicaliste salariés et 2 représentants autres ),les conseils prennent les mesures d'équilibre ,maintenant un remboursement à 90%,mais les dépenses résisuelles sont couverrtes par une mutuelle obligatoire financée par les cotiisations générales !
Pour la spéculation internationale ,il faut aller chercher aussi chez Giscard une loi de 1963 qui interdisait à la banque de France de prêter directement à l'état ,obligeant l'état à "taper" les banques privées ! cette mesure était tellement rétrograde qu'elle a été reprise par l'Europe ,ce qui a créé les appels d 'air grecs-islandais-espagnols ,avec pour plus tard la France ,l'Italie,l'Angleterre ,le portugal ........
CFe sont ces textes qu'il faudrait supprimer pour remettre le char de l'état sur ses roues !
Ajoutez à cela la fameuse formule de " la concurrence libre et non faussée " qui introduit les renards dans le poulailler !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Canne blanche

Message  Laulau le Dim 15 Avr - 11:27

Pitaland a écrit:S'il n'y avait pas dette, ça ne serait pas une belle source de revenus.

Ce ne sont pas les banques qui inventent les dépenses et les recettes publiques, il ne faut pas inverser les rôles.


C'est l'instrument qu'il vous faut! Sans blagues? Vous avez devant les yeux la cause de la dette: les intérêts que l'état s'oblige à payer aux banques, et tout ce que vous avez à dire c'est: il ne fallait pas emprunter ? Comment investir sans emprunter ?
Après la guerre et jusqu'en 1973 la France à investi dans la reconstruction du pays, dans le nucléaire, dans les transports, dans le logement et pour cela elle a emprunté, pour l'essentiel, sans intérêts. Et en 1973 il n'y avait pas ou peu de dettes.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

emprunts

Message  trami le Dim 15 Avr - 12:21

Laulau a écrit:
Pitaland a écrit:S'il n'y avait pas dette, ça ne serait pas une belle source de revenus.

Ce ne sont pas les banques qui inventent les dépenses et les recettes publiques, il ne faut pas inverser les rôles.


C'est l'instrument qu'il vous faut! Sans blagues? Vous avez devant les yeux la cause de la dette: les intérêts que l'état s'oblige à payer aux banques, et tout ce que vous avez à dire c'est: il ne fallait pas emprunter ? Comment investir sans emprunter ?
Après la guerre et jusqu'en 1973 la France à investi dans la reconstruction du pays, dans le nucléaire, dans les transports, dans le logement et pour cela elle a emprunté, pour l'essentiel, sans intérêts. Et en 1973 il n'y avait pas ou peu de dettes.

Il fut un temps où les emprunts d'état se contractaient sous forme d'obligations couvertes haut la main par les français ,puis les bons du trésor
soucrits dès leur émission !
Où a-t-on eu la tête pour se coller dans les pattes de spéculateurs couverts et encouragés par l'Europe ?
Il a falu sarko et son refus du référendum de 2005 pour nous coller dans cette situation !
Les banques jouent du "spread" et de la prise à découvert(formules inadmissibles )
Il est donc grand temps de bouziller ces machines à cash qui ne fonctionnent qu'au profit des spéculateurs et au détriment de la société !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

spread

Message  trami le Dim 15 Avr - 12:28

trami a écrit:
Laulau a écrit:
Pitaland a écrit:S'il n'y avait pas dette, ça ne serait pas une belle source de revenus.

Ce ne sont pas les banques qui inventent les dépenses et les recettes publiques, il ne faut pas inverser les rôles.


C'est l'instrument qu'il vous faut! Sans blagues? Vous avez devant les yeux la cause de la dette: les intérêts que l'état s'oblige à payer aux banques, et tout ce que vous avez à dire c'est: il ne fallait pas emprunter ? Comment investir sans emprunter ?
Après la guerre et jusqu'en 1973 la France à investi dans la reconstruction du pays, dans le nucléaire, dans les transports, dans le logement et pour cela elle a emprunté, pour l'essentiel, sans intérêts. Et en 1973 il n'y avait pas ou peu de dettes.

Il fut un temps où les emprunts d'état se contractaient sous forme d'obligations couvertes haut la main par les français ,puis les bons du trésor
soucrits dès leur émission !
Où a-t-on eu la tête pour se coller dans les pattes de spéculateurs couverts et encouragés par l'Europe ?
Il a falu sarko et son refus du référendum de 2005 pour nous coller dans cette situation !
Les banques jouent du "spread" et de la prise à découvert(formules inadmissibles )
Il est donc grand temps de bouziller ces machines à cash qui ne fonctionnent qu'au profit des spéculateurs et au détriment de la société !


Spread : c'est un truc qui est maintenant informatisé et qui calcule la dérivée des cours boursiers ou autres qui fait du "trading" instantané !
Ces machines passent des ordres d'achat ou de vente en 1/millionième de seconde ,et parfois le système s'emballe et ça crée des bulles ou leur éclatement
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  Pitaland le Dim 15 Avr - 20:27

Laulau a écrit:
C'est l'instrument qu'il vous faut! Sans blagues? Vous avez devant les yeux la cause de la dette: les intérêts que l'état s'oblige à payer aux banques, et tout ce que vous avez à dire c'est: il ne fallait pas emprunter ? Comment investir sans emprunter ?
Après la guerre et jusqu'en 1973 la France à investi dans la reconstruction du pays, dans le nucléaire, dans les transports, dans le logement et pour cela elle a emprunté, pour l'essentiel, sans intérêts. Et en 1973 il n'y avait pas ou peu de dettes.
Ne dites pas ça à un banquier, il va rigoler.

S'il y a intérêts, c'est qu'il y a dette à rembourser. Si vous n'avez pas d'intérêts à rembourser, c'est que vous n'avez plus de dettes.

Si vous pensez que si la pluie existe, c'est parce qu'il y a des marchands de parapluie, qu'est-ce que j'y peux.

Vous savez bien que cette dette vient de la forte augmentation des dépenses publiques et c'est l'accumulation des déficits qui a créé la dette, s'il n'y avait pas eu de dette, il n'y aura pas d'intérêts à payer.

Pendant la reconstruction, la croissance a permis de couvrir les dépenses qui étaient essentiellement d'investissements et profitables à l'économie, c'est beaucoup moins le cas aujourd'hui. Les dépenses sociales étaient plus faibles qu'aujourd'hui.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  trami le Lun 16 Avr - 9:01

Pitaland a écrit:
Laulau a écrit:
C'est l'instrument qu'il vous faut! Sans blagues? Vous avez devant les yeux la cause de la dette: les intérêts que l'état s'oblige à payer aux banques, et tout ce que vous avez à dire c'est: il ne fallait pas emprunter ? Comment investir sans emprunter ?
Après la guerre et jusqu'en 1973 la France à investi dans la reconstruction du pays, dans le nucléaire, dans les transports, dans le logement et pour cela elle a emprunté, pour l'essentiel, sans intérêts. Et en 1973 il n'y avait pas ou peu de dettes.
Ne dites pas ça à un banquier, il va rigoler.

S'il y a intérêts, c'est qu'il y a dette à rembourser. Si vous n'avez pas d'intérêts à rembourser, c'est que vous n'avez plus de dettes.

Si vous pensez que si la pluie existe, c'est parce qu'il y a des marchands de parapluie, qu'est-ce que j'y peux.

Vous savez bien que cette dette vient de la forte augmentation des dépenses publiques et c'est l'accumulation des déficits qui a créé la dette, s'il n'y avait pas eu de dette, il n'y aura pas d'intérêts à payer.

Pendant la reconstruction, la croissance a permis de couvrir les dépenses qui étaient essentiellement d'investissements et profitables à l'économie, c'est beaucoup moins le cas aujourd'hui. Les dépenses sociales étaient plus faibles qu'aujourd'hui.

Non ,cela résulte d'une politique financière à la noix des instances européennes ,résultant de la politique reagan/bush,assaisonnée de thatchérisme !
Il faut effectivement tuer la spéculation qui joue ,non sur des valeurs ,mais sur des symboles !Voyez en bourse ,ils jouent sur la profitabilité du montant des actions ,non sur la valeur intrinsèque des entreprises !On est plus attentif aux prises de participation par des raiders venant des paradis fiscaux que des innobvations ou nouveaux marchés conquis par la boîte !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  Laulau le Lun 16 Avr - 11:54

@Pitaland
Bon je crois que j'ai compris et il n'y a qu'une alternative, puisque vous avez devant les yeux la preuve que l'essentiel de la dette accumulée est due aux intérêts que l'on nous a obligé de payer:
Soit vous êtes complétement idiot, ce que je ne crois pas!
Soit vous vivez de ces intérêts et vous avez peur pour vos petites économies de petit rentier.
Alors tremblez!
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Etienne Chouard

Message  Laulau le Lun 16 Avr - 16:56

avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  trami le Lun 16 Avr - 18:21


*Il me semble avoir expliqué la cause de la dette française!
Deux lois sont principalement en cause :
-ordonnances de 1967 suivies par la loi de finances de 2005 (Chirac) qui intègrent la sécurité sociale au budget de l'état !
Cette mesure {à courte vue} avait pour objet de verser au budget de l'état les fonds de la sécu,y compris ses réserves ,mais aussi
avait pour finalité de fournir les recettes des cotisations (en attendant les versements de prestations ,ce qui constitue un matelas financier très important ) .......mais comme les budgets étaient soumis à l'examen de l"assemblée nationale ,absolument ignare en matière de sécu ,on a connu des dérapages sensationnels [et ce ne sont pas les mesures de restriction des prestations :*franchises *recul de l'âge de départ à la retraite *baisse des cefficients de valorisation des prestations familiales qui pourront redresser la barre !
- loi Giscard (1984 je crois ) interdisant à la banque de France de faire des avances à l'état ! Cette mesure a été reprise par l'art 127 des traités européens !La BCE est obligée de prêter à des banques privées ,qui prêtent elles mêmes aux états !
Il y a cependant une nuance de taille : lorsqu'un état remboursait une banque centrale ,les signes monétaires étaient détruits ,ce qui restreignait la masse financière en circulation _ ce n'est plus lecas aujourd'hui ,les banques se refinancent sur le marché spéculatif avec ces fonds!
Vous voyez que c'est une politique à la "mords moi le ......"qui est appliquée
C'est pourquoi il faudrait reconstruire les fondamentaux et stopper ces aberrations !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  Pitaland le Mar 17 Avr - 8:36

Laulau a écrit:@Pitaland
Bon je crois que j'ai compris et il n'y a qu'une alternative, puisque vous avez devant les yeux la preuve que l'essentiel de la dette accumulée est due aux intérêts que l'on nous a obligé de payer:
Soit vous êtes complétement idiot, ce que je ne crois pas!
Soit vous vivez de ces intérêts et vous avez peur pour vos petites économies de petit rentier.
Alors tremblez!

Vous avez dû avoir Nathalie Arthaud comme prof d'économie. Oui, j'ai appris qu'elle était prof d'économie, les pauvres élèves !

Elle a dû vous apprendre que lorsqu'on n'a pas de dette à rembourser, on paye des intérêts.

Parmi vos collègues, vous devez bien avoir un prof de maths financières, il vous expliquera. Si vous êtes copain avec lui, vous pourrez alors le traiter d'idiot.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Finalement

Message  Laulau le Mar 17 Avr - 9:06

Pitaland a écrit:

Elle a dû vous apprendre que lorsqu'on n'a pas de dette à rembourser, on paye des intérêts.



Bon, finalement, je crois que vous êtes complètement à la masse!
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  Pitaland le Mar 17 Avr - 10:39

Laulau a écrit:
Pitaland a écrit:

Elle a dû vous apprendre que lorsqu'on n'a pas de dette à rembourser, on paye des intérêts.



Bon, finalement, je crois que vous êtes complètement à la masse!

Ça doit être ça.

Vous n'êtes pas rendu au bout de vos déconvenues, nous sommes nombreux à être à la masse.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  trami le Mar 17 Avr - 11:51

Pitaland a écrit:
Laulau a écrit:
Pitaland a écrit:

Elle a dû vous apprendre que lorsqu'on n'a pas de dette à rembourser, on paye des intérêts.



Bon, finalement, je crois que vous êtes complètement à la masse!

Ça doit être ça.

Vous n'êtes pas rendu au bout de vos déconvenues, nous sommes nombreux à être à la masse.

En complément des systèmes vicieux dont j'ai parlé ,il y a cette formule entêtante répétée plus de 200 dans le traité de Lisbonne :
-concurrence libre et non faussée !
Ceci permet de laisser libre cours aux "raiders " de toute nature ,pour fondre sur nos entreprises ,les phagocyter ,licencier leur personnel avant de filer dans des zones à moins disant social ! C'est comme cela qu'en moins de cinq ans 10 000 entreprises ont été coulées et 5 millions de chômeurs sont venus accroître la masse des sans emplois !
NB: quand vous lisez les stats du chômage ,il faut faire très attention ,car les services ont la radiation ultra rapide ,et les données sont fausses et archi fausses !
On ne peut pas demander aux restos du coeur de tenir des statistiques du genre ,mais on voit bien que la pauvreté grandit à vue d'oeil ,et cela est inadmissible car ce sont des citoyens privés de ressources et à qui on ferme l'avenir !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  trami le Mar 17 Avr - 11:52

***200 fois dans le traité de Lisbonne ...
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  Pitaland le Mar 17 Avr - 13:24

trami a écrit:
En complément des systèmes vicieux dont j'ai parlé ,il y a cette formule entêtante répétée plus de 200 dans le traité de Lisbonne :
-concurrence libre et non faussée !
Ceci permet de laisser libre cours aux "raiders " de toute nature ,pour fondre sur nos entreprises ,les phagocyter ,licencier leur personnel avant de filer dans des zones à moins disant social ! C'est comme cela qu'en moins de cinq ans 10 000 entreprises ont été coulées et 5 millions de chômeurs sont venus accroître la masse des sans emplois !
NB: quand vous lisez les stats du chômage ,il faut faire très attention ,car les services ont la radiation ultra rapide ,et les données sont fausses et archi fausses !
On ne peut pas demander aux restos du coeur de tenir des statistiques du genre ,mais on voit bien que la pauvreté grandit à vue d'oeil ,et cela est inadmissible car ce sont des citoyens privés de ressources et à qui on ferme l'avenir !
Cela confirme hélas ce que j'écris depuis un moment. On a refusé une Constitution (imparfaite) pour l'UE et préféré garder l'Europe libérale. Puisqu'on refuse un cadre juridique politique, il est logique que l'économique prenne le dessus. Il faut bien continuer à avancer.

Actuellement, Bruxelles préconise un SMIC à plusieurs vitesses à l'intérieur de tous les pays, les nonistes ne voulant pas plus d'Europe ont gagné.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dette

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum