MAI 68 : 40 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MAI 68 : 40 ans

Message  SERBO le Ven 21 Mar - 13:13

J'entends à la radio des personnes qui disent que mai 68 a débuté avec le Mouvement du 22 mars. C'est sans doute vrai pour le départ du mouvement étudiant. Mais pour votre serviteur, le mouvement déclencheur reste la grêve à la Cinémathèque Française lancée par des intelluectuels et de jeunes cinéastes qui deviendront la Nouvelle Vague avec Truffaut, Mocky, Chabrol, etc... Grêve lancée pour protester contre l'éviction du directeur de la dite cinémathèque. (Les anciens se souviennent peut-être...)
Serbo study
avatar
SERBO

Messages : 39
Date d'inscription : 19/03/2008
Age : 64
Localisation : un petit village à la campagne (300 hab.)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Serbo

Message  borbo le Ven 21 Mar - 15:49

SERBO a écrit:J'entends à la radio des personnes qui disent que mai 68 a débuté avec le Mouvement du 22 mars. C'est sans doute vrai pour le départ du mouvement étudiant. Mais pour votre serviteur, le mouvement déclencheur reste la grêve à la Cinémathèque Française lancée par des intelluectuels et de jeunes cinéastes qui deviendront la Nouvelle Vague avec Truffaut, Mocky, Chabrol, etc... Grêve lancée pour protester contre l'éviction du directeur de la dite cinémathèque. (Les anciens se souviennent peut-être...)
Serbo study

Il faut revoir votre copie, ni le cinéma nouvelle vague, ni aucune forme d'art n'ait dû à 68.
Toutes les nouveautés sont antérieures à ce pseudo "évènement".
68 n'a signé aucune innovation intellectuelle d'ampleur.
N'ayant pas de guerre à se mettre sous la dent, les anciens de 68 ont mythifié cette date pour faire figure de combattant.
Ils sont aujourd'hui nos derniers résistants... au changement.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

PAS SOIXANTE HUIT'ART

Message  SERBO le Ven 21 Mar - 16:12

J'avais quinze ans en 68 et étais donc trop jeune pour avoir une quelconque conscience politique à l'époque. J'étais collégien dans une petite ville et nous n'étions pas vraiement touchés par le mouvement. Mais au vu de votre réaction on peut dire sans risque que visiblement mai 68 vous fait bien c.... Ce qui est assez étonnant pour un mouvement qui, selon vous, a eu si peu d'impact. S'il a eu si peu d'impact, pourquoi vous révolte t'il autant ? Normalement, il devrait vous laisser totalement indifférent, non ?
Bien à vous.
Serbo study
avatar
SERBO

Messages : 39
Date d'inscription : 19/03/2008
Age : 64
Localisation : un petit village à la campagne (300 hab.)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Peu d'impacts positifs.

Message  borbo le Ven 21 Mar - 16:46

Cet évènement me laisserait indifférent si ses conséquences négatives sur le quotidien des gens n'avaient été aussi important.
Il est notamment pour moi à l'origine du "tout se vaut" et je trouve cela d'une totale débilité.
Je parlais de conséquences positives sur la vie artistique et intellectuelle de la population.
au lieu de quoi....Appauvrissement de la langue et de la pensée, déni des élites, rejet de toute autorité, exacerbation du soi...
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

exacerbation du soi

Message  SERBO le Ven 21 Mar - 19:19

Quand vous dites exacerbation du soi, vous pensez bien sûr à Sarkozy ? Et pour l'affaiblissement de la pensée, à Glucksmann ???
study
avatar
SERBO

Messages : 39
Date d'inscription : 19/03/2008
Age : 64
Localisation : un petit village à la campagne (300 hab.)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAI 68 : 40 ans

Message  mada le Ven 21 Mar - 20:18

borbo a écrit:Cet évènement me laisserait indifférent si ses conséquences négatives sur le quotidien des gens n'avaient été aussi important.
Il est notamment pour moi à l'origine du "tout se vaut" et je trouve cela d'une totale débilité.
Je parlais de conséquences positives sur la vie artistique et intellectuelle de la population.
au lieu de quoi....Appauvrissement de la langue et de la pensée, déni des élites, rejet de toute autorité, exacerbation du soi...
Non Borbo de la borboterie, non et non, ce n'est pas mai 68 qui a prétendu que "tout se vaut" mais c'est fin des années 80 et début des années 90, quand il y a eu le grand battage dans le médias pour l'économie de marché.
La culture est devenue une source juteuse, méga cinéma, balladeur, B D,tout était bon pour se faire du fric. Les petites librairies en concurence avec les grandes surfaces, les musiques et chansons calibrées pour mettre plus de pub à la radio, etc...
C'est à mille lieux de l'état d'esprit de 68.
Si dans les banlieues les jeunes parlent de moins en moins bien le français, c'est du à la ghettoïsation des cités, il n'y a plus de mixité sociale comme il y avait dans les années 60, 70, les idées des 68ards n'ont rien à voir dans cette situation.
mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAI 68 : 40 ans

Message  Sylvie le Ven 21 Mar - 21:15

mai 68 , j'avais 8 ans mais je me souviens de mes parents qui se jettaient sur les infos en noir et blanc
pour voir ce qui se passait dans la capitale ......

les années 70 et 80 ont été pour moi les plus belles ........
avatar
Sylvie

Messages : 340
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 57
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAI 68 : 40 ans

Message  LN2LR le Ven 21 Mar - 22:49

borbo a écrit:
SERBO a écrit:J'entends à la radio des personnes qui disent que mai 68 a débuté avec le Mouvement du 22 mars. C'est sans doute vrai pour le départ du mouvement étudiant. Mais pour votre serviteur, le mouvement déclencheur reste la grêve à la Cinémathèque Française lancée par des intelluectuels et de jeunes cinéastes qui deviendront la Nouvelle Vague avec Truffaut, Mocky, Chabrol, etc... Grêve lancée pour protester contre l'éviction du directeur de la dite cinémathèque. (Les anciens se souviennent peut-être...)
Serbo study

Il faut revoir votre copie, ni le cinéma nouvelle vague, ni aucune forme d'art n'ait dû à 68.
Toutes les nouveautés sont antérieures à ce pseudo "évènement".
68 n'a signé aucune innovation intellectuelle d'ampleur.
N'ayant pas de guerre à se mettre sous la dent, les anciens de 68 ont mythifié cette date pour faire figure de combattant.
Ils sont aujourd'hui nos derniers résistants... au changement.
.

Pauvre Borbo, vous étiez ou en 68 et vous faisiez quoi? Vous regardez toujours avec vos lunettes déformantes.... c'est parce que votre idole sarkonouille de mes deux ZY, a lançé une attaque violente contre Mai 68 que vous lui emboitez le pas.... suiviste, essayez de raisonner, vous faites de la peine a vos rares supporters.
avatar
LN2LR

Messages : 343
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 97
Localisation : le berceau de la démocratie Helvète

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAI 68 : 40 ans

Message  mada le Sam 22 Mar - 7:34

SERBO a écrit:J'entends à la radio des personnes qui disent que mai 68 a débuté avec le Mouvement du 22 mars. C'est sans doute vrai pour le départ du mouvement étudiant. Mais pour votre serviteur, le mouvement déclencheur reste la grêve à la Cinémathèque Française lancée par des intelluectuels et de jeunes cinéastes qui deviendront la Nouvelle Vague avec Truffaut, Mocky, Chabrol, etc... Grêve lancée pour protester contre l'éviction du directeur de la dite cinémathèque. (Les anciens se souviennent peut-être...)
Serbo study
En mai 68 j'étais à le veille de mes 18 ans. Apprentie coiffeuse du coté de la gare Saint-Lazarre, je me souviens que ma patronne m'a dit de partir rapidement. C'était un samedi matin. Tous les transports en commun se mettaient en grève, j'ai du faire Gare St Lazarre Porte d'Ivry à pinces. 3 semaines de repos forcé durant lesquels j'ai découvert les joies des délilés à Paris, le dépavage du Boul'mich, des discussions à ne plus en finir à la Sorbonne, etc... A cette époque je gagnais 50 F/mois. Je protestais mais j'avais de bonnes raisons.
mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MAI 68 : 40 ans

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum