Silence on tue!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Silence on tue!

Message  Laulau le Ven 9 Jan - 21:01


Silence, on tue !


PAR Bernard Langlois

jeudi 8 janvier 2009 . Politis




Comment parler d’autre chose ?


Il faudrait la plume d’un Mauriac, ou celle du Bernanos des Grands Cimetières sous la lune,
pour dire l’indignation, convaincre du scandale, parvenir à secouer les
consciences. On se sent mal d’appartenir à une profession aussi veule,
dans l’ensemble, aussi soumise à un ordre des choses et du monde
qu’elle ne se rend même plus compte de l’indécence des mots qu’elle
emploie, de la présentation qu’elle fait d’une réalité abominable.


Silence, on tue !
On n’entre plus dans Gaza, territoire interdit à la presse, fût-elle la
plus conformiste, la plus ductile. La « bande » est livrée à la bande
des tueurs en uniforme de l’État raciste d’Israël, agissant en toute
impunité, comme toujours, avec l’appui indéfectible des États-Unis
d’Amérique et de leurs larbins arabes (et n’espérez pas que ça change
après le 20 janvier, voyez comme Obama fait la carpe !), et la
complicité d’une Europe et d’une France qui font mine de s’émouvoir en
de dérisoires efforts diplomatiques, quand il faudrait condamner sans
faiblesse et sanctionner sans merci. Tentez donc d’expliquer à un
enfant au cœur pur pourquoi Milosevic fut naguère mis au ban et la
Serbie bombardée sans mollir pour cause d’exactions jugées
insupportables contre la population albanaise du Kosovo alors que la
« communauté internationale » (pas rire !) se contente, comme chaque
fois que les bouchers de Tel-Aviv se lancent dans quelque nouvelle
provocation meurtrière, de froncer un sourcil bonasse et de secouer
l’index : « Israël, coquin ! Tu vas te faire tirer les oreilles ! »
Tentez donc.

LES MOTS POUR DIRE



Tout commence avec le langage employé. « Au commencement était le Verbe », ce n’est pas aux adeptes de la religion du Livre qu’on va apprendre ça.
Et d’abord l’emploi du mot « guerre »,
quand nous sommes face à une tout autre réalité que même le
commentateur le moins affûté peut comprendre sans peine. On peut parler
de « guerre » quand deux États, deux entités comparables, s’affrontent avec leurs armées respectives (quitte à ajouter l’adjectif « asymétrique »
si l’un des deux protagonistes est nettement supérieur à l’autre) :
c’est à bon droit, concernant Israël, qu’on a pu parler de la guerre
« des Six-Jours », ou de celle « du Kippour », quand l’État hébreu
était confronté aux armées arabes ; ça devient limite dans la dernière
expédition libanaise, même si le Hezbollah s’est montré plus coriace
que prévu ; c’est carrément grotesque dans cette invasion de la bande
de Gaza, expédition punitive démesurée contre un groupe de va-nu-pieds
certes vindicatif, mais d’une faiblesse insigne, comparée à la force de
frappe ultrasophistiquée de l’armée israélienne. Un marteau-pilon pour
écraser une mouche : c’est tout ce qui est autour de la mouche qui
trinque, en l’occurrence : la population civile – femmes, enfants,
vieillards, malades –, sans faire le détail.
Comment expliquer alors que tant de journalistes, notamment dans
l’audiovisuel, persistent à employer le mot ?

LE CŒUR GROS



Celui-là et bien d’autres (j’ai déjà dit ce que je
pensais de l’adoption et de l’emploi par la presse française du mot
Tsahal, cet acronyme déjà bien discutable en lui-même puisqu’il
signifie : Armée de défense d’Israël, alors qu’elle n’est plus depuis
longtemps qu’une armée d’invasion et d’occupation ; mais qui est en
outre utilisé comme un nom propre, désigné comme une personne, un être
vivant et vénéré – est-il au monde un autre État qui personnifie ainsi
sa force armée ?), qui n’ont d’autres raisons d’être que de renvoyer
dos à dos victimes et bourreaux.
Ainsi compare-t-on les tirs de quelques roquettes artisanales des
milices du Hamas, certes désagréables à subir mais aux résultats
insignifiants, au déluge de feu qui s’abat sur le territoire
palestinien et fait des milliers de victimes ; ainsi parle-t-on sans
vergogne d’une rupture de la trêve du fait du Hamas, en oubliant de
rappeler que celle-ci était conditionnée (et n’avait de sens) qu’à des
progrès sur le plan politique permettant d’avancer vers une solution
pacifique, progrès qu’Israël n’a jamais daigné consentir, maintenant,
depuis son évacuation en 2005, un blocus féroce sur la « bande »,
transformant Gaza en un camp de concentration à ciel ouvert ; ainsi
nous présente-t-on comme infernale la vie des habitants israéliens
d’une ou deux villes que les roquettes parfois atteignent, obligés
régulièrement de descendre aux abris ; mais est-ce comparable à la
situation inhumaine des Gazaouis, entassés dans leur bantoustan comme
du bétail, privés de nourriture, d’eau, d’électricité et surtout
d’espoir, entièrement soumis au bon vouloir (aux caprices ?) de leurs
geôliers, qui laissent ou non passer de temps en temps quelques camions
de vivres, ouvrent ou non le passage de quelques check-points ?
On nous explique que – n’est-ce pas ? – nul pays ne pourrait tolérer
qu’on expédie ainsi sur une fraction de son territoire et à intervalle
régulier des obus qui peuvent atteindre sa population ; et que l’État
d’Israël se doit de réagir, qu’il n’a pas le choix. Et Dieu sait s’il
ne s’y résout que le cœur gros.


Il serait pourtant simple de rétorquer qu’Israël a un
moyen efficace de faire cesser ces atteintes, en effet inacceptables, à
sa sécurité : restituer sans barguigner à leurs propriétaires légitimes
les territoires qu’il occupe indûment depuis plus de quarante ans,
comme n’a cessé de l’exiger (pas rire !) l’ONU. Et permettre ainsi,
enfin, la création d’un vrai État palestinien viable.

CONTRE-OFFRE



Guerre de l’information, due pour partie à l’ignorance
et à la soumission volontaire de beaucoup, pour une autre à la volonté
propagandiste délibérée de quelques-uns, souvent en position de pouvoir
dans les médias.
Je n’insiste pas : Denis Sieffert, qui a consacré un essai à ce thème,
est mieux placé que moi pour développer.
Juste deux mots encore sur le sujet : le premier pour dire mon respect
et mon admiration pour ces citoyens israéliens qui, à contre-courant,
osent manifester ou écrire contre la guerre [1] ;
le deuxième pour rappeler (ce qui est tout de même la grande nouveauté
de ces dix dernières années) que répond désormais à l’offre
d’information classique et souvent biaisée des grands médias une
contre-offre performante et efficace, accessible à tous sur la Toile [2].
On aurait bien tort de s’en priver : allez-y voir !

MEURTRE À TÉHÉRAN



Les zélotes d’Israël, là-bas ou ici, ne cessent de nous le rappeler [3] :
la vaillante armée de l’État hébreu ne se bat pas seulement pour sauver
la patrie en danger, elle est aussi la première ligne de défense de
l’Occident et de ses valeurs contre le terrorisme et la barbarie. Car
derrière le Hamas, il y a qui derrière le Hamas, hein ? Il y a l’Iran,
ne l’oubliez jamais !
Et c’est en vous touchant deux mots d’un livre sur l’Iran que je
termine ce bloc-notes. Un roman, le premier de Naïri Nahapétian, dont
le nom dit sûrement quelque chose à beaucoup d’entre vous : normal,
cette jeune consœur d’origine persane, aujourd’hui rédactrice à Alternatives économiques, a fait ses premières armes ici, à Politis.
Naïri a quitté l’Iran avec sa famille après la révolution islamique, à
l’âge de 9 ans. Soit un peu plus âgée que son héros, Narek Djamshid,
qui n’en avait que 4. Narek, père persan et mère arménienne, apprenti
journaliste, revient à Téhéran pour un reportage à l’occasion de
l’élection présidentielle de 2005, qui verra la victoire d’un outsider
sur lequel personne ne misait un rial, Ahmadinejad. Il se trouve mêlé
par hasard à l’assassinat de l’ayatollah Kanumi, une sorte de
Fouquier-Tinville local. Sur ce canevas de polar [4],
dont on ne vous dira rien de plus, Naïri nous tisse habilement un
tambour riche en couleurs où se mêlent les fils d’une société iranienne
moins homogène, plus complexe qu’on pourrait croire : on croise, dans
les salons d’une bourgeoisie qui se souvient de sa jeunesse
révolutionnaire (évanouie de longue date, mais qui continue de la
protéger), aussi bien de vieilles figures d’intellectuels laïques
utilisés comme alibis par le régime que des intellectuelles féministes
islamistes en vue ou de vieilles Arméniennes habituées du restaurant
réservé aux chrétiens, où les femmes peuvent ôter le voile en toute
légalité. Dans les rues grouillantes et sans cesse encombrées, où les
piétons slaloment entre les voitures à leurs risques et périls, on peut
tomber sur un chauffeur de taxi (collectif) « bactériologue,
spécialiste des maladies nosocomiales », qui, parce qu’il vous sent du
vague à l’âme, vous récite des vers de son cru… On sent chez l’auteure,
qui a réussi là un roman attachant, comme une vieille tendresse pour
son pays natal, si décrié et redouté dans nos contrées, où subsiste –
au-delà des déchirements politiques, des excès intégristes, des lourds
secrets –, comme une fraternité bonasse, une certaine douceur de vivre
ensemble, si loin de cette « indifférence » occidentale : « C’est
vrai qu’ici chacun était un frère pour l’autre, une sœur, une mère, et
toutes ces années de guerre, de soupçons et de répression n’y avaient
rien changé. »

« Bari galouste ! » [5]


P.-S : J’apprends, à l’heure du bouclage, que deux consœurs, Marie-Eve Malouines (France Info) et Françoise Fressoz (Le Monde) viennent de refuser la légion d’honneur, ce médiocre hochet porté par tant de crapules. Bravo les filles !

avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les extrêmes se rejoignent

Message  Biréli le Sam 10 Jan - 10:19

Laulau me rappelle VLRF d'il y a quelques années : monopoliser le forum en créant des sujets identiques pour râbacher les mêmes trucs. C'est la tactique classique pour noyer le poisson quand on est à court d'arguments et pour zapper les réponses. Y a pas à dire les extrêmes (gauche ou droite) se rejoignent...


Dernière édition par Biréli le Sam 10 Jan - 12:36, édité 1 fois

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  mada le Sam 10 Jan - 10:26

Silence, on tue,

Le capitalisme ne peut pas faire autrement que tuer pour survivre ainsi que de mettre en péril la démocratie. Ce qui se passe dans la bande de Gaza est l'illustration de ce capitalisme. Le problème ne se limite pas à un simple conflit pour des terres mais aussi pour expérimenter des opérations qui seront mises en oeuvre dans d'autres pays. Entretenir la peur par tous les moyens même à donner du fric au Hamas qui ensuite jette des bombes sur Israël.

Le matériel de mort (chimie, armement, avions, et tout le reste) rapporte aux oligarchies alors que la paix rapporte aux humains qui composent les peuples. Mais la terre a été confisquée aux peuples pour que les oligarchies puissent s'enrichir en toute tranquillité. A l'heure où Sarko donne du fric aux banques, ces dernières distribuent des bénefs aux actionnaires.(lu dans le canard). A qui appartient cet argent?

Quand l'Angleterre a donné la jouissance de la Palestine aux peuple martyre, il savait pertinemment qu'il y aurait des conflits. Ces conflits sont quotés en bourse via les complexes militaro industriels.

Le capitalisme en France, tue en silence tous les jours sans faire de bruit: conditions de travail qui se dégradent dans le privé et le public, marché du logement en faveur des propriétaires, distribution alimentaire en faveur des actionnaires, pollution qui provoque de plus en plus de cancers chez les enfants chaque année,

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  Biréli le Sam 10 Jan - 10:53

mada a écrit:Quand l'Angleterre a donné la jouissance de la Palestine aux peuple martyre, il savait pertinemment qu'il y aurait des conflits
Pas tout à fait exact. (source Wikipedia)

En février 1947, alors que l'idée d'un État-refuge en Terre sainte pour les rescapés de la Shoah s'impose dans l'opinion occidentale, le gouvernement britannique remet le mandat qu'il détenait depuis 1920 sur la Palestine aux Nations unies.

Le 29 novembre 1947, les Nations-Unies adoptent la résolution 181 qui prévoit le partage de la Palestine en un État juif et un État arabe.

Ont voté pour : États-Unis d'Amérique, Australie, Belgique, Bolivie, Brésil, République socialiste soviétique de Biélorussie, Canada, Costa Rica, Danemark, République dominicaine, Équateur, France, Guatemala, Haïti, Islande, Libéria, Luxembourg, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Norvège, Panamá, Paraguay, Pérou, Philippines, République populaire de Pologne, Suède, Tchécoslovaquie, République socialiste soviétique d'Ukraine, Union Sud-Africaine, URSS, Uruguay et Vénézuéla.

Ont voté contre : Afghanistan, Arabie saoudite, Cuba, Égypte, Grèce, Inde, Iran, Irak, Liban, Pakistan, Syrie, Turquie, et Yémen.

Se sont abstenus : Argentine, Chili, Chine, Colombie, Salvador, Éthiopie, Honduras, Mexique, Royaume-Uni, Yougoslavie
.

Le Yichouv et les communautés juives sionistes accueillent favorablement ce vote mais les Arabes palestiniens et l'ensemble des pays arabes qui militaient pour la constitution d'un État arabe sur toute la Palestine rejettent la résolution.

Le lendemain du vote, la guerre civile éclate en Palestine entre les communautés juive et arabe palestiniennes.


Dernière édition par Biréli le Sam 10 Jan - 12:04, édité 1 fois

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  Biréli le Sam 10 Jan - 10:58

mada a écrit:Le capitalisme ne peut pas faire autrement que tuer pour survivre ainsi que de mettre en péril la démocratie. Le matériel de mort (chimie, armement, avions, et tout le reste) rapporte aux oligarchies
Source Wikipedia

La Russie est le principal exportateur d'armes, dont les deux principaux pays destinataires sont selon, le rapport 2006 du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), la Chine à hauteur de 43% et l'Inde pour 25%.

Cumulées, les exportations des États membres de l'Union européenne (UE) vers les États non-membres font de l'organisation européenne le troisième exportateur d'armes du monde avec 27% de part de marché.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ah bon!

Message  Laulau le Sam 10 Jan - 13:54

Biréli a écrit:Laulau me rappelle VLRF d'il y a quelques années : monopoliser le forum en créant des sujets identiques pour râbacher les mêmes trucs. C'est la tactique classique pour noyer le poisson quand on est à court d'arguments et pour zapper les réponses. Y a pas à dire les extrêmes (gauche ou droite) se rejoignent...

C'est marrant, tu me rappelles la même personne mais lui il à disparu ( dans le bocal ?). Tu devrais compter mes messages et les tiens dans la semaine écoulée, tu aura la réponse. Mais méfie toi des bocaux!
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  Biréli le Sam 10 Jan - 14:46

Laulau a écrit:C'est marrant, tu me rappelles la même personne mais lui il à disparu ( dans le bocal ?). Tu devrais compter mes messages et les tiens dans la semaine écoulée, tu aura la réponse. Mais méfie toi des bocaux!
Des bocaux de quoi ? Précise ta pensée...
Borbo a créé un fil sur lequel on a évoqué le conflit israélo palestinien. Je suis intervenu pour dire que j'étais contre les manifestations dans notre pays, etc.
Tu as cru bon de créer 3 nouveaux fils sur le même sujet histoire de noyer le poisson, d'éviter de débattre sereinement en répondant aux questions et de monopoliser le forum. Moi j'ai créé des fils mais sur d'autres sujets. Effectivement, je poste pas mal par rapport à la moyenne des intervenants, mais c'est tout simplement parce que ce forum est quasiment mort faute de participants.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

@ biréli

Message  mada le Dim 11 Jan - 7:24

Ce que je voulais dire, c'est que l'économie anglo saxonne qui s'est imposée dès le 19 siècle reposait en grande partie sur la colonisation et par conséquent sur l'armement. Pour survivre et se développer, cette économie nécessite des conflits. C'est dans ce sens que j'ai souvent dit que tant que la guerre rapportera plus que la paix, les états ne feront rien ou pas grand chose pour convertir l'économie dans le but d'un mieux vivre des populations sur toute notre planète.
Dans les années 40, l'économie U S A s'est refait une santé grâce au conflit mondiale. Bien ou mal n'est pas la question, mais ce que je retiens, c'est le complexe industriel d'armement qui a été la locomotive de l'économie.

Présentement les Russes, les U S A l'Europe exportent leurs outils de mort. C'est bien là le drame car pour se faire des bénefs, il faut créer ou maintenir des conflits donc trouver des ennemis sans arrêt.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  trami le Dim 11 Jan - 9:05

mada a écrit:Ce que je voulais dire, c'est que l'économie anglo saxonne qui s'est imposée dès le 19 siècle reposait en grande partie sur la colonisation et par conséquent sur l'armement. Pour survivre et se développer, cette économie nécessite des conflits. C'est dans ce sens que j'ai souvent dit que tant que la guerre rapportera plus que la paix, les états ne feront rien ou pas grand chose pour convertir l'économie dans le but d'un mieux vivre des populations sur toute notre planète.
Dans les années 40, l'économie U S A s'est refait une santé grâce au conflit mondiale. Bien ou mal n'est pas la question, mais ce que je retiens, c'est le complexe industriel d'armement qui a été la locomotive de l'économie.

Présentement les Russes, les U S A l'Europe exportent leurs outils de mort. C'est bien là le drame car pour se faire des bénefs, il faut créer ou maintenir des conflits donc trouver des ennemis sans arrêt.

mada
o
Bonjour Mada,
Toujours aussi matinale !
Certes les grands marchands d'armes internationaux sont tous sur le pont pour fournir les deux parties qui sont toutes deux d'une mauvaisefoi évidente ! Ces évènements durrent depuis 1947 sans désemparer !
Les arabes ne peuvent admettre su'il existe "sur leur territoire sacré" des gens pratiquant une autre religion !
Jze l'ai dit maintes et maintes fois ,l'Islam,système socialo-théocratique ne peut supporter la concurrence !
Le système de l'Oumma ( communauté des croyants ) ne suppose aucune dérogation à la conquête dumonde par le cimeterre et le croissant ! Ils sont en train de poser des jalons en Europe et ce depuis des siècles !Il a fallu leur défaite à Vienne en 1683 pour stopper durablement leur invasion ! Par la force et par l'extérieur cela a échoué ,maintenant ils esssaient de pourrir de l'intérieur et cela fait partie d'une politique concertée que nos stupides politiques ne voient pas proresser !
Il y aura ,à un moment ou un autre un clash avec une guerre civile généralisée en occident pour bouter à nouveau ces indésirables de nos contrées !
La gauche et l'extrême gauche jouent contre notre civilisation en soutenant ces causes pourries !
Il est indécent de subir les défilés de plusieurs millier de gens pour une cause qui va çàl'encontre de nos intérêts ,mais c'est du racisme que dire que ces gens ne sont pas souhaités ici !
Certes la grande majorité d'entre ne bouge pas ,mais il faudrait surveiller de plus près ces religieux (?) qui exhalent la rancoeur et la haine !!!!!!
Palestine -Israël ,cela ne nous concerne pas ,et "entre l'arbre et l'écorce il bne faut pas mettre le doigt" §
Ce sont deux théocraties qu'il ne convient pas d'encourager ! Pas plus que les autres états du moyen orient ,car tous sous couverts d'Islam,ce sont des dictatures sanglamtes où les droits de l'homme n'ont pas droit de cité ! Shocked
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  Biréli le Dim 11 Jan - 9:17

mada a écrit:Dans les années 40, l'économie U S A s'est refait une santé grâce au conflit mondiale.
Et en libérant accessoirement La France, l'Europe et d'autres parties du monde du joug nazi. Faudrait p't'êt' pas l'oublier quand même .

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  Biréli le Dim 11 Jan - 9:23

mada a écrit:Présentement les Russes, les U S A l'Europe exportent leurs outils de mort. C'est bien là le drame car pour se faire des bénefs, il faut créer ou maintenir des conflits donc trouver des ennemis sans arrêt.mada
Certes, mais j'ai jamais vu de syndicats de salariés travaillant dans des usines d'armement faire grève pour demander la conversion de leur outil de travail en quelque chose de plus pacifique. Y aurait pas une certaine contradiction entre les grands principes humanistes et la peur de perdre son job ?

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  Biréli le Dim 11 Jan - 10:13

Lu sur le site du Nouvel Observateur ce matin
Manif place de la République hier. Extraits :

(...) Aux cris d'"Israël assassin" et "Halte au massacre", la foule brandissait des drapeaux palestiniens, des portraits du chef du Hezbollah libanais Hassan Nasrallah et du fondateur du mouvement islamiste Hamas Ahmed Yassine, assassiné par Israël.
Parmi les personnalités présentes figuraient la déléguée générale de la Palestine en France Hind Koury, et plusieurs leaders de gauche.
Il s'agit de "montrer du doigt l'hypocrisie de la communauté internationale qui vote des tonnes de résolutions qu'elle n'applique jamais" et d'affirmer aussi que "la position de la population française ne peut pas se résumer à celle de Nicolas Sarkozy", a déclaré le porte-parole de la LCR Olivier Besancenot.
"Il faut que l'agression contre le peuple palestinien cesse, je pense que le gouvernement d'Israël commet une immense faute contre l'image d'Israël et les droits humains. Toutes les bornes ont été franchies", a fait valoir Jean-Luc Mélenchon, dirigeant du Parti de gauche (...)
.

Eh oui, Jean-luc Mélenchon qui, il y a quelques mois, dénonçait vigoureusement la campagne pro-Tibet avant les J.O en soutenant la Chine sans état d'âme, se fait maintenant le défenseur intraitable des droits de l'homme !!!

http://www.ripostelaique.com/ Site que j'ai déjà cité. Rappel :

Extraits :
(...) Nous constatons que ceux qui, aujourd’hui, accusent Israël de crime de guerre, et manifestent contre cela (sans se soucier de l’aubaine que cela représente pour les fous d’Allah), ne sont pas dans la rue quand des attentats suicides causent des milliers de morts, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en France, en Espagne, en Algérie, au Maroc, en Tunisie, en Egypte, en Irak, en Indonésie, et partout dans le monde où la culture de la mort sévit, au nom du prophète. Tant pis pour les musulmans et les populations arabes, premières victimes de ce fascisme religieux, il ne faut pas détourner les masses du seul vrai combat : celui contre l’impérialisme américain, et son allié sioniste. D’où les manifestations où les drapeaux du Hamas côtoient ceux du PCF ou de la LCR !
Hier, il fallait taire les réalités des régimes staliniens, pour ne pas désespérer Billancourt, et ne pas détourner les masses laborieuses du combat contre l’Etat bourgeois. A une autre époque, au nom du défaitisme révolutionnaire, il ne fallait pas lutter contre l’Allemagne nazie, lorsqu’elle occupait la France, car cela aurait été favoriser son propre impérialisme !
(...)

La charte du Hamas, pour ceusses que ça intéresse :
http://www.gremmo.mom.fr/legrain/voix15.htm

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  Sylvie le Dim 11 Jan - 11:23

Je vous copie un post d'un forumeur, paru dans les DNA, que je trouve très juste et censé tout en étant relativement court !

podium - samedi 10 janvier 2009
La démocratie
Comme Hitler en Allemagne, le Hamas est arrivé au pouvoir démocratiquement. C'est à dessein que j'utilise cette comparaison, et à double titre. Car si dans les 2 cas, il s'agit pour les élus d'éliminer les juifs ou les israéliens ,il faut aussi savoir pourquoi des peuples ont été capables d'élire ces 2 extrêmes droites fanatiques.

Et dans le cas de Gaza, ce n'est pas difficile à comprendre. Face à la situation honteuse que leur impose Israël, les citoyens ont voté pour ceux qui ont été perçus comme les plus grands adversaires de leurs ennemis. Et Israël, qui a joué avec le feu en poussant au développement du Hamas pour nuire au Fatah,( exactement comme les américains avaient joué avec le feu en poussant au développement des forces de Ben Laden pour nuire aux soviétiques en Afghanistan), tout en invoquant le rôle de victime, se retrouve en position d'agresseur du fait de la totale disproportion de la riposte. Plus de victimes à Gaza en une semaine du fait d' Israël que de victimes en 10 ans en Israël du fait du Hamas.

S'il n'y avait pas arrogance, enjeux électoraux proches, poursuite de la colonisation en Palestine, mais s'il y avait réelle volonté permanente de dialogue, et encore de dialogue, la région ne serait sans doute pas cet abcès de fixation bordélique où le plus fort l'emporte impunément sur le plus faible .

Il serait bon qu'on en revienne aux causes du problème plutôt que de se limiter comme toujours à ses conséquences.

Ce ne sont pas les palestiniens qui ont assassiné Rabin, mais l'extrême droite israélienne.

Qu'au nom de Dieu des monstruosités sont commises!
avatar
Sylvie

Messages : 340
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 57
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  trami le Dim 11 Jan - 11:39

Biréli a écrit:Lu sur le site du Nouvel Observateur ce matin
Manif place de la République hier. Extraits :

(...) Aux cris d'"Israël assassin" et "Halte au massacre", la foule brandissait des drapeaux palestiniens, des portraits du chef du Hezbollah libanais Hassan Nasrallah et du fondateur du mouvement islamiste Hamas Ahmed Yassine, assassiné par Israël.
Parmi les personnalités présentes figuraient la déléguée générale de la Palestine en France Hind Koury, et plusieurs leaders de gauche.
Il s'agit de "montrer du doigt l'hypocrisie de la communauté internationale qui vote des tonnes de résolutions qu'elle n'applique jamais" et d'affirmer aussi que "la position de la population française ne peut pas se résumer à celle de Nicolas Sarkozy", a déclaré le porte-parole de la LCR Olivier Besancenot.
"Il faut que l'agression contre le peuple palestinien cesse, je pense que le gouvernement d'Israël commet une immense faute contre l'image d'Israël et les droits humains. Toutes les bornes ont été franchies", a fait valoir Jean-Luc Mélenchon, dirigeant du Parti de gauche (...)
.

Eh oui, Jean-luc Mélenchon qui, il y a quelques mois, dénonçait vigoureusement la campagne pro-Tibet avant les J.O en soutenant la Chine sans état d'âme, se fait maintenant le défenseur intraitable des droits de l'homme !!!

http://www.ripostelaique.com/ Site que j'ai déjà cité. Rappel :

Extraits :
(...) Nous constatons que ceux qui, aujourd’hui, accusent Israël de crime de guerre, et manifestent contre cela (sans se soucier de l’aubaine que cela représente pour les fous d’Allah), ne sont pas dans la rue quand des attentats suicides causent des milliers de morts, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en France, en Espagne, en Algérie, au Maroc, en Tunisie, en Egypte, en Irak, en Indonésie, et partout dans le monde où la culture de la mort sévit, au nom du prophète. Tant pis pour les musulmans et les populations arabes, premières victimes de ce fascisme religieux, il ne faut pas détourner les masses du seul vrai combat : celui contre l’impérialisme américain, et son allié sioniste. D’où les manifestations où les drapeaux du Hamas côtoient ceux du PCF ou de la LCR !
Hier, il fallait taire les réalités des régimes staliniens, pour ne pas désespérer Billancourt, et ne pas détourner les masses laborieuses du combat contre l’Etat bourgeois. A une autre époque, au nom du défaitisme révolutionnaire, il ne fallait pas lutter contre l’Allemagne nazie, lorsqu’elle occupait la France, car cela aurait été favoriser son propre impérialisme !
(...)

La charte du Hamas, pour ceusses que ça intéresse :
http://www.gremmo.mom.fr/legrain/voix15.htm

Édifiant ce tissus de haine dfe rancoeurs et de hargne ! J'ai pensé à Mamba ,en lisant l'art 17 -> le rôle de la femme est d'être une usine à hommes """Et toute cette haine revendicatrice pour imposer ce que je considère être un tissus de conneries !Muhammad lui-même n'était autre chose qu'un sale type qui,rejeté par la société dominante ,n'é eu de cesse de la soumettre à ses propres fantasmes ! Et ça dure !!
Mais comment peut-on admettre tant de sottises ??????????À un autre endroit ,ils veulent tuer tous les israèliens et ceux-ci ont l'énorme tort de ne pas leur faciliter la tâche !
De leur côté Israël a largement tort de se considérer come le seul peuple élu ! Et de s'être érigé en théocratie ,ses mouvents extrémistes religieux ne contribuent pas à un saine lecture des affaires de la région !
Mais c'est le hamas qui prône sans cesse la conquéte du monde au nom de son dieu !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  Biréli le Dim 11 Jan - 12:12

Sylvie a écrit:S'il n'y avait pas arrogance, enjeux électoraux proches, poursuite de la colonisation en Palestine
Je partage ce que dit le forumeur sauf ceci. En effet, les colons qui étaient dans la bande de Gaza se sont retirés depuis un bon moment, ce qui n'a pas empêché le Hamas d'envoyer quotidiennement des roquettes sur Israël.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silence on tue!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum