Riposte laïque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Riposte laïque

Message  Biréli le Jeu 29 Jan - 11:45

Lu sur le site de Riposte laïque

Numero 73
L’EDITO DE CYRANO
La liberté d’expression menacée de mort par l’islam et ses complices
mardi 27 janvier 2009

Incroyable : le 21 janvier dernier, la cour d’appel d’Amsterdam a décidé de poursuivre le député néerlandais Geert Wilders pour son film Fitna, dans lequel on peut voir, en seize minutes – et uniquement par des images d’actualité illustrant des extraits du Coran – la violence dont sont capables les islamistes.

Il aura donc suffi que Geert Wilders s’appuie sur des faits réels – qu’il prend pourtant la précaution de ne pas commenter – pour être accusé à la fois d’« incitation à la haine et de discrimination à l’égard des musulmans ».

C’est exactement en ces termes que fut condamnée à cinq reprises – et par un tribunal français, s’il vous plaît ! – notre Brigitte Bardot nationale, dont le seul tort avait été de dénoncer, à l’occasion de l’Aïd-el-Kébir, l’égorgement des moutons préalablement non étourdis. Le la collaborationniste venait d’être donné !

Louis Chagnon, professeur d’histoire/géographie au collège Georges-Pompidou, de Courbevoie, encourra les mêmes foudres pour avoir appris à ses élèves que Mahomet était non seulement le Prophète de l’islam mais encore un chef politique et militaire qui sut s’imposer en utilisant aussi bien la diplomatie que la force.

Puis ce sera le tour de Robert Redeker, professeur de philosophie, qui avait osé écrire, dans le Figaro, que le Coran ne contenait pas que des messages de miséricorde et de paix ! Cette fois, l’auteur est menacé de mort, et doit vivre, avec sa famille, dans la clandestinité.

Aujourd’hui, c’est notre collaboratrice et agrégée de lettres Christine Tasin qui se retrouve sous le coup d’une menace identique lancée, sur son blog, par un islamiste pour le moins mécontent ( !) des valeurs laïques et républicaines que Christine défend depuis sa jeunesse.

Mais ce n’est pas tout : les vidéos de Bivouac-ID, qui, jusqu’alors, étaient hébergées sur le site Dailymotion, ont été effacées sans préavis. Des menaces islamiques ont été proférées à l’encontre de la chaîne de télévision Canal + . Mohamed Moussaoui, président du Conseil Français du Culte Musulman, a exigé – et obtenu ! – des excuses publiques de Philippe Geluck et de Michel Drucker pour une plaisanterie verbale jugée contraire « à la dignité des musulmans de France ». Suite à un trait d’esprit de Laurent Gerra imitant Le Pen en train de parler du Prophète, la communauté musulmane a menacé de fatwa et la rédaction de RTL, et les journalistes présents, ce jour-là, sur le plateau, et l’artiste lui-même !

Et malgré ce, le collaborationnisme continue : Anne Kling, fonctionnaire internationale, employée au Conseil de l’Europe, vient d’être déboutée par le Tribunal Administratif dans sa demande d’annulation d’une sanction qu’elle estimait injuste. En effet, son employeur n’avait pas hésité à la rétrograder, suite aux propos qu’elle a tenus sur l’islam dans son livre La France LICRAtisée.

Qu’a-t-elle donc écrit pour mériter pareille sanction ? Des vérités ! Soulignant que l’islam n’a jamais évolué, ce que nos dirigeants savent puisqu’ils connaissent parfaitement la nature et les manifestations de cette religion dans sa zone géopolitique naturelle, elle s’écrie non sans raison : « Quelle arrogance, quelle illusion d’imaginer que l’islam pût être différent par la vertu de l’air miraculeux respiré en Europe, de ce qu’il est depuis 1 300 ans partout dans le monde ! ». Et plus évident encore : « Si les musulmans sont aujourd’hui installés chez nous en nombre sans cesse grandissant, c’est bien parce que des politiques irresponsables et veules, sous la pression d’associations dites antiracistes, mais en réalité antinationales et anti-identitaires, leur ont ouvert toutes grandes les portes sans même leur demander en contrepartie de faire l’effort de s’adapter à notre société ».

Que faut-il en conclure ? Que les collaborationnistes sont partout, et d’abord dans les instances judiciaires ? Que la condition préalable à tout dialogue avec les partisans d’Allah, c’est d’être d’abord de leur avis ? Que tout propos contre l’islam est une hérésie ? Qu’à braver l’islam on devient ipso facto un impie ?

Dans quel siècle sommes-nous donc ? Voulons-nous la réhabilitation de la peine capitale, le retour de la censure, la déification de l’intolérance, l’instauration de la tyrannie, le sacre du religieux, le triomphe de la pensée unique, la suppression de l’égalité des droits, la séparation des sexes, la prière publique déclamée cinq fois par jour, la prière privée obligatoire, la négation de l’individu, la codification de la sexualité, la coranisation du bonheur, la défaite de la raison, bref la fin de l’Occident ?

Tous ceux qui s’empressent de dérouler le tapis vert pour que le croissant flotte sans contrainte sur l’Europe auraient-ils oublié qu’une simple caricature parue dans un journal danois a suffi pour que des foules entières appellent, en Europe même, à la mort des infidèles ? Auraient-ils oublié la fatwa lancée, le 14 février 1989, contre Salman Rushdie, suite à la parution des Versets sataniques ? N’y a-t-il pas eu, là aussi, des ambassades assiégées, des librairies saccagées, des salles de presse détruites, des autodafés... et même des assassinats ? Auraient-ils oublié que pour avoir dénoncé, dans un court métrage de dix minutes, les violences faites aux femmes en Islam, le cinéaste Theo van Gogh fut égorgé, le 2 novembre 2004, en plein Amsterdam, par Mohamed Bouyeri ? Auraient-ils oublié que le même jour, l’ancienne députée néerlandaise Ayaan Hirsi Ali fut promise à la mort par le même Bouyeri – et quelque temps plus tard par des islamistes qui lui reprochaient la publication de son livre Insoumise ? Auraient-ils oublié la Bangladaise Taslima Nasreen, dont la lutte pour la libération des femmes musulmanes lui vaut, depuis le 24 septembre 1993, une fatwa de mort du Conseil des soldats de l’islam ? Auraient-ils oublié Mohamed Sifaoui, journaliste algérien laïque et démocrate, agressé physiquement à la terrasse d’un café parisien, le 13 mars 2008, par des islamistes qui n’admettent ni sa pensée voltairienne ni son refus de l’islam radical ?

Qu’on ne s’y trompe point : oublier ou faire semblant d’oublier pareil obscurantisme, c’est menacer soi-même de mort ceux qui le sont, puisque la lâcheté permet qu’ils le soient ! Mais attention : cette lâcheté a un coût, et pas n’importe lequel, car elle signe d’un même mouvement la fin des Droits de l’Homme, la fin de la démocratie, la fin de la liberté d’expression... et le commencement d’un gigantesque réveil émanant de millions de personnes qui s’insurgent individuellement, collectivement, publiquement ou en privé, contre l’abandon actuel de la France et de l’Europe à des valeurs anti-républicaines !

Toutes ces personnes disent « non » à l’incommensurable veulerie émanant des hautes sphères ! Nous sommes de ces personnes-là. Nous n’envisageons donc pas de nous taire, quand bien même nous nous tromperions. Nous refusons de nous censurer, et même de le faire sans avoir l’air de le faire, en formulant, par exemple, ce que nous pensons – pourvu que nous ne parlions « ni de l’autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni des corps en crédit, ni de l’Opéra, ni des autres spectacles, ni de personne qui tienne à quelque chose » (Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, V, 3) ! Nous voulons être libres de penser, certes, mais nous ne voulons pas que nos pensées restent en nos pensées, sans jamais aller sur les brisées d’aucune autre. Nous ne voulons pas que nos pensées finissent dans les colonnes d’un journal inutile ! Le nouveau cogito ne saurait être « Je pense, donc je me tais » ! Nous rejetons les cogito muets ! Une société qui ne permet pas de dire et d’écrire sans que rôde quelque censeur est une société malade, qui fabrique des penseurs et des pensées malades et qui, en transformant les interrogations en interrogatoires, remplacent les débats par les tribunaux !

Cette société, c’est la nôtre – qui nous demande d’être ouverts, compréhensifs, accueillants, tolérants... même à l’égard des intégristes ! Au lieu de faire le ménage, elle ménage ceux qui menacent de mort nos semblables. Pendant qu’elle disserte sur le respect des religions, elle abandonne ses enfants aux mains de ceux qui les haïssent ! C’est elle qui défend la liberté d’expression en lui demandant de s’arrêter devant le « respect des religions ». C’est elle qui n’a toujours pas compris que la liberté d’expression s’est forgée contre le respect des religions et des dogmes, et qu’à la revendiquer en instaurant la censure on libère la censure ! La liberté d’expression ne s’arrête point où commence la liberté d’autrui : elle s’arrête lorsque autrui frappe et tue. Dans un monde à visage humain, il ne saurait y avoir de limite d’expression à la liberté d’expression.

Peut-être faudrait-il s’en souvenir, car, de nos jours, en France comme dans toute l’Europe, la liberté se glisse de plus en plus sous les fourches caudines de l’islam. En 1938, Chamberlain et Daladier ont fait la même erreur : c’était à Munich. Cela vous rappelle-t-il quelque chose ?

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riposte laïque

Message  ecolo1 le Jeu 29 Jan - 13:59

Bien que parfois en désaccord avec Christine Tasin, (l'UFAL n'a pas le monopole de la laïcité et devrait s'interdire de taper sur les autres Fédérations ou associations laïques), j'approuve tout à fait cet article. A vouloir faire de l'anti racisme à l'envers, on perd les vrais valeurs de la République. C'est malheureusement ce qui est entrain de se passer.
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Faux et usages ....

Message  Laulau le Jeu 29 Jan - 19:41

"C’est exactement en ces termes que fut condamnée à cinq reprises – et par un tribunal français, s’il vous plaît ! – notre Brigitte Bardot nationale, dont le seul tort avait été de dénoncer, à l’occasion de l’Aïd-el-Kébir, l’égorgement des moutons préalablement non étourdis. Le la collaborationniste venait d’être donné !"

C'est faux, le tribunal ne parlait pas de moutons mais d'une phrase de BB:

« Il y en a marre d’être menés par le bout du nez par toute cette
population qui nous détruit, détruit notre pays en imposant ses actes. »

"Cette population" étant bien entendu les musulmans.

Alors tentez une petite expérience, publiez le même texte en sous entendant que "cette population" représentent les juifs de France et ....... prenez un avocat!
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les raccourcis saisissants de laulau

Message  Biréli le Jeu 29 Jan - 19:53

L'édito de Cyrano ne parle pas QUE de BB.
Mais c'est tellement plus commode de résumer de cette manière un long texte qui me paraît fort pertinent.
Et surtout en remettre un coup sur les juifs, en conclusion...

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riposte laïque

Message  ecolo1 le Ven 30 Jan - 0:36

Biréli, la parenthèse BB est anecdotique, OK, mais cette bonne femme est une raciste pure et dure et un soutien de choc à l'autre taré de Le Pen !
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riposte laïque

Message  Biréli le Ven 30 Jan - 11:05

ecolo1 a écrit:Biréli, la parenthèse BB est anecdotique, OK, mais cette bonne femme est une raciste pure et dure et un soutien de choc à l'autre taré de Le Pen !
Si la gauche et tous ceux qui défendent la laïcité se mouillaient un peu plus sur ce thème "La liberté d'expression est menacée de mort par l'islam et ses complices", l'extrême droite serait encore plus marginalisée.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riposte laïque

Message  trami le Ven 30 Jan - 16:20

Biréli a écrit:
ecolo1 a écrit:Biréli, la parenthèse BB est anecdotique, OK, mais cette bonne femme est une raciste pure et dure et un soutien de choc à l'autre taré de Le Pen !
Si la gauche et tous ceux qui défendent la laïcité se mouillaient un peu plus sur ce thème "La liberté d'expression est menacée de mort par l'islam et ses complices", l'extrême droite serait encore plus marginalisée.

Exact,nous n'avons pas à tolérer les tentatives d'intrusions de "coutums " venant d'un autre âge qui prône l'inégalité sociale !
Mais il existe des institutions bien pensantes (halde- sos racisme- certains écolos , le cran-etc ) qui piétinent
nos lois !
Mais c'est comme ça ,il y a trop de gens qui dénigrent la nationalité française !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Taxe à la construction de mosquées…

Message  Barbarin le Ven 30 Jan - 19:13

Récemment, un membre de ma famille (tout ce qu'il y a de plus français : laïc, arbre généalogique aux racines enfouies dans ce sol de France depuis des siècles, etc…) me déclarait lors d'un repas pantagruélique (saucissons cuits et sabodets accompagnés d'un excellent gratin savoyard aux lardons croustillants) que la viande hallal était très bonne et nettement moins chère (autrement, on aurait parler de politique ou de merde, mais bon, la vue cette cochonnaille baignant dans son jus, nous a amené à parler de l'opposé).
-"Tu as achetés de la viande hallal ?" lui demandai-je ?
-"Oui, car, je recevais une nièce musulmane, il y a peu."
- "Sais-tu que les commerces hallal versent une taxe pour financer la construction de mosquées en France ? Celle-ci n'est pas encaissée par le fisc, mais par un système parallèle géré par les conseils musulmans de France et d'ailleurs !"
-"Hélas, je suis obligé de regarder parfois mon porte-monnaie !"
-"Dans ce cas, tu paies pour voiler tes petites-filles. Moi, je préfère me passer de viande !"
-"…"

Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow
avatar
Barbarin

Messages : 197
Date d'inscription : 31/10/2007
Age : 62
Localisation : Le long de la RN7 à midi 1/4

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riposte laïque

Message  ecolo1 le Lun 2 Fév - 19:55

Trami, t'as oublié la LICRA, le CRIF, le MRAP, et d'autres. N'y met pas les écolos, de quelques bords qu'ils soient, ou bien mets y tous les partis politiques ou les religieux ! Autrement dit tout le monde ! C'est une de nos libertés fondamentales, et on ne peut en exclure aucune !
Ces associations ont toutes une chose en commun, la défense d'une partie de la population, de quel droit veux tu les interdire ? Ce serait contraire à la République - même si certains la bafouent. Nous n'avons pas dissout le front national, anti républicain, raciste et xénophobe, alors ?
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riposte laïque

Message  mada le Mar 3 Fév - 7:24

ecolo1 a écrit:Trami, t'as oublié la LICRA, le CRIF, le MRAP, et d'autres. N'y met pas les écolos, de quelques bords qu'ils soient, ou bien mets y tous les partis politiques ou les religieux ! Autrement dit tout le monde ! C'est une de nos libertés fondamentales, et on ne peut en exclure aucune !
Ces associations ont toutes une chose en commun, la défense d'une partie de la population, de quel droit veux tu les interdire ? Ce serait contraire à la République - même si certains la bafouent. Nous n'avons pas dissout le front national, anti républicain, raciste et xénophobe, alors ?

La droite ou le P S n'ont aucun intérêt à défendre la laïcité car c'est un vrai fond de commerce. Pendant qu'on occupe les esprits à lutter contre le racisme, le MEDEF dort tranquille, un citoyen français de culture musulmane ou d'origine africaine aura beaucoup plus de mal à revendiquer une augmentation de salaire et de meilleures conditions de travail ou obtenir un emploi correcte. Car, comme chacun le sait, les ghettos des cités ne sont peuplés que par des blancs, BC-BG.

Personnellement, suite à une réunion au MRAP, j'ai déchiré ma carte d'adhérente quand je me suis rendue compte combien cette association n'existait que pour occuper le terrain. Je pourrai en dire autant de S O S racisme.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riposte laïque

Message  Biréli le Mar 3 Fév - 10:18

mada a écrit:La droite ou le P S n'ont aucun intérêt à défendre la laïcité car c'est un vrai fond de commerce
L'extrême gauche et les verts qui flirtent avec les adeptes de Tariq Ramadan et qui manifestent avec des énergumènes braillant "Allah Ouakbar" sont sûrement les mieux placés pour donner des leçons de laïcité !

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riposte laïque

Message  trami le Mar 3 Fév - 10:34

mada a écrit:
ecolo1 a écrit:Trami, t'as oublié la LICRA, le CRIF, le MRAP, et d'autres. N'y met pas les écolos, de quelques bords qu'ils soient, ou bien mets y tous les partis politiques ou les religieux ! Autrement dit tout le monde ! C'est une de nos libertés fondamentales, et on ne peut en exclure aucune !
Ces associations ont toutes une chose en commun, la défense d'une partie de la population, de quel droit veux tu les interdire ? Ce serait contraire à la République - même si certains la bafouent. Nous n'avons pas dissout le front national, anti républicain, raciste et xénophobe, alors ?

La droite ou le P S n'ont aucun intérêt à défendre la laïcité car c'est un vrai fond de commerce. Pendant qu'on occupe les esprits à lutter contre le racisme, le MEDEF dort tranquille, un citoyen français de culture musulmane ou d'origine africaine aura beaucoup plus de mal à revendiquer une augmentation de salaire et de meilleures conditions de travail ou obtenir un emploi correcte. Car, comme chacun le sait, les ghettos des cités ne sont peuplés que par des blancs, BC-BG.

Personnellement, suite à une réunion au MRAP, j'ai déchiré ma carte d'adhérente quand je me suis rendue compte combien cette association n'existait que pour occuper le terrain. Je pourrai en dire autant de S O S racisme.

mada

Mada ,bonjour ,
parmi les musulmans, il y a quelques bons bougres ,des élites intégrées,et ceux-là ,il n(y a rien à leur reprocher !
En revanche ,il reste ces intégristes qui ne devraient pas avoir droit de cité en France !( No en Europe )
C'est vrai aussi que le CNPF/MEDEF n'a rien à cirer de l'islam, il s'acoquine avec qui permet la spéculation
et le business ,soit le hamas(ventes d'armes) ,soit les émirs (pétrole )
leur religion à eux c'est le fric ans odeur ( ou qui en a une ,mais ils s'en foutent car ils le lessivent )
Ce qui me fait rire jaune ,c'est toute cette propagande sur la distribution (chiche ) ,plus tôt que se pencher sur les hausses de prix ininterrompues ( dont certaines encouragées ou initiées par l'état ! )
Prenez les hyper,ils achètent la viande 2,29€/kg (4,50 pour le boucher détaillant qui,lui se fournit auprès de éleveurs en bêtes élevées en plein air avec une nourriture presque saine ,alors que l(hyper se fournit en vaches laitières de réforme élevées en batterie !) ,mais les prix entre les deux sont au même niveau !
On se foutrait de nous que ça ne m'étonnerait qu'à peine !
Pour le gaz ,il est impossible de comparer les prix d'un année l'autre ! ( Je vais me livrer à des calculs pour le déterminer ,mais beaucoup de paramètres de facturation ont changé !!!!!!!!!
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riposte laïque

Message  Biréli le Mar 3 Fév - 11:08

Numero 74
L’EDITO DE CYRANO
Le politiquement correct a besoin de lepéniser ses contradicteurs
lundi 2 février 2009

On ne dénoncera jamais assez comment toute une élite, souvent de gauche, a imposé un véritable terrorisme intellectuel, des années durant, contre les « petites gens », le peuple, en parlant de « lepénisation des esprits ».

A Riposte Laïque, nous sommes habitués à subir ce genre de verdict implacable de tous les bien-pensant : "vous critiquez l’islam, vous êtes contre la régularisation de tous les sans-papiers, vous êtes des lepénistes !"

Le 24 janvier dernier, lors d’un débat sur France O, Eric Zemmour s’est vu,à son tour, qualifié de « lepéniste » par un chercheur du CNRS, Dominique Wolton, pour avoir osé dire, prenant l’exemple de la Seine-Saint-Denis, que les citoyens, dès que le nombre d’immigrés était trop important, dans un immeuble, un quartier, une ville ou un département, cherchaient, dès qu’ils en avaient les moyens, à en partir, ne se sentant plus en France (1) ! C’est pourtant la réalité, à de rares exceptions, même les militants de gauche sont partis, mais il est interdit d’en parler !

Ce Dominique Wolton est une véritable caricature du sociologue de service, qui se raconte une belle histoire, même si elle ne correspond en rien à la réalité de la vie des Français. Il a essayé, lors de ce débat, de compenser une argumentation défaillante en levant les yeux au ciel, en soupirant, en remuant frénétiquement la tête à chaque fois que Zemmour prenait la parole. Comme si le simple déni exprimé par un Wolton pouvait jeter le discrédit sur une argumentation étayée ! Puis, se croyant le patron du plateau, il intime l’ordre au journaliste de passer à autre chose, faisant le coup du mépris à Eric Zemmour !

Toute la dictature de la bien-pensance est là ! Chercheurs en sciences sociales, sociologues, défenseurs de la société multiculturelle, haineux contre la République et la laïcité, ils pensent que le petit peuple français, pour lequel ces élites de gauche ont un profond mépris, est raciste, puisque c’était dans les quartiers populaires (où il y avait beaucoup d’immigrés) que Le Pen avait souvent les meilleurs scores électoraux.

Il serait facile de faire remarquer à ces bonnes âmes, dont la plupart vivent confortablement dans les beaux quartiers, et y travaillent, que quand on propose de déménager l’Ehess (machine à formater de sociologues communautaristes) dans le 93, c’est la levée de boucliers ! La mixité sociale, c’est bon pour les pauvres, mais surtout pas pour les élites de gôche (2) !

Dans un registre différent, un autre sociologue, Michel Wieviorka, auteur par ailleurs du livre « La France raciste », se croit autorisé à demander que les chaînes de télévision « fassent le ménage », et virent Eric Zemmour, coupable d’avoir parlé de « race » sur un plateau télévisé. Forcément lepéniste, Zemmour ! (3) Ce même Wieviorka s’était ridiculisé en cherchant à descendre « Bienvenue chez les ch’tis », parlant d’un film franchouillard (4).

Ce sont ces personnages, imbus d’eux-mêmes, qui, pendant des années, ont interdit tout débat sur la sécurité, qualifiant de lepéniste le malheureux qui n’acceptait pas les incendies de voitures, les rodéos, ni que les quartiers soient sous la coupe de délinquants de plus en plus jeunes.

Ce sont ces dictateurs du politiquement correct qui ont refusé systématiquement tout débat sur l’immigration, qualifiant de lepéniste les malheureux qui évoquaient les conséquences quotidiennes d’une immigration post-coloniale mal maîtrisée. Ce sont souvent eux qui réclament la régularisation de tous les sans-papiers. Forcément lepénistes, ceux qui pensent qu’un pays doit conserver la maîtrise de son immigration, pour mieux réussir l’intégration des derniers arrivés, et donc renvoyer des personnes en situation irrégulière (5).

Ce sont eux qui ont sali Jean-Pierre Chevènement, auteur de la célèbre expression « les sauvageons ». Forcément lepéniste, Chevènement !

Ce sont eux qui ont insulté les laïques qui s’opposaient à l’offensive du voile : forcément lepénistes, ces laïques !

Mais ces derniers temps, outre Zemmour, c’est Geert Wilders qui bénéficie d’un traitement de faveur, de la part d’une frange bien-pensante du camp laïque.

Lors de la sortie de Fitna, ils s’étaient déchaînés contre le député hollandais, les Philippe Val, Caroline Fourest, Dominique Sopo, Bernard-Henri Levy et Nadia Geerts (laïque souvent présentée comme la Caroline Fourest belge). Riposte Laïque se retrouva, dans le camp laïque, bien seul à défendre le droit d’expression de l’auteur du film sacrilège (6).

Pour nos adversaires, les choses étaient claires : Wilders est un extrémiste de droite, raciste, qui utilise la critique de l’islam pour mieux stigmatiser tous les musulmans.

Peu importe qu’il soit menacé de mort, et vive sous surveillance policière depuis quatre ans, on le lynche ! Peu importe qu’Ayaan Hirsi Ali dise la même chose que Wilders ! Peu importe que les fanatiques islamistes multiplient les pressions contre la sortie de son film, on aboie avec les loups !

Aujourd’hui, alors que la cour d’appel d’Amsterdam a décidé de poursuivre le député hollandais pour son film, pour discrimination contre les musulmans, il faut que les censeurs d’hier justifient leur silence d’aujourd’hui, sur cette grave attaque contre la liberté d’expression.

Nadia Geerts, qui, sur le conflit israélo-palestinien, a eu des positions courageuses, polémiquant sans concession avec ceux qui ont manifesté avec les islamistes, s’y est laborieusement attelée. Elle ne peut s’empêcher, dans un texte intitulé « Islamophobie, un concept mis à toutes les sauces » de salir encore une fois Wilders, le qualifiant de militant d’extrême droite attisant la haine sur l’ensemble des musulmans (7). Elle est incapable d’étayer ce grossier mensonge, elle déforme malhonnêtement le film, sous-entendant que Wilders n’est pas fréquentable, et donc qu’il mérite ce qui lui arrive. Comme Zemmour, lepénisé Wilders !

On a retrouvé d’ailleurs une partie de ce petit monde, lors du procès intenté à Siné, de manière lamentable, par la Licra.

Rappelons que pendant des semaines, en plein été, la France avait été sommée de choisir son camp, entre les partisans de Val (scandaleusement dessiné en nazi par Plantu) et ceux de Siné, lepénisé à son tour (Cool !

On a entendu, lors du procès, les Bernard-Henri Levy, Dominique Sopo, Michel Wievorka, Philippe Val, essayer de nous expliquer, souvent laborieusement, que Siné avait « mordu la ligne jaune ».

Nous ne sommes pas, loin s’en faut, des inconditionnels de ce dessinateur, et encore moins de certains de ses soutiens. Mais ceux qui l’ont traîné devant les tribunaux, et ont témoigné pour le faire condamner, se sont couverts de ridicule. Ils ont dit tout le contraire de ce qu’ils disaient, souvent brillamment, lors de l’affaire des caricatures. Nous nous réjouissons de l’acquittement prochain de Siné sur cette affaire. A une époque où la critique des religions, et particulièrement de l’islam, est remise en cause, c’est la liberté d’expression qui sortira gagnante de ce verdict, et nous espérons que cela fera jurisprudence.

Pour tous les censeurs du politiquement correct, je propose ces quelques lignes du dessinateur :

« Je n’ai jamais brillé par ma tolérance mais ça ne s’arrange pas et, au risque de passer pour politiquement incorrect, j’avoue que, de plus en plus, les musulmans m’insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j’ai envie de leur botter violemment le cul !

J’ai toujours détesté les grenouilles de bénitier catholiques vêtues de noir, je ne vois donc pas pourquoi je supporterai mieux ces patates à la silhouette affligeante et véritables épouvantails contre la séduction !

Leurs maris barbus embabouchés et en sarouel coranique sous leur tunique n’ont rien à leur envier au point de vue disgracieux. Ils rivalisent de ridicule avec les juifs loubavitchs !

Je renverserais aussi de bon coeur, le plat de lentilles à la saucisse sur la tronche des mômes qui refusent de manger du cochon à la cantoche. Quand on a des parents aussi bornés que les leurs, le seul remède est de leur désobéir et de les envoyer se prosterner […]

La bêtise n’a pas de limites, c’est connu, mais arrêtons de la respecter et, qui plus est, de l’entretenir au nom d’une indulgence dont ils ne font, eux, aucune preuve ! »

N’en déplaise à Bernard-Henri Levy, j’aime ce Siné là.

Quant à tous les Wolton-Wievorka, et autres policiers de la bien-pensance, qui lepénisent à tour de bras tout ce qui dépasse, (9) je leur dédie ce texte :

"Nous haïssions Jean-Marie Le Pen. C’était une haine obsessionnelle. Viscérale, instinctive (…)

Nous aussi cherchions désespérément à la fois notre Pétain et notre Hitler. Celui qui incarnait à la fois le fascisme nazi et le nationalisme français que nous confondions dans un même opprobre. Enfin Le Pen vint.

Il prétendait incarner la France et c’est comme cela que nous voulions imaginer la France : chauvine, xénophobe, raciste. La France de tous les Dupont Lajoie. Nous nous étions donné une mission : achever la liquidation de la France.

Nous haïssions la France sans nous rendre compte à quel point cette haine de soi était une maladie française.

(…) Nous n’avions pas pardonné aux ouvriers français d’avoir préféré en Mai 68 des augmentations salariales à la Révolution, leurs médiocres congés payés dans leurs minables Renault 4 plutôt que le grand soir. Nous avions pris au pied de la lettre les conseils ironiques de Brecht qui avait proclamé « Le peuple refuse le communisme ? Il faut dissoudre le peuple. » Nous avions dissous le peuple. Il avait été submergé par la vague innombrable et inépuisable des nouveaux damnés de la terre. Parce que nous avions échoué à changer l’homme, nous avions changé les hommes. Le Pen nous avait bien aidés.

Les ouvriers, encore oints de l’huile sainte de la gauche par le « parti des fusillés », devenaient, en votant désormais pour lui, des « fascistes ». Des « salauds de pauvres ». Les enfants de la bourgeoisie, harnachés d’un mépris de classe de fer, avaient déclaré la guerre au peuple français. L’antiracisme fut notre arme absolue, notre bombe atomique. Le peuple, la nation, l’Etat, les frontières, tout serait emporté dans la tourmente. Sali, avili « bien creusé, la taupe ! ». de la belle ouvrage dont nous avions besoin pour accéder enfin à la modernité internationale, pour en finir avec ce fichu « roman national » qui aliénait les prolétaires, les enfermant dans leurs romantiques allégeances nationales. Grâce à Le Pen, nous avions rendu la nation infâme. Nous avions fait le grand saut vers l’Europe. Nous sommes désormais tous des citoyens du monde. Un monde made un USA. Toute époque a l’empire qu’elle mérite.

Il fut soviétique dans notre prime jeunesse ; américain désormais.

(…) Cent fois nous crûmes avoir tué Le Pen, cent fois il ressuscita. Heureusement. Que serait-on devenu sans ennemi, sans diable, sans cause ? Sans indignation, incantations, imprécations, si télégénique.

Le Pen, l’homme qui fit notre fortune".

Ces extraits sont issus du livre « Petit Frère » d’Eric Zemmour (10). Tout est dit.

(1) http://fr.youtube.com/watch ?v=Mfw4dHcm2I0

(2) http://www.lefigaro.fr/actualites/2007/11/22/01001-20071122ARTFIG00004-les-experts-des-banlieues-preferent-rester-a-paris.php

(3) http://www.telerama.fr/idees/michel-wieviorka-eric-zemmour-doit-etre-sanctionne,36411.php

http://www.ripostelaique.com/Les-faux-antiracistes-veulent-la.html

(4) http://www.dailymotion.com/video/x4m4qy_wieviorka-cauchemar-gauchiste_news

(5) http://www.dailymotion.com/video/x5xolh_dbat-immigration-sans-idologie_news

(6) http://www.ripostelaique.com/Defendre-Fanny-Truchelut-Ayaan.html

(7) http://nadiageerts.over-blog.com/article-27234358.html

(Cool http://www.ripostelaique.com/Quand-Sine-est-traite-d-ordure.html

(9) http://www.ripostelaique.com/Comment-utiliser-les-mots-raciste,1201.html

(10 http://www.ripostelaique.com/Petit-Frere-d-Eric-Zemmour-un.html

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Riposte laïque

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum