Aubry = menteuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aubry = menteuse.

Message  borbo le Ven 15 Mai - 10:26

Ce sur télématin aujourd'hui Aubry soutient que la politique de relance à l'Allemande par la consommation est un exemple à suivre et de faire remarquer que notre pays fait moins bien face à la crise.

C'est faux.
L'Allemagne vient d'annoncer une contraction de son PIB de plus de 3,8% au 1T, tandis que la France enregistre une chûte moitié moindre.
Sa politique alternative est une vraie mascarade.

"L'économie allemande s'est contractée de 3,8% au premier trimestre par rapport au trimestre précédent, selon les chiffres publiés vendredi par le Bureau fédéral des Statistiques.
Il s'agit, selon le Bureau fédéral, de la plus forte baisse depuis l'entrée en application des statistiques trimestrielles de croissance en 1970.

Le Bureau fédéral basé à Wiesbaden a précisé dans son communiqué qu'il s'agit de la quatrième contraction trimestrielle consécutive pour le Produit intérieur brut (PIB). Au dernier trimestre 2008, l'économie allemande avait enregistré une croissance négative de 2,1% après une contraction de 0,5% pour chacun des deux trimestres précédents. AP "



Le produit intérieur brut de la France s'est contracté de 1,2% au premier trimestre 2009 par rapport aux trois mois précédents après une baisse de 1,5% (révisée) au quatrième trimestre, selon les résultats provisoires des comptes nationaux publiés par l'Insee.
...
La statistique confirme que la France traverse la plus grave récession de son histoire, tout en résistant mieux que son voisin allemand qui a annoncé une contraction plus forte que prévu, de 3,8%, du PIB au premier trimestre .
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sans blague!

Message  Laulau le Ven 15 Mai - 11:37

Aubry menteuse ? Quelle découverte! Voilà des lustres que cette dame dit tout et son contraire à propos de l'Europe, il n'y a là rien de nouveau.
Vous avez raison, la France s'en sort mieux que l'Allemagne mais cela devrait vous étonner, non? Notre état ringard, surdimensionné, impossible à réformer comme l'a si bien fait l'Allemagne ... etc etc...
ça tangue dans la cohérence, Borbo! Un effet de la crise ?
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  Biréli le Ven 15 Mai - 11:56

Laulau a écrit:Aubry menteuse ? Quelle découverte! Voilà des lustres que cette dame dit tout et son contraire à propos de l'Europe, il n'y a là rien de nouveau.
Qu'est-ce que je dis (depuis des lustres aussi) : que l'extrême gauche est l'alliée objective de l'UMP ! CQFD.
Laulau a écrit:
Vous avez raison, la France s'en sort mieux que l'Allemagne mais cela devrait vous étonner, non? Notre état ringard, surdimensionné, impossible à réformer comme l'a si bien fait l'Allemagne ... etc etc...
Bien vu !

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  Biréli le Ven 15 Mai - 12:12

borbo a écrit:Ce sur télématin aujourd'hui Aubry soutient que la politique de relance à l'Allemande par la consommation est un exemple à suivre et de faire remarquer que notre pays fait moins bien face à la crise.
http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/05/05/l-allemagne-mieux-placee-que-la-france-pour-sortir-de-la-crise_1189032_1101386.html

La France, handicapée par sa dette, craint d'être distancée par l'Allemagne lors de la reprise mondiale
LE MONDE | 05.05.09 | 14h16 • Mis à jour le 05.05.09 | 16h55

La crise dure, mais la bataille de l'après-crise a commencé. La France a une hantise : sortir de la récession encore plus distancée par l'Allemagne, première puissance économique européenne. Elle serait confinée aux seconds rôles, en compagnie d'un Royaume-Uni déclassé par la faillite de la planète finance et d'une Italie qui n'a pas si mal résisté dans la tourmente.

La Commission européenne, qui décortique dans ses prévisions économiques du lundi 4 mai les "tendances divergentes entre la France et l'Allemagne", conforte cette thèse. En 2010, la France sera parmi les dernières à profiter de la reprise. Elle devrait rester en récession, avec un recul de 0,2 % de son produit intérieur brut (PIB), tandis que l'Allemagne renouerait avec une croissance modeste, de 0,3 point, tout comme l'Italie et le Royaume-Uni (+ 0,1).

L'année 2009 n'aurait été qu'un leurre. Avec une récession limitée à 3 %, Paris aura mieux résisté à la crise grâce à ses transferts sociaux massifs (60 % du revenu disponible des ménages contre 45 % en Allemagne) et sa faible ouverture au monde. En revanche, l'Allemagne industrielle, qui exporte plus de la moitié de son PIB contre moins de 30 % pour la France, aura pris de plein fouet l'effondrement du commerce mondial et connu un recul de 5,4 % de sa richesse produite.

"La question est de savoir quelle est la hiérarchie des puissances qui va sortir de la crise, s'interroge Bruno Le Maire, secrétaire d'Etat aux affaires européennes. Il existe un scénario noir dans lequel l'Allemagne, forte de ses atouts, ferait cavalier seul en Europe." Une Allemagne moins européenne, s'éloignant de la France.

M. Lemaire, qui prononcera, le 15 mai à Nuremberg, un discours sur la revitalisation des relations franco-allemandes, veut l'empêcher : "Nous devons éviter ce scénario, en nous désendettant, en renforçant notre compétitivité et en travaillant main dans la main avec l'Allemagne."

Car l'Allemagne va continuer d'accentuer son avance. Selon l'économiste en chef de Natixis, Patrick Artus, elle va se retrouver dopée par les exportations vers les pays émergents (18 % de son PIB), alors que cette part n'est que de 4 % pour la France. La croissance intérieure sera du même ordre sur les deux rives du Rhin, avec un léger avantage à la France, favorisée par sa démographie. "En régime de croisière, l'Allemagne aura 1,5 point de croissance de plus que la France", prédit M. Artus.

Après l'explosion de la bulle financière, la France ne pourra pas pallier son retard de croissance en ayant recours à l'endettement. La bonne santé du secteur financier français, vanté par l'entourage de M. Sarkozy, risque d'être de peu d'utilité. Pis, Paris va devoir assainir ses finances publiques, à la différence de l'Allemagne qui avait réalisé ce travail et réduit les prélèvements obligatoires avant la crise. "Nous allons amplifier l'écart de croissance par une politique fiscale restrictive car, contrairement aux Allemands, les Français devront augmenter les impôts", estime M. Artus.

Matignon s'inquiète effectivement de l'envolée de la dette : "De 2008 à 2009, les déficits ont doublé à 100 milliards d'euros. On ne peut pas se permettre de voir se créer une bulle de dette publique après la bulle de dette privée", affirme l'entourage du premier ministre. Mais M. Sarkozy, qui prononçait mardi à Nîmes un discours sur l'Europe, refuse d'expliciter le scénario de sortie de crise. Officiellement, il ne faut pas ruiner l'efficacité du plan de relance en annonçant dès à présent une rigueur, qui conduirait les ménages à accroître leur épargne de précaution.

Le président rejette toute hausse d'impôts tandis que François Fillon a exclu le relèvement de l'âge légal de la retraite, ce sujet devant être tranché lors d'une campagne présidentielle. Bref, c'est l'hésitation stratégique, à l'approche des élections de 2012.

Rien de tel à Berlin. La chrétienne-démocrate, Angela Merkel, mais aussi son ministre des finances social-démocrate, Peer Steinbrück, expliquent à leurs visiteurs qu'ils entendent poursuivre, quelle que soit l'issue des élections générales de septembre 2009, la stratégie de champion mondial des exportations qui s'est révélée efficace : désendettement, modération salariale, gains de productivité pour exporter tous azimuts. Daimler Benz a négocié un plan de réduction de 14 % des salaires pour préserver la production en Allemagne, tandis que Berlin préfère aux plans de relance européens les aides du FMI aux pays émergents qui favoriseront les achats de produits industriels allemands.

SE REMETTRE DANS LA COURSE

La stratégie allemande s'est traduite par un renforcement significatif des profits des entreprises au détriment des salaires et une montée des inégalités. "Telle quelle, elle serait inapplicable en France", analyse M. Le Maire. L'approche de Berlin est jugée non coopérative par l'école keynésienne dominante en France, qui a toujours prôné une stimulation de la consommation intérieure européenne. En dépit d'une bonne coopération franco-allemande sur le G20, l'idée d'un gouvernement économique de la zone euro continue d'être un voeu pieu tandis que M. Sarkozy ne croit guère aux mécanos industriels franco-allemands téléguidés par les politiques, quelques semaines après le divorce Siemens-Areva dans le nucléaire.

La seule parade est de se remettre dans la course, d'autant que "contrairement à une idée reçue, la structure du commerce extérieur français et allemand est proche", concède un conseiller de M. Sarkozy. Mais là où les Allemands sont en quasi monopole avec des BMW haut de gamme, les Français vendent des Clio à faible marge. "Les Allemands sont en train de nous tailler des croupières. Il faut parvenir à rattraper les écarts de productivité et de coût du travail", analyse le secrétaire d'Etat à l'industrie, Luc Chatel, qui a confié une mission en ce sens au cabinet en stratégie McKinsey.

Pour accroître la compétitivité française, M. Sarkozy défend une politique de l'offre : pas de coup de pouce au smic, suppression de la taxe professionnelle, instauration d'un crédit impôt recherche très favorable. Certains dans son entourage veulent remettre au goût du jour la TVA sociale, adoptée en Allemagne, qui fait financer la protection sociale par le consommateur et non le salarié. Il faudra sans doute y ajouter une dose de rigueur à laquelle le président du pouvoir d'achat espérait échapper. "L'effort allemand a duré dix ans, le nôtre pas autant. Il ne faut pas baisser les bras", concède un proche du président.
Arnaud Leparmentier

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  ecolo1 le Ven 15 Mai - 13:06

Borbo, pas de quoi être fier de faire mieux que l'Allemagne et l'Angleterre. La crise tout le monde la subit, attendons au final.

La France a en effet vu son PIB reculer de 0,4% au deuxième trimestre 2008 puis de 0,2% au troisième trimestre, pour lequel l'Insee donnait jusqu'alors une progression de 0,1%.
Le quatrième trimestre, au cours duquel la France a encaissé de plein fouet l'impact de la crise internationale, s'est soldé par un plongeon du PIB de 1,5%.

Au total, la croissance française en 2008 s'établit donc à seulement 0,3%, contre une précédente estimation de 0,7%.

"La France a subi en début d'année, comme nos principaux partenaires économiques, les effets défavorables de la crise financière, puis économique internationale qui a éclaté en septembre dernier", dit Mme Lagarde.

Malgré ces mauvais résultats, la ministre souligne que les principaux partenaires de la France accusent une baisse encore plus marquée de leur économie, ce qui montre "que notre pays résiste mieux que ses principaux partenaires dans un contexte qui reste très défavorable".

Le recul du PIB de 1,2% au premier trimestre "est énorme dans l?absolu, mais, au regard des standards internationaux, cette baisse est relativement limitée", reconnaît l'économiste Nicolas Bouzou (Asterès). Il note que "le PIB allemand a chuté de 3,8% sur la même période."



Je note que l'Insee se plante souvent sur les prévisions. Je ne discuterais pas sur le "mensonge" de M. Aubry, les déclarations des femmes et hommes politiques de tous bords ne sont guère crédibles. Sarko est au pouvoir, fait le contraire de ce qu'il a promis, ce qui n'est pas le cas d'Aubry. Son mensonge ne porte pas à conséquence, les paroles de Sarko, oui. Quant aux opinions de l'extrême gauche, je m'en bats les flancs, les "anti tout" n'ont jamais rien fait avancer.
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Encore mieux/

Message  borbo le Ven 15 Mai - 15:00

La France, handicapée par sa dette, craint d'être distancée par l'Allemagne lors de la reprise mondiale
LE MONDE | 05.05.09 | 14h16 • Mis à jour le 05.05.09 | 16h55

La crise dure, mais la bataille de l'après-crise a commencé. La France a une hantise : sortir de la récession encore plus distancée par l'Allemagne, première puissance économique européenne. Elle serait confinée aux seconds rôles, en compagnie d'un Royaume-Uni déclassé par la faillite de la planète finance et d'une Italie qui n'a pas si mal résisté dans la tourmente.

La Commission européenne, qui décortique dans ses prévisions économiques du lundi 4 mai les "tendances divergentes entre la France et l'Allemagne", conforte cette thèse. En 2010, la France sera parmi les dernières à profiter de la reprise. Elle devrait rester en récession, avec un recul de 0,2 % de son produit intérieur brut (PIB), tandis que l'Allemagne renouerait avec une croissance modeste, de 0,3 point, tout comme l'Italie et le Royaume-Uni (+ 0,1).

L'année 2009 n'aurait été qu'un leurre. Avec une récession limitée à 3 %, Paris aura mieux résisté à la crise grâce à ses transferts sociaux massifs (60 % du revenu disponible des ménages contre 45 % en Allemagne) et sa faible ouverture au monde. En revanche, l'Allemagne industrielle, qui exporte plus de la moitié de son PIB contre moins de 30 % pour la France, aura pris de plein fouet l'effondrement du commerce mondial et connu un recul de 5,4 % de sa richesse produite.

"La question est de savoir quelle est la hiérarchie des puissances qui va sortir de la crise, s'interroge Bruno Le Maire, secrétaire d'Etat aux affaires européennes. Il existe un scénario noir dans lequel l'Allemagne, forte de ses atouts, ferait cavalier seul en Europe." Une Allemagne moins européenne, s'éloignant de la France.

M. Lemaire, qui prononcera, le 15 mai à Nuremberg, un discours sur la revitalisation des relations franco-allemandes, veut l'empêcher : "Nous devons éviter ce scénario, en nous désendettant, en renforçant notre compétitivité et en travaillant main dans la main avec l'Allemagne."

Car l'Allemagne va continuer d'accentuer son avance. Selon l'économiste en chef de Natixis, Patrick Artus, elle va se retrouver dopée par les exportations vers les pays émergents (18 % de son PIB), alors que cette part n'est que de 4 % pour la France. La croissance intérieure sera du même ordre sur les deux rives du Rhin, avec un léger avantage à la France, favorisée par sa démographie. "En régime de croisière, l'Allemagne aura 1,5 point de croissance de plus que la France", prédit M. Artus.

Après l'explosion de la bulle financière, la France ne pourra pas pallier son retard de croissance en ayant recours à l'endettement. La bonne santé du secteur financier français, vanté par l'entourage de M. Sarkozy, risque d'être de peu d'utilité. Pis, Paris va devoir assainir ses finances publiques, à la différence de l'Allemagne qui avait réalisé ce travail et réduit les prélèvements obligatoires avant la crise. "Nous allons amplifier l'écart de croissance par une politique fiscale restrictive car, contrairement aux Allemands, les Français devront augmenter les impôts", estime M. Artus.

Matignon s'inquiète effectivement de l'envolée de la dette : "De 2008 à 2009, les déficits ont doublé à 100 milliards d'euros. On ne peut pas se permettre de voir se créer une bulle de dette publique après la bulle de dette privée", affirme l'entourage du premier ministre. Mais M. Sarkozy, qui prononçait mardi à Nîmes un discours sur l'Europe, refuse d'expliciter le scénario de sortie de crise. Officiellement, il ne faut pas ruiner l'efficacité du plan de relance en annonçant dès à présent une rigueur, qui conduirait les ménages à accroître leur épargne de précaution.

Le président rejette toute hausse d'impôts tandis que François Fillon a exclu le relèvement de l'âge légal de la retraite, ce sujet devant être tranché lors d'une campagne présidentielle. Bref, c'est l'hésitation stratégique, à l'approche des élections de 2012.

Rien de tel à Berlin. La chrétienne-démocrate, Angela Merkel, mais aussi son ministre des finances social-démocrate, Peer Steinbrück, expliquent à leurs visiteurs qu'ils entendent poursuivre, quelle que soit l'issue des élections générales de septembre 2009, la stratégie de champion mondial des exportations qui s'est révélée efficace : désendettement, modération salariale, gains de productivité pour exporter tous azimuts. Daimler Benz a négocié un plan de réduction de 14 % des salaires pour préserver la production en Allemagne, tandis que Berlin préfère aux plans de relance européens les aides du FMI aux pays émergents qui favoriseront les achats de produits industriels allemands.

SE REMETTRE DANS LA COURSE

La stratégie allemande s'est traduite par un renforcement significatif des profits des entreprises au détriment des salaires et une montée des inégalités. "Telle quelle, elle serait inapplicable en France", analyse M. Le Maire. L'approche de Berlin est jugée non coopérative par l'école keynésienne dominante en France, qui a toujours prôné une stimulation de la consommation intérieure européenne. En dépit d'une bonne coopération franco-allemande sur le G20, l'idée d'un gouvernement économique de la zone euro continue d'être un voeu pieu tandis que M. Sarkozy ne croit guère aux mécanos industriels franco-allemands téléguidés par les politiques, quelques semaines après le divorce Siemens-Areva dans le nucléaire.
La seule parade est de se remettre dans la course, d'autant que "contrairement à une idée reçue, la structure du commerce extérieur français et allemand est proche", concède un conseiller de M. Sarkozy. Mais là où les Allemands sont en quasi monopole avec des BMW haut de gamme, les Français vendent des Clio à faible marge. "Les Allemands sont en train de nous tailler des croupières. Il faut parvenir à rattraper les écarts de productivité et de coût du travail", analyse le secrétaire d'Etat à l'industrie, Luc Chatel, qui a confié une mission en ce sens au cabinet en stratégie McKinsey.

Pour accroître la compétitivité française, M. Sarkozy défend une politique de l'offre : pas de coup de pouce au smic, suppression de la taxe professionnelle, instauration d'un crédit impôt recherche très favorable. Certains dans son entourage veulent remettre au goût du jour la TVA sociale, adoptée en Allemagne, qui fait financer la protection sociale par le consommateur et non le salarié. Il faudra sans doute y ajouter une dose de rigueur à laquelle le président du pouvoir d'achat espérait échapper. "L'effort allemand a duré dix ans, le nôtre pas autant. Il ne faut pas baisser les bras", concède un proche du président.
Arnaud Leparmentier[/quote]


Je partage totalement cette analyse.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

au pays des aveugles les borgnes sont rois

Message  LN2LR le Ven 15 Mai - 15:42

si Aubry est menteuse, supersarko est supermenteur..... voire les manips de stats de l'INSEE

"Lorraine Data". Les statisticiens ne manquent pas d'humour. C'est sous ce pseudonyme transparent (Lorraine pour Metz où le gouvernement veut délocaliser l'Insee, Data pour les données qu'il veut escamoter), qu'un collectif d'une dizaine de professionnal va publier mi-mai à La Découverte, Le Grand Trucage,


Maîtriser l’information statistique a toujours constitué un enjeu pour les pouvoirs en place. Mais, depuis quelques années, la manipulation des chiffres s’est amplifiée. L’objectif du président de la République est désormais de contrôler au plus près l’information économique et sociale afin de justifier sa politique.
Pour le collectif d’auteurs à l’origine de cet ouvrage, la coupe est pleine : travaillant au cœur des organismes chargés de produire les données statistiques servant notamment à évaluer les effets de l’action gouvernementale dans divers domaines – pouvoir d’achat, emploi, chômage, heures supplémentaires, lutte contre la pauvreté, école, immigration, délinquance… –, ils n’admettent pas ces manipulations des chiffres. Multipliant les exemples précis, ils mettent à jour les procédés utilisés par le gouvernement : publications sur des thèmes « sensibles » annulées ou reportées, sélection de chiffres censés flatter l’action présidentielle, modification des indicateurs rendant compte de l’action gouvernementale, dénigrement de la qualité des données de ses propres services lorsqu’elles ne lui sont pas favorables, voire démantèlement plus ou moins discret des organismes chargés de la statistique publique.
La volonté collective des auteurs est de donner à tous les citoyens les clés leur permettant une lecture critique des informations concernant la nature et les résultats de la politique gouvernementale, afin de restaurer les conditions d’un réel débat démocratique.
avatar
LN2LR

Messages : 343
Date d'inscription : 29/11/2007
Age : 97
Localisation : le berceau de la démocratie Helvète

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L''Hopital qui se fout de la Charité

Message  borbo le Ven 15 Mai - 15:56

Si les auteurs contestataires de l'INSEE sont de la même eau que NL2R, on peut être sûr de la probité de leur compte rendu.

Fin mai approche et la révolution tant espérée n'est pas encore commencée, NL2R, il faut mettre les bouchées doubles d'ici la fin du mois.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  Laulau le Ven 15 Mai - 15:59

borbo a écrit:
Je partage totalement cette analyse.

Parce que vous appelez ça une analyse ?

Je résume: Les politiques d'avant la crise nous ont amené au bord du gouffre, faisons un grand pas en avant!

Toute l'"analyse" repose sur un postulat: après la crise tout va repartir comme avant. Et comme avant l'Allemagne avait plus pesé que nous sur la part des travailleurs pour augmenter les dividendes, il faudrait le faire nous aussi et dès maintenant, pour rattraper notre retard et être "compétitifs".

C'est à pleurer de rire! Ah la belle analyse, la crise est une sorte de phénomène météorologique, après la pluie, le beau temps, pas vrai?
Le problème c'est que l'orage est né, justement, de l'accroissement démesuré de la part des actionnaires dans le profit des entreprises. D'où la baisse générale des pouvoirs d'achats dans le monde occidental et la baisse de la consommation qu'on a cru, un temps, endiguer par une politique de crédits tous azimuts. Et la solution serait de recommencer de plus belle ?
Foutaises!


avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  Biréli le Ven 15 Mai - 16:08

borbo a écrit:(...) En 2010, la France sera parmi les dernières à profiter de la reprise. Elle devrait rester en récession, avec un recul de 0,2 % de son produit intérieur brut (PIB), tandis que l'Allemagne renouerait avec une croissance modeste, de 0,3 point, tout comme l'Italie et le Royaume-Uni (+ 0,1) (...)

(...)Il existe un scénario noir dans lequel l'Allemagne, forte de ses atouts, ferait cavalier seul en Europe." Une Allemagne moins européenne, s'éloignant de la France (...).

(...) Car l'Allemagne va continuer d'accentuer son avance. Selon l'économiste en chef de Natixis, Patrick Artus, elle va se retrouver dopée par les exportations vers les pays émergents (18 % de son PIB), alors que cette part n'est que de 4 % pour la France. La croissance intérieure sera du même ordre sur les deux rives du Rhin, avec un léger avantage à la France, favorisée par sa démographie. "En régime de croisière, l'Allemagne aura 1,5 point de croissance de plus que la France", prédit M. Artus. (...)
Pour en revenir à l'objet de votre topic Borbo, quand on lit l'extrait du texte du Monde (dont vous approuvez l'analyse), vous pensez toujours que Martine Aubry ment quand elle dit que l'Allemagne s'en sort mieux que notre pays ????

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Révolution

Message  Laulau le Ven 15 Mai - 16:19

borbo a écrit:Si les auteurs contestataires de l'INSEE sont de la même eau que NL2R, on peut être sûr de la probité de leur compte rendu.

Fin mai approche et la révolution tant espérée n'est pas encore commencée, NL2R, il faut mettre les bouchées doubles d'ici la fin du mois.


Toutes les révolutions n'ont pas lieu au mois de mai, que je sache. Ce qui approche, c'est l'été avec un cortège de mauvaises nouvelles: de belles perspectives, soit la récession continue, soit c'est la reprise et l'explosion monétaire!
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Géniale Allemagne .....

Message  Laulau le Ven 15 Mai - 19:37

Ou plutôt, brave contribuable allemand. Voyez ce qui les attend à cette adresse:

http://www.marianne2.fr/L-Allemagne-invente-le-congelateur-de-dettes_a179636.html


Pour les gens du nord qui l'ignorent peut-être, "brave" à Marseille ça ne signifie pas courageux, ni même gentil. Le sens est plus fort. "Ils sont braves peuchère" signifie, en gros: ce sont de bonnes poires.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  ecolo1 le Ven 15 Mai - 21:11

Laulau a écrit:Ou plutôt, brave contribuable allemand. Voyez ce qui les attend à cette adresse:

http://www.marianne2.fr/L-Allemagne-invente-le-congelateur-de-dettes_a179636.html


Pour les gens du nord qui l'ignorent peut-être, "brave" à Marseille ça ne signifie pas courageux, ni même gentil. Le sens est plus fort. "Ils sont braves peuchère" signifie, en gros: ce sont de bonnes poires.


Désolé de vous contredire, étant moi aussi du pays, "brave" signifie gentil et pas bonne poire. Vous avez une interprétation de la langue provençale un peu fantaisiste. en langue provençale brave = bon.
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  mada le Sam 16 Mai - 14:46

LN2LR a écrit:si Aubry est menteuse, supersarko est supermenteur..... voire les manips de stats de l'INSEE

.

Très juste et salut Le nom de la Rose.
Qui actuellement parmi les élites politiques mentent autant et aussi bien que le Nain? Tous mentent + ou - mais pour arriver aux chevilles du Nain, ça paraît difficile!! Peut-être Bayrou? ou le baveux porte parole du Nain Lefebvre?

Je suis persuadée que de plus en plus de gens ne se laissent plus bercés par les petites musiques du Nain. Nous commençons à décrypter ses discours, en ce moment , il y a une propagande sur la violence scolaire, sur le noyautage des mouvements sociaux par l'extrême gauche, etc..., etc..., etc... Les journalistes des médias dominants sont de plus en plus remis en question par les auditeurs, téléspectateurs et les lecteurs.

Une dernière pour les Sarkozistes: le grande copine du Nain, Parisot est en train de faire le nécessaire pour supprimer la médecine du travail. Nous laissons à nos enfants un monde vraiment très civilisé.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  Biréli le Sam 16 Mai - 17:16

mada a écrit:il y a une propagande sur la violence scolaire
mada
Une propagande ??? Faut vraiment avoir de la mierde dans les yeux ou être de mauvaise foi pour nier que la violence dans les bahuts augmente sans arrêt, même dans les établissements réputés "tranquilles" comme celui près de Toulouse où la prof vient d'être poignardée. Les interviews des profs de ce bahut étaient d'ailleurs révélateurs. Les actes de violence et les incivilités répétés étaient bien antérieurs à l'agression de la prof.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  mamba le Sam 16 Mai - 18:43

Tout à fait, la violence, les incivilités, ça n'est apparu qu'en 2000 après Jésus-Christ. Cette génération détruira le monde, c'est évident.
avatar
mamba

Messages : 231
Date d'inscription : 20/02/2008
Age : 104
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  Biréli le Sam 16 Mai - 18:50

mamba a écrit:Tout à fait, la violence, les incivilités, ça n'est apparu qu'en 2000 après Jésus-Christ. Cette génération détruira le monde, c'est évident.
C'est sensé être de l'humour ? Vous devriez en causer à la prof qui s'est fait poignardée par un gamin de 13 ans, ça la fera sans doute marrer.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  mamba le Sam 16 Mai - 18:55

Inutile de faire votre grand concerné, je doute que cette prof apprécie la façon dont son agression va être instrumentalisée. Mais j'en reste là, ce n'est pas le topic approprié il me semble.
avatar
mamba

Messages : 231
Date d'inscription : 20/02/2008
Age : 104
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  Biréli le Sam 16 Mai - 18:59

mamba a écrit:Inutile de faire votre grand concerné
Je suis davantage cerné par des cons
(plutôt des connes en ce qui vous concerne) que concerné...

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  ecolo1 le Sam 16 Mai - 20:49

Biréli a écrit:
mamba a écrit:Inutile de faire votre grand concerné
Je suis davantage cerné par des cons
(plutôt des connes en ce qui vous concerne) que concerné...


T'énerves pas, grand. Du haut de ses 26 balais, elle s'imagine qu'elle va nous apprendre à faire des grimaces !
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aubry = menteuse.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum