Pétrole et dollar.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pétrole et dollar.

Message  borbo le Sam 9 Aoû - 10:35

En réponse à notre regrettée Mada j'avais écrit :

Le capitalisme organise la rareté et la pénurie, pourquoi changerait-il (Mada)

Je vous laisse la responsabilité de cet énoncé, qui n'a aucun sens. La pénurie est ailleurs que dans les pays capitalistes, et je vous fais le pari que le renchérissement du pétrole va dans les semaines à venir provoquer une baisse significative de la demande, dont la conséquence sera une baisse significative du prix.
Car il ne fait guère de doute que la réponse des pays occidentaux aux pays producteurs sera une réduction de leur besoins en hydrocarbures. Chaque choc pétrolier a permis assez rapidement de diminuer la dépendance de façon drastique. Il en fut ainsi en 73 et idem en 79-80.

Il en sera de même aujourd'hui.

Ce sont les réponses, plus ou moins rapides, des industriels qui apporteront une solution, certainement pas une réduction des taxes gouvernementales.

Le prix du baril est passé de 148$ à 115$ en quelques semaines.
Nous ne sommes à l'abri de rien mais il ne fait pas de doute que c'est avant tout l'offre et la demande qui font le prix et la spéculation à la marge.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  trami le Lun 11 Aoû - 11:36

borbo a écrit:En réponse à notre regrettée Mada j'avais écrit :

Le capitalisme organise la rareté et la pénurie, pourquoi changerait-il (Mada)

Je vous laisse la responsabilité de cet énoncé, qui n'a aucun sens. La pénurie est ailleurs que dans les pays capitalistes, et je vous fais le pari que le renchérissement du pétrole va dans les semaines à venir provoquer une baisse significative de la demande, dont la conséquence sera une baisse significative du prix.
Car il ne fait guère de doute que la réponse des pays occidentaux aux pays producteurs sera une réduction de leur besoins en hydrocarbures. Chaque choc pétrolier a permis assez rapidement de diminuer la dépendance de façon drastique. Il en fut ainsi en 73 et idem en 79-80.

Il en sera de même aujourd'hui.

Ce sont les réponses, plus ou moins rapides, des industriels qui apporteront une solution, certainement pas une réduction des taxes gouvernementales.

Le prix du baril est passé de 148$ à 115$ en quelques semaines.
Nous ne sommes à l'abri de rien mais il ne fait pas de doute que c'est avant tout l'offre et la demande qui font le prix et la spéculation à la marge.


Aujourd'hui le pétrole brut est à 116.5$/baril à NY !Toute la semaine il a oscillé entre 114 et 117$ !
C'est du n'importe quoi ! Il faut savoir que les hedges funds se sont polarisés la-dessus après avoir pris un bouillon dans l'immobilier ! Alors on raconte n'importe quoi ,pour dire que le pétrole ,c'est la fin des fins ,alors que l'on découvre de nouveaux gisements toutes les semaines et pas seulement des schstes bitumineux !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  trami le Lun 11 Aoû - 11:41

trami a écrit:
borbo a écrit:En réponse à notre regrettée Mada j'avais écrit :

Le capitalisme organise la rareté et la pénurie, pourquoi changerait-il (Mada)

Je vous laisse la responsabilité de cet énoncé, qui n'a aucun sens. La pénurie est ailleurs que dans les pays capitalistes, et je vous fais le pari que le renchérissement du pétrole va dans les semaines à venir provoquer une baisse significative de la demande, dont la conséquence sera une baisse significative du prix.
Car il ne fait guère de doute que la réponse des pays occidentaux aux pays producteurs sera une réduction de leur besoins en hydrocarbures. Chaque choc pétrolier a permis assez rapidement de diminuer la dépendance de façon drastique. Il en fut ainsi en 73 et idem en 79-80.

Il en sera de même aujourd'hui.

Ce sont les réponses, plus ou moins rapides, des industriels qui apporteront une solution, certainement pas une réduction des taxes gouvernementales.

Le prix du baril est passé de 148$ à 115$ en quelques semaines.
Nous ne sommes à l'abri de rien mais il ne fait pas de doute que c'est avant tout l'offre et la demande qui font le prix et la spéculation à la marge.


Aujourd'hui le pétrole brut est à 116.5$/baril à NY !Toute la semaine il a oscillé entre 114 et 117$ !
C'est du n'importe quoi ! Il faut savoir que les hedges funds se sont polarisés la-dessus après avoir pris un bouillon dans l'immobilier ! Alors on raconte n'importe quoi ,pour dire que le pétrole ,c'est la fin des fins ,alors que l'on découvre de nouveaux gisements toutes les semaines et pas seulement des schstes bitumineux !

Il ne suffit pas de décréter la pénurie ,ona vu ce qui s'est passé en France : hausses exagérées = réduction des consommations -----------> ce qui a eu un effet sut les péages d'autoroutes !--- et sur la vente des voitures particulières ( surtout les 4x4) On ne joue pas impunément avec les fopndamentaux de l'économie ! le gouvernement feraitbien de s'en souvenir ,mais depuis que les énarques gèrent ,tout fout le camp à vau l'eau !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  Pitaland le Lun 11 Aoû - 16:47

Le cours du pétrole n'est pas lié à la demande française ni de quelques pays.
Si globalement la consommation de pétrole ne diminue pas et qu'il n'y a pas le feu, si j'ose dire, sur toute la planète, il n'a pas de raison que le cours baisse.
En revanche, certains spéculateurs peuvent provoquer une baisse stratégique pour acheter moins cher et revendre au prix fort comme ça se fait pour d'autres matières premières.
Le jour n'est pas venu où la demande diminuera ou où les pays boycotteront le pétrole. Toutes les autres formes d'énergie pouvant remplacer le pétrole coûtent cher à la consommation et ça ne fera pas baisser le prix du pétrole. Il y a toujours équilibre économique découlant de la concurrence.
On a tendance, selon ce qu'on cherche à démontrer, à dire que les énergies dites propres coûtent moins cher, c'est rarement le cas. Si c'était vrai, les nouvelles puissances les exploiteraient.
Bien sûr, il faut parler du coût global : prospection, extraction, raffinage, transport, traitement des déchets nucléaires, fabrication des éoliennes, rendement énergétique, fabrication de matières plastiques, etc.
On oublie souvent que pour fabriquer du nucléaire, des biocarburants, des éoliennes, etc. il faut du pétrole et que beaucoup de produits sont des sous-produits du pétrole.

Mais si le pétrole est trop cher et rend non rentable les délocalisations au niveau régional ou mondial, cela peut embraser des pays ou des continents. Aujourd'hui c'est à peu près la seule chose qui peut faire dégringoler le prix du pétrole.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  trami le Mar 12 Aoû - 11:18

Pitaland a écrit:Le cours du pétrole n'est pas lié à la demande française ni de quelques pays.
Si globalement la consommation de pétrole ne diminue pas et qu'il n'y a pas le feu, si j'ose dire, sur toute la planète, il n'a pas de raison que le cours baisse.
En revanche, certains spéculateurs peuvent provoquer une baisse stratégique pour acheter moins cher et revendre au prix fort comme ça se fait pour d'autres matières premières.
Le jour n'est pas venu où la demande diminuera ou où les pays boycotteront le pétrole. Toutes les autres formes d'énergie pouvant remplacer le pétrole coûtent cher à la consommation et ça ne fera pas baisser le prix du pétrole. Il y a toujours équilibre économique découlant de la concurrence.
On a tendance, selon ce qu'on cherche à démontrer, à dire que les énergies dites propres coûtent moins cher, c'est rarement le cas. Si c'était vrai, les nouvelles puissances les exploiteraient.
Bien sûr, il faut parler du coût global : prospection, extraction, raffinage, transport, traitement des déchets nucléaires, fabrication des éoliennes, rendement énergétique, fabrication de matières plastiques, etc.
On oublie souvent que pour fabriquer du nucléaire, des biocarburants, des éoliennes, etc. il faut du pétrole et que beaucoup de produits sont des sous-produits du pétrole.

Mais si le pétrole est trop cher et rend non rentable les délocalisations au niveau régional ou mondial, cela peut embraser des pays ou des continents. Aujourd'hui c'est à peu près la seule chose qui peut faire dégringoler le prix du pétrole.

Ce matin NY 115,50$/baril de brut ! La baisse de consommation a fait seny)tir à la spéculation qu'il fallait faire une pause !
Après l'immobilieroù les fonds de pension ont pris un méga bouillon,ils ont cherché à se refaire sur les métaux non ferreux,puis sur les denrées alimentaires ,mais là aussi ils n'ont pas senti que cette spéculation a ses limites ! C'est la faiblesse des états occidentausx qui permet à ces requins de faire tout et n'importe quoi,y compris de mettre les économies en péril pour leur seul profit ! Voir les lois idiotes rekatives aux LBO et aux exonérations fiscales dont elles bénéficient pour décharner les entreprises qu'elles achètent !!!!!!!!!!!!!!!
Nos gouvernants sont complices!
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  Pitaland le Mar 12 Aoû - 11:32

Plus que complices puisque parfois ce sont les mêmes personnes, leurs familles ou leurs copains qui sont aux affaires.
C'est très net aux USA, en France ou en Italie par exemple, sans parler de la Russie où le pays ne tient que grâce à Gazprom.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  trami le Mar 12 Aoû - 12:20

Pitaland a écrit:Plus que complices puisque parfois ce sont les mêmes personnes, leurs familles ou leurs copains qui sont aux affaires.
C'est très net aux USA, en France ou en Italie par exemple, sans parler de la Russie où le pays ne tient que grâce à Gazprom.

on voit ce que la puisssance des apparatchick peut donner en Géorgie ! La mollesse de réaction des occidentausx est illustrative de leur couardise !
Deux problèmes russes
- ne pas permettre la contamination occidentale dans un pays proche de leurs frontières
- maîtrise et contrôle du gazoduc caspienne- mer noire !
La bêtise humaine ne connaît pas de limite ! Shocked
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  Pitaland le Mar 12 Aoû - 13:50

trami a écrit:
Pitaland a écrit:Plus que complices puisque parfois ce sont les mêmes personnes, leurs familles ou leurs copains qui sont aux affaires.
C'est très net aux USA, en France ou en Italie par exemple, sans parler de la Russie où le pays ne tient que grâce à Gazprom.

on voit ce que la puisssance des apparatchick peut donner en Géorgie ! La mollesse de réaction des occidentausx est illustrative de leur couardise !
Deux problèmes russes
- ne pas permettre la contamination occidentale dans un pays proche de leurs frontières
- maîtrise et contrôle du gazoduc caspienne- mer noire !
La bêtise humaine ne connaît pas de limite ! Shocked
Il semble que que dans cette région le problème est plus complexe que ça. Il y aurait bel et bien un problème de nationalité, un peu dépassé d'ailleurs, en Ossétie du Sud, micro région de la taille de Vierzon.
Il semble que les Géorgiens ne sont pas clairs que les Russes sur ce coup. La Géorgie joue les victimes auprès de l'UE mais a provoqué la riposte des Ruskofs.
Contrairement à ce qui s'était passé en Ukraine où beaucoup de peuples de l'UE étaient tombé dans le panneau, là ça ne marche pas. Le président géorgien a beau mettre un drapeau de l'UE derrière lui quand il passe à la télé, là la ficelle est un peu grosse.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  lolofab le Mar 12 Aoû - 14:39

Et comme d'habitude , ce sont les populations civiles qui sont victimes de ces jeux sanglants que se livrent les états...
La Russie n'est pas ma tasse de thé , ce qu'ils font en matière des droits de l'homme , notamment en Tchéchénie me hérisse...mais dans le cas présent , bien que n'étant pas très au courant de tout ce qui se trame dans cette région , il me semble bien que ce soit la Géorgie qui ait commencé , pensant que son allié américain la soutiendrait......tout cela pour , entre autres , le contrôle de la circulation du pétrôle.....ce n'est sans doute pas la seule raison des tensions actuelles (qui durent tout de même depuis un certain temps)....les provinces séparatistes , soutenues elles par Moscou , jouent aussi un drôle de jeu .....
Pauvre Monde !!!!!
avatar
lolofab

Messages : 489
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  Pitaland le Mar 12 Aoû - 15:03

lolofab a écrit:Et comme d'habitude , ce sont les populations civiles qui sont victimes de ces jeux sanglants que se livrent les états...
La Russie n'est pas ma tasse de thé , ce qu'ils font en matière des droits de l'homme , notamment en Tchéchénie me hérisse...mais dans le cas présent , bien que n'étant pas très au courant de tout ce qui se trame dans cette région , il me semble bien que ce soit la Géorgie qui ait commencé , pensant que son allié américain la soutiendrait......tout cela pour , entre autres , le contrôle de la circulation du pétrôle.....ce n'est sans doute pas la seule raison des tensions actuelles (qui durent tout de même depuis un certain temps)....les provinces séparatistes , soutenues elles par Moscou , jouent aussi un drôle de jeu .....
Pauvre Monde !!!!!
Sauf que là, ce sont les populations civiles qui ont élu leurs dirigeants et que ces populations font preuve d'un nationalisme hors d'âge. Encore une fois, on rencontre les limites de la démocratie, les peuples élisent des dictateurs et viennent pleurer après.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  lolofab le Mar 12 Aoû - 15:32

La Caucase est en effet , l'une des régions , faite de satellites de l'ex URSS où les nationalismes sont exacerbés , les religions , les cultures ,les traditions diverses de ces différents pays en font une marmite en pleine pression , à l'instar des Balkans....les ex républiques de l'Urss , parvenues depuis il n'y a pas si longtemps à l'indépendance font leur apprentissage de la démocratie...long apprentissage , ce concept là a été longtemps éloigné de leur vie.....
Les grands pays jouent et tirent les ficelles , et bien que , comme vous le dites , les populations civiles ont élu leurs dirigeants , elles sont les victimes d'une énorme partie d'échec qui les dépasse.....
avatar
lolofab

Messages : 489
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  Pitaland le Mar 12 Aoû - 17:04

lolofab a écrit:La Caucase est en effet , l'une des régions , faite de satellites de l'ex URSS où les nationalismes sont exacerbés , les religions , les cultures ,les traditions diverses de ces différents pays en font une marmite en pleine pression , à l'instar des Balkans....les ex républiques de l'Urss , parvenues depuis il n'y a pas si longtemps à l'indépendance font leur apprentissage de la démocratie...long apprentissage , ce concept là a été longtemps éloigné de leur vie.....
Les grands pays jouent et tirent les ficelles , et bien que , comme vous le dites , les populations civiles ont élu leurs dirigeants , elles sont les victimes d'une énorme partie d'échec qui les dépasse.....
Hélas, ce sont des pays où l'on a décrété la démocratie alors que la population a encore des mentalités du Moyen-Âge. Quand on voit des pays comme la France où la démocratie a des gros progrès à faire, dans des pays qui ne l'ont jamais connue, elle peut faire plus de dégâts qu'autre chose. Les dictateurs font de la démagogie qu'ils vendent pour de la démocratie.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  lolofab le Mar 12 Aoû - 17:16

Entièrement d'accord....ces populations , sous couvert d'une réelle ouverture économique et de pensée , croient avoir enfin accés à la démocratie , ce qu'elles ont n'en sont qu'un ersatz....avec le temps , cela viendra vraiment , enfin je l'espère...c'est malheureux à dire mais l'ogre moscovite , quand il "tenait" encore ces pays , les nationalismes ,bien qu'existants sans doute n'étaient pas exprimés, ( comme le reste d'ailleurs)....mais de ce temps là , aucune liberté d'expression....alors , il va falloir que ces populations fassent un lent apprentisage , et arrivent vraiment à acceder à la démocratie...
avatar
lolofab

Messages : 489
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  Pitaland le Mar 12 Aoû - 19:54

lolofab a écrit:Entièrement d'accord....ces populations , sous couvert d'une réelle ouverture économique et de pensée , croient avoir enfin accés à la démocratie , ce qu'elles ont n'en sont qu'un ersatz....avec le temps , cela viendra vraiment , enfin je l'espère...c'est malheureux à dire mais l'ogre moscovite , quand il "tenait" encore ces pays , les nationalismes ,bien qu'existants sans doute n'étaient pas exprimés, ( comme le reste d'ailleurs)....mais de ce temps là , aucune liberté d'expression....alors , il va falloir que ces populations fassent un lent apprentisage , et arrivent vraiment à acceder à la démocratie...
Ce sera long. Arriver à responsabiliser un citoyen à qui on n'a jamais demandé son avis et de se prendre en mains, doit être difficile. Là aussi on le voit chez nous.
La démocratie est un peu un luxe et une contrainte et elle est constamment attaquée par les élites minoritaires en nombre, en particulier les élites économiques, qui veulent conserver ou reprendre le pouvoir.
Les élites, par définition ou par formation, sont aptes à diriger donc aptes à prendre le pouvoir alors que les peuples majoritaires ne peuvent ou ne veulent se former pour prendre ce pouvoir.
On l'a dit sur d'autres sujets, comment les candidats de la gauche radicale peuvent être crédibles pour remplir la fonction de président de la République ? Je ne me place même pas sur le plan des opinions politiques mais sur les compétences pour remplir tout le contenu de la fonction.
Le problème est aussi de dénicher l'oiseau rare qui tiendrait la route.
Il semble qu'en Allemagne, la gauche radicale sélectionne mieux ses candidats.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Kosovo-Ossétie du Sud même combat.

Message  borbo le Lun 18 Aoû - 11:59

Les russes étaient opposés au partage de la Serbie et au détachement du Kosovo.
Les européens ont mis en avant le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes pour faire un référendum sur leur indépendance.
Les Albanophones (musulmans) étant majoritaires le problème était réglé malgré les droits historiques (qui ne valent semble-t-il que pour Israël) des Serbes (orthodoxes).
En Ossétie du Sud la population est majoritairement russophone et très attachée à la Russie. Un référendum (non reconnu par la Giorgie) avait largement approuvé leur rattachement à l'Ossétie du Nord.
Aujourd'hui les Russes ont beau jeu de renvoyer la balle dans le camp européen en développant les mêmes arguments.
L'Ossétie veut être détachée de la Giorgi comme le Kosovo le fut de la Serbie.
1 à 1.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un leg de Joseph

Message  Laulau le Lun 18 Aoû - 13:00

borbo a écrit:Les russes étaient opposés au partage de la Serbie et au détachement du Kosovo.
Les européens ont mis en avant le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes pour faire un référendum sur leur indépendance.
Les Albanophones (musulmans) étant majoritaires le problème était réglé malgré les droits historiques (qui ne valent semble-t-il que pour Israël) des Serbes (orthodoxes).
En Ossétie du Sud la population est majoritairement russophone et très attachée à la Russie. Un référendum (non reconnu par la Giorgie) avait largement approuvé leur rattachement à l'Ossétie du Nord.
Aujourd'hui les Russes ont beau jeu de renvoyer la balle dans le camp européen en développant les mêmes arguments.
L'Ossétie veut être détachée de la Giorgi comme le Kosovo le fut de la Serbie.
1 à 1.

Tout à fait d'accord, c'est assez rare pour être souligné. J'ajouterai que le problème ossète est un des legs d'un géorgien célèbre: Joseph Vissarionovitch Djougatchvili qui avait coupé l'Ossétie en deux pour en rattacher la moitié à la Géorgie. Les média, toujours prompts à dénoncer les méfaits de Staline ne se bousculent pas pour le rappeler, curieux non?
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  mada le Mar 19 Aoû - 22:49

Rien de nouveau sous le soleil, les canons font tourner le capitalisme comme le vent fait tourner les ailes d'un moulin.
Pas demain la veille que la paix remplisse les bas de laine des décideurs de ce monde.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  Pitaland le Mer 20 Aoû - 10:54

mada a écrit:Rien de nouveau sous le soleil, les canons font tourner le capitalisme comme le vent fait tourner les ailes d'un moulin.
Pas demain la veille que la paix remplisse les bas de laine des décideurs de ce monde.

mada
Les guerres, c'est toujours la faute de ce qu'on n'aime pas.
La faute des religions, du communisme, du capitalisme, de Sarkozy, des actionnaires de préférence ceux de Total, ....
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  trami le Mer 20 Aoû - 11:24

Pitaland a écrit:
mada a écrit:Rien de nouveau sous le soleil, les canons font tourner le capitalisme comme le vent fait tourner les ailes d'un moulin.
Pas demain la veille que la paix remplisse les bas de laine des décideurs de ce monde.

mada
Les guerres, c'est toujours la faute de ce qu'on n'aime pas.
La faute des religions, du communisme, du capitalisme, de Sarkozy, des actionnaires de préférence ceux de Total, ....

Pourtant il y a de ça !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  Pitaland le Mer 20 Aoû - 12:31

trami a écrit:
Pitaland a écrit:
mada a écrit:Rien de nouveau sous le soleil, les canons font tourner le capitalisme comme le vent fait tourner les ailes d'un moulin.
Pas demain la veille que la paix remplisse les bas de laine des décideurs de ce monde.

mada
Les guerres, c'est toujours la faute de ce qu'on n'aime pas.
La faute des religions, du communisme, du capitalisme, de Sarkozy, des actionnaires de préférence ceux de Total, ....
Pourtant il y a de ça !
Bien sûr qu'il y a de ça et les guerres ont toujours enrichi quelqu'un avant même que le capitalisme existe.
En général, c'est la bêtise humaine qui est cause des guerres et des malins qui exploitent le filon.
Pour ce genre de raisonnement, je prends souvent l'exemple des parapluies. Les marchands de parapluies gagnent de l'argent en vendant leurs parapluie mais ce ne sont pas eu qui ont inventé la pluie.
avatar
Pitaland

Messages : 539
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  mada le Mer 20 Aoû - 20:47

Pitaland a écrit:
trami a écrit:
Pitaland a écrit:
mada a écrit:Rien de nouveau sous le soleil, les canons font tourner le capitalisme comme le vent fait tourner les ailes d'un moulin.
Pas demain la veille que la paix remplisse les bas de laine des décideurs de ce monde.

mada
Les guerres, c'est toujours la faute de ce qu'on n'aime pas.
La faute des religions, du communisme, du capitalisme, de Sarkozy, des actionnaires de préférence ceux de Total, ....
Pourtant il y a de ça !
Bien sûr qu'il y a de ça et les guerres ont toujours enrichi quelqu'un avant même que le capitalisme existe.
En général, c'est la bêtise humaine qui est cause des guerres et des malins qui exploitent le filon.
Pour ce genre de raisonnement, je prends souvent l'exemple des parapluies. Les marchands de parapluies gagnent de l'argent en vendant leurs parapluie mais ce ne sont pas eu qui ont inventé la pluie.

L'homme n'a pas inventé la pluie par contre il a inventé l'exploitation de l'homme par l'homme.
Le climat otage de la finance livre à lire pour comprendre comment tout se transforme pour que rien ne change. Ci-dessous c'est la quatrième de couverture.

L’alerte a été lancée par les scientifiques : un profond changement climatique est en train de s’accomplir, qui inquiète les populations. Ces prévisions alarmantes obligent les hommes politiques et les pouvoirs économiques à se positionner. Dans l’esprit de bon nombre de citoyens, il serait temps de passer à une phase qui marquerait une rupture réelle avec la société productiviste négatrice de l’environnement. Or, dans l’esprit des dirigeants, il est au contraire temps de tirer profit de la crise environnementale.

De fait, la finance s’est déjà emparée de la crise environnementale et la « valorise ». Derrière les émissions de CO2 que tout le monde ou presque affirme vouloir diminuer, dans le cadre du fameux protocole de Kyoto, a été taillée sur mesure une « solution » pour les industriels et les investisseurs : le boursicotage des « droits à polluer ». Comme si le marché était à même de remplir les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre… Nouvel étage de la finance internationale, des marchés où s’échangent les « droits à polluer » sont depuis peu en activité. Plus de dix ans après l’entrée en vigueur de Kyoto, il est crucial d’analyser les conséquences de la « finance carbone ».

L’auteur décrit pour la première fois les coulisses d’un secteur émergent, promis à un avenir radieux, jusqu’aux krachs certains : spéculatif et écologique.

Membre d’Attac France jusqu’en 2007, président de l’association Inf’OGM, secrétaire national du Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP), Aurélien Bernier est chargé de mission dans l’environnement. Il a travaillé pendant dix ans pour l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Mad

J'ai le sentiment qu' il y a moins de risque de s'en prendre à ceux qui dénoncent les catastrophes programmées qu'à ceux qui les provoquent.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétrole et dollar.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum