La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  Claude De Bortoli le Lun 14 Mai - 11:59

Bonjour.


Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates mais ils ne sont pas des animaux. Ils ont une classification à part. Il y a les végétaux, les animaux et les humains. Ils se différencient par la possession d'une deuxième énergie : l'intelligence. Ils ont l'instinct et l'intelligence. Leurs comportements sont instinctifs et intelligents. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Leurs comportements sont seulement instinctifs. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière.

Les humains font partie intégrante de la nature de matière. Ils sont soumis à ses lois. Ils ont des comportements influencés par l'instinct matériel. Ils ont aussi des comportements influencés par l'intelligence métamatérielle.
Ils ont un pied dans la nature de métamatière compte tenu qu'ils possèdent son énergie : l'intelligence.



Instinct matériel et intelligence métamatérielle sont deux énergies distinctes qui ne doivent pas être mélangées. Elles se côtoient chez l'humain. Si les deux énergies se mélangent il se produit des comportements humains anarchiques. L'instinct se met au service de l'intelligence et l'intelligence se met au service de l'instinct. Ces comportements détruisent la nature de matière et nuisent aux humains.

Les humains entrent dans le processus de renouvellement spécifique à la nature de matière ; tout se renouvelle sans cesse sans jamais se rassasier. Ils ont un système de reproduction sexuée. Des espèces animales ont le même système de reproduction. Elles ont des comportements uniquement guidés par l'instinct. La femelle attire le mâle. Il y a accouplement. Lorsque l'accouplement est terminé, l'attirance disparait instinctivement.

L'instinct incite les humains à se reproduire. Ils ont l'intelligence en plus de l'instinct. L'intelligence libère des liens de l'instinct le processus de reproduction. Elle peut exacerber l'instinct de reproduction. Hommes et femmes sont donc tenus à se fixer des règles de conduite et de respect. Les hommes sont instinctivement attirés sexuellement par les formes des femmes. En dehors de chez elles et aux regards de tout le monde, les femmes doivent éviter de montrer leurs formes. Elles doivent les dissimuler par respect pour les hommes afin de leurs éviter un sentiment frustrant. En dehors de chez eux, les hommes ne doivent pas soutenir le regard des femmes dans un but d'attirance sexuelle par respect pour la gente féminine.

Femmes et hommes sont égaux au regard de la nature de matière et de la nature de métamatière. Un homme par femme. Une femme par homme.



L'homosexualité n'est pas contre nature matérielle. Elle n'est pas soumise à la riposte de la nature de matière contre toute agression : la souffrance. Elle n'est pas non plus contre nature métamatérielle. Elle ne produit pas de métons non conformes.

Claude De Bortoli

Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une bonne tisane et au lit.

Message  borbo le Lun 14 Mai - 15:51

Jusqu'à preuve du contraire l'Homme appartient au règne animal et, si il fallait une preuve, vous nous la donnez.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  Claude De Bortoli le Mar 15 Mai - 10:57

Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates. Là s'arrête la comparaison avec les animaux. Ils ne sont pas primates. Ils ont une classification à part des animaux et des végétaux. Ils sont humains. Ils n'ont jamais été primates. Pendant sa gestation, le Terrien était australopitèque. Les primates étaient à ses cotés. Le Terrien est né humain. Il est passé d'australopitèque à humain. Les primates, eux, sont restés primates.

Les humains sont exceptionnels dans la nature de matière. Ils se différencient des animaux et des végétaux. Ils possèdent deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre.

Claude De Bortoli

Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Projet divin?

Message  borbo le Mar 15 Mai - 12:06

Claude De Bortoli a écrit:Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates. Là s'arrête la comparaison avec les animaux. Ils ne sont pas primates. Ils ont une classification à part des animaux et des végétaux. Ils sont humains. Ils n'ont jamais été primates. Pendant sa gestation, le Terrien était australopitèque. Les primates étaient à ses cotés. Le Terrien est né humain. Il est passé d'australopitèque à humain. Les primates, eux, sont restés primates.

Les humains sont exceptionnels dans la nature de matière. Ils se différencient des animaux et des végétaux. Ils possèdent deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre.

Continuez votre développement et dites-nous que l'Homme est une créature divine, qu'Adam et Eve sont nos ancêtres et que l'évolution c'est pipeau et le tour est joué.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  trami le Mar 15 Mai - 13:41

borbo a écrit:
Claude De Bortoli a écrit:Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates. Là s'arrête la comparaison avec les animaux. Ils ne sont pas primates. Ils ont une classification à part des animaux et des végétaux. Ils sont humains. Ils n'ont jamais été primates. Pendant sa gestation, le Terrien était australopitèque. Les primates étaient à ses cotés. Le Terrien est né humain. Il est passé d'australopitèque à humain. Les primates, eux, sont restés primates.

Les humains sont exceptionnels dans la nature de matière. Ils se différencient des animaux et des végétaux. Ils possèdent deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre.

Continuez votre développement et dites-nous que l'Homme est une créature divine, qu'Adam et Eve sont nos ancêtres et que l'évolution c'est pipeau et le tour est joué.

Seriez-vous un horrible antechrist ?
J'ai beaucoup étudié les origines des religions et je porte sur toutes ces ferveurs un oeil distant (distancié ?)
La bible (au grand dam d'une de mes filles parpaillotes ) n'"est que la retranscription écrite de légendes antérieures ,au même titre que l'Illiade ou l'Odyssée ! La distance est mince entre croyance et crédulité ! Fixisme ou évolution ? That is the question !
Des gens (à notre époque ) se battent encore pour cela !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Monsieur Trami.

Message  borbo le Mar 15 Mai - 15:26


Des gens (à notre époque ) se battent encore pour cela ![/quote]

Le problème n'est pas de choisir entre deux théories, mais entre la connaissance et l'ignorance et mettre les deux sur le même plan est particulièrement pernicieux.

C'est ce qu'ont presque réussi à faire les évangélistes américains. Gardons nous de cette avancée dramatique de l'obscurantisme religieux qui est en voie de contaminer les esprits.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  Laulau le Mar 15 Mai - 15:59

Claude De Bortoli a écrit:Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates. Là s'arrête la comparaison avec les animaux. Ils ne sont pas primates. Ils ont une classification à part des animaux et des végétaux. Ils sont humains.

Et qui a fait la classification, un humain, un primate ou un dieu ?

Ils n'ont jamais été primates. Pendant sa gestation, le Terrien était australopitèque. Les primates étaient à ses cotés. Le Terrien est né humain. Il est passé d'australopitèque à humain. Les primates, eux, sont restés primates.

Et les andouilles, bien que de nature charcutière, ne pendent pas toutes à l'étal des charcutiers.

Les humains sont exceptionnels dans la nature de matière. Ils se différencient des animaux et des végétaux. Ils possèdent deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre.

On doit se signer, là ?
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Point d'union

Message  borbo le Mar 15 Mai - 16:48

Voilà un point sur lequel nous sommes en concordance.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  trami le Mar 15 Mai - 18:33

borbo a écrit:
Des gens (à notre époque ) se battent encore pour cela !

Le problème n'est pas de choisir entre deux théories, mais entre la connaissance et l'ignorance et mettre les deux sur le même plan est particulièrement pernicieux.

C'est ce qu'ont presque réussi à faire les évangélistes américains. Gardons nous de cette avancée dramatique de l'obscurantisme religieux qui est en voie de contaminer les esprits.[/quote]

Mais le problème Monsieur Borbo est que les religions ne souhaitent pas plus que cela développer la connaissance !
Voir l'islam en Afghanistan et au Bangladesh qui interdisent carrément l'instruction des femmes !
On s'accomode fort bien de l'analphabétisme pour faire prévaloir des points de vue dogmatiques sans aucune contradiction !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  Claude De Bortoli le Mer 16 Mai - 11:11

trami a écrit:Seriez-vous un horrible antechrist ?
J'ai beaucoup étudié les origines des religions et je porte sur toutes ces ferveurs un oeil distant (distancié ?)
La bible (au grand dam d'une de mes filles parpaillotes ) n'"est que la retranscription écrite de légendes antérieures ,au même titre que l'Illiade ou l'Odyssée ! La distance est mince entre croyance et crédulité ! Fixisme ou évolution ? That is the question !
Des gens (à notre époque ) se battent encore pour cela !
Les humains se différencient des animaux et des végétaux par leur fonction "croire". Les animaux et les végétaux n'ont pas cette fonction. La fonction croire est liée à l'intelligence. Les animaux et le végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils ne croient pas.

La fonction croire est innée chez les humais. Ils naissent croyants.

La fonction croire des humains est la seule liaison entre l'univers de matière et l'univers de métamatière. Par la fonction croire des humains, les univers matériel et métamatériel transfèrent leur énergie pour que leur symbiose fonctionne.

Croire est naturel chez les humains. C'est inné chez eux. Ils naissent croyant. Il doivent se forcer à ne pas croire comme ils doivent se forcer à ne pas manger.

Croire est bon pour la santé. Se forcer à ne pas croire est mauvais pour la santé. Ils deviennent anorexiques de croyance.

La Croyance est seule capable de séparer l'instinct de l'intelligence pour quelles ne se mélangent pas et ne provoquent des comportements humains explosifs qui nuisent et détruisent la nature de matière.

L'intelligence humaine exacerbe les instincts humains si ces deux énergies ne sont pas maintenues séparées. Plus de limite raisonnable dans l'amour et l'instinct si ces deux énergies se mélangent !!

Une vie matérielle se compose de deux éléments intimement liés : un corps de matière et une énergie : l'instinct. Tout être matériel qui n'a pas la fonction instinctive de manger, de boire, etc., qui n'a pas l'énergie instinct est un être sans vie !!

L'espèce humaine est différente des autres espèce animales et végétales. Elle a aussi un corps de matière mais elle a deux énergies. Elle a l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les humains sont animés par l'instinct pour leurs fonctions vitales : boire, manger, etc. et par l'intelligence pour leur fonction croire.

A quoi sert la fonction croire des humains ? Les fonctions instinctives suffisent largement pour vivre dans la nature de matière !!

Elle sert à faire la liaison entre deux univers qui vivent en symbiose. Au travers de la fonction croire des humains, les univers matériels et métamatériels transfèrent les énergies nécessaire à leur symbiose.

En activant notre fonction croire, c'est la seule solution pour maintenir séparé les instincts de l'intelligence. Sinon l'intelligence humaine se met au service des instincts humains et les instincts humains se mettent au service de l'intelligence humaine.

En activant notre fonction croire, nous entrons en communication avec la nature de métamatière laquelle maitrise l'intelligence humaine et la maintient séparée des instincts humains.

Nous ne pouvons pas gérer la séparation instinct/intelligence par les instincts. Ils sont activés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière. Nous n'avons pas d'emprises sur eux.

Nous pouvons la gérer par l'intelligence. L'intelligence humaine est évolutive. la nature de métamatière est capable de la faire évoluer.

Si les humains ne mettent pas de séparation entre leurs instincts et leur intelligence, il se créé des comportements explosifs qui nuisent et détruisent la nature de matière.

Claude De Bortoli

Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  Claude De Bortoli le Mer 16 Mai - 11:12

borbo a écrit:
Des gens (à notre époque ) se battent encore pour cela !

Le problème n'est pas de choisir entre deux théories, mais entre la connaissance et l'ignorance et mettre les deux sur le même plan est particulièrement pernicieux.

C'est ce qu'ont presque réussi à faire les évangélistes américains. Gardons nous de cette avancée dramatique de l'obscurantisme religieux qui est en voie de contaminer les esprits.[/quote]

L'évolution humain a deux activités majeures à sa disposition pour avancer : un moteur Science et un guide Croyance. Les deux sont évolutifs. Ils évoluent par des découvertes faites par des chercheurs qui deviennent des génies. C'est tantôt l'un qui est devant, tantôt l'autre. C'est tantôt la Science qui dépasse en évolution la Croyance, tantôt la Croyance qui dépasse en évolution la Science. C'est un cheminement tout à fait naturel.

Au temps de l'inquisition par exemple, la Science a dépassé la Croyance notamment grâce à la découverte de Galilée. Actuellement, c'est la Croyance qui vient de dépasser la Science grâce à la découverte de la métamatière.

La Science et la Croyance sont les deux activités majeures de l'avancement de l'évolution humaine. Elles sont différentes. Elles doivent rester intègres et ne doivent pas se faire ingérence.

La Science est un moteur. Elle fait avancer mais n'a pas vocation à voir loin.

Le véhicule évolution humaine lui demande des vaccins, elle s'exécute.
Il lui demande prospecter et distiller encore plus de pétrole, elle s'exécute sans broncher.
Il lui demande des bombes encore plus destructrices, pas de problème pour elle. elle s'exécute

La découverte de la métamatière est une évolution de la Croyance. La Croyance n'avait pas évoluée depuis des millénaires. Depuis la découverte de la croyance en Dieu. Elle était complètement dépassée par l'évolution de la Science. L'évolution humaine l'a donc marginalisé. Elle s'est servie seulement du moteur Science pour avancer.

Le problème est que le moteur Science est intrinsèquement myope. Il fait avancer certes mais au hasard et l'évolution humaine a fini dans une impasse : le dérèglement climatique.

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle vient de retrouver la vision sur l'éternité. Elle est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine. Elle est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique et lui faire retrouver un avenir durable et serein.

Le géocentrisme forcé des scientifiques !! Forcés de se croire le centre de la vie universelle par manque de moyens et d'outils matériels performants capables de visionner d'autres planètes habitables et d'autres fratries humaines. La Science ne voit pas assez loin ! Elle est condamnée à se croire le centre de la vie universelle. La Croyance, elle, n'est pas limitée par la performance des outils matériels. Son outil est l'intelligence. Pas de limite matérielle à l'intelligence. Elle peut voir voir, très loin. Elle peut même sortir de l'univers de matière. De cette position, elle peut visionner l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

Science et Croyance sont partenaires. Elles s'entraident pour évoluer.

L'évolution normal de la Science a montré à la Croyance que "Dieu n'est pas dans les Cieux". Cette croyance a volé en éclats et elle est devenue obsolète. La faute à la Science ? Non ! C'est le fonctionnement normal de l'évolution humaine. A la Croyance de s'adapter. C'est ce quelle a fait. Elle vient d'évoluer avec la découverte de l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

L'évolution normal de la Croyance montre à la Science que les univers matériels et métamatérels sont éternels. Le Big bang ne peut pas être le commencement de notre univers de matière. Il n'a ni commencement ni fin. C'est une ronde. Le Terrien l'a pris et le quittera au passage. A la Science de réviser ses théories pour continuer à évoluer dans le bon chemin.

La Science, c'est le moment présent. C'est le quotidien. C'est la vie matérielle. C'est l'instinct et les comportements instinctifs dans toute leur splendeur.

Le problème est que l'humain possède une deuxième énergie : l'intelligence. Grâce à l'intelligence (ou à cause), l'humain a besoin de voir loin, très loin, éternellement loin. Et ça seule la Croyance peut le lui apporter.

Claude De Bortoli

Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Respirez, cela va passer.

Message  borbo le Mer 16 Mai - 13:36

Décidément tout ne se vaut pas.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  Claude De Bortoli le Ven 18 Mai - 11:44

Chez les animaux le processus de reproduction a été figé dans le marbre de l'instinct par la nature de matière. Ils ne peuvent pas se libérer des liens de l'instinct. Ils suivent donc cette procédure "à la lettre" sans possibilité de dévier.

Chez les humains c'est différent. Ils ont l'intelligence en plus des instincts. La nature de matière leurs a aussi donné une procédure de reproduction instinctive mais l'intelligence leur permet de s'en libérer et de se comporter comme bon leurs semble au niveau reproduction. Afin d'éviter de funestes dérives qui peuvent être fatale à l'espèce humaine, les humains doivent se prendre en charge et se dicter une procédure "spécial humain". Dans ce processus, il est stipulé que compte tenue que les hommes sont attirés sexuellement par les formes des femmes - c'est la nature qui le veut. Ils n'y peuvent rien - celles-ci doivent les dissimuler au regards de tout le monde afin d'éviter aux hommes un état de frustration permanent qui les diminue et les asservit vis à vis des femmes.



Compte tenue que tout est mortel dans la nature de matière, les humains doivent impérativement se reproduire pour perpétuer l'espèce humaine. La nature de matière le sait. Elle a donc donné aux humains une procédure de reproduction figé dans le marbre de l'instinct. Le problème est que les humains ont aussi l'intelligence et l'intelligence leurs permet de se libérer du marbre de l'instinct. Il doivent donc se prendre en charge et se doter eu même d'une procédure de reproduction spéciale humain.





S'engager dans un processus de reproduction sous entend se comporter de façon euphorique et puérile. Lorsque le femmes non disponibles sexuellement exposent leurs formes aux regards de tout le monde, elles leurrent le processus de reproduction des hommes. A force d'être leurrer par les comportements incongrus des femmes, ils se diminuent par rapport elles. Les femmes usent de leur force morale. Ainsi s'installe un société matriarcale.

Lorsque, dans une société, les hommes usent de leur force physique pour s'imposer, les femmes sont diminuées. Ainsi s'installe une société patriarcale.



Dès quelles sortent de chez elles et quelles sont susceptibles de côtoyer d'autres personnes quelles ne connaissent pas, les femmes doivent dissimuler leurs formes sous quelconques habits par respect pour les hommes afin d'éviter de leurs déclencher une procédure de reproduction non aboutit qui les asservit.


Claude De Bortoli

Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une suite de mots ne fait pas sens.

Message  borbo le Ven 18 Mai - 15:18

Chez les animaux le processus de reproduction a été figé dans le marbre de l'instinct par la nature de matière. Ils ne peuvent pas se libérer des liens de l'instinct. Ils suivent donc cette procédure "à la lettre" sans possibilité de dévier....

C'est faux, il existe chez certains primates, groupe auquel nous appartenons, des comportements hétéros ou homos sexuels différents dans le temps et dans l'espace et qui varient selon le statut social du sujet.
Les hommes, comme certains cousins primates, ne sont pas invariablement excités par les "formes" des femmes, certains le sont par "les formes" de leurs congénères du même sexe. On a donc dans le règne animal des comportements sexuels culturels , non fondés exclusivement sur l'instinct mais aussi sur l'environnement.

Votre texte est un tissu d'inepties s'appuyant sur des ignorances crasses et auquel j'ai le tort d'avoir tenté de répondre, je m'en excuse.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  Claude De Bortoli le Sam 19 Mai - 11:32

La croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'uniivers de matière et sa relation avec les humains se positionne par rapport à la famille.



Le noyau stable d'une société humaine est la famille. Ce noyau stable doit être protégé et privilégié.

Une famille se compose d'un homme et d'une femme unis avec enfant(s). Un homme et une femme unis sans enfant est une famille en formation ou un simple couple. Deux hommes unis ou deux femmes unies ne formeront pas une famille.

Dans une famille l'homme et la femme sont égaux en valeur. Ils n'ont pas les mêmes fonctions. Ils n'ont pas les mêmes dispositions physiques et mentales. L'homme de part son anatomie robuste et son mental rude est le défenseur de la famille des agressions extérieures. Les attaques viennent butées contre le roc paternel. La voie grave du père signale sa présence. La femme de part son anatomie constructrice et son mental puéril est la garante de la naissance et de l'éveil à la vie des enfants. Elle permet aux enfants de passer en douceur les premières étapes de leur vie ; prime enfance, enfance, adolescence. La voie douce de la mère entre en concordance avec celle des enfants. Puéril n'est pas réducteur. Puéricultrice n'est pas un sous métier.

Au regard de la nature de matière, deux hommes unis ne peuvent pas créer une famille. Les enfants qu'ils adoptent sont trop impressionnés par la rudesse masculine. Ils leurs manque le lien douceur pour accompagner leur innocence. Deux femmes ne peuvent pas non plus créer une famille. Trop de douceur fatigue le besoin en douceur des enfants. Il leurs manque la rudesse masculine.



Les hommes sont les garants de la protection de leur famille. Rien ne doit entraver leur autorité. Dans leur processus de reproduction, ils sont naturellement attirés par les formes des femmes. Afin de leurs éviter un état de frustration permanent, c'est aux femmes de dissimuler leurs formes aux regards de tout le monde. Ce n'est pas aux hommes de porter quelques artifices de chasteté.

Pour une femme, dissimiler ses formes aux regards de tout le monde est une marque de respect envers les hommes. Pour un homme porter un artifice de chasteté est une atteinte à son autorité naturelle.
Pour un homme donner une famille à une femme est une marque de respect envers elle.
Pour une femme être privée d'enfants est une atteinte à sa maternité naturelle.



L'adoption d'un enfant par un homme et une femme unis ne pose aucun prroblème pour la nature de matière ni pour la nature de métamatière.



Mieux comprendre ses différences naturelles c'est mieux se respecter.
A la femme la puéralité naturelle propice à l'éveil à vie des enfants.
A l'homme la rudesse naturelle propice à la protection de la famille.

Aucun des deux partenaires n'est dévalorisé. Femmes et hommes sont égaux en valeur. Ils ont simplement des fonctions différentes dans la famille donc des dispositions naturelles différentes.

Claude De Bortoli

Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  trami le Sam 19 Mai - 12:40

Ouah ,
je partage en partie ces arguments ,mais là ,heureusement que l'on est sur un petit forum,sinon AIDs et autres associations gay ou lesbiennes nous poursuivraient devant les tribunaux !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  borbo le Sam 19 Mai - 19:58

Ce Monsieur de Bortoli tient des propos totalement contradictoires, d'une part il place l'Homme en dehors du règne animal et le dit affranchi des lois naturelles et d'autre part il le réduit à sa part la plus animale et instinctive dans sa relation au couple et aux enfants (???).
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  Claude De Bortoli le Dim 20 Mai - 9:45

Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

L'intelligence permet aux humains de se libérer des liens instinctifs instaurés par la nature de matière. Ils peuvent vivre comme bon leurs semble pour leur bonheur ou pour leur malheur.

Les animaux et les végétaux ne le peuvent pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils vivent comme la nature de matière leurs a imposée de vivre sans possibilité de dévier. Ils sont capables d'apprendre seulement dans les limites imposées par la nature de matière. Pas au delà. Leurs comportements sont bridés par les liens instinctifs que la nature de matière leurs à imposé depuis toujours et pour toujours.

Seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens de l'instinct. Elle possède une deuxième énergie : l'intelligence. Avec l'intelligence, pas de limite d'évolution pour l'espèce humaine.

L'intelligence est bien présente à la naissance à l'état embryonnaire. Elle se développe au fil de la vie à la fois par l'environnement familial, l'environnement culturel, l'éducation, l'évolution psychologique etc.

Pas de graine d'intelligence innée, pas de développement intelligent possible !! Comme chez les animaux et chez les végétaux !!

La découverte de la métamatière a mis en évidence l'influence de l'énergie instinct sur tous les éléments matériels sans exception. L'instinct est le "bras armé" de l'univers de matière. Tout ce appartient à cet univers est guidé, bridé par l'instinct.

La découverte de la métamatière a aussi mis en évidence l'influence de l'énergie intelligence sur tous les êtres métamatériels. L'intelligence est le "bras armé" de l'univers de métamatière. Tout ce qui appartient à cet univers est guidé, bridé par l'intelligence.

Nous faisons partie intégrante de l'univers de matière. Nous sommes aussi sous l'influence de l'instinct. Mais nous avons une deuxième énergie qui nous affranchit des liens instinctifs : l'intelligence. Nos comportements ne sont plus bridés. Nous pouvons vivre comme bon nous semble. Nous pouvons tout faire sciemment.

Un âne qui n'a plus soif ne boira pas ! Un humain qui n'a plus soif peut continuer à boire jusqu'à en mourir !!!
L'âne boit par instinct. L'humain qui n'a plus soif mais continue à boire, boit par intelligence ; son intelligence corrompt son instinct de boire.

La nature de matière n'a pas fini de nous étonner. L'instinct non plus n'a pas fini de nous étonner.

Une espèce animale ou végétale ne peut pas détruire la nature. Elle a bridé ses comportements par des liens instinctifs de façon à ce qu'ils ne nuisent pas à l'environnement matériel.

L'espèce humaine fait exception. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle est libérée des liens de l'instinct. La nature de matière n'a plus d'emprise sur elle. L'espèce humaine peut donc nuire gravement à la nature de matière si son intelligence est laissée sans contrôle de la nature de métamatière.

L'instinct et l'intelligence sont deux énergies différentes. La première appartient à l'univers de matière et anime tous ses éléments. La deuxième appartient à l'univers de métamatière et anime tous ses élements.

Instinct et intelligence doivent rester séparer. S'ils se mélangent, il se produit une réaction néfaste pour les natures matérielles et métamatérielles. L'intelligence se met au service de l'instinct et l'instintc se met au service de l'intelligence. Le pire des scénario pour les univers matériels et métamatériels.

Claude De Bortoli

Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  trami le Dim 20 Mai - 11:29

Claude De Bortoli a écrit:Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

L'intelligence permet aux humains de se libérer des liens instinctifs instaurés par la nature de matière. Ils peuvent vivre comme bon leurs semble pour leur bonheur ou pour leur malheur.

Les animaux et les végétaux ne le peuvent pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils vivent comme la nature de matière leurs a imposée de vivre sans possibilité de dévier. Ils sont capables d'apprendre seulement dans les limites imposées par la nature de matière. Pas au delà. Leurs comportements sont bridés par les liens instinctifs que la nature de matière leurs à imposé depuis toujours et pour toujours.

Seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens de l'instinct. Elle possède une deuxième énergie : l'intelligence. Avec l'intelligence, pas de limite d'évolution pour l'espèce humaine.

L'intelligence est bien présente à la naissance à l'état embryonnaire. Elle se développe au fil de la vie à la fois par l'environnement familial, l'environnement culturel, l'éducation, l'évolution psychologique etc.

Pas de graine d'intelligence innée, pas de développement intelligent possible !! Comme chez les animaux et chez les végétaux !!

La découverte de la métamatière a mis en évidence l'influence de l'énergie instinct sur tous les éléments matériels sans exception. L'instinct est le "bras armé" de l'univers de matière. Tout ce appartient à cet univers est guidé, bridé par l'instinct.

La découverte de la métamatière a aussi mis en évidence l'influence de l'énergie intelligence sur tous les êtres métamatériels. L'intelligence est le "bras armé" de l'univers de métamatière. Tout ce qui appartient à cet univers est guidé, bridé par l'intelligence.

Nous faisons partie intégrante de l'univers de matière. Nous sommes aussi sous l'influence de l'instinct. Mais nous avons une deuxième énergie qui nous affranchit des liens instinctifs : l'intelligence. Nos comportements ne sont plus bridés. Nous pouvons vivre comme bon nous semble. Nous pouvons tout faire sciemment.

Un âne qui n'a plus soif ne boira pas ! Un humain qui n'a plus soif peut continuer à boire jusqu'à en mourir !!!
L'âne boit par instinct. L'humain qui n'a plus soif mais continue à boire, boit par intelligence ; son intelligence corrompt son instinct de boire.

La nature de matière n'a pas fini de nous étonner. L'instinct non plus n'a pas fini de nous étonner.

Une espèce animale ou végétale ne peut pas détruire la nature. Elle a bridé ses comportements par des liens instinctifs de façon à ce qu'ils ne nuisent pas à l'environnement matériel.

L'espèce humaine fait exception. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle est libérée des liens de l'instinct. La nature de matière n'a plus d'emprise sur elle. L'espèce humaine peut donc nuire gravement à la nature de matière si son intelligence est laissée sans contrôle de la nature de métamatière.

L'instinct et l'intelligence sont deux énergies différentes. La première appartient à l'univers de matière et anime tous ses éléments. La deuxième appartient à l'univers de métamatière et anime tous ses élements.

Instinct et intelligence doivent rester séparer. S'ils se mélangent, il se produit une réaction néfaste pour les natures matérielles et métamatérielles. L'intelligence se met au service de l'instinct et l'instintc se met au service de l'intelligence. Le pire des scénario pour les univers matériels et métamatériels.


Ouaf ,il y aurait beaucoup à dire ! La jussie par eemple con,tamine l'espace aquatique jusqu'à prendre tout le territoire ! les animaux s'exterminent jusqu'à mourir de faim ,une fois les proies exterminées !
Addiction à la boisoon opu aux drogues : ce nesyt pâs l'intelligence qui permet de passer "off limits ",mais la corruption des mécanismes régulateurs habituels !
"Intelligere "se traduit par comprendre !
Mon frère s'amuse à fauire des conférences sur la fibre de "Fibonacci" et emballe à chaque fois son auditoire sur l'esquisse de l'intelligence végétale !
il y a autant d'exemples que d'angles d'attaque du problème . Le tout est de bien poser les énoncés !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Copié collé

Message  borbo le Dim 20 Mai - 15:10

Au lieu de dévider votre bréviaire auriez-vous l'amabilité de répondre aux interrogations de ceux qui contestent votre prose.
Si vous cherchez un éditeur, ou simplement vous faire connaître pour soigner votre égo, je vous conseille d'aller sur d'autres forums que celui là.

Ici nous sommes 4 fossiles datant de la dernière glaciation.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  trami le Dim 20 Mai - 16:47

borbo a écrit:Au lieu de dévider votre bréviaire auriez-vous l'amabilité de répondre aux interrogations de ceux qui contestent votre prose.
Si vous cherchez un éditeur, ou simplement vous faire connaître pour soigner votre égo, je vous conseille d'aller sur d'autres forums que celui là.

Ici nous sommes 4 fossiles datant de la dernière glaciation.
Fossile! Fossile vous-même ,ne m'embarquez pas dans votre galère !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Faux cils!

Message  borbo le Dim 20 Mai - 21:42


Fossile! Fossile vous-même ,ne m'embarquez pas dans votre galère !

Ne le prenez pas comme ça! Bien dégagés de leur gangue terne, je connais de très beaux fossiles. Certaines amonites, vieilles de 100 millions d'années, ont conservé toute la nacre originelle. Regardez aussi ces magnifiques insectes pris dans l'ambre miellée de la Baltique et que dire des mammouths conservés dans le permafrost sibérien!

avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  Claude De Bortoli le Lun 21 Mai - 10:52

Actuellement, l'évolution humaine est dominée par la Science et sa déontologie : la matérialité. Il n'en a pas toujours été ainsi. Avant, au temps de l'Inquisition, elle était dominée par la Croyance. Les croyants de l'époque ont marginalisé le génie en Science qu'était Gallilé.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail crédibles l'un par rapport à l'autre.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science elle marginalise le guide Croyance et sa hiérarchie. Elle avance certes mais au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle marginalise le moteur Science et sa hiérarchie ; Galilée en a fait les frais. L'évolution humaine n'avance pas. C'est dangereux pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.

La Science est un moteur. Elle a vocation a faire avancer. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'a pas les moyens et les outils matériels pour voir loin, éternellement loin. Elle est soumise au preuves matérielles et à la performance de ses outils matériels. Elle voit à peine plus loin que le bout de son nez : le téléscope hubble !!

La Croyance elle n'est pas tributaire des preuves matérielles ni de la performance des outils matériels. Ses preuves sont intelligentes. Son outil est métamatériel : l'intelligence. La performance de l'intelligence permet de sonder sans problème le fin fond de notre univers de matière. Elle peut aussi sortir de notre univers de matière et c'est de cette position quelle a visionner l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.




Claude De Bortoli

Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum