La neuroéconomie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La neuroéconomie

Message  mada le Jeu 17 Jan - 8:41

C'est un peu long mais je crois que c'est très instructif sur la société que l'on nous prépare (et qui est déjà en route).

Qu’est-ce que la neuroéconomie?
La neuroéconomie applique des nouvelles connaissances scientifiques du cerveau à l’économie. Elle constitue la progression naturelle de l’économie comportementale, combinée avec des outils de l’économie expérimentale et des avancées dans l’imagerie du cerveau acquises au cours des vingt dernières années. De même que l’économie comportementale utilise la psychologie, la sociologie et l’anthropologie pour créer de meilleures théories économiques, la neuroéconomie introduit les sciences biologiques, ce qui a déclenché une révolution lors des deux dernières décennies. Grâce à l’utilisation de l’imagerie cérébrale et des mesures psychophysiques, nous pouvons développer des théories qui reflètent plus précisément ce que les gens, en réalité, font lorsqu’ils commercent, négocient et prennent des décisions difficiles.

Caltech est l’endroit le plus actif du monde concernant l’exploration des implications de l’activité du cerveau en économie. Parmi les projets en cours en neuroéconomie à Caltech, figurent :

Pourquoi les gens trouvent-ils difficile d’attacher des prix en dollars aux biens qui ne font que rarement l’objet d’ « échanges » : par exemple, la santé, les dégâts environnementaux et la sécurité ? Est-ce simplement parce qu’ils ne savent pas comment y attacher une valeur monétaire, ou parce que l’idée de vendre des biens « sacrés » leurs est inconfortable, ou alors y a-t-il quelque chose de plus profond ?
Est-il possible que le fait d’avoir plus de choix rende les gens moins heureux en les « embrouillant » ? Est-ce que le fait d’avoir plus de choix rend les gens moins satisfaits de ce qu’ils ont déjà ?
Que pensent et que ressentent les gens lorsqu’ils coopèrent, sont en compétition, ou font confiance à quelqu’un d’autre ? Que se passe-t-il quand ils essaient de deviner ce que leurs partenaires feront ou déjouer ce que leurs adversaires feront ?
Comment les gens réagissent aux inconnues économiques comme lors du lancement d’une nouvelle affaire ou de l’investissement dans des pays politiquement instables ? Pourquoi certaines personnes prennent des risques alors que d’autres pas ?
Quelles parties du cerveau incitent les gens à repousser les frontières des connaissances humaines ? Ou dans le cerveau se trouve la curiosité intellectuelle ?
Comment les humeurs et les sentiments des investisseurs affectent-ils les fluctuations de la bourse?

Que "penser" (est-ce encore possible)sur la liberté des citoyen-ne-s quand des "chercheurs" veulent faire leur bonheur?

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La neuroéconomie

Message  Turquesa le Jeu 17 Jan - 15:42

Curieusement plus on veut s’en servir de l’ADN plus il y des gens qui veulent brouiller les pistes.
La fabrication d’enfants c’est aussi de plus en plus délocalisé, la où la main d’ouvre n’est pas cher, l’enfant non plus.
J’ai vu l’autre jour sur France 5 une émission très intéressante sur l’Arche de Zoé. On voit bien que ceux qu’on appelle « les gens en mal d’enfants » peuvent se diviser en plusieurs catégories.
Ceux qui mal dans leur peau cherchent son « doudou » d’enfance en le remplaçant par un enfant.
Ceux qui sont trop vieux, ceux qui craignent de transmettre de tares, parfois de tares nées plus tard d’une vie mal réglé.
Ceux qui ne veulent pas s’abîmer leur corps, ceux qu’une fois prouvé qu’ils étaient capables d’engendrer ne veulent plus recommencer.
En réalité on pense à tout sauf à l’enfant. Il est vrai que pour un enfant, rester dans son milieux serait les plus équilibré et faire un geste désintéressé serait de lui parrainé chez lui, en sachant qu’après il est libre de faire ce qu’il veut de sa vie (comme n’importe quelle personne dans notre société).
Je vois de plus en plus d’enfants adoptés de partout le monde, souvent malgré les soins aimants des parents adoptifs, ils ne sont pas sans dommages physiques et surtout psychiques, parfois très graves.
L’adoption des enfants du pays a été et reste quasiment impossible, alors que les lois d’adoption des enfants autre hexagone est très facile, la preuve…
Cela favorise la fabrication d’enfants pour l’adoption, des enfants qui vont peut être la poupée que le père Noël n’a pas amenée lors de l’enfance.
Ainsi la société investi de plus en plus de cette nouvelle mode, il sera de plus en plus difficile de faire appelle à l’ADN, au moins pour détecter des maladies génétiquement transmissibles.
Un dilemme.
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

neuro économie

Message  trami le Jeu 17 Jan - 19:52

je ne sais pas si ça relève de cette technique ,mais à l'heure actuelle ,l'État dégége des ports publics et passe la manutention au privé !!!
Bien sûr les dockers ne sont pas d'accord !!!
Mais il y a un scandale : on refile les instruments de levage ( grues portuaires et porte conteneurs ---)
aux entreprises privées sans indemnités ( encore un enrichissement sans cause etun scandale financier )
C'est n'importe quoi ,on brade ,onbrade des engins qui coûtent très chers !!!!!
Les PDG en face vont se faire des fortunes !!!
Mais ,dans le casde laRochelle ,il y avait d'abord à créer un hinterland enréalisant des lignes de chemin de fer
des autoroutes etdes syructures de cabotage !!!!
Mais non,on refile les richesses d'état à des giugnafiers qui ,eux ,ne se seront pas remué les neurones ;ça leur tombe tout rôti dans le bec !!!!
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La neuroéconomie

Message  Mélusine le Jeu 17 Jan - 23:54

Ca s'ajoute au reste, les OGM, la viande clonée, c'est LA SCIENCE DU FUTUR, L'AVENIR DE L'HUMANITE (sans rire) !!!!

Nous, c'est sûr on n'étudiera pas notre cerveau de sale gauchiste, à moins que ce ne soit pour trouver le gène qui provoque cette anomalie de la pensée !!!
Et quand on l'aura trouvé, ce gène déficient, on supprimera les bébés porteurs de ce gène malsain de manière à éradiquer cette sale race une BONNE fois pour toute !!!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

VIVE LA PENSEE UNIQUE ET SARKOZYSTE cyclops cyclops cyclops cyclops cyclops
avatar
Mélusine

Messages : 155
Date d'inscription : 28/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Paranoïa

Message  borbo le Ven 18 Jan - 12:58

Attention! Vous en avez tous les symptômes.
Vous remarquerez, au passage, que mon mode de pensée vous gêne plus que le votre ne me contrarie.
Je ne me sens aucunement persécuté.
En quoi votre mode de pensée peut gêner?
Il est connu. Vous rentrez dans cette catégorie de gens bien définie, qui disent, attention cette route est dangereuse et lorsqu'un accident survient, ils clament : "Vous voyez je vous l'avais dit!"
Le problème c'est qu'il faut traverser la route.

Dans ce sens je soutiens les réformes que le gouvernement veut engager, car je considère que c'est le passage clouté obligé (retraite, réduction de la fonction publique, 35h... notamment).
Si ces réformes avait été programmées par le PS, j'aurais voté PS.
Pour le reste je veux bien vous rejoindre sur une vie privée par trop voyante, sur des maladresses évidentes avec Kadhafi, sur son sens du religieux ambigü, sur un niveau de vie ostentatoire...

Je vous conseille de lire le Marianne de cette semaine. Son antisarkosysme vire à l'obsession.
Je ne crois pas que cela serve les thèses du journal.
A trop vouloir forcer le trait on en vient à la caricature.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La neuroéconomie

Message  trami le Ven 18 Jan - 14:27

borbo a écrit:Attention! Vous en avez tous les symptômes.
Vous remarquerez, au passage, que mon mode de pensée vous gêne plus que le votre ne me contrarie.
Je ne me sens aucunement persécuté.
En quoi votre mode de pensée peut gêner?
Il est connu. Vous rentrez dans cette catégorie de gens bien définie, qui disent, attention cette route est dangereuse et lorsqu'un accident survient, ils clament : "Vous voyez je vous l'avais dit!"
Le problème c'est qu'il faut traverser la route.

Dans ce sens je soutiens les réformes que le gouvernement veut engager, car je considère que c'est le passage clouté obligé (retraite, réduction de la fonction publique, 35h... notamment).
Si ces réformes avait été programmées par le PS, j'aurais voté PS.
Pour le reste je veux bien vous rejoindre sur une vie privée par trop voyante, sur des maladresses évidentes avec Kadhafi, sur son sens du religieux ambigü, sur un niveau de vie ostentatoire...

Je vous conseille de lire le Marianne de cette semaine. Son antisarkosysme vire à l'obsession.
Je ne crois pas que cela serve les thèses du journal.
A trop vouloir forcer le trait on en vient à la caricature.

Si tu savais comme on s'en tape de ton fonctionnement neuronal !!!Il faut bien voir que celui qui a été élu
ne domine pas du tout son sujet et que nous allons au-devant de cruelles désillusions !!! Déjà la mère Lagarde nous annonce une révision en baisse de la croissance (et nous ne sommes qu'en janvier !!!)

Ce n'était qu'une erreur de casting ,l'individu est atteint d'une maladie psy grave--> le narcissisme !!!
Heureusement ,il va être obligé de démissionner avant la fin de son mandat !!
Pendant ce temps ,son frère Guillaume ( celui qui a fait faillite ) et qui s'est fait nommer Délégué d'une caisse de retraite complémentaire -- caise qui a placé de l'argent dans le journal "le MONDE" ,entend à tout prix entrer au conseil de surveillance de ce quotidien --- ben voyons la Sarkozie est d'une outrecuidance rarement égalée ,il leur faut tout ,et tout de suite !!!Évidemment un mandat d'administrateur ,ça rapporte gros en jetons de présence !!!
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La neuroéconomie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum