Le choix du vin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le choix du vin

Message  Adso le Jeu 13 Déc - 11:02

Bonjour. Comme tout le monde, je me prépare pour les fêêêêtes, même si je n'aime pas beaucoup ça. A moins de se retirer dans un désert ou de choper la grippe aviaire, je ne vois pas comment y échapper.
J'ai une petite question pour Bakou et les autres connaisseurs. Quand on achète du vin, la mention "mis en bouteille au château" ou "mis en bouteille à la propriété" est-elle nécessairement un gage de qualité, est-elle "obligatoire"? J'ai repéré un petit Châteauneuf du Pape 2006 qui me fait de l'oeil mais l'étiquette ne porte pas cette mention...
avatar
Adso

Messages : 40
Date d'inscription : 10/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choix du vin

Message  trami le Jeu 13 Déc - 13:07

Adso a écrit:Bonjour. Comme tout le monde, je me prépare pour les fêêêêtes, même si je n'aime pas beaucoup ça. A moins de se retirer dans un désert ou de choper la grippe aviaire, je ne vois pas comment y échapper.
J'ai une petite question pour Bakou et les autres connaisseurs. Quand on achète du vin, la mention "mis en bouteille au château" ou "mis en bouteille à la propriété" est-elle nécessairement un gage de qualité, est-elle "obligatoire"? J'ai repéré un petit Châteauneuf du Pape 2006 qui me fait de l'oeil mais l'étiquette ne porte pas cette mention...

Dans toute profession , il y a des "aigles" et des "faisans "
Il y a des vins de négce qui valables ,mais il y a aussi des trafics de "fonds de cuve" dont les produits sont infects ! Il n'est pas toujours nécessaire de prendre des crus bourgeois qui jouent de leur notoriété et sont hors de prix !
L'idéal serait de voir directement les vignerons dont certains ont des vins franchement étonnants !!!--- et à prix intéressants !!!
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choix du vin

Message  bakounin le Jeu 13 Déc - 19:13

Adso a écrit:Bonjour. Comme tout le monde, je me prépare pour les fêêêêtes, même si je n'aime pas beaucoup ça. A moins de se retirer dans un désert ou de choper la grippe aviaire, je ne vois pas comment y échapper.
J'ai une petite question pour Bakou et les autres connaisseurs. Quand on achète du vin, la mention "mis en bouteille au château" ou "mis en bouteille à la propriété" est-elle nécessairement un gage de qualité, est-elle "obligatoire"? J'ai repéré un petit Châteauneuf du Pape 2006 qui me fait de l'oeil mais l'étiquette ne porte pas cette mention...



Non cela ne veut rien dire les " mis en bouteille à Pétaouchnok ". Souvent la propriété, le domaine et le chateau en question sont une simple chaine d'embouteillage. En revanche sur la colerette, celle au dessus du bouchon, il y a l'estampille DGCCRF ( fraudes ) qui indique si au moins le vigneron existe et s'il est récoltant. Ou s'il s'agit d'un simple négoce.
Cette mention est une tolérance commerciale, liée à la superficie exploitée par le vigneron, enfin plus précisement par le propriétaire des terres encépagées ( 25 à 40hectares " Domaine ", au delà " Chateau " et ainsi de suite )
De plus sur l'étiquette, si tu as deux codes postaux, l'un pour la récolte l'autre pour l'embouteillage, c'est que le chateau ou le domaine est aussi bidon qu'une promesse de Sarkozy.
Maintenant connaissant bien Chateauneuf et sa région ainsi que son mode de commercialisation, tu peux en présence soit d'un vin de coopé ( ce qui n'est forcément mauvais signe ), soit sur un vin de pur négoce embouteillé à Beaucaire ou en région lyonnaise ( là c'est moins bien ), ou dans le Gard.
A toi de vérifier que ton Chateauneuf provienne totalement du 84 ( Vaucluse ), l'AOC ne s'étend pas sur un autre département.
Donc quand tu as un doute, fais un tour sur le site de l'INAO ( bientôt INOQ ) et vérifie si le vin est au moins embouteillé dans sa région de production. C'est toujours un gage d'une meilleure qualité. Car comme le dit Trami, il y a des négociants plus honnêtes que certains vignerons.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 53
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choix du vin

Message  Adso le Dim 16 Déc - 12:31

bakounin a écrit:
Adso a écrit:Bonjour. Comme tout le monde, je me prépare pour les fêêêêtes, même si je n'aime pas beaucoup ça. A moins de se retirer dans un désert ou de choper la grippe aviaire, je ne vois pas comment y échapper.
J'ai une petite question pour Bakou et les autres connaisseurs. Quand on achète du vin, la mention "mis en bouteille au château" ou "mis en bouteille à la propriété" est-elle nécessairement un gage de qualité, est-elle "obligatoire"? J'ai repéré un petit Châteauneuf du Pape 2006 qui me fait de l'oeil mais l'étiquette ne porte pas cette mention...



Non cela ne veut rien dire les " mis en bouteille à Pétaouchnok ". Souvent la propriété, le domaine et le chateau en question sont une simple chaine d'embouteillage. En revanche sur la colerette, celle au dessus du bouchon, il y a l'estampille DGCCRF ( fraudes ) qui indique si au moins le vigneron existe et s'il est récoltant. Ou s'il s'agit d'un simple négoce.
Cette mention est une tolérance commerciale, liée à la superficie exploitée par le vigneron, enfin plus précisement par le propriétaire des terres encépagées ( 25 à 40hectares " Domaine ", au delà " Chateau " et ainsi de suite )
De plus sur l'étiquette, si tu as deux codes postaux, l'un pour la récolte l'autre pour l'embouteillage, c'est que le chateau ou le domaine est aussi bidon qu'une promesse de Sarkozy.
Maintenant connaissant bien Chateauneuf et sa région ainsi que son mode de commercialisation, tu peux en présence soit d'un vin de coopé ( ce qui n'est forcément mauvais signe ), soit sur un vin de pur négoce embouteillé à Beaucaire ou en région lyonnaise ( là c'est moins bien ), ou dans le Gard.
A toi de vérifier que ton Chateauneuf provienne totalement du 84 ( Vaucluse ), l'AOC ne s'étend pas sur un autre département.
Donc quand tu as un doute, fais un tour sur le site de l'INAO ( bientôt INOQ ) et vérifie si le vin est au moins embouteillé dans sa région de production. C'est toujours un gage d'une meilleure qualité. Car comme le dit Trami, il y a des négociants plus honnêtes que certains vignerons.


Merci maître Bakou... Trami vous avez raison quand vous dites que "l'idéal serait de voir directement les vignerons dont certains ont des vins franchement étonnants et à prix intéressants" mais vous savez, dans le nord, on ne produit pas de vin, il faut donc généralement se contenter de ce que l'on trouve en magasin.
avatar
Adso

Messages : 40
Date d'inscription : 10/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

C'est dans l'air

Message  trami le Sam 22 Déc - 11:13

Vu l'émission d'hier (rediffusée aux aurores ) avec notamment le Dr Charpentier- Périco Légasse - une femme de 60 millions de consommateurs ,
Après cette émission où ils ont défilé les arnaques de l'agro alimentaire ,il y a lieu de rester sur ses gardes et de bien vérifier les étiquettes !
Tout y est passé :
- le caviar qui n'a jamais vu un esturgeon
- les blocs de foie gras (surtout les blocs) ultra trafiqués ( ou centrifugés )
-Les vins ,et effectivement,il vaut mieux démarcher un petit producteur( à défaut un bon caviste ),mais éviter de s'approvisionner dans les grandes surfaces !
dans les vins trafics en tout genre (chaptalisation [2°tolérés souvent dépassés]- mouillage du moût[pour baisser la teneur en alcool]- trafics d'étiquettes par certains négociants [rares]
Champagnes à bas prix dans les hard discounts [préférer les bons crémants]
- les additifs = exhausteurs de goût-conservateurs-agents de sapidité-colorants etc --- dont les effets combinés sur la santé ne peuvent être évalués !
- les surimis qui peuvent imiter pratiquement n'importe quoi !
J'en passe et des meilleures ,mais il faut
-respecter les productions de saison ( les fraises d'Espagne de Noël sontun concentré cancéreux (ont-ils dit) )
Il y a de quoi ouvrir l'oeil en ces périodes où tout un chacun méprisant le consommateur serait prêt à vendre n'importe quoi pour faire du FRIC !!!!
PS, ce matin, au marché , le crabe est à plus de 10€ cru et 15€ cuit __>hausse des prix = baisse du pouvoir d'achat !!!!!
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

C'est dans l'air

Message  trami le Sam 22 Déc - 11:13

Vu l'émission d'hier (rediffusée aux aurores ) avec notamment le Dr Charpentier- Périco Légasse - une femme de 60 millions de consommateurs ,
Après cette émission où ils ont défilé les arnaques de l'agro alimentaire ,il y a lieu de rester sur ses gardes et de bien vérifier les étiquettes !
Tout y est passé :
- le caviar qui n'a jamais vu un esturgeon
- les blocs de foie gras (surtout les blocs) ultra trafiqués ( ou centrifugés )
-Les vins ,et effectivement,il vaut mieux démarcher un petit producteur( à défaut un bon caviste ),mais éviter de s'approvisionner dans les grandes surfaces !
dans les vins trafics en tout genre (chaptalisation [2°tolérés souvent dépassés]- mouillage du moût[pour baisser la teneur en alcool]- trafics d'étiquettes par certains négociants [rares]
Champagnes à bas prix dans les hard discounts [préférer les bons crémants]
- les additifs = exhausteurs de goût-conservateurs-agents de sapidité-colorants etc --- dont les effets combinés sur la santé ne peuvent être évalués !
- les surimis qui peuvent imiter pratiquement n'importe quoi !
J'en passe et des meilleures ,mais il faut
-respecter les productions de saison ( les fraises d'Espagne de Noël sontun concentré cancéreux (ont-ils dit) )
Il y a de quoi ouvrir l'oeil en ces périodes où tout un chacun méprisant le consommateur serait prêt à vendre n'importe quoi pour faire du FRIC !!!!
PS, ce matin, au marché , le crabe est à plus de 10€ cru et 15€ cuit __>hausse des prix = baisse du pouvoir d'achat !!!!!
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choix du vin

Message  Nath le Sam 22 Déc - 11:45

Trami a écrit:
préférer les bons crémants]

Tout à fait de votre avis Trami !! dans ma région,au nord Côte d'Or,à la limite de l'Aube,se vinifient d'excellents crémants,qui sont réalisés de la même façon que le Champagne...Ils auraient droit à l'appellation "Champagne" si leur terre était dans l'Aube,mais à 1km ils n'y ont pas droit !!!
Nous nous approvisionnons chez nos viticulteurs et nous en sommes très satisfaits,leur qualité dépassant ,et de loin,les Champagnes ordinaires...
vive le "crémant de Bourgogne" !
avatar
Nath

Messages : 150
Date d'inscription : 10/10/2007
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choix du vin

Message  trami le Sam 22 Déc - 12:19

Nath a écrit:Trami a écrit:
préférer les bons crémants]

Tout à fait de votre avis Trami !! dans ma région,au nord Côte d'Or,à la limite de l'Aube,se vinifient d'excellents crémants,qui sont réalisés de la même façon que le Champagne...Ils auraient droit à l'appellation "Champagne" si leur terre était dans l'Aube,mais à 1km ils n'y ont pas droit !!!
Nous nous approvisionnons chez nos viticulteurs et nous en sommes très satisfaits,leur qualité dépassant ,et de loin,les Champagnes ordinaires...
vive le "crémant de Bourgogne" !

C'est vrai que par chez vous c'est une région où il y avait de très bonnes spécialités culinaires !
(Avait car je bne sais pas si l'appât du gain n'a pas perverti certaines productions )
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choix du vin

Message  bakounin le Sam 22 Déc - 19:01

trami a écrit:Vu l'émission d'hier (rediffusée aux aurores ) avec notamment le Dr Charpentier- Périco Légasse - une femme de 60 millions de consommateurs ,
Après cette émission où ils ont défilé les arnaques de l'agro alimentaire ,il y a lieu de rester sur ses gardes et de bien vérifier les étiquettes !
Tout y est passé :
- le caviar qui n'a jamais vu un esturgeon
- les blocs de foie gras (surtout les blocs) ultra trafiqués ( ou centrifugés )
-Les vins ,et effectivement,il vaut mieux démarcher un petit producteur( à défaut un bon caviste ),mais éviter de s'approvisionner dans les grandes surfaces !
dans les vins trafics en tout genre (chaptalisation [2°tolérés souvent dépassés]- mouillage du moût[pour baisser la teneur en alcool]- trafics d'étiquettes par certains négociants [rares]
Champagnes à bas prix dans les hard discounts [préférer les bons crémants]
- les additifs = exhausteurs de goût-conservateurs-agents de sapidité-colorants etc --- dont les effets combinés sur la santé ne peuvent être évalués !
- les surimis qui peuvent imiter pratiquement n'importe quoi !
J'en passe et des meilleures ,mais il faut
-respecter les productions de saison ( les fraises d'Espagne de Noël sontun concentré cancéreux (ont-ils dit) )
Il y a de quoi ouvrir l'oeil en ces périodes où tout un chacun méprisant le consommateur serait prêt à vendre n'importe quoi pour faire du FRIC !!!!
PS, ce matin, au marché , le crabe est à plus de 10€ cru et 15€ cuit __>hausse des prix = baisse du pouvoir d'achat !!!!!




Non ce n'est pas vendre n'importe quoi pour faire du fric, c'est faux. C'est répondre aux attentes du public. Ce fameux public qui ne veut plus qu'il y ait de classe dans l'alimentation et qui veut manger comme s'il en avait les moyens alors qu'il ne les a pas.
Quand certains ralent contre des gens comme Legasse car il parle de foie gras cher, de vins assez chers dans Marianne, c'est juste qu'il parle du prix de la qualité. La qualité a un prix. Mais les gens s'en foutent de nos jours et ils préfèrent manger un bloc de foie gras contenant à peine 30% de foie pour tout le reste d'émulsifiants, d'ovo produits, de liants de toutes sortes plutôt de que de manger une simple terrine toute bête, pas chère ni difficile à fabriquer soi même.
J'ai été étonné de voir l'autre jour un prospectux de hard discounteur où il était proposé une flute ( une boite ronde et longue ) de bloc de foie de 600 grammes avec 30% de pépites de foie entier pour 22.00€. Passant devant cette enseigne régulièrement, je m'y suis arreté pour regarder l'étiquette. Edifiant. En fait conformément à la législation la flute ne contient de 30% de foie gras donc 200 grammes sur 600 grammes du produit total. Mais sybtilité des textes en vigueur les fameux 30% de pépites sont à retirer des 200 grammes de foie. Donc environ 65 grammes. Bref pour constituer 600 grammes de vloc, le fabricant a utilisé 135 grammes de purée de foie et 65 grammes de pépites. Mais son étiquettage est conforme à la réglementation.
La problème est là tant qu'il n'y a ni allégation, ni message à caractère frauduleux sur l'étiquette, le produit est conforme. Et la ménagère fauchée qui n'a jamais mangé un vrai foie fabriqué par ses soins ou un conserveur de qualité, ne verra qu'une seule chose elle aura du foie gras sur sa table à Noel. Pas qu'elle sert de la merde à manger.
Alors qu'avec un simple mixer, une poele et de simple foie de volaille acheter pas très cher chez un producteur au marché, elle pourrait servir une mousse de foie, bonne et pour le plais et pour la santé. Mais que nenni, non seulement le savoir n'existe plus mais en plus c'est le nom du produit qui prime.
Donc le consommateur a ce qu'il mérite.
J'ai passé presque 15 ans de ma vie à mettre au point des produits du plus haut de gamme et souvent très sains jusqu'au cassoulet avec saucisse de synthèse, sauce à base uniquement d'édulcorants, de gélifiants et de colorants. ce n'est pas ce qui se vendait le moins. Bien au contraire.
Du faux caviar la formule est ultra simplex, le premier benet venu peut en fabriquer chez soi.
En revanche où je ne suis pas d'accord c'est sur le surimi. Pour la législation c'est un produit à définition fixe. Même Coraya a été condamné pour avoir abusé de l'appelation pour de simple batonnets de farine de poissons. Donc c'est une vue de journaliste. Mais personne n'est à l'abri d'une erreur, il est déjà bien que sur le service public des personnes soient libres d'énoncer quelques vérités.
Pour ma part je m'abstiendrai, car si je déballe tout même ceux qui pensent manger de la qualité vont devenir ascètes.
Mais je vous garde la meilleure pour la fin. Louant mes humbles services à d'autres entreprises que la mienne, possèdant aussi une autre entreprise que mon restau, je suis en contact régulier avec producteurs et transformeurs.
L'autre jour deux d'entres eux viennent manger chez moi et racontent à mon épouse ( Kochka et ce n'est pas une blague, elle est bien ma femme en vrai ) qu'une cliente leur a acheté du foie mi cuit en sous vide mais que dès le lendemain elle leur a pris la tête pendant une heure au téléphone pour savoir s'il fallait ou non le servir avec le film plastic du sous vidage. Ben voilà le niveau des consommateurs en est là.
Ils se sont choisis un destin, qu'il bouffe leur merde. Je n'ai rien contre.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 53
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le choix du vin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum