La hausse de 2008.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La hausse de 2008.

Message  Turquesa le Jeu 3 Jan - 16:01

Mad
Mise à part tout ce qui était prévu pour nous piquer encore plus d’argent, il y a les timbres, les journaux…
Un de mes médicaments à vie pour la circulation considéré comme « de confort » ne sera plus remboursé, plus les 0.50cm par boite par mois que je devrai rajouté dans les autres traitements, et sans compter que toutes les assurances ont aussi augmenté, complémentaire aussi bien entendu. Il serait difficile de calculer le total des augmentations en vise de prévision avant un mois ou deux, mais vu globalement ça fait plus tôt mal, il va falloir être plus prudent.
Mais, comme j’ai entendu l’autre jour sur France Info, les magasins où vous avez une inoffensive carte de fidélité, vont bientôt vous proposer une Visa, de quoi plonger les ménages déjà surendettés dans une nouvelle combine, pourvu qu’on consomme.

Un fait que j’ai remarqué qui m’a fait penser que malgré l’affluence des gens dans les magasins, la consommation a été moindre, ou bien diffèrent, c’est par exemple : dans les magasins style « Botanique », le village de Noël commencé bientôt en novembre, quand j’allait ver le 20 décembre il avait déjà été démonté, idem quand je voulais vers la même date acheter des paillotes, il fallait les acheter vers la « Toussaint ».
Cette semaine, le village de Noël est toujours là, voir les sapins, et ils font de soldes sur les déco et crèches, et les papillotes sont toujours là.

Pour en revenir aux médicaments, il faut compter qu’une femme sur trois qui prenne la pilule ou au but d’une certaine âge a des problèmes de circulations sérieux, moi-même à cause d’une pilule, j’ai eu un AVC à 27 ans, vu les risques et conséquences, et le nombre d’accidents de ce genre là, je n’estime pas que ce soit du confort, par contre, les bas de rétention pour le moment sont rembourser, allez comprendre quelque chose.
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les hausses de 2008…

Message  Barbarin le Jeu 3 Jan - 17:22

Turquésa : Vous avez tout à fait raison dans votre post. J'avais l'intention de dénoncer cette injustice sur les soins dûs à la mauvaise circulation sanguine.
Je constate autour de moi que de plus en plus de gens font ou ont fait des AVC (accidents vasculaires cérébraux), or il s'avère que l'AVC est lié à la circulation sanguine et/ou la tension.
Dans le même temps, on renie l'utilité des médicaments favorisant la circulation sanguine, aussi ceux-ci ne sont plus ou très peu remboursés.
Pour ma part, je prends le générique de Veinamitol en sachet.
Quand on se soigne, il convient d'en prendre au minimum 1 mois, à raison d'un sachet par jour (en réalité, ces soins sont à vie passé un certain âge). Le conditionnement de ce médicament (générique ou original) se fait par boite de 10 sachets, donc je suis obligé d'acheter 3 boites sur lesquelles me seront retenus 0,50 € alors que ce médicament n'est remboursé qu'à hauteur de 15% par la SS. Ma mutuelle n'intervient pas sur ce type de vignettes (jaunes).
Prix d'une boite : 5 € - remboursement SS : 0,75 € - 0,50 € = 0,25 €.
Reste à ma charge : 4,75 € x 3 = 14,25 €/mois.
Mais bon, je viens d'apprendre que la SS ne remboursera plus du tout les vignettes jaunes à partir de janvier 2008.
Et encore un cadeau, un !
Donc le calcul est plus simple : 15 € x 12 mois = 180 €/an (1180 F).
J'ai un traitement pour la tension conditionné par boite de 28 gélules, donc il m'en faut 13 boites par an : 0,50 € x13 = 6,50 € restant à ma charge. A cela on ajoute, les retenues pour la franchise médicale sur les consultations, prélèvement et examens sanguins, plus l'automédicamentation (pour les petits bobos de la vie : petits maux de tête, rhum, sirop, pastilles pour la gorge…).
****

Mme Bachelot : Vous avez dit "4 €/par mois", soit "pas plus de 50 € par an" ?
Merci Mme Bachelot, vous êtes le génie de la maladie !
Permettez-moi de ne pas vous souhaiter une bonne année et une bonne santé, je réserve cela pour ma famille et mes amis, les vrais.
avatar
Barbarin

Messages : 197
Date d'inscription : 31/10/2007
Age : 62
Localisation : Le long de la RN7 à midi 1/4

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vous exagérez.

Message  borbo le Jeu 3 Jan - 17:41

50 e./an c'est l'équivalent de 10 jours de consommation de tabac par an et si j'ai bien compris les personnes titulaires de la CMU seront exonérées, pour les autres vous n'allez pas me dire que cela va ruiner le patient.
Qu'est-ce qu'il faut faire selon vous vous éviter la surconsommation médicale pour laquelle la France est championne toutes catégories?
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je ne fume pas, je ne bois pas, je n'ai pas la CMU, mais… je

Message  Barbarin le Jeu 3 Jan - 18:10

Pas de chance Borbo, je ne fume pas, donc ce n'est pas sur ce budget que je vais prendre ces 50 € et encore moins sur l'alcool, même si j'ai toujours à la cave une bonne bouteille de St Joseph pour mes invités.

Je vous trouve particulièrement monstrueux dans votre raisonnement. Sachez que les personnes atteintes de cancers, de maladies invalidantes (ex : la sclérose en plaque), de maladies donc graves entraînant des arrêts de travail, donc affaiblissant les revenus, devront s'acquitter de cette somme et croyez-moi, quand vous avez de telles pathologies, ça va très vite en ce qui concerne le coût des soins.
Par contre, je vous rassure tout de suite, si la copine de notre CHER président tombe enceinte, malgré leurs faramineux revenus mutuels, elle ne paiera pas un centime et sera prioritaire sur tout autre personne en cas d'urgence. Ce dernier exemple étant le "petit plus" quand on est connu.
avatar
Barbarin

Messages : 197
Date d'inscription : 31/10/2007
Age : 62
Localisation : Le long de la RN7 à midi 1/4

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

N'exagérez pas..

Message  borbo le Jeu 3 Jan - 18:31

Il existe en france des pathologies prises en charge à 100%, les maladies cardio-vasculaires et les cancers en font partie, ainsi que le SIDA, car leur coût est évidemment rédhibitoire pour le patient.
Je ne pense pas que cela soit remis en cause.
Je trouve que vous poussez un peu c'est tout.
S'il faut payer 50e pour aider un tant soit peu la Sécu et pour la sauver, je trouve cela normal c'est tout.
Je suis également un traitement au long cours et considère qu'il est normal que j'y participe de mes propres deniers.
Le tiers payant a des effets pervers, celui d'enlever tout sens de la responsabilité aux personnes. Le "j'y ai droit" donc j'abuse, doit avoir des limites.
C'est tout.
Je ne fume pas non plus.
Votre sens de la dramatisation en devient risible.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mais c'est qu'il est plus têtu qu'un âne rouge le Borbo… !

Message  Barbarin le Jeu 3 Jan - 18:56

Les franchises médicales : qui sera concerné ?
En seront dispensés les familles aux revenus les plus modestes (bénéficiaires de la couverture maladie universelle [CMU] et de l'aide médicale d'Etat), les enfants et les femmes enceintes, soit 15 millions de personnes sur 45 millions d’assurés. [b]
En revanche, les patients en affections longue durée (ALD: cancers, diabètes, scléroses en plaques, etc.), qui sont pris en charge à 100 % par l'assurance-maladie pour leur pathologie, se verront appliquer ces franchises. Elles seront plafonnées à 50 euros par an. Les personnes atteintes du SIDA sont également concernées.

Ah, mais !!!!!!!
avatar
Barbarin

Messages : 197
Date d'inscription : 31/10/2007
Age : 62
Localisation : Le long de la RN7 à midi 1/4

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Inutile de crier!

Message  borbo le Jeu 3 Jan - 19:39

Barbarin a écrit:Les franchises médicales : qui sera concerné ?
En seront dispensés les familles aux revenus les plus modestes (bénéficiaires de la couverture maladie universelle [CMU] et de l'aide médicale d'Etat), les enfants et les femmes enceintes, soit 15 millions de personnes sur 45 millions d’assurés. [b]
En revanche, les patients en affections longue durée (ALD: cancers, diabètes, scléroses en plaques, etc.), qui sont pris en charge à 100 % par l'assurance-maladie pour leur pathologie, se verront appliquer ces franchises. Elles seront plafonnées à 50 euros par an. Les personnes atteintes du SIDA sont également concernées.

Ah, mais !!!!!!!

Et alors! Lorsqu'on subit une maladie grave qui coûte des milliers d'euros/an à la communauté, que représente 50e.
Je suis pour ma part atteint d'une pathologie cardiaque qui me donne accès à une prise en charge à 100%, participer à mon traitement à hauteur de 50e/an est dérisoire comparé à ce que je coûte à la communauté. La solidarité à un prix aussi pour la patient.
Je considère que c'est bien peu.
Si cela doit participer à la préservation d'un système auquel je tiens particulièrement je ne vais pas faire la fine bouche, surtout si les gens dans le besoin en sont exemptés.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La hausse de 2008.

Message  bakounin le Jeu 3 Jan - 19:47

borbo a écrit:50 e./an c'est l'équivalent de 10 jours de consommation de tabac par an et si j'ai bien compris les personnes titulaires de la CMU seront exonérées, pour les autres vous n'allez pas me dire que cela va ruiner le patient.
Qu'est-ce qu'il faut faire selon vous vous éviter la surconsommation médicale pour laquelle la France est championne toutes catégories?




Pas vraiment d'accord, pour de nombreuses raisons j'ai un traitement à vie.
Ordo non renouvelable donc visite mensuelle chez le médecin. C'est le seul médicament que je prend. Je ne surconsomme pas et ne prend rien d'autre. Cela fait plus de 5 ans que je n'ai pas consulté pour autre chose que de faire renouveller mon ordo. Et l'on m'annonce que non seulement le remboursement va diminuer mais qu'en plus je vais en être un peu plus de ma poche. C'est moche. Car je suis né avec ce défaut et je ne l'ai vraiment pas fait exprès. En fait je m'en serais largement bien passé. Que faire ? Un procès à mes parents ? Ou ce sont eux auraient ils du m'euthanasier en prévision de l'avenir.
Si moi cela me fait cher et me fait chier de payer encore et encore.
Surtout qu'en ce moment tombent les échéanciers de charges pour les petits entrepreneurs dans mon genre et que l'augmentation est de presque 30%. Donc je paye, je paye et je repaye encore.
Alors d'accord je clope, mais avec le fric que le gouvernement se fait sur le compte de mon vice il pourrait au moins avoir l'élégance de ne pas me sur-ponctionner partout ailleurs.
avatar
bakounin

Messages : 472
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 53
Localisation : Entre fourneaux et clavier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La hausse de 2008.

Message  LN2LR le Jeu 3 Jan - 20:16

les malades donnent aux malades c'est la soldarité selon Bachelot, les fonds de pension n'ont pas a être solidaires, ils n'ont qu'a pomper pomper pomper, comme les shaddoks. L'ensemble des revenus devraient participer a la solidarité et pour ce qui est des excès a l'état d'exercer des contrôles, il sait bien mettre des radars sur les routes, il peut aussi très bien contrôler les abus.
Elle pourrait aussi en profiter pour contrôler tous les abus de biens sociaux commis par nombre d'hommes dont beaucoup sont dans l'environnement politique ou les affaires
avatar
LN2LR

Messages : 343
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 97
Localisation : le berceau de la démocratie Helvète

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Il va me faire péter le tensiomètre, le Borbo…

Message  Barbarin le Jeu 3 Jan - 20:17

"Si cela doit participer à la préservation d'un système auquel je tiens particulièrement je ne vais pas faire la fine bouche."

Moi aussi j'y tiens ! Et quand il y a des manifs pour la SS, je ne reste pas le c… sur ma chaise.
Sauf que ces 50 euros/an n'étaient pas prévus au départ pour sauver la SS, mais pour financer la recherche sur la maladie d'Alzheimer. Aujourd'hui, le gouvernement change de fusil d'épaule et veut se servir de cet argent pour le financement de la SS.
Je reste persuadée qu'avec ce gouvernement, bien d'autres douceurs sorties de notre porte-monnaie nous attende encore et encore.
Je maintiens que les malades grâvement atteints n'ont pas à être pénalisés. Leur maladie suffit.
Quand aux caisses primaires de maladie, elle pourraient très bien être reliées entre elles, informatiquement parlant, et déceler ainsi toutes les éventuels abus et tricheries. Sauf que ce n'est pas le seul facteur du pseudo déficit de la SS.
avatar
Barbarin

Messages : 197
Date d'inscription : 31/10/2007
Age : 62
Localisation : Le long de la RN7 à midi 1/4

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La hausse de 2008.

Message  trami le Jeu 3 Jan - 20:31

borbo a écrit:Il existe en france des pathologies prises en charge à 100%, les maladies cardio-vasculaires et les cancers en font partie, ainsi que le SIDA, car leur coût est évidemment rédhibitoire pour le patient.
Je ne pense pas que cela soit remis en cause.
Je trouve que vous poussez un peu c'est tout.
S'il faut payer 50e pour aider un tant soit peu la Sécu et pour la sauver, je trouve cela normal c'est tout.
Je suis également un traitement au long cours et considère qu'il est normal que j'y participe de mes propres deniers.
Le tiers payant a des effets pervers, celui d'enlever tout sens de la responsabilité aux personnes. Le "j'y ai droit" donc j'abuse, doit avoir des limites.
C'est tout.
Je ne fume pas non plus.
Votre sens de la dramatisation en devient risible.

Mais ce n'est plus de la sottise ,c'est bien pire que ça !!! Ou vous ne savez pas lire ou vous êtes bouché à l'émeri !!! Que vient de dire Barbarin ? Que les fluidifiants et veinotoniques ne sont plus remboursés et que cela lui laisse une charge nette de 1800€/an
Votre raisonnement sur le tiers payant est ridicule et ne correspond en rien à la réalité ---
mais n'est ce pas ,quand on veut tuer son chien,on l'accuse de la rage!!!!

Gardez vos raisonnements à la gomme pour vos meetings de l'UMP,je pense que c'est le seul endroit où vous risquez d'être compris !!! Nous avons bien la droitela plus bête du monde ,la preuve !!!! Shocked
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La hausse de 2008.

Message  lolofab le Jeu 3 Jan - 20:41

Mon père est atteint de deux pathologies sévères , il était jusque là pris en charge à 100%.....maintenant , chaque boite de médicaments qui lui sera prescrite lui coutera 50cts d'euro , jusqu'à hauteur de 50 euro par an....les transports ambulanciers qu'il prends afin d'aller suivre une thérapie lourde lui seront là aussi facturés , 2 euro le déplacement.....
Comment peut-on justifier que les malades soient ceux qui devraient payer pour essayer de combler le fameux trou de la sécu...c'est inadmissible , ce n'est pas la faute des malades s'ils le sont!!!
Il vaudrait mieux essayer de traquer les fraudes et les fraudeurs , qu'ils soient médecins ou patients...ceux qui font des ordonnances de complaisances , des arrêts de travail de complaisance , et ceux qui en bénéficient...ceux qui font passer certains actes de chirurgie plastique sous d'autres appelations , tout ça coûte cher aux finances de la sécu , mais on ne fait RIEN...vaut mieux que les vrais malades paient...honteux !!!
avatar
lolofab

Messages : 489
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tramineries. Exception Française

Message  borbo le Jeu 3 Jan - 21:10

Les veinotonics ont montré partout en Europe leur inefficacité, sauf en France.
Bizarre non?
Tous les médecins s'accordent en apparté à reconnaître leur absence d'effets bénéfiques.
Ces produits sont a ranger dans le domaine de l'homéopathie.
Alors pourquoi devraient-ils être remboursés?

Trami je vais vous dire clairement que votre ton commence sérieusement à me gonfler, en un mot vous me faites c......
Si mon intelligence est indigente ne me lisez plus.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fluidifier.

Message  borbo le Jeu 3 Jan - 21:12

On ne fluidifie pas le sang veineux plus que le sang artériel mais le sang tout court. Pour cela il y a des produits efficace qui sont prescrits en cas de problèmes cardio-vasculaires graves et remboursés par la Sécu.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La hausse de 2008.

Message  mada le Jeu 3 Jan - 21:49

lolofab a écrit:Mon père est atteint de deux pathologies sévères , il était jusque là pris en charge à 100%.....maintenant , chaque boite de médicaments qui lui sera prescrite lui coutera 50cts d'euro , jusqu'à hauteur de 50 euro par an....les transports ambulanciers qu'il prends afin d'aller suivre une thérapie lourde lui seront là aussi facturés , 2 euro le déplacement.....
Comment peut-on justifier que les malades soient ceux qui devraient payer pour essayer de combler le fameux trou de la sécu...c'est inadmissible , ce n'est pas la faute des malades s'ils le sont!!!
Il vaudrait mieux essayer de traquer les fraudes et les fraudeurs , qu'ils soient médecins ou patients...ceux qui font des ordonnances de complaisances , des arrêts de travail de complaisance , et ceux qui en bénéficient...ceux qui font passer certains actes de chirurgie plastique sous d'autres appelations , tout ça coûte cher aux finances de la sécu , mais on ne fait RIEN...vaut mieux que les vrais malades paient...honteux !!!

Ils font payer ceux qui ne peuvent pas faire autrement. La droite droite est dure avec les plus fragiles et douce avec les plus forts. Comment se faire du fric autrement?
Ces braves gens de la droite droite très droite vous diront qu'il faut que les gens se prennent en charge, ils doivent gérer leur capital santé. N'avez-vous pas remarqué que les médecins, les spécialistes ont été augmentés sauf les urgentistes dans les établissements publics, (il sont toujours en grève mais on n'en entend plus parler) ces derniers étant majoritairement d'origine étrangère.

Je dis que le capitalisme c'est du vol, le néocapitalisme c'est du raquette.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La hausse de 2008.

Message  trami le Jeu 3 Jan - 22:44

borbo a écrit:Les veinotonics ont montré partout en Europe leur inefficacité, sauf en France.
Bizarre non?
Tous les médecins s'accordent en apparté à reconnaître leur absence d'effets bénéfiques.
Ces produits sont a ranger dans le domaine de l'homéopathie.
Alors pourquoi devraient-ils être remboursés?

Trami je vais vous dire clairement que votre ton commence sérieusement à me gonfler, en un mot vous me faites c......
Si mon intelligence est indigente ne me lisez plus.

Mais j'en suis ravi,et ce n'est sans doute pas encore assez ! Vous avez des raisonnements de mirliton sans une once de charité chrétienne !!! Vous ne réfléchissez pas ,vous régurgitez une propagande délétère !!!
Shocked Shocked Shocked
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La hausse de 2008.

Message  lolofab le Ven 4 Jan - 0:36

De nombreux médicaments dé-remboursés le sont à cause de leur soi-disant absence d'effets bénéfiques....ah , ah ,ah , ça me ferait rire si ce n'était pas si cynique....il y en avait que ma fille a eu , prescrits par le pédiatre et le médecin , qui étaient très efficaces , et pourtant , ils sont passés à la trappe...va falloir là aussi m'expliquer...c'est vrai qu'en plus ils étaient peu chers...faut bien que l'industrie pharmaceutique se gave....n'est ce pas ?!!!!
avatar
lolofab

Messages : 489
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Effet placebo

Message  borbo le Ven 4 Jan - 12:16

lolofab a écrit:De nombreux médicaments dé-remboursés le sont à cause de leur soi-disant absence d'effets bénéfiques....ah , ah ,ah , ça me ferait rire si ce n'était pas si cynique....il y en avait que ma fille a eu , prescrits par le pédiatre et le médecin , qui étaient très efficaces , et pourtant , ils sont passés à la trappe...va falloir là aussi m'expliquer...c'est vrai qu'en plus ils étaient peu chers...faut bien que l'industrie pharmaceutique se gave....n'est ce pas ?!!!!

Les médecins prescrivent aussi des médicaments sans aucun effet thérapeutique avéré, de la même manière que les homéopathes prescrivent des pilules au sucre produites par Voiron.

Mais là on entre dans le domaine de la spychothérapie.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A Borbo

Message  Turquesa le Ven 4 Jan - 20:04

Très bien, monsieur JE SAIS TOUT, vous êtes tout à fait le clone de mon mari, « Sarko c’est son nouveaux idole », (avant c’était Johnny), mais par rapport au non remboursement de mon médicament pour la circulation il reste mue, sans doute parce que il se souvient très bien de mon accident vasculaire, et de se voir avec une femme de même pas 30 ans diminuer (au pire de cas) et avec un enfant de 2 ans et demi sous les bras alors qu’il travaillait très loin et qu’il ne rentrait que les WE).
Je ne me permettrai pas de formuler aucune commentaire sur les maladies cardiaques et ses traitements, alors je vous demanderai de ne pas formuler la leçon apprit par cœur de « c’est un médicament de confort » dont les médecins ou des improvisés spécialistes répètent ce qu’on leur aura obligé de dire.
Peut être bien que les personnes qui soufrent de varices, parfois douloureuses et très peu esthétiques ont des meilleurs méthodes, ou ceux qui soufrent des hémorroïdes. Des symptômes circulatoire comme j’ai souffert un grand partie de ma vie je vais vous les étaler : très mal aux jambes avec gonflement au point de ne pas pouvoir dormir, et le lendemain les jambes pleines d’hématomes, des fortes maux de tête, et des troubles de la vue, le matin les mais on double tellement sont enflées.
Sans doute, la pilule que je prenais en ce temps là " MINIDRIL" a été responsable, mais aucun médecin n’a pas voulu le reconnaître, jusqu’à que le nombre d’accident a été telle que la pilule à été retiré et ensuite ressorti avec une autre composition.
Grâce à ce médicament je peux vivre normalement, certes je devrai rembourser 5€79x2 par mois, mais je n’accepterai pas aucun générique, car j’ai essayé plusieurs et c’était l’enfer, je passai les nuits debout.

Il serait normal que les génériques soient prescrits par le médecin et pas mutés par les pharmaciens, car dans certains cas même si la molécule de départ est la même, le reste n’est l’est pas, comme pour la « Ritaline » et le « Concerta (son générique) », le dosage n’est pas le même, c’est un médicament très à la mode, dont parents et enseignants se servent pour calmer les enfants souffrant d’une mauvaise qualité de vie… !

Si vous avez remarqué, depuis le mois de décembre, les pharmaciens, on mis une affiche « si vous n’acceptez pas les générique proposé par votre pharmatien, le tiers payant ne se fera pas »

J’ai deux cas très proche au mois de décembre par rapport à ce ci : la mère d’une amie avait eu il y a un an un attaque la laissant la moitié du corps paralysé, en décembre son mari c’est rendu à la pharmacie pour renouvelé l’ordonnance, la pharmacie lui proposant un générique, la femme a fait de suite un autre attaque (heureusement moins grave, mais qui l’a fait rétrograder du progrès des thérapies d’un an), elle se retrouve au point de départ.

Mon voisin du palier, 79 ans, a un problème intestinal depuis la naissance, et également traiter tout sa vie, une semaine avant noël, il prend le générique, à 1 heure du matin sa femme frappe à ma porte, son mari avec une hémorragie intestinal.
J’ai vu et comparé les notices de deux médicaments, les effets secondaires n’étaient pas tout à fait les même, et peut être bien le dosage.
Les deux personnes cités, ont du être hospitalisés en soins intensif, plus une petite semaine, OU SONT LES ECONMIES, S’IL VOUS PLAIT ?

D’un autre coté, votre si intelligent gouvernement qui supprime des milliers des postes à l’Educations National ,et après les enseignants nous envoient les enfants arrivés en France pour des séances d’orthophonie à 120€ la demi heure (payé par la Sécu) pour apprendre le français, VOUS TROUVEZ CELA LOGIQUE ?

Tout comme avec mon mari, vous avez le droit de dire que vous avez encore de l’espoir, ni les gouvernements de Mitterrand ni de Chirac n’on fait grand-chose, sauf plongé la population la plus vulnérable à la merci de toutes les faiblesses.

Quant à Giscard, il n’a fait que se pavaner, et à par la loi Veil pour l’avortement, cela est déjà rétrograde, vu que le femmes n’ont pas les droit de se faire stériliser, et qu’une autre partie font des gosses comme si arrivaient à se débarrasser d’une constipation, ayant conçu sous la drogue, alcool ou les deux, ou celles qui musulmanes font autant que la nature leur permet.

Pour finir, je vous dirais, que si les médicaments pour la circulation sont du confort et non remboursables, les psychotropes et dérivés le sont toujours, alors qu’il a une dérive alarmante à ce sujet, il ne devrait pas être autoriser à un généraliste de prescrire d’antidépresseurs, et on arrive à un taux de dépendance encore plus importante que celle des drogues interdites.

J’avais oublié, la gestion hospitalière, les fous considérés non rentables, les ailes ferment les unes après les autres, il reste gédiatrie et médecine générale, pour la gédiatrie, j’ai vu des acharnements sur des petits vieux, en le faisant faire tout sorte d’examens :IRM, pontions, etc, afin de rentabiliser leur agonie. J’ai vu hospitaliser en médecine générale des gens pendant des semaines pour un examen par semaine, examens qui auraient pu se faire en externe et ambulatoire, des frais lourds et sans besoin, à part que souvent la personne sorte plus affaibli et aussi avec des infections.

Il y a beaucoup des reformes à faire, mais il faut du temps pour réfléchir, du temps et des personnes compétentes pour trouver les vraies failles, et du personnel pour appliquer les reformes JUSTES pour faire des économies du gaspillage.
On n’a pas besoin des 4 médicaments pour une laryngite.

De deux opérations de fracture de la clavicule de mon fils, il me restent 4 boites de gazes, de quoi panser 10 blessés.

Encore un qui prend le toro par l’anus et pas par les cornes, mais au mois si moi-même ne vous soutiens pas ,vous aurez au moins le même aveuglement et têtu de ma moitié.
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La hausse de 2008.

Message  lolofab le Ven 4 Jan - 20:21

borbo a écrit:
lolofab a écrit:De nombreux médicaments dé-remboursés le sont à cause de leur soi-disant absence d'effets bénéfiques....ah , ah ,ah , ça me ferait rire si ce n'était pas si cynique....il y en avait que ma fille a eu , prescrits par le pédiatre et le médecin , qui étaient très efficaces , et pourtant , ils sont passés à la trappe...va falloir là aussi m'expliquer...c'est vrai qu'en plus ils étaient peu chers...faut bien que l'industrie pharmaceutique se gave....n'est ce pas ?!!!!

Les médecins prescrivent aussi des médicaments sans aucun effet thérapeutique avéré, de la même manière que les homéopathes prescrivent des pilules au sucre produites par Voiron.

Mais là on entre dans le domaine de la spychothérapie.

S'ils prescrivent des médicaments sans aucun effet thérapeutiques , ce sont des charlatans , faut punir...c'est aussi simple que ça , pas besoin d'y aller par 4 chemins...mais certains médicaments qui étaient très efficaces ont été sucrés de la liste des médicaments remboursables , et ça ce n'est vraiment pas normal...demandez donc à votre médecin...le mien est désolé par certains dé-remboursements.....
avatar
lolofab

Messages : 489
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La hausse de 2008.

Message  Turquesa le Ven 4 Jan - 20:33

lolofab a écrit:
borbo a écrit:
lolofab a écrit:De nombreux médicaments dé-remboursés le sont à cause de leur soi-disant absence d'effets bénéfiques....ah , ah ,ah , ça me ferait rire si ce n'était pas si cynique....il y en avait que ma fille a eu , prescrits par le pédiatre et le médecin , qui étaient très efficaces , et pourtant , ils sont passés à la trappe...va falloir là aussi m'expliquer...c'est vrai qu'en plus ils étaient peu chers...faut bien que l'industrie pharmaceutique se gave....n'est ce pas ?!!!!

Les médecins prescrivent aussi des médicaments sans aucun effet thérapeutique avéré, de la même manière que les homéopathes prescrivent des pilules au sucre produites par Voiron.

Mais là on entre dans le domaine de la spychothérapie.

S'ils prescrivent des médicaments sans aucun effet thérapeutiques , ce sont des charlatans , faut punir...c'est aussi simple que ça , pas besoin d'y aller par 4 chemins...mais certains médicaments qui étaient très efficaces ont été sucrés de la liste des médicaments remboursables , et ça ce n'est vraiment pas normal...demandez donc à votre médecin...le mien est désolé par certains dé-remboursements.....


Les médicaments qui étaient efficaces et pas chers ont été supprimées et remplacés petit à petit par la grande machine pharmaceutique, ces médicaments efficaces et peu onéreux ont peut encore se les procurer en Suisse ou en Espagne, remboursés ou pas.
Les médicaments qui étaient efficaces et pas chers ont été supprimées et remplacés petit à petit par la grande machine pharmaceutique, ces médicaments efficaces et peu onéreux ont peut encore se les procurer en Suisse ou en Espagne, remboursés ou pas.
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La hausse de 2008.

Message  mada le Sam 5 Jan - 8:24

borbo a écrit:
lolofab a écrit:De nombreux médicaments dé-remboursés le sont à cause de leur soi-disant absence d'effets bénéfiques....ah , ah ,ah , ça me ferait rire si ce n'était pas si cynique....il y en avait que ma fille a eu , prescrits par le pédiatre et le médecin , qui étaient très efficaces , et pourtant , ils sont passés à la trappe...va falloir là aussi m'expliquer...c'est vrai qu'en plus ils étaient peu chers...faut bien que l'industrie pharmaceutique se gave....n'est ce pas ?!!!!

Les médecins prescrivent aussi des médicaments sans aucun effet thérapeutique avéré, de la même manière que les homéopathes prescrivent des pilules au sucre produites par Voiron.

Mais là on entre dans le domaine de la spychothérapie.

Les médecins devant leur impuissance disent beaucoup de conneries. Durant des années j'ai été soignée pour une conjonctivite chronique. Or, à l'occasion d'un séjour pour des vacances, il n'y avait pas de lait alors je n'ai pas pu en consommer. Ma conjonctivite a disparu. En rentrant chez moi j'ai repris du lait, ma conjonctivite est revenue au bout de 2 jours. Depuis cette expérience, je ne bois plus de lait, je n'ai plus de conjonctivite.

Quel rapport entre le lait et la conjonctivite? J'ai posé la question au médecin et au lieu de me dire qu'il ne savait pas, il m'a dit que cela venait de ma tête.

En fait, comme beaucoup d'adultes je ne digère pas le lait, ce qui est normal puisque l'estomac adulte n'est pas fait pour le lait. Il y avait bien un lien effectivement entre le lait et ma conjonctivite, mon organisme se défendait comme il le pouvait contre mon inassimilation du lait. Durant des années j'ai mis des gouttes et des pomades par ignorance de la médecine.

Les médicaments déremboursés le sont en fonction des firmes quoté en bourse pas en raison de leur inefficacité. Si un médicament convient vraiment à une personne, elle l'achète, qu'il soit remboursé où non et les industriels pharmaceutiques le savent, pourquoi se gèneraient -ils? Bizness, bizness d'abord.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

SOTTE QUE JE SUIS

Message  Turquesa le Mer 16 Jan - 20:32

tongue
Quand j’avais crée ce sujet, en parlant de mon médicament pour la circulation à mes frais des maintenant (et que Borbo considère aussi comme un médicament de confort, style les gélules qui vous rajeunissent de l’intérieur, ou pour la paresse intestinale), je n’avais pas réfléchi, sotte que je suis, mais c’est ma pharmacienne qui m’a expliqué, que ce médicament non seulement est a mes frais mais avec un prix supérieur entre autres car changement de vignete donc changement de TVA, et un peu plus pour la mode.
Je suis « joye », car en plus j’ai ramassé aussi une augmentation annuelle de ma complémentaire (je ne parle pas des autres assurances), mais je suis rassurée, toutes les assurances donc les proposition actuellement m’harcèlent sont pour l’accident de la vie et pas de vie, donc que le décès ou l’incapacité par maladie son exclusses, faut que je dise à mon corps qu’il a intérêt pour ma famille de ne plus manger ni respirer, mais de tomber d’une fenêtre en les nettoyants pour aue ma famille trouve son compte en m’enterrant…drôle d’époque !
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La hausse de 2008.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum