Mai 68 est mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mai 68 est mort

Message  Laulau le Dim 11 Jan - 12:53

La vérité c’est que cet attentat a tué mai 68.

D’abord parce qu’évidement, Wolonski et Cabu incarnaient mai 68 dans tous ses aspects, historique, idéologique et culturel.
Parce qu’en dépit des comptes en banque fournis et des honneurs officiels, ils persévéraient dans leur attitude potache, planqués derrière ceux qu’ils traitaient naguère de SS et qui se font tirer dessus pour les protéger de leur inconséquence.

Je ne vais pas mentir, autant j’aimais les dessins de Cabu et Wolinski dans le Canard Enchainé, autant je n’aimais pas la ligne éditoriale de Charlie qui à mes yeux participe autant que M6 et Closer à la crétinisation du peuple. On est assez loin de la gauche du XIXe siècle qui rêvait d’instruire ouvriers et paysans. Charlie ne respectait rien ni personne et exigeait qu’on le respecte en retour.

Cet esprit potache ne portait pas à conséquence tant qu’il s’en prenait à la figure paternelle (De Gaule, le Pape, le président, les ministres...) car la colère du père envers ses enfants est matinée de sollicitude. Ni les politiciens ni les Catholique, ni même le FN n’auraient jamais envoyé des tueurs chez Charlie. (Alors qu’en Ukraine Pravi Sektor a brulé vifs 40 opposants et compatriotes dans la Maison des Syndicats d’Odessa. C’est à cela qu’on reconnait de vrais nazis.)

Là où ça se gâte c’est quand les vieux sacripants se mettent à tirer le chien du voisin par la queue. Le chien s’en fout des conventions.

Autrement dit, l’arme de l’effronterie ne marche que dans le cadre de NOTRE société.

Dénigrer une autre culture, une autre religion, qui plus est victime de colonisation, de déstabilisation politique, de pillage de ressources, de guerres et de misère économique qui jette des milliers de migrants dans nos cités-ghettos c’est d’un tout autre registre.

Ne pas avoir su faire le distinguo est une autre preuve de l’immaturité politique de l’esprit soixante-huitard et ajoute à ses contradictions idéologiques et les contradiction finissent toujours par se heurter au retour du concret.

Ce concret ne concerne pas que ces morts. Nous allons tous payer, par une société qui sera l’exact opposé de ce que souhaitaient Cabu et Wolinski : Une société policière et militariste, la guerre en Syrie et donc avec la Russie, et a guerre civile ici.

Tout l’inverse de ce qu’ils croyaient naïvement.

Demain, on enterre mai 68.


Repris d'un anonyme sur Agoravox
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum