SILENCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SILENCE

Message  mada le Mar 18 Déc - 20:32

En me premenant avec ma petite souris sur la toile, je vois par-ci par là quelques allusions à une future crise financière qui toucherait le monde.
La crise des subprimes et autres sucreries financières semblent envahir le monde des affaires aussi certainement qu'une marée noire après la casse d'un pétrolier dans une tempête sur des côtes rocheuses.

Peu d'infos et grand mutisme des médias sur cette éventuelle crise financière. Pour Attali, nous allons vers une crise du type 1929, selon Rocard, la crise est pour demain, et d'autres pensent qu'elle se présentera au cours du premier semestre 2008.

Personnellement je n'en sais rien, je ne suis pas madame soleil mais ce grand silence persistant à ce sujet me laisse quand même craindre quelques vagues. Qu'en pensez-vous?

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SILENCE

Message  LN2LR le Mar 18 Déc - 21:37



Peu d'infos et grand mutisme des médias sur cette éventuelle crise financière. Pour Attali, nous allons vers une crise du type 1929, selon Rocard, la crise est pour demain, et d'autres pensent qu'elle se présentera au cours du premier semestre 2008.

Personnellement je n'en sais rien, je ne suis pas madame soleil mais ce grand silence persistant à ce sujet me laisse quand même craindre quelques vagues. Qu'en pensez-vous?

mada
[/quote]

sais pas, mais il faut qu'il se passe quelque chose ......
avatar
LN2LR

Messages : 343
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 97
Localisation : le berceau de la démocratie Helvète

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A mots couverts

Message  Laulau le Mer 19 Déc - 13:13

mada a écrit:En me premenant avec ma petite souris sur la toile, je vois par-ci par là quelques allusions à une future crise financière qui toucherait le monde.
La crise des subprimes et autres sucreries financières semblent envahir le monde des affaires aussi certainement qu'une marée noire après la casse d'un pétrolier dans une tempête sur des côtes rocheuses.

Peu d'infos et grand mutisme des médias sur cette éventuelle crise financière. Pour Attali, nous allons vers une crise du type 1929, selon Rocard, la crise est pour demain, et d'autres pensent qu'elle se présentera au cours du premier semestre 2008.

Personnellement je n'en sais rien, je ne suis pas madame soleil mais ce grand silence persistant à ce sujet me laisse quand même craindre quelques vagues. Qu'en pensez-vous?

mada

On en parle mais à mots couverts. Le vocabulaire politico-financier a changé. Ainsi par exemple on ne dit plus capitalisme mais " le marché" !
De la même façon on ne dit plus "dévaluation de la monnaie" ou "planche à billet" mais "injection de liquidités". Presque chaque semaine la BCE la FED ou la banque d'Angleterre "injectent des liquidités" sur le "Marché". En clair, on nourrit une inflation monétaire galopante en créant des milliards de dollars de livres ou d'Euros pour éviter la récession aux USA et en Europe. Le plus dur est de savoir quand cela va réellement exploser. Pour moi ce sera au début de l'année prochaine autant dire demain..
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quand bien même...

Message  borbo le Mer 19 Déc - 14:09

Quand bien même le capitalisme, comme vous dite, aurait un hoquet sévère (ce que je crois aussi), cela ne lui couperait pas l'appétit et je parie que cela ne signerait pas pour autant son arrêt de mort.
Je ne crois pas que 1929 ait été la fin du capitalisme.
Vous mettriez quoi à la place?? Le communisme??
Décidément on ne peut pas faire confiance aux pauvres! (subprime).
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 69
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Madame soleil

Message  Laulau le Mer 19 Déc - 14:57

borbo a écrit:Quand bien même le capitalisme, comme vous dite, aurait un hoquet sévère (ce que je crois aussi), cela ne lui couperait pas l'appétit et je parie que cela ne signerait pas pour autant son arrêt de mort.
Je ne crois pas que 1929 ait été la fin du capitalisme.
Vous mettriez quoi à la place?? Le communisme??
Décidément on ne peut pas faire confiance aux pauvres! (subprime).

Ce que je met à la place du capitalisme ? Je n'en sais fichtre rien et comme dirait Mada je ne suis pas madame soleil.
Par contre vous avez tord de comparer cette crise avec celle de 29. Le monde de 1929 n'a pas grand chose à voir avec le notre, surtout dans les sociétés occidentales; il était essentiellement agricole et en certains endroits quasi autarcique. L'arrêt de l'économie "mondialisée" d'aujourd'hui provoquera une paralysie totale avec des dégâts sans commune mesure avec la crise de 1929.
Quant au communisme l'expérience a prouvé qu'on ne pouvait pas l'établir en un jour, d'ailleurs les pays que vous qualifiiez ainsi ne se disaient pas communistes mais socialistes . J'ai donné dans un autre message l'adresse d'une vidéo ou quelqu'un donne une définition du communisme proche de la mienne.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SILENCE

Message  mada le Mer 19 Déc - 23:20

borbo a écrit:Quand bien même le capitalisme, comme vous dite, aurait un hoquet sévère (ce que je crois aussi), cela ne lui couperait pas l'appétit et je parie que cela ne signerait pas pour autant son arrêt de mort.
Je ne crois pas que 1929 ait été la fin du capitalisme.
Vous mettriez quoi à la place?? Le communisme??
Décidément on ne peut pas faire confiance aux pauvres! (subprime).

Vous voyez Borbo de la borboterie, vous reconnaissez qu'un système économique est lié à une idéologie.
1°) Le communisme n'a jamais été mis en pratique. Le communisme a subit le même détournement que le christianisme, on tue, on vole, on pille, on installe un régime totalitaire, on soumet les peuples(esclavage, servage, flexibilité, précarité,etc...) pour augmenter les fortunes.
2°) Ce n'est pas moi qui dit que l'économie se porte mal, ce sont des spécialistes d'origines différentes. Pour produire de la richesse, faut du travail, les spéculateurs, les rentiers et les actionnaires sont entrain de se couper l'herbe sur le pied. On ne tond pas une tête d'oeuf.
3°) Il serait possible de trouver un système de mise en commun, comme cela commence à se faire par ci par là: les outils agricoles, le travail, les maisons, les achats, l'éducation des enfants, les échanges de services et de savoirs par exemple.

Quelque soit l'idéologie, si des hommes pour s'enrichir ont besoin d' asservir leurs semblables, je pense que cela ne relève pas d'une politique mais d'une psychologie plutôt faible de leur part. Avoir pour se sentir vivre, je ne crois pas que ce soit la preuve d'un être épanouit. Ont-ils si peur de l'avenir pour qu'ils aient besoin d' entasser des fortunes au détriment du minimum vital des autres? Leurs enfants sont-ils tellement stupides qu'ils ne puissent à leur tour gagner de l'argent? Il faut vraiment que ce système capitaliste repose sur un fonctionnement névrotique des individus.
L'être humain est un être social mais il peut se socialiser autrement qu'en se courbant pour un patron ou en profitant d'un salarié. Au mot travail, je préfère le mot "oeuvrer".

Partager, faire en commun, s'interesser aux autres, sont des actions qui ne sont pas valorisées mais les gens qui pensent à la décroissance depuis plusieurs années s'organisent, trouvent des solutions où d'autres ne voient que fadaises.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SILENCE

Message  Dong le Jeu 20 Déc - 1:10

mada a écrit:En me premenant avec ma petite souris sur la toile, je vois par-ci par là quelques allusions à une future crise financière qui toucherait le monde.
La crise des subprimes et autres sucreries financières semblent envahir le monde des affaires aussi certainement qu'une marée noire après la casse d'un pétrolier dans une tempête sur des côtes rocheuses.

Peu d'infos et grand mutisme des médias sur cette éventuelle crise financière. Pour Attali, nous allons vers une crise du type 1929, selon Rocard, la crise est pour demain, et d'autres pensent qu'elle se présentera au cours du premier semestre 2008.

Personnellement je n'en sais rien, je ne suis pas madame soleil mais ce grand silence persistant à ce sujet me laisse quand même craindre quelques vagues. Qu'en pensez-vous?

mada


La crise des subprimes a été la suite logique de la crise anglo-saxonne des faillites des fonds de pension, de type Enron, qui a mis sur la paille des millions de foyers américains privés de leur retraite. Il fallait bien y substituer quelquechose afin que l'Américain moyen puisse garder l'illusion qu'il n'avait pas tout perdu ... d'où l'idée de s'appuyer sur le secteur de la construction et de l'immobilier encore florissant afin de vendre des crédits à un taux d'appel relativement bas à des ménages dits "à risques". Ces prêts à risques ont été titrisés par les prêteurs afin de faire peser le risque final sur d'autres acheteurs de ces produits financiers qui ont été achetés et revendus plusieurs fois ... Bref, les taux bas pratiqués par les banques centrales ont créé ces dernières années une surabondance de liquidités qui se sont investies là où il y avait des perspectives d'accroissement de gains présentées comme exemptes de risques. Aujourd'hui, les banques resserrent le crédit et augmentent leur taux, ce qui veut dire qu'elles se préparent à la crise à venir. Et les institutionnels (banques, assurances ...) se délestent massivement de leur immobilier locatif ... Les conséquences de la crise américaine des subprimes devraient prendre toute leur ampleur en Europe en 2009 mais les prémices sont là.

Dong

Messages : 9
Date d'inscription : 01/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SILENCE

Message  berny le Jeu 20 Déc - 8:05

S'il y a une crise financière, cela permettra de revenir à une économie plus raisonnable, c'est toujours comme ça, il faut une catastrophe pour remettre les choses à l'endroit, le capitalisme ne sera pas mort mais il y a des capitalismes, et il faut revenir à un capitalisme régulé, maîtrisé, favoriser le long-terme, et à une économie du réel, et non supposé, virtuel, cette économie folle doit cesser, et si on va dans le mur d'un côté c'est un mal pour un bien, les spéculations à outrance, les bénéfices supposés etc.. seront contrôlées, enfin espérons plus de cohérence, de bon sens!! Suspect

berny

Messages : 368
Date d'inscription : 20/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SILENCE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum