Retour aux champignons…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour aux champignons…

Message  Turquesa le Mer 28 Nov - 20:22

Dans un autre épisode, je vous avez dis que j’avais constaté que dans mon petit « Champion » du quartier, a coté des produits bios (fruits et légumes fraîches) j’avait trouvé des barquettes de chanterelles, pieds de moutons et têtes de mort, à prix prohibitif et qu’en regardant de près j’avais vu que c’étaient d’origine ruses. (D’ailleurs, je trouve scandaleux de vendre les pieds de mouton au même prix que les chanterelles).
Maintenant pas loin des comptoirs des fruits et légumes fraîches, il y a un étalage avec des bocaux en plastique avec 5% (si c’est n’est pas déjà trop !) du volumen du bocau, de morilles, cèpes, chanterelles, etc., toujours au prix prohibitif, et dans l’étiquette : « Conditionnés en France », cela est toujours aussi rassurante.
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  bakounin le Mer 28 Nov - 20:32

Turquesa a écrit:Dans un autre épisode, je vous avez dis que j’avais constaté que dans mon petit « Champion » du quartier, a coté des produits bios (fruits et légumes fraîches) j’avait trouvé des barquettes de chanterelles, pieds de moutons et têtes de mort, à prix prohibitif et qu’en regardant de près j’avais vu que c’étaient d’origine ruses. (D’ailleurs, je trouve scandaleux de vendre les pieds de mouton au même prix que les chanterelles).
Maintenant pas loin des comptoirs des fruits et légumes fraîches, il y a un étalage avec des bocaux en plastique avec 5% (si c’est n’est pas déjà trop !) du volumen du bocau, de morilles, cèpes, chanterelles, etc., toujours au prix prohibitif, et dans l’étiquette : « Conditionnés en France », cela est toujours aussi rassurante.


Si c'est stipulé " conditionné en France " vous devez bien vous douter que le produit de base n'est pas Français. Sinon vous auriez produit de France. Quant au prix prohibitif, il vient du fait que les champignons des bois sont tendances et que la mise en oeuvre pour le conserveur est somme toute assez onéreuse. Surtout cette année où à cause la pluviométrie générale sur l'Europe, le taux de réduction a été très fort.
J'ai mon pote Lolo à qui j'ai sauvé ses girolles qu'il avait mis come d'hab à sécher sur clayettes, à coup de cendre de son insert.
Et mon voisin du Hameau des Saveurs, vient de faire transformer 600 kilos de champignons de provenances diverses avec un taux de réduction de 40%.
Donc mauvaise année.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 52
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  Turquesa le Mer 28 Nov - 20:45

Oui mais il y a deux printemps dans mon coin cela a été une année exceptionnelle pour les morilles, tout le monde en trouvait, et même dans les champs, et même ceux qui ne connaisaient que à peine, cela n’a pas fait baisser le prix chez les paysans du coin au marché.
Je suis aussi folle (comme mes enfants) pour les morilles, j’en trouve, j’ai mes coins quant je vais au petit matin pêcher dans un torrent, mais dernièrement, j’assiste de plus en plus à des batailles pour une morille, et oui, en plaine foret à se mettre sur la gueule !, là je laisse tomber, car même mon parcours de pêche et gâché.
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  trami le Sam 1 Déc - 9:26

Turquesa a écrit:Oui mais il y a deux printemps dans mon coin cela a été une année exceptionnelle pour les morilles, tout le monde en trouvait, et même dans les champs, et même ceux qui ne connaisaient que à peine, cela n’a pas fait baisser le prix chez les paysans du coin au marché.
Je suis aussi folle (comme mes enfants) pour les morilles, j’en trouve, j’ai mes coins quant je vais au petit matin pêcher dans un torrent, mais dernièrement, j’assiste de plus en plus à des batailles pour une morille, et oui, en plaine foret à se mettre sur la gueule !, là je laisse tomber, car même mon parcours de pêche et gâché.

Effectivement ,il ya une surenchère du côté des cueilleurs de champignons sauvages !Mais cette surenchère se retrouve sur les étiquettess des marchands !
J'adore les cèpes et je n'en ai pas acheté de l'année au prix où ils sont( plus de17€),Sauf ,lorsque je suis passé à Montflanquin en juin ,où ils étaient à 7 €
Autrement je me rabats sur le champignon dit de Paris ,mais là le problème esyqu('il n'y a plus de vendeurs surles marchés( je n'aime pas les sous plastique tout émincés que l'on trouve dans les grandes surfaces !)
Autant prendre des boîtes !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  bakounin le Sam 1 Déc - 20:08

trami a écrit:
Turquesa a écrit:Oui mais il y a deux printemps dans mon coin cela a été une année exceptionnelle pour les morilles, tout le monde en trouvait, et même dans les champs, et même ceux qui ne connaisaient que à peine, cela n’a pas fait baisser le prix chez les paysans du coin au marché.
Je suis aussi folle (comme mes enfants) pour les morilles, j’en trouve, j’ai mes coins quant je vais au petit matin pêcher dans un torrent, mais dernièrement, j’assiste de plus en plus à des batailles pour une morille, et oui, en plaine foret à se mettre sur la gueule !, là je laisse tomber, car même mon parcours de pêche et gâché.

Effectivement ,il ya une surenchère du côté des cueilleurs de champignons sauvages !Mais cette surenchère se retrouve sur les étiquettess des marchands !
J'adore les cèpes et je n'en ai pas acheté de l'année au prix où ils sont( plus de17€),Sauf ,lorsque je suis passé à Montflanquin en juin ,où ils étaient à 7 €
Autrement je me rabats sur le champignon dit de Paris ,mais là le problème esyqu('il n'y a plus de vendeurs surles marchés( je n'aime pas les sous plastique tout émincés que l'on trouve dans les grandes surfaces !)
Autant prendre des boîtes !


7€ le kilo de cèpes cette année au mois de Juin à Montflanquin, Lot et Garonne ? Là tu m'étonnes un peu, car cette année, 2007, a été assez pauvre en cèpes. J'avais un repas prévu avec champignons ( dont cèpe ) ce mois là et j'ai galéré pour en trouver à moins de 7€ alors que je suis entre la Corrèze et le Causse Bourian, grosses régions de " production ".
Même les randonneurs pros, m'ont confirmé qu'ils ne trouvaient rien.
Tu n'aurais pas confondu avec des girolles ?Very Happy
Sinon tu as raison sur les cueilleurs du Dimanche, ils saccagent plus qqu'ils ne cueillent et en plus certains revendent une partie de leur cueillette. A tel point qu'ici, ce n'est pas rare que les cueilleurs du Dimanche se plaignent d'être agressé ( au moins verbalement ) par les propriétaires de bois.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 52
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  Turquesa le Sam 1 Déc - 20:26

bakounin a écrit:
trami a écrit:
Turquesa a écrit:Oui mais il y a deux printemps dans mon coin cela a été une année exceptionnelle pour les morilles, tout le monde en trouvait, et même dans les champs, et même ceux qui ne connaisaient que à peine, cela n’a pas fait baisser le prix chez les paysans du coin au marché.
Je suis aussi folle (comme mes enfants) pour les morilles, j’en trouve, j’ai mes coins quant je vais au petit matin pêcher dans un torrent, mais dernièrement, j’assiste de plus en plus à des batailles pour une morille, et oui, en plaine foret à se mettre sur la gueule !, là je laisse tomber, car même mon parcours de pêche et gâché.

Effectivement ,il ya une surenchère du côté des cueilleurs de champignons sauvages !Mais cette surenchère se retrouve sur les étiquettess des marchands !
J'adore les cèpes et je n'en ai pas acheté de l'année au prix où ils sont( plus de17€),Sauf ,lorsque je suis passé à Montflanquin en juin ,où ils étaient à 7 €
Autrement je me rabats sur le champignon dit de Paris ,mais là le problème esyqu('il n'y a plus de vendeurs surles marchés( je n'aime pas les sous plastique tout émincés que l'on trouve dans les grandes surfaces !)
Autant prendre des boîtes !


7€ le kilo de cèpes cette année au mois de Juin à Montflanquin, Lot et Garonne ? Là tu m'étonnes un peu, car cette année, 2007, a été assez pauvre en cèpes. J'avais un repas prévu avec champignons ( dont cèpe ) ce mois là et j'ai galéré pour en trouver à moins de 7€ alors que je suis entre la Corrèze et le Causse Bourian, grosses régions de " production ".
Même les randonneurs pros, m'ont confirmé qu'ils ne trouvaient rien.
Tu n'aurais pas confondu avec des girolles ?Very Happy
Sinon tu as raison sur les cueilleurs du Dimanche, ils saccagent plus qqu'ils ne cueillent et en plus certains revendent une partie de leur cueillette. A tel point qu'ici, ce n'est pas rare que les cueilleurs du Dimanche se plaignent d'être agressé ( au moins verbalement ) par les propriétaires de bois.

C'est plustôt les 100 grames. Chez moi en tout cas.
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  trami le Dim 2 Déc - 21:34

bakounin a écrit:
trami a écrit:
Turquesa a écrit:Oui mais il y a deux printemps dans mon coin cela a été une année exceptionnelle pour les morilles, tout le monde en trouvait, et même dans les champs, et même ceux qui ne connaisaient que à peine, cela n’a pas fait baisser le prix chez les paysans du coin au marché.
Je suis aussi folle (comme mes enfants) pour les morilles, j’en trouve, j’ai mes coins quant je vais au petit matin pêcher dans un torrent, mais dernièrement, j’assiste de plus en plus à des batailles pour une morille, et oui, en plaine foret à se mettre sur la gueule !, là je laisse tomber, car même mon parcours de pêche et gâché.

Effectivement ,il ya une surenchère du côté des cueilleurs de champignons sauvages !Mais cette surenchère se retrouve sur les étiquettess des marchands !
J'adore les cèpes et je n'en ai pas acheté de l'année au prix où ils sont( plus de17€),Sauf ,lorsque je suis passé à Montflanquin en juin ,où ils étaient à 7 €
Autrement je me rabats sur le champignon dit de Paris ,mais là le problème esyqu('il n'y a plus de vendeurs surles marchés( je n'aime pas les sous plastique tout émincés que l'on trouve dans les grandes surfaces !)
Autant prendre des boîtes !


7€ le kilo de cèpes cette année au mois de Juin à Montflanquin, Lot et Garonne ? Là tu m'étonnes un peu, car cette année, 2007, a été assez pauvre en cèpes. J'avais un repas prévu avec champignons ( dont cèpe ) ce mois là et j'ai galéré pour en trouver à moins de 7€ alors que je suis entre la Corrèze et le Causse Bourian, grosses régions de " production ".
Même les randonneurs pros, m'ont confirmé qu'ils ne trouvaient rien.
Tu n'aurais pas confondu avec des girolles ?Very Happy
Sinon tu as raison sur les cueilleurs du Dimanche, ils saccagent plus qqu'ils ne cueillent et en plus certains revendent une partie de leur cueillette. A tel point qu'ici, ce n'est pas rare que les cueilleurs du Dimanche se plaignent d'être agressé ( au moins verbalement ) par les propriétaires de bois.

Écoute quand j'achète (moi-même) de cèpes dans l'épicerie de Montflanquin (à mi-côte ,et juste au dessus d'un bon restaur face au groupe scolaire -tu dois connaître ) c'est que je les ai humés et achetés à 7€kg !
Nous avons fait une omelette du tonnerre le soir ,et sommes retournés le lendemain en racheter! j'ai demandé et le patron m'a raconté un bobard en disant que ça venait de Dordogne !(J'étais étonné!)
Oui cette histoire de cueilleurzs me fait à la fois sourire ,mais je me rends compte que c'est une plaie ,car ce ne sont plus des amateurs ,mais de pros qui font du fric ! dans le passé j'en avais entendu à Felletin (23)
et ce qu'ils disaient me les rendaient à la fois sympathiques et horribles ( mais ils se font avoir par les demi-grossistes )
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  bakounin le Lun 3 Déc - 19:09

(]




Écoute quand j'achète (moi-même) de cèpes dans l'épicerie de Montflanquin (à mi-côte ,et juste au dessus d'un bon restaur face au groupe scolaire -tu dois connaître ) c'est que je les ai humés et achetés à 7€kg !
Nous avons fait une omelette du tonnerre le soir ,et sommes retournés le lendemain en racheter! j'ai demandé et le patron m'a raconté un bobard en disant que ça venait de Dordogne !(J'étais étonné!)



A la limite, le fait qu'ils venaient de Dordogne ne me semble pas un bobard, cette année c'est un des rares endroits avec la Corrèze qui en a eu. En revanche qu'ils aient été " braconnés " est une certitude. Ou alors quelqu'un dans la famille de ton épicier a des bois en Dordogne et le fournit. Comme le pote de ton fils et son resto à Puy l'Eveque dont le frère est viticulteur et donc peut se permettre de servir du Cahors Aoc avec son menu le moins cher.
Quand on a des plans familiaux quasi gratuits, rien n'interdit d'en faire usage.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 52
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  trami le Ven 7 Déc - 9:46

bakounin a écrit:(]




Écoute quand j'achète (moi-même) de cèpes dans l'épicerie de Montflanquin (à mi-côte ,et juste au dessus d'un bon restaur face au groupe scolaire -tu dois connaître ) c'est que je les ai humés et achetés à 7€kg !
Nous avons fait une omelette du tonnerre le soir ,et sommes retournés le lendemain en racheter! j'ai demandé et le patron m'a raconté un bobard en disant que ça venait de Dordogne !(J'étais étonné!)



A la limite, le fait qu'ils venaient de Dordogne ne me semble pas un bobard, cette année c'est un des rares endroits avec la Corrèze qui en a eu. En revanche qu'ils aient été " braconnés " est une certitude. Ou alors quelqu'un dans la famille de ton épicier a des bois en Dordogne et le fournit. Comme le pote de ton fils et son resto à Puy l'Eveque dont le frère est viticulteur et donc peut se permettre de servir du Cahors Aoc avec son menu le moins cher.
Quand on a des plans familiaux quasi gratuits, rien n'interdit d'en faire usage.

Je reviens sur les champignons !Et ceux les plus courants dont on va sans doute manquer ! les champignons de paris frais ! Des regroupements on été effectués,on a coulé les petits producteurs,et maintenant ;ilsemble qu'il n'y ait que de moins en moins de revendeurs !
Ma marchande attitrée a annoncé son dépârt en retraite,et n'a pas de remplaçant !Je me demande si ,à force de regroupements et de centralisation,on ne va pas organiser une pénurie !!
Je ne suis pas prêt à acheter une balle de paille et du blanc pour faire ma propre culture ,car il y aurait surproduction sur un temps trop court !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  bakounin le Ven 7 Déc - 19:41

trami a écrit:
bakounin a écrit:(]




Écoute quand j'achète (moi-même) de cèpes dans l'épicerie de Montflanquin (à mi-côte ,et juste au dessus d'un bon restaur face au groupe scolaire -tu dois connaître ) c'est que je les ai humés et achetés à 7€kg !
Nous avons fait une omelette du tonnerre le soir ,et sommes retournés le lendemain en racheter! j'ai demandé et le patron m'a raconté un bobard en disant que ça venait de Dordogne !(J'étais étonné!)



A la limite, le fait qu'ils venaient de Dordogne ne me semble pas un bobard, cette année c'est un des rares endroits avec la Corrèze qui en a eu. En revanche qu'ils aient été " braconnés " est une certitude. Ou alors quelqu'un dans la famille de ton épicier a des bois en Dordogne et le fournit. Comme le pote de ton fils et son resto à Puy l'Eveque dont le frère est viticulteur et donc peut se permettre de servir du Cahors Aoc avec son menu le moins cher.
Quand on a des plans familiaux quasi gratuits, rien n'interdit d'en faire usage.

Je reviens sur les champignons !Et ceux les plus courants dont on va sans doute manquer ! les champignons de paris frais ! Des regroupements on été effectués,on a coulé les petits producteurs,et maintenant ;ilsemble qu'il n'y ait que de moins en moins de revendeurs !
Ma marchande attitrée a annoncé son dépârt en retraite,et n'a pas de remplaçant !Je me demande si ,à force de regroupements et de centralisation,on ne va pas organiser une pénurie !!
Je ne suis pas prêt à acheter une balle de paille et du blanc pour faire ma propre culture ,car il y aurait surproduction sur un temps trop court !


De toutes façons le leader européen de la production de champignons dits de Paris est la Hollande. Pas dans des marnes c'est sur mais par un principe de serres aveugles.
Sinon la pénurie vient aussi de ce fait, voulant les faire pousser de plus en plus vite, ils sont gavés de différentes aides à la pousse et tannent de plus en plus vite. Donc c'est l'agro qui les récupère pour la congélation ou la conserve.
Mais pendant ce temps dans des régions comme le sud est ou le sud ouest, de jeunes producteurs se lancent grace à l'abandon d'annciennes carrières souterraines. Ils sont très bien faits, mais sont cher car encore faits sur couche de fumier de cheval.
On en trouve du coté d'Aix en Provence, les Milles, Gardanne, Fumel, Toulouse, Agen et autres.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 52
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  trami le Ven 7 Déc - 20:24

on voit ce que donne l'hyper concentration des sociétés ! D'OPA en OPA on ne sait plus qui fait quoi !
En tout cas ,la leçon que je retit=re est que l'on produit en masse ---de la saleté impropre à la consommation courante !
Il n'y a pas de quoi être fiers de ce progrès là !!! Twisted Evil
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  bakounin le Sam 8 Déc - 19:45

trami a écrit:on voit ce que donne l'hyper concentration des sociétés ! D'OPA en OPA on ne sait plus qui fait quoi !
En tout cas ,la leçon que je retit=re est que l'on produit en masse ---de la saleté impropre à la consommation courante !
Il n'y a pas de quoi être fiers de ce progrès là !!! Twisted Evil


On ne sait tellement plus qui fait quoi que l'un des leaders mondiaux de l'agro alimentaire est Unilever, le lessivier anglo-hollandais. Sauf que lui ne sigle pas ses produits depuis bien longtemps, contrairement à Nestlé. Mais Maîzena, Knorr, Royco, Maggi et encore nombre de marques appartiennent à un marchand de lessives.
Au fait si le coeur vous en dit Unilever Food vend sa branche surgelés pour 1700 millions d'€ mais ne trouve pas d'acquéreurs.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 52
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux champignons…

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum