L'opium des banlieues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'opium des banlieues

Message  mada le Sam 5 Jan - 8:45

Sarko...................... veut réintroduire la religion dans la vie des français. C'est bien connu, pour les pauvres, le paradis n'est pas de ce monde, mais dans l'autre, celui dont on ne revient pas.

Extrait de Marianne2

Une instrumentalisation de la religion
Mais le moment le plus choquant du discours de Latran est sans doute cette sortie sur les instituteurs : «Dans la transmission des valeurs et l'apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s'il est important qu'il s'en approche, parce qu'il manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d'un engagement porté par l'espérance.» Mesurons bien sa signification : elle veut dire qu'une éducation n'est complète qu'avec l'apport d'une religion. En somme, le contraire de tout ce que l'on nous a appris depuis des décennies : si Sarkozy dit vrai, il faut rendre les catéchismes du mercredi, qu'ils soient catholique, juif, musulman ou protestant obligatoires. Et la religion passe, de fait, de la sphère privée, où la laïcité à la française la cantonnait, à la sphère publique, dans laquelle le Président entend l'introduire. N'est-ce pas, d'ailleurs, le sens de l'éventuelle incorporation prochaine, autre innovation sarkozyste, de représentants des religions au Conseil économique et sociale, institution qui devait, dans l'esprit de son fondateur, le général de Gaulle, rassembler régulièrement les corps intermédiaires de la nation ?
Bref, isolé, le discours de Latran n'est rien. Mais il porte des actes qui, peu à peu, transforment notre République, tout en choquant d'ailleurs beaucoup de chrétiens, tels l'avocat ségoliste Jean-Pierre Mignard. Ce dernier y perçoit une instrumentalisation détestable de l'Eglise : en somme, explique-t-il, «aux citoyens élus l'argent et aux autres, le troupeau, la foi.» Pour que la bourgeoisie bling-bling continue à prospérer, il faut que la banlieue recouvre la spiritualité. Certains imams n'y trouveront rien à redire.

Il a déjà réussi à faire passer des vessies pour des lanternes, il est capable d'instrumentaliser la religion comme une nécessité morale.Qu'en pensez-vous

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mada

Message  borbo le Sam 5 Jan - 11:03

Une instrumentalisation de la religion
Mais le moment le plus choquant du discours de Latran est sans doute cette sortie sur les instituteurs : «Dans la transmission des valeurs et l'apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s'il est important qu'il s'en approche, parce qu'il manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d'un engagement porté par l'espérance.» Mesurons bien sa signification : elle veut dire qu'une éducation n'est complète qu'avec l'apport d'une religion. En somme, le contraire de tout ce que l'on nous a appris depuis des décennies : si Sarkozy dit vrai, il faut rendre les catéchismes du mercredi, qu'ils soient catholique, juif, musulman ou protestant obligatoires. Et la religion passe, de fait, de la sphère privée, où la laïcité à la française la cantonnait, à la sphère publique, dans laquelle le Président entend l'introduire. N'est-ce pas, d'ailleurs, le sens de l'éventuelle incorporation prochaine, autre innovation sarkozyste, de représentants des religions au Conseil économique et sociale, institution qui devait, dans l'esprit de son fondateur, le général de Gaulle, rassembler régulièrement les corps intermédiaires de la nation ?
Bref, isolé, le discours de Latran n'est rien. Mais il porte des actes qui, peu à peu, transforment notre République, tout en choquant d'ailleurs beaucoup de chrétiens, tels l'avocat ségoliste Jean-Pierre Mignard. Ce dernier y perçoit une instrumentalisation détestable de l'Eglise : en somme, explique-t-il, «aux citoyens élus l'argent et aux autres, le troupeau, la foi.» Pour que la bourgeoisie bling-bling continue à prospérer, il faut que la banlieue recouvre la spiritualité. Certains imams n'y trouveront rien à redire.

Il a déjà réussi à faire passer des vessies pour des lanternes, il est capable d'instrumentaliser la religion comme une nécessité morale.Qu'en pensez-vous

mada[/quote]

Agnostique fervent, je considère aussi que ce retour au religieux est d'une extrême dangerosité.
Mais n'enlève rien au fait qu'aujourd'hui nos banlieues sont gangrénées par le retour des imams dans une recherche impérieuse de l'identité communautaire.
Ceci a été le cheval de bataille de nos bonnes âmes qui prônaient le respect des identités culturelles ne voyant pas qu'il s'agissait d'un puissant levier de dislocation sociale.
Aujourd'hui que dans nos rues les voiles fleurissent, sous l'oeil attendri de nos apprentis sorciers et on s'allarme de cette situation.
Alors que faire sinon tenter de banaliser le religieux pour qu'il ne soit plus une marque identitaire mais une simple élévation spirituelle. N'en extraire que les valeurs morales, le sens de la justice, la solidarité qui grosso-modo s'accordent assez bien avec la vie en société et ne peuvent être reniées par personne, surtout pas par nous, l'essentiel de nos fondements démocratiques étant issues de la dialectique judéo-chrétienne.
C'est avec cette élévation ingrate que le catholicisme a perdu ses ouailles.
C'est peut-être par ce biais qu'on peut séculariser les églises.
Toutes les églises
Il n'en reste pas moins que cette tendance vertueuse est une pente savonneuse à n'emprunter qu'avec précautions.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Banlieues

Message  trami le Sam 5 Jan - 12:29

La religion dans les banlieues ? Ce sera la stupidité du siècle !!!
Sarko nous a déjà fait voir son penchant pour tout ce qui est sulfureux ,car il a approuvé la scientologie,il est devenu chanoine de pacotille ,il parle pour touts les religions ou sectes ,alors qu'il est chargé de faire respecter la laïcité !
Pour les anlieues ,il y a une amorce de solution: voir où il y a des mouvement (divers ) à la sortie de la prière du vendredi et saisir l'imam,le juger et l'expulser avec interdiction de territoire !Vousne le savez peut-être pas ,mais ils ont installé des brouilleurs dans les mosquées ,afin que les RG ne puissent pas enregistrer le prêche !! On pourrait peut-être prendre un texte pour interdire ces brouilleurs ,car c'est quoi uns=e religion quise comporte en société secrète ???
En fait ,il faut virer l'islam de France! ...Ou lui demander de faire un aggiornamento !!!!
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'opium des banlieues

Message  LN2LR le Sam 5 Jan - 13:57



Il a déjà réussi à faire passer des vessies pour des lanternes, il est capable d'instrumentaliser la religion comme une nécessité morale.Qu'en pensez-vous

mada
[/quote]

Pour lutter contre ce fléau allez a : www.ripostelaique.com

ce site est laïque sans aucune discrimination politique
Mais il est urgent de lutter trés fermement
avatar
LN2LR

Messages : 343
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 97
Localisation : le berceau de la démocratie Helvète

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'opium des banlieues

Message  mada le Sam 5 Jan - 15:37

LN2LR a écrit:


Il a déjà réussi à faire passer des vessies pour des lanternes, il est capable d'instrumentaliser la religion comme une nécessité morale.Qu'en pensez-vous

mada


Pour lutter contre ce fléau allez a : www.ripostelaique.com

ce site est laïque sans aucune discrimination politique
Mais il est urgent de lutter trés fermement

J'ai l'impression qu'il est urgent de lutter sur pas mal de fronts:

les salaires
l'inflation de nouveau
l'environnement,
la privatisation rempante de l'école
la santé à 2 ou 3 vitesses
la casse du droit du travail
l'augmentation des loyers
augmentation des énergies
les OGM
le prix des céréales qui flambent
chiffres du chômage trafiqués
licenciements qui se poursuivent (en silence)

J'en oublie, vous pouvez compléter la liste.

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'opium des banlieues

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum