Finance, sur un air de pipeau ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Finance, sur un air de pipeau ....

Message  Laulau le Mar 15 Jan - 17:40

LES FONDAMENTAUX SONT EXCELLENTS

On commence à discerner ce que masquaient ces excellents fondamentaux dont la finance internationale nous a rebattu depuis trois à quatre ans.

D'un coté, des asiatiques qui n'aimeraient rien tant que produire et qui abhorrent consommer hormis leur fameux bol de riz. Tout juste leur concèdera-t-on le portable dont ils ont tant besoin ... Pour leur traval.

De l'autre, des anglo-saxons et autres consommateurs du "Club Med" désireux de vivre et de consommer. Avant que d'être vieux. Leur richesse s'accroissant en permanence au fil de la valorisation de leur immobilier.

Joli modèle. Et entre les deux un système d'inter médiation basé à New York et Londres qui se gave à la marge en veillant à faire croire à tous (préteurs et emprunteurs) que tout ce petit monde va honorer ses échéances et s'enrichir qui de ses reconnaissances de dettes, qui de son patrimoine immobilier ...

A la rescousse de cette finance dévoyée des modèles mathématiques avec bien souvent sortis de cerveaux indiens et français (le top à Londres). Un savant mélange de mathématiques volontairement absconses et de "costards-cravates white-anglo-saxon-protestant" remixées au shaker des années 2000.

Comme tout cela (produire en Asie) et consommer chez les occidentaux requiert un maximum de pétrole, nos amis du golfe sont manettes pour empêcher de faire les additions qui fâchent. Et parer au plus pressé.

Les montants injectés par les financiers de la dernière heure ne sont évidemment pas en rapport avec les enjeux. Et le placement en dollars sent désormais plus que le souffre. C'est AMHA un ultime pis-aller destiné à tenir jusqu'aux élections US. Mais cela permettra-t-il de tenir jusqu'aux jeux. On peut vraiment en douter.

Mais tout le monde les fait ces additions qui fâchent. En privé. Et chacun fait ses arbitrages. Les uns pour la dette souveraine, les autres pour les matières premières. Et cela fait mal.

L'immobilier US, AMHA va être le plus gros crash financier planétaire depuis la guerre. Et par l'entremise des CDS, nous aurons bientôt la deuxième vague de conséquences "statistiquement non prévues".

Evidemment à ce niveau, il n'est plus possible de dissocier crash financier (les opérateurs privés font défaut) et crash monétaire (c'est l'ensemble de la zone qui n'arrive plus à financer ses besoins monétaires)
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum