De la flexsécurité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la flexsécurité

Message  mada le Mer 16 Jan - 9:33

Trois syndicats ont signé la mort du peu de droits encore réels qui restaient des travailleurs et des salariés.

Je n'ose pas penser que ces syndicats ignorent l'évolution de l'impérialisme économique qui régit le monde depuis le début des années 80.

Qui peut croire un seul instant que les licenciements à l'amiables, les périodes d'essais rallongées, etc..., etc... produiront des emplois alors que le pouvoir d'achat est en berne, les loyers en augmentation constante, le chômage bien ancré dans le paysage du marché du travail, la guerre contre les pauvres de plus en plus violente, l'exclusion devenue normalisée.

Je regrette profondément que ces syndicats qui ont signés cette remise en cause radicale du droit des travailleurs aient perdu de vu ce que Viviane Forrester : "L horreur économique".

En 1996, elle expliquait noir sur blanc dans son essai le comportement de ces syndicalistes qui ne représentent au fond qu'eux mêmes et qui expliqueront que ce qu'ils viennent de signer est un moindre mal car sans eux cela aurait été pire. Le CNPF puis le MEDEF en mettant la barre très haute joue sur du velours avec des types qui défendent d'abord leur emploi (pour certains)avant de défendre les salariés.

La base de F.O a été surprise, quelques uns vont se sentir trahis une fois de plus par leurs délégués cadres. Je pense qu'il y a autant de distance entre les militants de base avec leur direction, qu'il y en a avec le peuple et les élites politiques et économiques.Faut dire que le P.S a ouvert le bal à ce sujet depuis 1983.

Va falloir se la bouger, la flexsécurité n'est qu'un appéritif, le reste ne va pas tarder à suivre:salaires, nombre d'heures hebdomadaires ................................Effectivement la peur a changé de camp, Pompidou a gagné.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la flexsécurité

Message  trami le Mer 16 Jan - 10:01

mada a écrit:Trois syndicats ont signé la mort du peu de droits encore réels qui restaient des travailleurs et des salariés.

Je n'ose pas penser que ces syndicats ignorent l'évolution de l'impérialisme économique qui régit le monde depuis le début des années 80.

Qui peut croire un seul instant que les licenciements à l'amiables, les périodes d'essais rallongées, etc..., etc... produiront des emplois alors que le pouvoir d'achat est en berne, les loyers en augmentation constante, le chômage bien ancré dans le paysage du marché du travail, la guerre contre les pauvres de plus en plus violente, l'exclusion devenue normalisée.

Je regrette profondément que ces syndicats qui ont signés cette remise en cause radicale du droit des travailleurs aient perdu de vu ce que Viviane Forrester : "L horreur économique".

En 1996, elle expliquait noir sur blanc dans son essai le comportement de ces syndicalistes qui ne représentent au fond qu'eux mêmes et qui expliqueront que ce qu'ils viennent de signer est un moindre mal car sans eux cela aurait été pire. Le CNPF puis le MEDEF en mettant la barre très haute joue sur du velours avec des types qui défendent d'abord leur emploi (pour certains)avant de défendre les salariés.

La base de F.O a été surprise, quelques uns vont se sentir trahis une fois de plus par leurs délégués cadres. Je pense qu'il y a autant de distance entre les militants de base avec leur direction, qu'il y en a avec le peuple et les élites politiques et économiques.Faut dire que le P.S a ouvert le bal à ce sujet depuis 1983.

Va falloir se la bouger, la flexsécurité n'est qu'un appéritif, le reste ne va pas tarder à suivre:salaires, nombre d'heures hebdomadaires ................................Effectivement la peur a changé de camp, Pompidou a gagné.

mada

Vous savez Mada ,ils sont en train de nous préparer une révolte de la base ,ils chargent la barque de plus en plus et il faudra bien que ça pète un jour !
Les français sont comme ça ,ils subissent n'importe quoi tant que ça touche les autres ,mais ,quand ils se sentent menacés ,ils explosent !!! Manitou devrait faire attention !!!
Son chant des sirènes (dormez en paix bonnes gens ,je m'occupe de vos affaires !) va bientôt devenir inopérant !!
xÇa couve depuis longtemps ,seul Borbo ( un autre deus exmachina ) considère que tout va bien dans le meilleur des mondes !!!! Sacré Candide : ! Shocked Shocked Shocked
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Trami

Message  borbo le Mer 16 Jan - 12:14

Vous n'arrivez pas à imaginer que le monde du travail a pu changer sans vous.

Aujourd'hui, comme le taux de divorces et d'enfants nés hors mariage n'a plus rien à voir avec ce que vous avez connu (et moi aussi), les moeurs dans le monde du travail ont changé.
J'en veux pour preuvre les jeunes qui travaillent autour de moi.
Ce n'est pas tant la possibilité de travailler toute leur vie dans la même boîte qui les intéresse, mais plutôt le fait d'être sûr d'avoir un job si ils en partent.
Ils changent de conjoint comme ils changent de job.
Mon fils, à 27 ans, installé dans la région parisienne, a déjà travaillé en Nlle-Calédonie à Hong-Kong, il fait un séjour mensuel d'une semaine en Chine et en Corée; faut-il s'étonner qu'il ne voit pas le monde comme moi?
Chaque fois que dans ma vie j'ai dû déménager, je n'ai pas eu l'impression de mourir un peu, mais au contraire de renaître.
Alors tout ce qui contribue à faciliter leur réembauche est bon à prendre et les représentants syndicaux de FO et CFDT ne s'y sont pas trompés.

Vous pensez qu'un accord signé avec le patronat est nécessairement mauvais pour l'employé... Sans doute dans votre conception de l'après-guerre, mais pas aujourd'hui.
Vous parlez sans cesse de modernité mais dès qu'il s'agit de remettre en cause vos certitudes, là vous vacillez.

Nos entreprises vont devoir s'adapter au monde alentour, sous peine de disparaître et leurs salariés avec.

On peut avoir la nostalgie d'un ancien monde, où nous faisions la pluie et le beau temps, où toute la maisonnée logeait dans la même demeure, sans que pour autant que des crises fulgurantes et meurtrières nous épargnent.

Alors que vaut-il mieux se boucher la vue et les oreilles ou tenter de s'adapter?
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la flexsécurité

Message  Laulau le Mer 16 Jan - 12:39

borbo a écrit:

Vous pensez qu'un accord signé avec le patronat est nécessairement mauvais pour l'employé... Sans doute dans votre conception de l'après-guerre, mais pas aujourd'hui.
Vous parlez sans cesse de modernité mais dès qu'il s'agit de remettre en cause vos certitudes, là vous vacillez.

Nos entreprises vont devoir s'adapter au monde alentour, sous peine de disparaître et leurs salariés avec.


On croirait entendre un ministre! Nous devons nous adapter au monde alentour? Lequel , l'Afrique ? Les autres pays européens ? La Chine ?
Vous croyez parler un langage nouveau mais vous ne faites que remettre à l'ordre du jour les vieilles rengaines du patronat ( "L'allemand lui produit moins cher, je ne peux pas vous payer plus ...etc etc...").
Un accord avec le patronat nécessairement mauvais? Pas du tout, les accords Matignon, par exemple, étaient très profitables. Un accord avec le patronat lorsqu'il est en position de force est en effet très risqué et qu'avons nous aujourd'hui ? Le De Funès triste qui nous sert de président de la République qui est-il sinon le serviteur zélé du MEDEF ?
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Laulau

Message  borbo le Mer 16 Jan - 13:15

Laulau a écrit:
borbo a écrit:

Vous pensez qu'un accord signé avec le patronat est nécessairement mauvais pour l'employé... Sans doute dans votre conception de l'après-guerre, mais pas aujourd'hui.
Vous parlez sans cesse de modernité mais dès qu'il s'agit de remettre en cause vos certitudes, là vous vacillez.

Nos entreprises vont devoir s'adapter au monde alentour, sous peine de disparaître et leurs salariés avec.


On croirait entendre un ministre! Nous devons nous adapter au monde alentour? Lequel , l'Afrique ? Les autres pays européens ? La Chine ?
Vous croyez parler un langage nouveau mais vous ne faites que remettre à l'ordre du jour les vieilles rengaines du patronat ( "L'allemand lui produit moins cher, je ne peux pas vous payer plus ...etc etc...").
Un accord avec le patronat nécessairement mauvais? Pas du tout, les accords Matignon, par exemple, étaient très profitables. Un accord avec le patronat lorsqu'il est en position de force est en effet très risqué et qu'avons nous aujourd'hui ? Le De Funès triste qui nous sert de président de la République qui est-il sinon le serviteur zélé du MEDEF ?

Dites moi simplement.
Est-ce que vous pensez que nous pouvons en France, faire une politique économique sans tenir compte des l'évolutions extérieures?
Est-ce que nous pouvons à la fois espérer être des exportateurs vers les pays émergents, en espérant ne rien leur acheter en retour?
Prônez-vous un développement limité aux pays riches, comme au bon vieux temps de notre gloire?

Que le capitalisme international soit en crise, je veux bien l'admettre, mais dire que nous pourrions nous en tirer mieux autrement et seul (par exemple décroissance de Mada), j'attends des éclaircissements.

Moi je ne vois pas.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la flexsécurité

Message  Pitaland le Mer 16 Jan - 14:17

Je m'écarte un peu du sujet ou plutôt, j'extrapole.
Je ressors ma rengaine habituelle, qui vaut aussi pour la réforme du contrat de travail.
Dès qu'il y a des excès quelque part, ça finit un jour ou l'autre de la même façon. Il aurait peut-être été préférable de faire le ménage avant, cela éviterait des réformes hard. Je l'ai dit pour les 35 heures, je le redis pour le contrat de travail.
Qui va en faire les frais, les plus précaires, les moins bien payés, les oubliés des politiques et des syndicats. Et tout ça parce qu'un nombre important, oui important, détourne le système et les lois.
Tout le monde sait que beaucoup de salariés ont des emplois club-med, alors que d'autres, nombreux aussi, mais sans réels représentants, font les frais en permanence de cette précarité.

Une fois n'est pas coutume, les avocats et les pharmaciens, vont y avoir droit. Ça c'est un point à souligner.

Tant que les syndicats ne s'occuperont pas des plus malheureux, le pouvoir aura un boulevard devant lui.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la flexsécurité

Message  mada le Mer 16 Jan - 14:47

Pitaland a écrit:Je m'écarte un peu du sujet ou plutôt, j'extrapole.
Je ressors ma rengaine habituelle, qui vaut aussi pour la réforme du contrat de travail.
Dès qu'il y a des excès quelque part, ça finit un jour ou l'autre de la même façon. Il aurait peut-être été préférable de faire le ménage avant, cela éviterait des réformes hard. Je l'ai dit pour les 35 heures, je le redis pour le contrat de travail.
Qui va en faire les frais, les plus précaires, les moins bien payés, les oubliés des politiques et des syndicats. Et tout ça parce qu'un nombre important, oui important, détourne le système et les lois.
Tout le monde sait que beaucoup de salariés ont des emplois club-med, alors que d'autres, nombreux aussi, mais sans réels représentants, font les frais en permanence de cette précarité.

Une fois n'est pas coutume, les avocats et les pharmaciens, vont y avoir droit. Ça c'est un point à souligner.

Tant que les syndicats ne s'occuperont pas des plus malheureux, le pouvoir aura un boulevard devant lui.

Je suis d'accord avec vous sur beaucoup de points de votre intervention. Bien sûr certaines choses se discutent faudrait développer. Pour le moment on peut dire que ce qui est valable au niveau des rapports de forces entre dominants, dominés dans une société, l'est aussi à l'intérieur d'un même camp. Bourdieu parlerait plutôt "champ" à la place de camp. Bon, moi, je ne suis pas sociologue.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La question n'est pas là!

Message  Laulau le Mer 16 Jan - 15:57

borbo a écrit:
Laulau a écrit:
borbo a écrit:

Vous pensez qu'un accord signé avec le patronat est nécessairement mauvais pour l'employé... Sans doute dans votre conception de l'après-guerre, mais pas aujourd'hui.
Vous parlez sans cesse de modernité mais dès qu'il s'agit de remettre en cause vos certitudes, là vous vacillez.

Nos entreprises vont devoir s'adapter au monde alentour, sous peine de disparaître et leurs salariés avec.


On croirait entendre un ministre! Nous devons nous adapter au monde alentour? Lequel , l'Afrique ? Les autres pays européens ? La Chine ?
Vous croyez parler un langage nouveau mais vous ne faites que remettre à l'ordre du jour les vieilles rengaines du patronat ( "L'allemand lui produit moins cher, je ne peux pas vous payer plus ...etc etc...").
Un accord avec le patronat nécessairement mauvais? Pas du tout, les accords Matignon, par exemple, étaient très profitables. Un accord avec le patronat lorsqu'il est en position de force est en effet très risqué et qu'avons nous aujourd'hui ? Le De Funès triste qui nous sert de président de la République qui est-il sinon le serviteur zélé du MEDEF ?

Dites moi simplement.
Est-ce que vous pensez que nous pouvons en France, faire une politique économique sans tenir compte des l'évolutions extérieures?

NON

Est-ce que nous pouvons à la fois espérer être des exportateurs vers les pays émergents, en espérant ne rien leur acheter en retour?
NON
Prônez-vous un développement limité aux pays riches, comme au bon vieux temps de notre gloire?
NON
Que le capitalisme international soit en crise, je veux bien l'admettre, mais dire que nous pourrions nous en tirer mieux autrement et seul (par exemple décroissance de Mada), j'attends des éclaircissements.

Moi je ne vois pas.


Vous voyez, je répond clairement, mais bien sur que vous ne voyez pas! Vous concédez que le capitalisme est en crise mais comme solutions vous ne proposez que celles prônées par ceux qui l'ont mis en crise. "Flexibiliser" suivant les veux du MEDEF ne résoudra rien et ne fera qu'affaiblir encore plus ceux qui ont intérêt à un autre modèle économique. A moins que vous souhaitiez que les conditions de travail en France soient alignés avec celles des pays en développement je ne vois pas, moi non plus, en quoi ce nouveau recul devant le patronat améliorera la situation économique en France.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la flexsécurité

Message  Mélusine le Mer 16 Jan - 18:29

"Nos entreprises vont devoir s'adapter au monde alentour, sous peine de disparaître et leurs salariés avec." Borbo


Et c'est quoi selon vous le monde qui nous entoure ???

A quoi exactement les salariés et leurs entreprises vont devoir s'adapter, à quel monde, quelle adaptation ??? aux délocalisations, à la grande braderie des entreprises publiques, à l'appétit sans limite des géants du caca 40, il va falloir se laisser manger tout cru par big brother et sa bande internationale et en plus se laisser faire en silence et en courbant l'échine... merci m'sieur not'maître...

J'aimerais votre définition de la vie que nous allons offrir à nos enfants, devront-ils s'acheter un mobilhome pour sillonner le pays à la recherche d'un emploi, en changer tous les 6 mois, voyager à travers le monde même, pendant combien de temps, quand auront-ils le temps de penser à fonder une famille, à assurer la vie de cette famille, à créer des fondations pour élever cette famille ???

OU bien alors, tout ceci n'est qu'utopie, il n'y a qu'une seule chose dans la vie pour les gens de votre espèce, le travail et bien sûr la consommation, plus toujours plus de travail et plus toujours plus de biens à amasser, comme le chantait Souchon "car le bonheur c'est d'avoir"

Finalement, des gens comme Mada, Trami, 2laroz, moi et quelques autres sommes des dinosaures, une espèce nuisible et en voie de disparition (heureusement pour des gens comme vous) je suppute même que s'il était possible de nous "museler" ce serait bien, après tout on devrait faire pour les gens comme pour les chiens, les classer en catégorie, ceux qui sont à la chaîne et heureux de l'être, ceux qui aboient mais ne mordent pas, ceux qui aboient et qui risquent de mordre, ceux qui aboient et qui vont mordre, etc... et le premier qui dit "la vérité" devra être éliminé...
avatar
Mélusine

Messages : 155
Date d'inscription : 28/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la flexsécurité

Message  mada le Mer 16 Jan - 23:38

Borbo a écrit:"Nos entreprises vont devoir s'adapter au monde alentour, sous peine de disparaître et leurs salariés avec."
Ce ne sont pas les entreprises qui s'adaptent au monde alentour, ce sont les travavailleurs qui doivent s'adapter aux entreprises qui modèlent le monde qui nous entoure et qui s'engraissent. Borbo de la borboterie, je vous l'ai déjà dit, vous manquez d'imagination, vous n'arrivez pas à sortir de vos schémas.
Mélusine a écrit:Finalement, des gens comme Mada, Trami, 2laroz, moi et quelques autres sommes des dinosaures, une espèce nuisible et en voie de disparition (heureusement pour des gens comme vous) je suppute même que s'il était possible de nous "museler" ce serait bien, après tout on devrait faire pour les gens comme pour les chiens, les classer en catégorie, ceux qui sont à la chaîne et heureux de l'être, ceux qui aboient mais ne mordent pas, ceux qui aboient et qui risquent de mordre, ceux qui aboient et qui vont mordre, etc... et le premier qui dit "la vérité" devra être éliminé...
Je ne crois pas que nous soyons une espèce en voie de disparition au grand désaroi de borbo.
J'aboie, je mords et j'assume comme beaucoup d'autres mais les médias n'ont pas d'espace pour les "salariés en lutte", ils préfèrent parler des amours de Sarko...............question chiffre d'affaire, y a pas photo.
Depuis 2 ans, ma boîte essaie par tous les moyens de me faire démissionner. Il y a des moments pénibles, mais je suis toujours au boulot. Mes collègues se demandent pourquoi je lutte, qu'est-ce que cela me rapporte? Que répondre? Je leur dit simplement:"je ne sais pas où je vais mais je sais d'où je viens et rien que pour cette raison, j'aboie, je mords, j'assume, d'autres l'ont fait avant moi,on prend ses modèles où l'on peut.
Il faut passer le relais aux plus jeunes. Le seul moyen de transmettre, c'est d'agir, leur montrer comment les adultes "luttent". Solidarités, complicités, culture ouvrière non de sens que dans l'action, pas dans le blablabla.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la flexsécurité

Message  Mélusine le Jeu 17 Jan - 0:48

Il faut passer le relais aux plus jeunes. Le seul moyen de transmettre, c'est d'agir, leur montrer comment les adultes "luttent". Solidarités, complicités, culture ouvrière non de sens que dans l'action, pas dans le blablabla. Mada

Oui, je connais ça, j'ai été déléguée du personnel dans mon ancienne boite, mais j'ai du aboyer trop fort et j'ai été virée avec mes autres collègues DP et DS et avec la complicité bienveillante de l'inspection du travail vis à vis de la direction.
Sous couvert de "remaniement d'entreprise" et de "modification de contrat de travail", de "suppression de postes", de "requalification de fonctions", vous acceptez d'être déclassé, mis au placard ou c'est le licenciement économique.
Les seules personnes concernées par ces modifications ont été les délégués du personnel et délégués syndicaux, bizarre non ?
Comme modèle montré aux plus jeunes, je peux vous assurer que ça les a bien refroidi d'entrer en "lutte" !!!
Dommage, moi ça ne m'a pas coupé le sifflet et même certaines fois, je mords avant d'aboyer comme ça pas de discussion stérile.
avatar
Mélusine

Messages : 155
Date d'inscription : 28/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la flexsécurité

Message  mada le Jeu 17 Jan - 8:05

Mélusine a écrit:

Oui, je connais ça, j'ai été déléguée du personnel dans mon ancienne boite, mais j'ai du aboyer trop fort et j'ai été virée avec mes autres collègues DP et DS et avec la complicité bienveillante de l'inspection du travail vis à vis de la direction.

La complicité bien veillante de l'inspection du travail permet effectivement aux employeurs d'user et d'abuser. Après, on viendra nous dire que nous sommes en démocratie. Le droit du travail mettait une petite limite à la subordination des salarié-e-s vis à vis de l'employeur. Le néo-libéralisme en considérant le "travail" comme une marchandise ne fait qu'alligner ce dernier sur le modèle de la prostitution.

J'entends d'ici les cris: elle exagère, il n'y a pas de comparaison, etc... Et bien si, il y a un rapport avec la marchandisation du plaisir et des corps mais il faut surtout pas la faire cette comparaison car la prostitution concerne essentiellement les femmes (et les enfants) et durant des siècles c'était "soyez belles et taisez-vous".

La femme dans le monde reste encore pour beaucoup d'hommes une ressource pour leur plaisir et leur satisfaction égotique de la même façon que les P D G ont mis en place un poste de ressource humaine pour le plaisir de se faire du fric.Quand Mittal fout 600 bonhommes sur le carreau, les risques reposent uniquement sur cette ressource humaine L'intérêt général, le bien être général n'est plus d'actualité.
Le plaisir de monsieur Mittal ne serait être remis en question.

Les salariés de Gondrange doivent se contenter du bonheur de vivre dans une démocratie et de voir monsieur Mittal s'en mettre plein les poches.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la flexsécurité

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum