Mon velouté de courge.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mon velouté de courge.

Message  bakounin le Dim 2 Déc - 19:38

Pour la viande de veau ,je suis d'accord avec Bakounin,mais il y a quelquechose que je ne comprends pas ,c'est ce trafic avec l'Italie ,dont on sait que la Mafia est partie à l'histoire :!!!
en attendant ,nous on bouffe du veau dégeu importé d'on ne sait où !!!!... et vendu à des prix qui n'ont rien de doux ! Apparemment ,tout le monde est au courant et on ne fait rien !!!! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad[/quote]


Dommage je n'ai plus de scanner sous la main. Sinon je t'aurais scanné une étiquette de lot fort éloquente question veau. Les fournisseurs récupèrent des cartons pour y mettre les petites commendes ( c'est strictement interdit mais bon ). L'autre jour pour quelques babioles, le fournisseur a donc mis ma marchandise dans un carton de veau industriel. En laissant l'étiquette de lot. D'un naturel curieux je l'ai lu, je l'ai lu à ma femme également.
Le veau était né en Pologne, avait été élevé en Hollande, puis abattu en Pologne, puis découpé en Allemagne et enfin conditionné ( c'est à dire sous vidé et surgelé ) en France.
Le slogan de la marque qui distribue cette chose et dont le nom est Tils est " le bon veau de nos prairies " enfin c'est ce qui figure sur le carton. C'est ce que l'on appelle du cynisme.
Sinon les Italiens adorent le veau quasiment sous toutes ses formes, ce sont les premiers consomateurs européens et les premiers importateurs. Mais comme à cause des trafics en tout genre sur leur sol ils se sont voté des lois drastiques question hygiène et traçabilité, ils viennent se fournir en France qui est encore dans la CEE le pays le moins malhonnête.
Quant au parcours de notre veau européen, il est simplement lié au fait qu'en Pologne tu commences ton veau avec des granulés proteïnés et hormonés, ensuite tu lui fais brouter " la bonne herbe hollandaise ", puis tu le renvoies en Pologne se faire abattre car les analyses hématocrites sont quasi inexistantes, et ensuite la découpe en Allemagne car c'est le seul pays d'Europe qui paye les bouchers avec un supplément de salaire au rendement. En plus la carcasse arrivant sans moelle épinière tu évites à nouveau un controle un peu trop pointilleux en matière de traçabilité hémato. Et hop le tour est joué. Ton veau est propre sur lui et peut être estampillé " bon veau de nos prairies ". Ensuite le conditionnement en France c'est pour l'anecdote, les industriels français sont à l'heure actuelle les plus performants en matière de surgelation ( avec les Belges ) grace à des investissement massifs il y a une quinzaine d'années. Investissement largement subventionné à l'époque aussi bien par l'état que par la CEE. C'était la période dorée du tout surgelé, du tout agro et la France très forte en ce domaine s'est tout de suite mise en pointe.
Pas étonnant d'ailleurs que des groupes américians comme Sarah Lee ou hollandais comme Unilever aient largement investi à la même époque dans l'Hexagone. Le cout de la main d'oeuvre est bas ( le plus bas de toute la masse salariale française ) et les moyens de production à la pointe du progrès, donc investissement rentable.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 53
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon velouté de courge.

Message  trami le Dim 2 Déc - 21:24

C'est bien une raison de plus pour que j'exige un nouveau referendum sur l'Europe --> le veau ne fair=t que me renforcer dans mon NON à ce "machin"
Comme ex économiste ,j'ai des informations sur d'autrestrafics couverts (ou initiés ) par la communauté,et ça ,je ne la supporte pas car cela ne fait que créerde la monnaie de singe ,que nous avons à payer collectivement !!! Shocked
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon velouté de courge.

Message  bakounin le Lun 3 Déc - 19:20

trami a écrit:C'est bien une raison de plus pour que j'exige un nouveau referendum sur l'Europe --> le veau ne fair=t que me renforcer dans mon NON à ce "machin"
Comme ex économiste ,j'ai des informations sur d'autrestrafics couverts (ou initiés ) par la communauté,et ça ,je ne la supporte pas car cela ne fait que créerde la monnaie de singe ,que nous avons à payer collectivement !!! Shocked


Mais ce que je raconte sur le veau n'est pas un trafic, c'est une exploitation rationnelle des vides juridiques et le non uniformisation des réglements au sein de la CEE. Même pas une magouille, un pied de nez.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 53
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon velouté de courge.

Message  Turquesa le Mar 4 Déc - 15:01

Sylvie a écrit:Sympa ces recettes de soupe d'hiver ...
encore SVP simples de préférence et pas trop longues à préparer

Merci santa

cheers Vous voulez du rapide ?
En fin, tout mieux qu’une boite de soupe ou un sachet. Alors si vous faite des fois des achats pour plusieurs jours, par exemple dans les supermarchés dans le rayon des fruits et légumes, il arrive de trouver dans cette saison de paniers en bois avec la mention : potage, ou pot-au-feu. Vous avez un panaché des légumes.
L’autre jours j’ai pris celui du pot au feu : un morceau de choux vert, pas mal de carottes, une brindille de céleri, un petit poireaux, un navet, une patate et un oignon, puis un peu de persil. On peu conserver quelques jours au frigo. Epluché le tout (j’ai rajouté un peu d’ail), coup en morceaux, 30 minutes à la cocotte minute, et vous mixez le tout, quelques goûtes de la sauce anglaise, et vous verrez que c’est très bon.
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon velouté de courge.

Message  trami le Mar 4 Déc - 16:01

bakounin a écrit:
trami a écrit:C'est bien une raison de plus pour que j'exige un nouveau referendum sur l'Europe --> le veau ne fair=t que me renforcer dans mon NON à ce "machin"
Comme ex économiste ,j'ai des informations sur d'autrestrafics couverts (ou initiés ) par la communauté,et ça ,je ne la supporte pas car cela ne fait que créerde la monnaie de singe ,que nous avons à payer collectivement !!! Shocked


Mais ce que je raconte sur le veau n'est pas un trafic, c'est une exploitation rationnelle des vides juridiques et le non uniformisation des réglements au sein de la CEE. Même pas une magouille, un pied de nez.

Mon cher Bakou,
à Bruxelles ils savent tout ça ,mais,au nom de la liberté du commerce ,on laisse fau=ire tout et n'importe quoi !
Une fois ,je me suis franchement marré,car des agricukteurs auvergnats avaient été contactés directement par des italiens ,qui leur ont passé une commande --> payée recta !Il y en a eu une seconde ,plus importante ,traitée de la même façon,puis une troisième (très grosse,l'affaire du siècle ) ---> ils attendent toujours leur argent --> ils avaient eu affaire çà une branche de la Mafia !!!!
On ne cite plus les trafics maritimes avec des chargements,qui déclenchaient des subventions européennes dans chaque port ,alors qu'elles n'étaient même pas déchargées ! Il y a été mis bon ordre ,mais il n'est pas certain que les mailles du filet ne soient trop grosses !
Changement de sujet ::::: gastro entéro--> je suispersuadé que ces épidémies dépendentde certains mets de fête (huîtres-surgelés-plats cuisinés ,etc ) Shocked Shocked Shocked
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon velouté de courge.

Message  bakounin le Mar 4 Déc - 19:23

Mon cher Bakou,
à Bruxelles ils savent tout ça ,mais,au nom de la liberté du commerce ,on laisse fau=ire tout et n'importe quoi !
Une fois ,je me suis franchement marré,car des agricukteurs auvergnats avaient été contactés directement par des italiens ,qui leur ont passé une commande --> payée recta !Il y en a eu une seconde ,plus importante ,traitée de la même façon,puis une troisième (très grosse,l'affaire du siècle ) ---> ils attendent toujours leur argent --> ils avaient eu affaire çà une branche de la Mafia !!!!
On ne cite plus les trafics maritimes avec des chargements,qui déclenchaient des subventions européennes dans chaque port ,alors qu'elles n'étaient même pas déchargées ! Il y a été mis bon ordre ,mais il n'est pas certain que les mailles du filet ne soient trop grosses !
Changement de sujet ::::: gastro entéro--> je suispersuadé que ces épidémies dépendentde certains mets de fête (huîtres-surgelés-plats cuisinés ,etc ) Shocked Shocked Shocked[/quote]


Mon cher Trami
Je n'ai pas votre expérience d'économiste, mais pour avoir travaillé plus de 10 ans dans la recherche agro alimentaire, je connais pas trop mal les arcanes bruxelloises. Donc je sais bien que Bruxelles ferme les yeux sur beaucoup de choses. Quand on demandait de mettre au point certains process pour pouvoir faire voyager encore plus loin une viande qui avait fait déjà plus de 4000 kilomètres après abattage, c'était la cellule juridique qui prenait le dossier avec que nous nous mettions au boulot. Il y avait bien une raison à cela, non?
Je me souviens d'une fois où l'on nous avait demandé de déshématomés des carcasses de boeuf venant d'Amérique Latine, carcasse en surgelé s'entend. Enlever un hématome sans décongeler faut être balaise. Hématomer une carcasse aussi, pour provoquer un hématome post mortem il faut le vouloir.
Avec un collègue nous nous sommes rendus aux docks de débarquement, sur ordre de la direction, histoire de faire des prélèvements.
C'était à Rotterdam vers 1995/96. Nous avons compris le comment du pourquoi. Les carcasses étaient transportées à peine à -10°, donc faussement maintenues en congélation ( donc molles ) et elles étaient manipulées avec des bulldozers, 6 carcasses par godet. Et déversées ensuite dans des camions non frigorifiques pour repartir en chambre de surgélation. Le détail qui tue c'est qu'il y avait des hommes de Bruxelles, des vétos, qui leur apposaient sans vergogne le tampon de conformité aux réglements CEE.
Suite à notre rapport, la direction n'a pas donné suite à la requête. Mais quelques temps plus tard mangeant avec un avocat du groupe et le questionnant à ce sujet, il nous répondit qu'il fallait bien contrer le trafic de cocaïne et que le meilleur moyen était encore d'acheter en masse la production bovine.
3 ou 4 ans plus, l'ESB arrivant et les controles devenant plus pointus, il a été imposé à certains pays comme l'Uruguay de ioniser sa viande pour continuer à l'exporter. Mais le mode de transport et de manutention n'avaient pas changé pour autant. Le tout toujours avec la bienveillance de Bruxelles.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 53
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon velouté de courge.

Message  Turquesa le Jeu 6 Déc - 19:26

trami a écrit:
bakounin a écrit:
trami a écrit:
bakounin a écrit:
trami a écrit:Chimène à Rodrigue--> va ,je ne te hais point !
Ho si on ne donnait aux mots ,aux termes que leur stricte valeur ,on ne s'embarquerait pas sur des présuppposés ambigüs !
Quand je dis que je n'aprécie pas la cuisine méridionale , ça n'a rien d'un jugement de valeur ,c'est un constat ,c'est tout !!!
Dieu merci ,je ne suis pas obligé d'adorer ce que vous aimez !!! Où serait la différence ,le variéré des êtres ?
J'aime la soupe aux choux ,sans doute pas vous,où est le problème ?
Ma petite ,derrière tout ce que vous montrez vous me paraissez avoir un fichu caractère !!!!
Ça peut être appréciable ,car je n'aime pas les veaux ( au sens béni oui oui !) Very Happy


De la soupe au chou, c'est marrant mais j'en ai fabriqué toute la semaine. Cou/poireau/carotte, chou/poireau/oignon/courge/poitrine fumée et ainsi de suite. Mais vu qu'on a rarement dépassé les 8° en journée, les clients ont apprécié.
Sinon ma façon préférée et de préparer et de manger le chou, je parle du vert frisé, c'est juste blanchi et ensuite braisé au four dans un bon jus de viande. Je trouve cela terriblement bon.

Je crois que ma vendéenne de femme le prépare comme ça ,avec des patates !Mais ,on a beau mettre l'extracteur ,ça sent fort !---mais c'est bon !
J'en fait ,peu souvent ,cru ,découpé en fines lanières ,passé au gros sel,puis assaisonné en salade !(comme le chou rouge )



Je fais aussi une salade comme cela mais avec le chou blanc, celui à choucroute et c'est vraiment bien. Je risque de te choquer mais j'aime bien avec du hareng fumé étendu à l'huile ou du haddock poelé.

On n'a plus ces merveilleux harengs fumés de Boulogne (ou la morue salée de Bordeaux ) ,non ,ça ne me choque pas du tout ,ça se marie bien !


study
Je n’ai jamais mangé de la soupe au chou, pourtant j’aime tous les sortes (sauf le roux crut, très commun ici) par contre cuit pour moi c’est le plus fin. Alors comme je suis abonnée a un magazine mensuel qui s’appelle : « Médecine douce », j’ai trouvé la recette de base, mais j’ai l’impression que si cette recette est bonne pour une cure, elle manque des ingrédients pour se régaler je vous la donne et vous me direz ce qui manque, car j’ai bien envie de la faire sous peu.
Voici.

Il y a des variantes, mais voici la « vraie ». Légumes fraîches et bios de préférence. Un proportion chou-oignons qui doit être de 6 gros oignons pour un beau chou, rouge ou vert.
-Un beau chou
-6 oignons
-2 poivrons
-Un pied de céleri branches.
Et selon certains auteurs, 2 carottes et de la pomme de terre.
Préparez et lavez les légumes, coupez-les en petits dés. Ajoutez une ou deux boites de tomates pelées, ou mieux fraîches si c’est la saison, et couvrez avec 3L d’eau. Ajoutez selon vos goûts : ail, persil, épices par exemple muscade, cumin, curry, ainsi qu’un bouillon végétal, pour le goût. Faire cuire si possible à basse température, sans dépasser 100°.


Je ne suis pas au régime, et elle me semble bien loin de celle que De Funès faisait dans son fameux film.
J’ai envie de goûter un vraie bonne, et puis tant que faire, dites-moi quel chou est mieux, moi je prend pour le pot au feu le frisé car il est plus tendre, mais il y a moins à récupérer.
Merci, d’avance, de que vous aurez un peu de temps.
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon velouté de courge.

Message  bakounin le Jeu 6 Déc - 19:30

study
Je n’ai jamais mangé de la soupe au chou, pourtant j’aime tous les sortes (sauf le roux crut, très commun ici) par contre cuit pour moi c’est le plus fin. Alors comme je suis abonnée a un magazine mensuel qui s’appelle : « Médecine douce », j’ai trouvé la recette de base, mais j’ai l’impression que si cette recette est bonne pour une cure, elle manque des ingrédients pour se régaler je vous la donne et vous me direz ce qui manque, car j’ai bien envie de la faire sous peu.
Voici.

Il y a des variantes, mais voici la « vraie ». Légumes fraîches et bios de préférence. Un proportion chou-oignons qui doit être de 6 gros oignons pour un beau chou, rouge ou vert.
-Un beau chou
-6 oignons
-2 poivrons
-Un pied de céleri branches.
Et selon certains auteurs, 2 carottes et de la pomme de terre.
Préparez et lavez les légumes, coupez-les en petits dés. Ajoutez une ou deux boites de tomates pelées, ou mieux fraîches si c’est la saison, et couvrez avec 3L d’eau. Ajoutez selon vos goûts : ail, persil, épices par exemple muscade, cumin, curry, ainsi qu’un bouillon végétal, pour le goût. Faire cuire si possible à basse température, sans dépasser 100°.


Je ne suis pas au régime, et elle me semble bien loin de celle que De Funès faisait dans son fameux film.
J’ai envie de goûter un vraie bonne, et puis tant que faire, dites-moi quel chou est mieux, moi je prend pour le pot au feu le frisé car il est plus tendre, mais il y a moins à récupérer.
Merci, d’avance, de que vous aurez un peu de temps.[/quote]




Juste parce que sans plaisanterie, il y manque un bon morceau de couenne fraiche de porc à faire cuire à feu doux avec les légumes. C'est tout le secret d'une vraie soupe au chou, la couenne.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 53
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon velouté de courge.

Message  Turquesa le Jeu 6 Déc - 19:59

bakounin a écrit:study
Je n’ai jamais mangé de la soupe au chou, pourtant j’aime tous les sortes (sauf le roux crut, très commun ici) par contre cuit pour moi c’est le plus fin. Alors comme je suis abonnée a un magazine mensuel qui s’appelle : « Médecine douce », j’ai trouvé la recette de base, mais j’ai l’impression que si cette recette est bonne pour une cure, elle manque des ingrédients pour se régaler je vous la donne et vous me direz ce qui manque, car j’ai bien envie de la faire sous peu.
Voici.

Il y a des variantes, mais voici la « vraie ». Légumes fraîches et bios de préférence. Un proportion chou-oignons qui doit être de 6 gros oignons pour un beau chou, rouge ou vert.
-Un beau chou
-6 oignons
-2 poivrons
-Un pied de céleri branches.
Et selon certains auteurs, 2 carottes et de la pomme de terre.
Préparez et lavez les légumes, coupez-les en petits dés. Ajoutez une ou deux boites de tomates pelées, ou mieux fraîches si c’est la saison, et couvrez avec 3L d’eau. Ajoutez selon vos goûts : ail, persil, épices par exemple muscade, cumin, curry, ainsi qu’un bouillon végétal, pour le goût. Faire cuire si possible à basse température, sans dépasser 100°.


Je ne suis pas au régime, et elle me semble bien loin de celle que De Funès faisait dans son fameux film.
J’ai envie de goûter un vraie bonne, et puis tant que faire, dites-moi quel chou est mieux, moi je prend pour le pot au feu le frisé car il est plus tendre, mais il y a moins à récupérer.
Merci, d’avance, de que vous aurez un peu de temps.




Juste parce que sans plaisanterie, il y manque un bon morceau de couenne fraiche de porc à faire cuire à feu doux avec les légumes. C'est tout le secret d'une vraie soupe au chou, la couenne.[/quote]

Pouvez vous me la donner en détaille ?, (la recette) quand vous pouvez...
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon velouté de courge.

Message  bakounin le Jeu 6 Déc - 20:26

Pouvez vous me la donner en détaille ?, (la recette) quand vous pouvez...[/quote]


C'est presque la même que celle que vous avez cité. Sauf que la veille vous prenez un bon kilo de gorge de porc, vous le faites cuire deux heures à l'auto cuiseur avec deux gros oignons piqués chacun de deux clous de girofle, une ou deux carottes, un petit poireau, du sel du poivre, une pointe de vin blanc.
Un fois cuit, si vous ne voulez pas manger la couenne vous la faites refroidir et faites une patée pour chien. Sinon vous la séparez du bouillon et vous mettez le tout au frigo. Là vous avez un bon jus de cochon.
Le lendemain vous faites vos légumes ( chou,.... etc....mais en mettant la moitié moins d'oignon ) dans ce bouillon. Si vous voulez manger léger vous dégraissez le bouillon. Au contact du froid le gras remonte au dessus, vous l'éliminez. Si vous voulez plus roboratif vous concervez le gras. Mais vos légumes et surtout votre chou prendra un velouté tout autre, franchement plus soyeux et beaucoup plus goutu, comme à la campagne.
Et si vous aimez manger la couenne. Quand le potage est presque prêt, vous découpez votre couenne en petits ( 2 cm sur 2cm) quartiers et vous les plongez dedans à rechauffer.
Voilà une variante sympa, la veille pendant que vous faites vos jus de cochon vous faites blanchir des haricots blancs que vous avez fait gonfler pendant une nuit dans le l'eau. Le lendemain après avoir mouliné votre soupe vous les ajoutez dedans et finissez de cuire. Un régal.
La soupe au chou/ couenne/ haricots au jus de cochon, c'est lisse au palais, digeste ( mais si ) et cela vous requinque.
En plus si vous n'utilisez pas tout votre jus de cochon, cela peut vous servir de fond pour une sauce ou pour un sauté ou pour faire une compotée d'échalottes au vin blanc.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 53
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon velouté de courge.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum