Un candidat "pour de rire"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un candidat "pour de rire"

Message  Laulau le Ven 17 Mar - 16:37

Le système majoritaire à deux tours, me semble être un des vices principaux de notre république. A chaque présidentielle, les « grands partis » et en particulier le PS nous promettent une « dose » de proportionnelle, mais à chaque fois, les élections nationales arrivent et le scrutin majoritaire est toujours là. Et pour cause, c’est lui qui permet à deux partis qui, ensemble, représentent moins de cinquante pour cent de l’électorat d’avoir l’écrasante majorité des sièges à l’assemblée nationale. Mais, pire, ce scrutin pervertit la vie politique en permettant toutes les magouilles : alliances à géométrie variable en fonction des circonscriptions, achats de soutiens contre avantages, trahisons en tous genres et surtout manipulation de l’électorat par le désormais omniprésent « vote utile ».

Mais dans ce domaine de la cuisine politicienne, je dois le reconnaitre, le parti socialiste fait preuve de créativité, je ne connais pas d’exemple historique de ce nouveau concept. Car enfin, il faut ouvrir les yeux, le PS a bien deux candidats, un officiel pour amuser la galerie et un autre officieux mais soutenu, plus ou moins ouvertement par tous les caciques du parti et du gouvernement. Les français rejettent massivement François Hollande, quà cela ne tienne, on va sans doute réussir à lui refourguer son clone en la personne d’Emmanuel Macron. Reconnaissons le, c’est un coup de maître dans la manipulation électorale, chapeau !

Mais outre de vouloir rester au gouvernement, le but est aussi de réaliser ce qui s’est passé sous diverses formes chez nos voisins, à savoir un gouvernement d’union de tous les libéraux, qu’ils se disent de droite ou de gauche. C’est le cas en Italie et c’est aussi le cas en Allemagne, alors pourquoi pas en France ? Un gouvernement centriste, avec les mêmes vieux traitres professionnels de la gauche plus Bayrou et quelques autres ; Ségolène Royal y avait songé, Macron va le faire. Et tant pis si pour les français, ce sera un pas de plus vers le découragement, un pas de plus vers l’abstention, un pas de plus vers le « tous pourris » ; l’important c’est profiter des ors de la république tandis que la finance reste au pouvoir.

Une question se pose sur Benoit Hamon, est-ce qu’on l’a mis au courant ? Jouer le rôle d’un attrape nigauds, ça n’est pas très valorisant, alors pourquoi le fait-il ? J’avais un doute jusqu’à ce qu’une déclaration qu’il fit en 2012 me revint en mémoire : « nous gardons Hollande sur sa gauche », ou quelque chose d’approchant. Et bien il continue son boulot, il en sera surement récompensé lorsque viendra la distribution des prix ….. si elle vient.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum