pour la fin de la 5° république

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

pour la fin de la 5° république

Message  LN2LR le Sam 8 Déc - 19:48

ça fait plaisir de trouver des gens percutants, argumentés, quand je suis arrivé sur le forum, j'ai trouvé qu'il était un peu mou, l'arrivée de Borbo a allumé la méche, et moi...... je suis avec d'autres, le vent qui attise le feu..... ce qui dérange un peu le pompier de service qui serait plutôt consensuel.
Je sème volontier le vent avec certains sujets sachant parfaitement que les nuages vont arriver.
Pour moi, le centre est mou, la droite sarkozyste est fachisante , la gauche ou plutôt le PS sont en décomposition, le Facteur Besançenot est sympathique et argumenté, son désir de n'être qu'une force de contestation le libère de toute langue de bois, mais ce n'est pas avec ça que l'on fera avancer le schmilblick; je pense comme beaucoup que les règles du jeu doivent être changées afin de revenir à une réelle démocratie et j'ai envie de me battre pour une nouvelle constitution avec la formation d'une assemblée constituante. Le chemin va être long et rude, les avantages de cette monarchie constitutionnelle sont grands et allèchants pour ceux qui détiennent le pouvoir et ils ne vont pas le lacher comme ça de quelque côté qu'ils soient, La gauche aurait pu et dû le faire a son arrivée en 1981.
avatar
LN2LR

Messages : 343
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 97
Localisation : le berceau de la démocratie Helvète

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pour la fin de la 5° république

Message  Pitaland le Sam 8 Déc - 20:50

Assemblée constituante ? J'ai déjà entendu ça quelque part. Ce serait bien mais il faudrait rétablir la guillotine dans le même temps.
LN2LR, vous semblez ressentir un plaisir immodéré à diaboliser tout ce qui est de droite. Sarko n'est pas ma tasse de thé, loin de là, mais lui accoler la qualificatif "fachisante" ferait croire que les trois quarts de la planète sont sous régime fasciste. De plus, accoler l'épithète "sympathique" à Besancenot qui ne pourrait appliquer ses idées que via une dictature, ne manque pas de sel.
Même si la France n'est pas le seul pays dans ce cas, on constate qu'on est obligé d'avoir des gouvernants qui taillent dans le vif pour faire avancer les choses ou les assainir.
Certains professionnels de la justice gueulent contre la réforme de Rachida Dati, mais rien n'avait été fait depuis 1958, ni par les politiques, ni par les professionnels. Est-ce normal ?
Et les exemples ne manquent pas.
C'est vrai, les ultralibéraux profitent que le teigneux soit au pouvoir pour faire passer leurs idées, les gauchistes l'ont tenté avec Tonton.
Si en matière de sécurité, rénovation et suppression des gâchis, la gauche avait fait son boulot, Sarko ne serait sûrement pas là.
Ce n'est pas un hasard si Ségo a été la plus populaire des candidats de gauche auprès de l'ensemble de l'opinion, elle était la seule à vouloir réellement réformer. Il suffit de voir les réactions des Mélenchon, Lienemann et autres nuisibles de la gauche pour s'en convaincre.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pour la fin de la 5° république

Message  LN2LR le Sam 8 Déc - 21:44

Pitaland a écrit:Assemblée constituante ? J'ai déjà entendu ça quelque part. Ce serait bien mais il faudrait rétablir la guillotine dans le même temps.
LN2LR, vous semblez ressentir un plaisir immodéré à diaboliser tout ce qui est de droite. Sarko n'est pas ma tasse de thé, loin de là, mais lui accoler la qualificatif "fachisante" ferait croire que les trois quarts de la planète sont sous régime fasciste.


alors c'est peut être plus juste de dire que nous sommes sous la ferrule d'une dictature du capital via les médias leurs serviles valets
De plus, accoler l'épithète "sympathique" à Besancenot qui ne pourrait appliquer ses idées que via une dictature, ne manque pas de sel.
Besancenot rassemble , il dénonce, mais il ne veut pas du pouvoir, il veut simplement que ses idées aient un poids en rassemblant autour de lui beaucoup des déçus de la gauche socialiste.


Même si la France n'est pas le seul pays dans ce cas, on constate qu'on est obligé d'avoir des gouvernants qui taillent dans le vif pour faire avancer les choses ou les assainir.

Pour tailler dans le vif, là ils sont forts, mais pourquoi ne tailler que dans le vif des plus démunis ? pourquoi ne pas s'attaquer aux véritables maux de la societé que sont la corruption, la toute puissance du capital, la prédominance de l'économie sur l'homme. Pourquoi ne pas faire des investisseurs les variables d'ajustement plutôt que de jeter sur le pavé des milliers d'ouvriers.pourquoi ne pas empecher les délocalisations...... La bataille financiere dont nous sommes victimes est elle irrémédiablement perdue ? Si c'est oui alors bien sûr il faut ressortir les guillotines
Certains professionnels de la justice gueulent contre la réforme de Rachida Dati, mais rien n'avait été fait depuis 1958, ni par les politiques, ni par les professionnels. Est-ce normal ?
Non ce n'est pas normal , la justice devrait être un troisième pouvoir indépendant du pouvoir politique,et non pas au service de la classe politique au pouvoir.
Et les exemples ne manquent pas.
C'est vrai, les ultralibéraux profitent que le teigneux soit au pouvoir pour faire passer leurs idées, les gauchistes l'ont tenté avec Tonton.
Si en matière de sécurité, rénovation et suppression des gâchis, la gauche avait fait son boulot, Sarko ne serait sûrement pas là.
Ce n'est pas un hasard si Ségo a été la plus populaire des candidats de gauche auprès de l'ensemble de l'opinion, elle était la seule à vouloir réellement réformer. Il suffit de voir les réactions des Mélenchon, Lienemann et autres nuisibles de la gauche pour s'en convaincre.

Voilà la raison pour laquelle il faut changer de fond en comble la constitution qui était faite sur mesure pour De Gaulle, mais que les présidents successifs ont utilisée en la dévoyant, elle permet toutes les dérives, tout le monde n'est pas un homme honnête comme De Gaulle, qui rappellons le payait lui même ses factures d'électricité à l'Elysee.
C'est maintenant l'occasion de tous ceux qui approchent de pres ou de loin le pouvoir de se gaver sans vergogne, en demandant en plus aux autres de se serrer la ceinture.
avatar
LN2LR

Messages : 343
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 97
Localisation : le berceau de la démocratie Helvète

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pour la fin de la 5° république

Message  trami le Dim 9 Déc - 9:29

Je vous trouve très beau ! "Drôle"
Il suffit de changer un seul détail dans la constitution : un seul mandat possible !!!
Ainsi on casse tout ce qui crampouille pour faire carrière en politique !
De plus ,si les tribunaux faisaient leur boulot,on aurait une série de condamnation pour abus de biens sociaux
dans tous les domaines !!!
Mais les rapaces sont au pouvoir !!!
Quand la population cessra d'être aussi veule ,on pourra peut-être espérer une évolution ,ce qui n'est pas le cas !!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pour la fin de la 5° république

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum