Ça se passait il y a 30 ans !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ça se passait il y a 30 ans !

Message  Biréli le Sam 7 Fév - 12:12

J'ai reçu ça. J'en suis resté baba.

Entre 1977 et 1979, alors qu’une réforme du Code pénal français était en cours de discussion au Parlement, de nombreux intellectuels français, dont des figures célèbres, ont signé des pétitions et des lettres ouvertes demandant soit l’abrogation des lois sur la majorité sexuelle soit la relaxe des individus arrêtés sous des charges de détournement de mineur.

La suite sur ce site :

http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9titions_fran%C3%A7aises_contre_la_majorit%C3%A9_sexuelle

Extraits :

En 1977, une pétition fut adressée au Parlement, appelant à l’abrogation de plusieurs articles de la loi sur la majorité sexuelle et la dépénalisation de toutes relations consenties entre adultes et mineurs de moins de quinze ans (la majorité sexuelle en France). Le document fut signé par les philosophes Michel Foucault, Jacques Derrida, Louis Althusser, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir et André Glucksmann, par le philosophe et sémioticien Roland Barthes, par le romancier/activiste en faveur des homosexuels Guy Hocquenghem, l’avocat et professeur de droit Jean Danet, l’écrivain et cinéaste Alain Robbe-Grillet (élu membre de l’Académie française en 2004), l’écrivain Philippe Sollers, la pédiatre et psychanalyste pour enfants Françoise Dolto, et également par des gens appartenant à divers courants politiques.

Une lettre similaire, mais beaucoup plus sujette à polémique, fut publiée dans le journal Libération en 1979, en soutien à Gérard R., accusé de crime sexuel sur des enfants et attendant son procès pendant dix-huit mois, et fut signée par 63 personnes, dont Pascal Bruckner, Georges Moustaki et Christiane Rochefort. La lettre rapporte que Gérard R. vit avec des jeunes filles de 6 à 12 ans « dont l’air épanoui montre aux yeux de tous, y compris leurs parents, le bonheur qu’elles trouvent en lui ». Cette lettre fut reproduite après dans le journal L’Express du 7 mars 2001.[12] À part Christiane Rochefort, il n’a pas été rapporté qu’un des signataires de la lettre de 1977 n’ait également signé celle de 1979, ou ait eu connaissance de celle-ci.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Des idées de Gauche/

Message  borbo le Sam 7 Fév - 12:25

Il est interdit d'interdire.
N'oubliez pas que nous sommes encore dans le nuage radioactif de 68, dont les retombées nous empoisonnent encore aujourd'hui.
Vous remarquerez que Aron n'a pas signé.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ça se passait il y a 30 ans !

Message  Biréli le Sam 7 Fév - 12:39

Je n'ai lu qu'un seul bouquin de Raymond Aron "50 ans de réflexion politique" et il y a 25 ans de cela. Ne me demandez pas d'en faire le résumé.

http://www.amazon.fr/M%C3%A9moires-50-ans-reflexion-politique/dp/2266040847

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ça se passait il y a 30 ans !

Message  Biréli le Sam 7 Fév - 12:44


Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ça se passait il y a 30 ans !

Message  ecolo1 le Sam 7 Fév - 13:07

borbo a écrit:Il est interdit d'interdire.
N'oubliez pas que nous sommes encore dans le nuage radioactif de 68, dont les retombées nous empoisonnent encore aujourd'hui.
Vous remarquerez que Aron n'a pas signé.



Nuage radioactif dites vous ? Vous démontrez là votre dentité de réactionnaire pur et dur. L'effet 68 n'a pas été destructeur, mais bénéfique sur beaucoup de points, il a permis une certaine évolution, même si à mon gout certaines permissivités sont allées trop loin, et ces histoires de sexe en sont une même si elles ont été approuvées par des pointures de l'époque.

Vous êtes vraiment ce qu'il convient d'appeler un réactionnaire de la pire espèce, qui ne peut voir que le mauvais côté des choses, MËME SI VOUS PROFITEZ DES AVANCEES CONQUISES PAR CEUX QUE VOUS COMBATTEZ. Cela s'appelle de la malhonnêteté, pas autre chose .
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ça se passait il y a 30 ans !

Message  trami le Sam 7 Fév - 13:18

Biréli a écrit:J'ai reçu ça. J'en suis resté baba.

Entre 1977 et 1979, alors qu’une réforme du Code pénal français était en cours de discussion au Parlement, de nombreux intellectuels français, dont des figures célèbres, ont signé des pétitions et des lettres ouvertes demandant soit l’abrogation des lois sur la majorité sexuelle soit la relaxe des individus arrêtés sous des charges de détournement de mineur.

La suite sur ce site :

http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9titions_fran%C3%A7aises_contre_la_majorit%C3%A9_sexuelle

Extraits :

En 1977, une pétition fut adressée au Parlement, appelant à l’abrogation de plusieurs articles de la loi sur la majorité sexuelle et la dépénalisation de toutes relations consenties entre adultes et mineurs de moins de quinze ans (la majorité sexuelle en France). Le document fut signé par les philosophes Michel Foucault, Jacques Derrida, Louis Althusser, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir et André Glucksmann, par le philosophe et sémioticien Roland Barthes, par le romancier/activiste en faveur des homosexuels Guy Hocquenghem, l’avocat et professeur de droit Jean Danet, l’écrivain et cinéaste Alain Robbe-Grillet (élu membre de l’Académie française en 2004), l’écrivain Philippe Sollers, la pédiatre et psychanalyste pour enfants Françoise Dolto, et également par des gens appartenant à divers courants politiques.

Une lettre similaire, mais beaucoup plus sujette à polémique, fut publiée dans le journal Libération en 1979, en soutien à Gérard R., accusé de crime sexuel sur des enfants et attendant son procès pendant dix-huit mois, et fut signée par 63 personnes, dont Pascal Bruckner, Georges Moustaki et Christiane Rochefort. La lettre rapporte que Gérard R. vit avec des jeunes filles de 6 à 12 ans « dont l’air épanoui montre aux yeux de tous, y compris leurs parents, le bonheur qu’elles trouvent en lui ». Cette lettre fut reproduite après dans le journal L’Express du 7 mars 2001.[12] À part Christiane Rochefort, il n’a pas été rapporté qu’un des signataires de la lettre de 1977 n’ait également signé celle de 1979, ou ait eu connaissance de celle-ci.

Ce sont les théories de Jung et Reich qui préconisaient de reconnaître la sexualité des enfants !
Ces thèses ont fait fureur dans les milieux psychiatriques avant le retour qui a suivi !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ça se passait il y a 30 ans !

Message  Biréli le Sam 7 Fév - 13:18

ecolo1 a écrit:L'effet 68 n'a pas été destructeur, mais bénéfique sur beaucoup de points, il a permis une certaine évolution, même si à mon gout certaines permissivités sont allées trop loin, et ces histoires de sexe en sont une même si elles ont été approuvées par des pointures de l'époque.
Ouh là, fais gaffe, "pointure", "pointeur"... dans l'argot des prisons un pointeur est un délinquant ou un criminel sexuel.
Les effets de mai 68, du bon et du moins bon... Du bon, certaines avancées sociales, par contre en ce qui concerne l'enseignement, l'éducation, je suis moins optimiste.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ça se passait il y a 30 ans !

Message  mamba le Sam 7 Fév - 15:13

trami a écrit:
Ce sont les théories de Jung et Reich qui préconisaient de reconnaître la sexualité des enfants !
Ces thèses ont fait fureur dans les milieux psychiatriques avant le retour qui a suivi !

Dans ces théories, la sexualité des enfants n'implique pas de participation de l'adulte autre que symbolique hein.
avatar
mamba

Messages : 231
Date d'inscription : 20/02/2008
Age : 104
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ça se passait il y a 30 ans !

Message  mamba le Sam 7 Fév - 15:19

Plus récemment et dans la même veine, un parti politique demandait aussi la dépénalisation de la pédophilie avec pour argument principal le fait que l'homosexualité avait été criminalisée de la même façon, je crois que c'était en Hollande il y a 3 ou 4 ans.
avatar
mamba

Messages : 231
Date d'inscription : 20/02/2008
Age : 104
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réactionnaire!

Message  borbo le Sam 7 Fév - 17:30

Vous êtes vraiment ce qu'il convient d'appeler un réactionnaire de la pire espèce, qui ne peut voir que le mauvais côté des choses, MËME SI VOUS PROFITEZ DES AVANCEES CONQUISES PAR CEUX QUE VOUS COMBATTEZ. Cela s'appelle de la malhonnêteté, pas autre chose .

Dites-vous bien que les signataires de cette odieuse pétition, devaient traiter le gouvernement de l'époque et leurs opposants, dont je faisais partie, d'affreux réactionnaires.
Il est des fois ou l'insulte peut flatter.

Par ailleurs je n'ai jamais nié les bienfaits du syndicalisme, lorsqu'il se limite à sa vocation première, c'est à dire d'obtenir du patronat, qui par définition n'est pas philanthrope, ce qu'il est possible de lui soutirer sans compromettre le bon fonctionnement de la machine industrielle.
Vous n'ignorez pas que dans les pays socialistes il n'y a pas de syndicat ouvrier.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ça se passait il y a 30 ans !

Message  mada le Sam 7 Fév - 20:19

Biréli a écrit:J'ai reçu ça. J'en suis resté baba.
http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9titions_fran%C3%A7aises_contre_la_majorit%C3%A9_sexuelle

En 1977, une pétition fut adressée au Parlement, appelant à l’abrogation de plusieurs articles de la loi sur la majorité sexuelle et la dépénalisation de toutes relations consenties entre adultes et mineurs de moins de quinze ans (la majorité sexuelle en France). Le document fut signé par les philosophes Michel Foucault, Jacques Derrida, Louis Althusser, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir et André Glucksmann, par le philosophe et sémioticien Roland Barthes, par le romancier/activiste en faveur des homosexuels Guy Hocquenghem, l’avocat et professeur de droit Jean Danet, l’écrivain et cinéaste Alain Robbe-Grillet (élu membre de l’Académie française en 2004), l’écrivain Philippe Sollers, la pédiatre et psychanalyste pour enfants Françoise Dolto, et également par des gens appartenant à divers courants politiques.

Une lettre similaire, mais beaucoup plus sujette à polémique, fut publiée dans le journal Libération en 1979, en soutien à Gérard R., accusé de crime sexuel sur des enfants et attendant son procès pendant dix-huit mois, et fut signée par 63 personnes, dont Pascal Bruckner, Georges Moustaki et Christiane Rochefort. La lettre rapporte que Gérard R. vit avec des jeunes filles de 6 à 12 ans « dont l’air épanoui montre aux yeux de tous, y compris leurs parents, le bonheur qu’elles trouvent en lui ». Cette lettre fut reproduite après dans le journal L’Express du 7 mars 2001.[12] À part Christiane Rochefort, il n’a pas été rapporté qu’un des signataires de la lettre de 1977 n’ait également signé celle de 1979, ou ait eu connaissance de celle-ci.

Dans l'antiquité grec, il était normal que le père est des relation sexuelles avec leurs fils. C'était plus qu'une coutume, c'était dans les moeurs de même que l'homosexualité.

Les personnes dont vous parlez appartiennent au monde des élites intellectuelles nourrit par cette culture grecque ancienne. D'autre part, dans nos anciennes colonies du maghreb, il était aussi normal de donner une gamine de 12-13 ans à un homme mûre pour femme. A 15 ans il était fréquent que la jeune ait déjà 2 ou 3 enfants. Cela nous choque à présent et c'est très très bien. Il ne faut pas oublier le contexte de l'époque.

Autre chose, la pédophilie pour la plus grande majorité des adultes, ce n'était pas grave, un ou une jeune victime avait plus intérêt à la boucler qu'à l'ouvrir. Un enfant ne pouvait apporté la preuve de ce qu'il subissait.
Il faut compter une fillette sur deux, à cette époque, victime de relations incestueuses soit avec le père ou un frère ou plusieurs frères. D'où une des difficultés aujourd'hui de faire accepter par les mâles qu'une fille ou qu'une jeune femme c'est plus qu'un objet sexuel. Bien évidemment je ne parle pas des curés, des instits et autres éducateurs qui ne craignaient rien puisque la société "était" comme ça.

Les ballets roses, traites des blanches, viols, faisaient parti du paysage sexuelle de notre société.

L'égalité homme/femme revendiqué en mai 68 a remis en cause ces moeurs Et bien d'autres choses comme par exemple, l'alcoolisme des hommes était aux femmes etc...., etc...

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ça se passait il y a 30 ans !

Message  Biréli le Sam 7 Fév - 21:15

Dans le même registre...

JUSTICE

Des députés s'élèvent contre les propos "humiliants" d'un magistrat

NOUVELOBS.COM | 30.11.1999 | 00:00

A l'occasion de l'audience disciplinaire du juge d'instruction de l'affaire Outreau, un magistrat a suscité l'indignation en attribuant au habitants du Nord des mœurs pédophiles. Des députés demandent réparation.



Le juge d'instruction Fabrice Burgaud pendant son audition (Sipa)

Deux députés du Nord ont estimé "inacceptables" à l'égard des nordistes des propos prêtés à un haut magistrat, Didier Beauvais, à l'occasion de l'audience disciplinaire du juge Burgaud. Ils ont annoncé, samedi 7 février, avoir écrit au président de la République pour demander "réparation".

"Ces soirées où on choisit une petite fille"

Didier Beauvais, conseiller à la Cour de Cassation, était président de la chambre de l'instruction à Douai au moment où Fabrice Burgaud officiait dans l'affaire d'Outreau. A l'audience de mardi, il a évoqué d'autres procédures judiciaires liées à des affaires de moeurs. A cette occasion, il a cité des exemples, notamment de "soirées bières" et de "jeu de l'oie", où le gagnant viole un enfant.
Dans leur lettre, les deux députés du Nord, Françoise Hostalier (UMP) et Jean-Luc Pérat (PS), font spécifiquement référence à une déclaration de Didier Beauvais, citée mercredi par la Voix du Nord: "Nous connaissions ces soirées habituelles, à Boulogne ou à Avesnes-sur-Helpe. Des soirées-bières où on invite les voisins, on boit beaucoup, on joue aux cartes ou au jeu de l'oie, et où le gagnant peut choisir une petite fille, avec l'accord des parents".
"Là-bas, ce ne sont pas des psychologues qu'il faut envoyer, mais des sociologues ou des ethnologues", a ajouté Didier Beauvais, selon le quotidien.

Demande d'excuses publiques

"Ce n'est pas possible que l'on ose encore dire des choses pareilles, je suis révoltée. Les propos que monsieur Beauvais a tenus au sujet des gens de notre région, sont totalement inacceptables", a déclaré à l'AFP la députée qui a écrit à tous ses collègues de la région "pour que l'on fasse quelque chose collectivement".
Dans sa lettre au président Nicolas Sarkozy, elle se déclare "blessée, humiliée, révoltée. Aussi, je vous demande d'exiger de monsieur Didier Beauvais des excuses publiques par l'intermédiaire de la presse locale et nationale".

"Les habitants du Nord humiliés"

"Je souhaite également que des mesures disciplinaires soient prises à son égard car à travers de tels propos, non seulement il insulte les habitants de toute une région, mais il discrédite le corps des magistrats et l'ensemble des professions de la Justice", a-t-elle ajouté dans son courrier.
"C'est insupportable, c'est comme si on m'avait envoyé une claque une nouvelle fois, comme avec la banderole", a déclaré à l'AFP le député PS Jean-Luc Pérat. "Une fois de plus, une fois de trop, les habitants du Nord/Pas-de-Calais sont insultés et humiliés", a-t-il ajouté.
Le député nordiste fait notamment allusion à l'émotion suscitée l'an dernier par la banderole "Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les Ch'tis", déployée au Stade de France dans les tribunes réservées aux supporteurs parisiens pendant la finale de la Coupe de la Ligue entre le RC Lens et le Paris SG.
(avec AFP)

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ça se passait il y a 30 ans !

Message  trami le Dim 8 Fév - 8:42

Biréli a écrit:
ecolo1 a écrit:L'effet 68 n'a pas été destructeur, mais bénéfique sur beaucoup de points, il a permis une certaine évolution, même si à mon gout certaines permissivités sont allées trop loin, et ces histoires de sexe en sont une même si elles ont été approuvées par des pointures de l'époque.
Ouh là, fais gaffe, "pointure", "pointeur"... dans l'argot des prisons un pointeur est un délinquant ou un criminel sexuel.
Les effets de mai 68, du bon et du moins bon... Du bon, certaines avancées sociales, par contre en ce qui concerne l'enseignement, l'éducation, je suis moins optimiste.

Écoutee, je n'y peux rien ,je ne fais que relater ce qui se passait il y a 50 ans !À l'époque je contrôlais certains établissements psychiatriques ou psychothérapiques et les méthodes ou les référe,ces demeurent !
Je n'y suis pour rien ! Je relate ,c'est tout !
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

erreur

Message  mada le Dim 8 Fév - 10:23

L'égalité homme/femme revendiqué en mai 68 a remis en cause ces moeurs Et bien d'autres choses comme par exemple, l'alcoolisme des hommes était du aux femmes etc...., etc...

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Curieux

Message  borbo le Dim 8 Fév - 10:36

mada a écrit:
L'égalité homme/femme revendiqué en mai 68 a remis en cause ces moeurs Et bien d'autres choses comme par exemple, l'alcoolisme des hommes était du aux femmes etc...., etc...

mada

Il est curieux Mada que vous fassiez référence pour ce type d'affaire au contexte de l'époque, tandis que vous n'avez pas la même approche pour la colonisation ou l'esclavage.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ça se passait il y a 30 ans !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum