Les fous du roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les fous du roi

Message  Biréli le Ven 6 Fév - 20:17

Interview de Sarkozy : le SNJ-CGT dénonce une "insulte"

NOUVELOBS.COM | 06.02.2009 | 17:58

Le syndicat de journalistes estime que la profession "ne sort pas grandie" au lendemain de l'intervention du président : David Pujadas, Laurence Ferrari, Guy Lagache et Alain Duhamel ont "parfaitement joué leur rôle de fou du roi" car le chef de l'Etat les a "adoubés".

Le SNJ-CGT a estimé vendredi 6 février dans un communiqué que la profession de journaliste ne "sortait pas grandie" de l'intervention télévisée de Nicolas Sarkozy jeudi soir, dénonçant une "mascarade" et une "insulte" au métier.
"Interlocuteurs déférents, questions convenues et jamais dérangeantes, absence de contradiction quand le président assénait des contrevérités. La profession de journaliste ne sort pas grandie du 'show télévisé' du président de la République", écrit le syndicat.

Rôle de "fou du roi"

Pour le SNJ-CGT, ces journalistes (David Pujadas de France 2, Laurence Ferrari de TF1, Guy Lagache de M6 et Alain Duhamel de RTL) ont "parfaitement joué leur rôle de fou du roi" car le chef de l'Etat les a "adoubés".
"Dans aucun autre pays dit démocratique les politiques en responsabilité ne choisissent leurs interlocuteurs", poursuit-il.
Le SNJ-CGT dénonce une "mascarade qui va encore accroître la méfiance du public envers les journalistes".

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fous du roi

Message  lolofab le Ven 6 Fév - 20:47

Lu dans 20 minutes :

".....Ce que confirment certains correspondants de journaux européens, interrogés par 20minutes.fr. «Vu d’Allemagne, ce scénario est impensable. On ne verra jamais la Chancelière Angela Merkel inviter et sélectionner des journalistes pour une interview retransmise en direct sur plusieurs grandes chaînes de télévision, assure Michael Kläsgen, correspondant économique du quotidien allemand «Süddeutsche Zeitung». La liberté de la presse suppose qu’on invite soi-même une personnalité politique si on pense que cela est nécessaire.»
«Cela fait très vieille France, limite Roumanie sous Ceausescu, renchérit Magnus Falkehed, correspondant du quotidien suédois «Aftonbladet». D’autant que Nicolas Sarkozy, qui était présent sur trois chaînes, a envahi l’espace médiatique comme si on lui devait une sorte d’allégeance.» D’où la colère du SNJ-CGT. «Interlocuteurs déférents, questions convenues et jamais dérangeantes, absence de contradiction quand le président assénait des contre-vérités. La profession de journaliste ne sort pas grandie du "show télévisé" du président de la République», écrit encore le syndicat.
Un point de vue partagé par José Maria Patiño, correspondant de la radio espagnole «Cadena Ser». «J’ai trouvé cet exercice superficiel. Quant aux journalistes, ils semblaient davantage préoccupés par leur propre image que par les questions qu’ils devaient poser à Nicolas Sarkozy, explique-t-il. C’est lui qui a mené l’interview, abordant de lui-même les sujets.»
«Fiasco journalistique»
«En étant à l’Elysée, les journalistes ne sont pas sur leur terrain et cela influence leurs questions», souligne Michael Kläsgen. Ce que confirme le présentateur David Pujadas qui, à la sortie de l'interview, évoque sa «frustration». Le SNJ-CGT dénonce une «mascarade qui va encore accroître la méfiance du public envers les journalistes». De son côté, le site Mediapart évoque un «fiasco journalistique». «Nicolas Sarkozy offrit le piteux spectacle d’un roi fainéant se repaissant laborieusement de questions approximatives mais dorées sur tranche», déclare le site. Puis, plus loin: «Sa mécanique d’autodéfense (fulminer, rebondir et surtout questionner en retour ses questionneurs pour mieux bâillonner leur agressivité) tournait à vide, puisque d’attaque il n’y avait point.» Et le site de se désoler que cette prestation apparaisse «comme un degré supplémentaire dans la déconfiture démocratique française.»
«Les journalistes ne sont pas revenus à la charge sur certains sujets importants, regrette également Magnus Falkehed qui aurait souhaité une chose: pouvoir demander à Nicolas Sarkozy "quand compte-t-il répondre à une vraie interview, dans un cadre et sur un thème choisi par les journalistes?"»"
avatar
lolofab

Messages : 489
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fous du roi

Message  mamba le Ven 6 Fév - 20:55

Vivement une conférence de presse avec de vrais morceaux de journalisme dedans.
Guy Lagache c'était sans doute une blague.
avatar
mamba

Messages : 231
Date d'inscription : 20/02/2008
Age : 104
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fous du roi

Message  Sylvie le Ven 6 Fév - 21:22

et soporifique en plus le one man show de Tsarko, manquait juste Saint Bigard pour remonter un peu le niveau ! lol!
avatar
Sylvie

Messages : 340
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 57
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fous du roi

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum