A Borbo de la borboterie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A Borbo de la borboterie

Message  mada le Dim 11 Mai - 8:07

Borbo de la borboterie je vous propose de lire sur: www.alterinfo.net/quel-objectifs-poursuit-l-elite-financiere-operant-au-plan-mondial-

C'est un article de Richard C. Cook. Il commence par un discours de monsieur Rockefeller au cours de la conférence de Bilderberg à Baden-Baden en juin 1991.

Quand vous l'aurez lu nous pourrons en discuter si vous le voulez bien.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Impossible lire

Message  borbo le Dim 11 Mai - 22:23

Je n'accède pas au site???" Page not found. 4O4"
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Borbo de la borboterie

Message  mada le Lun 12 Mai - 5:46

borbo a écrit:Je n'accède pas au site???" Page not found. 4O4"

Vous tapez sur Google: Quels objectifs poursuit l'élite financière opérant au plan mondial?
Puis vous cliquer sur le premier fil qui se présente, c'est le bon.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

J'ai bien lu

Message  borbo le Lun 12 Mai - 11:25

Mada la thèse du complot planétaire ne date pas d'aujourd'hui, elle fut à l'orgine de nombreux scénarii pour James Bond notamment.

Si vous voulez m'entendre dire que nous sommes gouvernés par des "élites", souvent magalomaniaques, je vous le dis : c'est vrai!
Que ces "élites" se gavent scandaleusement, pas de problème aussi; mais ces élites agissent dans un système globalement réformable et dont la masse tire plus de bénéfices que de désagréments.
Il est pour moi le seul système global capable de résoudre les problèmes planétaires.
Le gouvernement par le "peuple" que vous revendiquez ic,i n'est pour moi pas meilleur, mais pire.

Par ailleurs je crois que depuis la cellule familiale préhistorique, puis tribale jusqu'à un gouvernement mondial, il y a un continuum historique naturel.
C'est une évidence et un bien, pas un mal.
Nous en sommes loin, c'est sûr.
Mais reconnaissez qu'il y a actuellement des entités supranationales qui ne fonctionnent pas si mal (l'Europe) et qui jusqu'ici nous ont garanti une certaine stabilité (je n'ai jamais fait la guerre).
L'europe contribue à remonter le niveau de vie de plusieurs dizaines de millions d'individus, auparavant restés à l'écart par les vertus du socialisme, et qui aspirent avant tout à consommer comme nous, certainement pas à la décroissance que vous préconisez.

Croyez-vous enfin que la fragmentation, le repliement sur soi, soit un gage de sécurité et de paix?
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Borbo de la borboterie

Message  mada le Lun 12 Mai - 15:59

Je pensais que vous seriez beaucoup plus virulent sur cet article. Il est vrai que l'évolution de l'économie de marché indique que ceux qui dirigent le monde ne gouvernent pas, ils profitent du monde (humains et richesses) mais en aucun cas y participent autrement qu'en prédateurs.

Le problème qui se pose à présent n'est pas ce que le socialisme a fait il y a un siècle mais comment organiser la société humaine pour une maitrise raisonnable des ressources naturelles (terre, eau, énergie, paysages, beauté, joie de vivre, etc...) qui est commun à l'humanité.

En ce qui concerne la famille ou la cellule familiale, il n'y a rien d'un continuum naturel mais plutôt l'exercice du pouvoir d'une minorité dominante sur la plus grande majorité. Je vous recommande la lecture de l'historien Joseph Morsel" (L'Histoire du Moyen Age) est un sport de combat... REFLEXIONS SUR LES FINALITES DE L'HISTOIRE DU MOYEN AGE DESTINEES A UNE SOCIETE DANS LAQUELLE MEME LES ETUDIANTS D'HISTOIRE S' INTERROGENT

Les périodes clées de l'histoire (qui peuvent éclairées le présent) ne sont généralement pas celles qui sont transmises et accessibles au plus grand nombre, c'est à dire à ceux qui seraient le plus intéressés par ces évènements qui leur apportent une émancipation. Nous en sommes loin .

Le gouvernement par le "peuple" que vous revendiquez ici n' est pour moi pas meilleur mais pire.
Le gouvernement par le peuple(démokratia) s'oppose à un gouvernement par un monarque (monarchie).
Que je sache la démocratie n'a jamais permi au "peuple" de profiter des fruits de son travail autrement que dans la lutte. Voter pour donner son avis sur la couleur des murs d'un palais n'a jamais renversé l'occupant du palais. A présent, les élites financières et politiques ne prennent même plus la peine de mettre en avant le prétexte de sauver des emplois quand il y a des délocalisations, ils savent que ce n'est plus la peine.L'économie de marché est bien une organisation de racketteurs dans les pays qui se disent démocratiques.

L'Europe contribue à remonter le niveau de vie de dizaines de millions d'individus.......à la décroissance que vous préconisez.
Pour le moment je constate que l'Europe contribue à déshabiller Paul pour habiller Pierre entre les deux l'économie financière pompe de plus en plus de fric pour les actionnaires et les rentiers et entre temps les libertés individuelles et collectives se resteignent. (casse des droits, des services publics, etc...)
D'ici peu Pierre sera aussi nu que Paul mais l'économie financière aura encore gagné quelques dizaines de milliards. La décroissance n'est pas à venir, comme je l'ai déjà écrit, elle est là, elle fait déjà grincer des dents à pas mal de monde, et ce n'est que le début.

Je préconise la décroissance car ce n'est pas "mal vivre", c'est vivre autrement pour que chacun vive mieux dans le respect de l'environnement et des Cultures.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Opposition formelle

Message  borbo le Lun 12 Mai - 16:21

Je préconise la décroissance car ce n'est pas "mal vivre", c'est vivre autrement pour que chacun vive mieux dans le respect de l'environnement et des Cultures.

C'est sur ces deux points que je m'oppose totalement à vous.
Je n'ai pas envie de respecter un environnement pour en faire un espace sacré, déifié. La défense de l'environnement doit être compatible avec la chimie, la physique, bonheur et la subsistance des Hommes qui y vivent, et dans mon pays, je n'ai pas envie de respecter une culture allochtone d'origine incontrôlée et qui de toutes évidences méprise la culture autochtone que j'ai intégrée.

Je ne respecte que ceux qui me respecte ou ne me gêne pas dans mon honnête quotidien.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Borbo de la borboterie

Message  mada le Lun 12 Mai - 20:39

borbo a écrit:Je préconise la décroissance car ce n'est pas "mal vivre", c'est vivre autrement pour que chacun vive mieux dans le respect de l'environnement et des Cultures.

C'est sur ces deux points que je m'oppose totalement à vous.
Je n'ai pas envie de respecter un environnement pour en faire un espace sacré, déifié. La défense de l'environnement doit être compatible avec la chimie, la physique, bonheur et la subsistance des Hommes qui y vivent, et dans mon pays, je n'ai pas envie de respecter une culture allochtone d'origine incontrôlée et qui de toutes évidences méprise la culture autochtone que j'ai intégrée.

Je ne respecte que ceux qui me respecte ou ne me gêne pas dans mon honnête quotidien.

Seriez-vous comme Bush: "Votre manière de vivre n'est pas négociable"?

Respecter un espace, ce n'est pas le sacralisé, c'est vivre en le respectant: on sait aujourd'hui qu'un des moyens les plus efficaces pour améliorer la qualité des sils, c'est de faire une agriculture diverse, utiliser des intrants naturels, faire le maximum pour la flor et la faune qui est essentiel pour l'équilibre écologique. Je ne vois rien de sacré la dedans.
Manger moins de viande, cela permet d'économiser les énergies et fait baisser le taux de cholestérol.

Bref, revenir à une vie sans addiction de performance, de compétitivité, de rendement, de crédit, cela redonnera la santé au plus grand nombre.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Borbo de la borboterie

Message  borbo le Lun 12 Mai - 22:09

On en revient toujours au même point.
Comment allez-vous nourrir 6,5 bientôt 9 milliards d'habitants avec vos techniques culturales pour écolos-bobos?
Dément de soutenir des théories pareilles qui ne permettraient qu'aux plus riches de se nourrir.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Borbo de la borboterie

Message  mada le Mar 13 Mai - 6:31

borbo a écrit:On en revient toujours au même point.
Comment allez-vous nourrir 6,5 bientôt 9 milliards d'habitants avec vos techniques culturales pour écolos-bobos?
Dément de soutenir des théories pareilles qui ne permettraient qu'aux plus riches de se nourrir.

Mais non, Borbo de la borboterie, remettre des cultures vivrières là où on les a supprimées pour des cultures d'exportation, ce sera déjà pas mal, redonner les terres "aux sans terre", cultiver les céréales locales et traditionnelles, etc... Ceux qui souffrent le plus de la faim dans le monde sont des paysans parce que les gouvernements n'ont rien fait pour l'agriculture. Ils consacrent plus d'argent pour acheter des armes que pour nourrir leurs populations. Dans ces pays, il n' y a que les riches qui se nourissent correctement donc ce n'est pas quelque chose à venir, c'est déjà le cas.

D'autre part, beaucoup de despotes contrôlent leur population par la faim, ce qui n'a rien à voire avec un manque de production mais beaucoup plus avec l'économie de marché. Les gens crèvent de faim mais ces messieurs s'achètent des chateaux en Espagne (ou ailleurs), des bateaux, des parts dans l'industrie du luxe, des armes.

Tant que les guerres rapporteront plus que la paix (voyez en Irak), je crains que même la culture des O G M à grande échelle ne suffira pas à nourrir tout le monde.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Exemple du Zimbabwé

Message  borbo le Mer 14 Mai - 9:34

Ce pays, ayant Mugabé à sa tête, a suivi vos remmandations à la lettre.
Les terres, appartenant aux fermiers blancs, ont toutes été données aux sans terre (spoliation).
Le pays en totale suffisante alimentaire jusqu'ici exportait vers toute l'Afrique viandes et céréales.
Ces exportation, qui faisaient la richesse de ce pays, ont totalement disparues et que croyez-vous qu''il advint?

Aujourd'hui le pays sans plus aucune ressources en devises ne peut plus rien acheter à l'extérieur.
Ce n'est pas grave nous direz-vous, ils mangent, puisque les terres sont revenues aux autochtones noirs adeptes des techniques culturales traditionnelles, point du tout Mada, la population meurt de faim car plus d'intrants, les rendements sont dérisoires et l'expertise agricole des fermiers blancs n'a pas été remplacée par l'incompétence des paysans traditionnels.

Vous rêvez Mada, et le pire c'est que vos rêves sont des cauchemars pour ceux qui les vivent.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Borbo de la borboterie

Message  mada le Jeu 15 Mai - 7:57

Borbo de la borboterie avez-vous remarqué que nous sommes plus que deux à dialoguer sur ce forum?
Je regrette cette situation.

Il est certain qu'en Afrique, avant les colonisations des pays par les blancs, ces pays crevaient de faim, n'avaient aucune agriculture, aucune "Culture", aucune tradition ni religion. Ce sont les blancs qui les ont civilisés.Depuis bientôt trente ans ces pays payent des dettes, leurs élites aidées par les occidentaux ont des comptes bancaires dans les paradis fiscaux et le peuples crèvent (de faim, de maladies).Je vous l'accorde ce n'est pas un rêve de mada mais cauchemard.

Il est certain qu'un peuple qui a des droits, qui peut vivre dignement, qui peut penser et avoir l'esprit critique est un peuple dangereux pour ceux dont la seule légitimation réside dans la force et l'union des membres de cette catégorie, la violence(sous toutes ses formes) et le maintient des peuples dans l'ignorance. Il suffit à cette toute petite minorité de maintenir dans leur dépendance 10 % de la population qui ont intérêt à maintenir ce régime pour qu'il perdure. Je vous l'accorde, ce n'est pas un rêve de mada, c'est le cauchemard dans lequel nous vivons bien réellement en ce moment.(pour ceux qui sont lucides)

Il est certain que les français sont contents de leurs services publics (transports, santé, éducation, etc...), alors il faut les décrédibilisés à tous prix pour les privatisés. A cette fin tous les moyens sont bons, propagande, mensonge, falsification des chiffres, salariés du privés contre salariés du public, chômeurs contre travailleurs pauvres, travailleurs immigrés contre travailleurs de souche, travailleurs contre travailleurs lointains. Je vous l'accorde, ce n'est pas un rêve de mada mais bien un cauchemard pour quelques 20 millions d'adultes français depuis un an.

Il est certain que depuis ces derniers mois il manque de la nourriture pour tous mais le problème n'est pas une question de quantité, selon des experts au niveau mondiale, il y en a assez.(le mauvais temps et les innondations n'expliquent pas tout). Le problème vient de la spéculation: les spéculateurs fuient les "produits financiers" du type des "subprimes" et se réfugient sur les céréales et les énergies. L'O M C commence à se demander si la nourriture est un produit spéculatif comme un autre. Je vous l'accorde, ce n'est pas un rêve de mada mais un cauchemard surtout pour ceux qui crèvent de faim (même en travaillant).

Il est certain que pour les apôtres du néolibéralisme (ou capitalisme sauvage), ce système règle tous les problèmes des sociétés dont les problèmes des renflouements des banques qui coulent. Les impôts des anglais vont servir à remplir les caisses des banques (provisoirement renationalisées) à hauteur de 64 milliards, une paille. Cela a plus de gueule que de faire fonctionner un service public. Je vous l'accorde, c'est un des rêves des banquiers qui se réalise et un cauchemard pour les contribuables anglais.

Les pauvres et les classes moyennes subissent la décroissance et ce n'est pas fini. Notre président étant plus royaliste que le roi impose en France ce que les plus durs des néolibéraux anglosaxons n'imposent pas dans leur pays en mettant en oeuvre un peu de protectionisme.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Borbo de la borboterie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum