Fourchelangue .....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fourchelangue .....

Message  Laulau le Mar 19 Mai - 20:30

Le double langage des députés européens




jeudi 14 mai 2009, par Michel Soudais





L’examen détaillé des votes de nos élus au Parlement européen procure bien des surprises.
Martine Aubry : Nous, nous le savons, le discours n’est pas le même à Bruxelles et ici ! »
Sur tous les grands dossiers de libéralisation, le PPE, le PSE et l’ADLE s’entendent.


Miracle
du dédoublement. Ce jeudi 23 avril, Razzy Hammadi se mêle au
rassemblement des personnels d’EDF et de GDF-Suez aux abords de
l’Assemblée nationale. Le fougueux secrétaire national aux services
publics du PS ignore-t-il que ses camarades élus au Parlement européen
ont, la veille, entériné une vaste réforme visant à poursuivre la
libéralisation des marchés européens de l’énergie ? On ne sait. Et
qu’importe ! On ne retiendra que l’écart entre le discours et les
actes.
Razzy Hammadi apporte donc le « soutien » de son parti « aux salariés engagés dans la défense du service public » et dont « les exigences […] relèvent, insiste-t-il, de l’intérêt général de nos territoires et de notre pays ». En la circonstance, la rhétorique socialiste est invariée : « Le PS demande le retrait des projets de démantèlement et d’externalisation de l’activité » de ces deux entreprises publiques.

La veille, la travailliste britannique Eluned Morgan, qui rapportait
sur une directive clé du « 3e paquet énergie » sur le marché de
l’électricité, a obtenu à une très forte majorité (588 pour, 81 contre,
9 abstentions) que les entreprises historiques comme EDF opèrent une
séparation entre leurs réseaux de transmission et leurs activités de
production. L’hypothèse d’une cession pure et simple de ces réseaux
ayant été refusée par plusieurs gouvernements, dont Paris et Berlin,
les géants de l’énergie qui refusent ce démantèlement définitif
pourront opter pour deux autres solutions à peine moins douloureuses :
la location de leur réseau à un opérateur ou sa filialisation avec une
séparation stricte. Et c’est cette disposition qu’ont votée les élus
européens du PS, à l’exception d’Anne Ferreira et de Marie-Noëlle
Lienemann, qui ont voté contre, de Benoît Hamon et d’Harlem Désir, qui
se sont abstenus ; les élus européens du PS ont fait corps avec le
Parti socialiste européen (PSE) pour approuver ce saucissonnage avec
leurs collègues UMP du groupe du Parti populaire européen (PPE) et les
élus du MoDem, qui siègent dans le groupe Alliance des démocrates et
des libéraux pour l’Europe (ADLE).

« Oui, nous défendons les services publics », s’exclame
néanmoins Martine Aubry en lançant la campagne européenne des
socialistes, deux jours plus tard, à Toulouse. Et, dans sa bouche, ce
« nous » désigne autant le PS que le PSE, dont les principaux
dirigeants sont à ses côtés. Difficile de ne pas réprimer un sourire
lorsqu’elle s’en prend au double discours de François Bayrou : « Nous, nous le savons, le discours n’est pas le même à Bruxelles et ici ! »
Car ce qui est vrai du MoDem l’est au moins autant du PS.
Et François Bayrou n’est pas moins menteur quand il affirme, la main
sur le cœur, dimanche dernier sur Europe 1, que ses députés ont « constamment, sans aucune exception, voté dans le sens de la défense des services publics ». Avec un culot mitterrandien, il soutient même qu’« il suffit de reprendre la totalité des votes au Parlement européen »
pour le voir. Si la complexité du site web de cette institution protège
les eurodéputés de la curiosité des citoyens, l’examen du vote de nos
élus n’est jamais dénué de surprises.

À condition de s’armer de patience, on peut y découvrir que la fin
du monopole de La Poste sur le courrier de moins de 50 grammes – avec
tous les risques d’abandon des territoires « non rentables » et de
fermeture de bureaux qu’implique cette décision – a été votée le 11
juillet 2008 par les amis de Bayrou et la quasi-totalité du PSE, sauf
les socialistes français.
Ces derniers n’avaient pas été aussi unanimes lors d’un premier vote
sur la directive électricité, le 18 juin 2008, qui exigeait alors une
séparation patrimoniale totale coupant tout lien entre la production,
le transport et la fourniture d’électricité. Les socialistes Robert
Navarro, Vincent Peillon et Béatrice Patrie avaient voté pour ; les
Verts Daniel Cohn-Bendit et Gérard Onesta également.
Cette entente sacrée entre le PPE, le PSE et l’ADLE se retrouve sur
tous les grands dossiers de libéralisation et de déréglementation qu’a
eu à connaître le Parlement européen. Une cogestion qui se manifeste
aussi dans le dépôt de résolutions communes. L’une d’elles, présentée
par ces trois groupes, le 15 mars 2006, marquant la « contribution » du Parlement « au Conseil de printemps 2006 relative à la stratégie de Lisbonne », soulignait l’importance « d’achever
le marché intérieur selon ses quatre principes fondamentaux, à savoir
la libre circulation des capitaux, des marchandises, des personnes et
des services »
. Elle encourageait « une plus grande ouverture des marchés au sein de l’UE » et soulignait l’importance « de la poursuite de la libéralisation des marchés de l’énergie d’ici à 2007 ».
Adoptée à une très grande majorité (431 pour ; 118 contre ; 55
abstentions), elle a été approuvée par 20 socialistes français,
Mmes Castex, Ferreira et Lienemann s’abstenant.

Cette union sacrée s’est bien évidemment manifestée sur le traité constitutionnel européen. À plusieurs reprises. « Le maintien du texte actuel [rejeté par les Français et les Néerlandais, NDLR] constituerait un résultat positif de la période de réflexion », affirmait ainsi en janvier 2006 une résolution qui demandait « qu’en tout état de cause tous les efforts soient accomplis pour garantir que la Constitution entrera en vigueur en 2009 ».
Facilement adoptée (385 pour, 125 contre, 51 abstentions) elle reçut
les voix de quatre socialistes français (Catherine Guy-Quint, Michel
Rocard, Yannick Vaugrenard, Bernadette Vergnaud), 19 autres se
réfugiant dans l’abstention malgré le clair mandat que le peuple leur
avait donné le 29 mai 2005 et l’engagement du PS au congrès du Mans de
respecter le vote des Français.

Lors de la campagne électorale de 2004, le PS avait promis de mettre
un terme à la cogestion PPE-PSE qui domine la construction européenne
depuis ses origines. C’est le contraire qui s’est produit. En 2008,
affirme l’Observatoire de l’Europe sur son site web, ces deux groupes « ont voté dans le même sens sur 97 % des votes par appel nominal (rapports, résolutions) examinés par le Parlement européen ».
Un chiffre à détourner du vote socialiste les plus fidèles militants de
ce parti ! Ce site web proche de Philippe de Villiers affirme tirer ce
chiffre d’une étude systématique des « 535 votes par appel nominal (votes électroniques, les seuls qui soient enregistrés et donc traçables) »
de l’année 2008 ; il ne prend en compte que le vote des groupes (les
députés restent individuellement libres d’émettre un vote différent). « Les groupes PPE et PSE n’ont voté différemment que dans 18 cas », dont 8 fois pour s’abstenir ; et sur les 10 votes qui les ont vus vraiment s’opposer « un seul était un texte de nature législative ».

La crise peut-elle changer le comportement des eurodéputés en
réactivant le clivage droite-gauche ? En campagne, le PS le prétend.
Mais, jeudi dernier, au dernier jour de la dernière session de la
mandature, le Parlement européen a très largement adopté, par 363 des
475 élus présents, une résolution préparée par l’ancien Premier
ministre belge, Jean-Luc Dehaene. Ce texte, qui traite de l’« incidence du traité de Lisbonne sur le développement de l’équilibre institutionnel de l’Union européenne », « se félicite que le rôle essentiel de la Commission comme “moteur” […] de l’Union soit réaffirmé » par ce traité, notamment par « la
reconnaissance de son quasi-monopole d’initiative législative, qui est
étendu à tous les domaines d’activité de l’Union, à l’exception de la
PESC »
, la politique étrangère et de sécurité commune.

Il est pour le moins curieux de voir des parlementaires qui font
campagne en arguant de l’augmentation de leurs pouvoirs se satisfaire
d’être toujours le seul parlement au monde à ne pas pouvoir proposer de
lois, cette possibilité restant un monopole de la Commission. Ils
contribuent à octroyer ainsi à une institution qui n’est pas
démocratique le pouvoir de bloquer des institutions issues du suffrage
universel, puisque ce pouvoir permet à la Commission de refuser de
proposer ce que le Conseil des ministres ou le Parlement voudrait
qu’elle propose. C’est ainsi qu’à six reprises elle a refusé de
proposer une directive sur les services publics.
Il est au moins aussi surprenant de découvrir que les socialistes
français (excepté l’abstention de Mmes Ferreira et Lienemann), comme
les élus du MoDem et du PPE, réclament la poursuite de la cogestion de
l’Europe, au plus haut niveau. Le texte de la résolution qu’ils ont
voté demande aux « États membres et [aux] grandes familles politiques » de ne pas oublier de respecter « l’équilibre politique et l’équilibre entre les deux sexes » lors des « nominations aux postes politiques les plus importants de l’Union européenne ».
En attendant de se partager les postes de commissaires avec les
conservateurs libéraux et les démocrates libéraux, les socialistes
continuent de faire croire aux électeurs que l’Europe de la (leur)
gauche n’a rien à voir avec l’Europe de la droite.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  ecolo1 le Mer 20 Mai - 0:21

Et une fois de plus vérifié ! l'extrême gauche n'a d'autre ennemi que la gauche ! Sarko a encore de beau jour avec des gugus comme ça.E viva la révolucion ! Celle qui donnera encore plus de pouvoir à la droite ! Borbo, dis merci à Laulau !
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  Biréli le Mer 20 Mai - 8:58

ecolo1 a écrit:Et une fois de plus vérifié ! l'extrême gauche n'a d'autre ennemi que la gauche ! Sarko a encore de beau jour avec des gugus comme ça.E viva la révolucion ! Celle qui donnera encore plus de pouvoir à la droite ! Borbo, dis merci à Laulau !
En l'eau-cul-rance, Laulau n'a pas tort sur ce point là. J'aimerais bien qu'il nous site quand même ses sources.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Merci Laulau

Message  borbo le Mer 20 Mai - 9:08

ecolo1 a écrit:Et une fois de plus vérifié ! l'extrême gauche n'a d'autre ennemi que la gauche ! Sarko a encore de beau jour avec des gugus comme ça.E viva la révolucion ! Celle qui donnera encore plus de pouvoir à la droite ! Borbo, dis merci à Laulau !

L'extrême gauche joue très exactement le même rôle que l'extrême droite du temps de Mimmitte.
Elle bouffe de l'électorat au parti majoritaire sans proposer aucune alternative politique crédible.

Une différence cependant, l'extrême gauche bénéficie d'une image romanesque et juvénile que n'avait pas l'extrême droite.
Il n'est pas honteux d'être d'extrême gauche.
"Il faut bien que jeunesse se passe."

Mais que dire lorsqu'on est gaucho à 60?
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  ecolo1 le Mer 20 Mai - 9:31

Y en a un ici ?
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

M''a semblé!

Message  borbo le Mer 20 Mai - 9:49

Un gaucho bien installé dans la douceur humide de son labo, entre un ordi qui ronronne et des bouquins en désordre pour montrer qu'il bosse, et qui regarde par la fenêtre, en bas, la rue qui s'agite.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  Biréli le Mer 20 Mai - 9:54

borbo a écrit:Un gaucho bien installé dans la douceur humide de son labo
C'est le comte de Champignac ?

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Soudais

Message  Laulau le Mer 20 Mai - 9:55

Biréli a écrit:
ecolo1 a écrit:Et une fois de plus vérifié ! l'extrême gauche n'a d'autre ennemi que la gauche ! Sarko a encore de beau jour avec des gugus comme ça.E viva la révolucion ! Celle qui donnera encore plus de pouvoir à la droite ! Borbo, dis merci à Laulau !
En l'eau-cul-rance, Laulau n'a pas tort sur ce point là. J'aimerais bien qu'il nous site quand même ses sources.


Michel Soudais écrit dan POLITIS
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

C''est ça Borbo

Message  Laulau le Mer 20 Mai - 10:00

borbo a écrit:Un gaucho bien installé dans la douceur humide de son labo, entre un ordi qui ronronne et des bouquins en désordre pour montrer qu'il bosse, et qui regarde par la fenêtre, en bas, la rue qui s'agite.



Et comme dirait votre mentor, il fait chaud et il y a de la lumière! Joli phrase qui a semé un sacré bordel dont bien entendu la faute n'est pas à votre "chouchou". C'est la nouvelle du jour, dans l'intimité, pour Carla, Sarko c'est chouchou.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Assez bien vu

Message  borbo le Mer 20 Mai - 10:06

Et comme dirait votre mentor, il fait chaud et il y a de la lumière! Joli phrase qui a semé un sacré bordel dont bien entendu la faute n'est pas à votre "chouchou". C'est la nouvelle du jour, dans l'intimité, pour Carla, Sarko c'est chouchou.

Je trouve son évocation assez juste.
Mais piqué au vif, les chercheurs se sont sentis méprisés et ONT foutu un bordel monstre dans leurs universités, sans se soucier du désordre qu'ils allaient mettre dans la vie de la majorité de leurs étudiants.

"Pas leur problème".
Leur problème à eux c'est de continuer comme avant sans avoir de comptes à rendre à personne, sinon par leurs "pairs", c'est à dire ceux qui font comme eux.

Non mais!
En attendant la réforme va passer et c'est une bonne chose pour le pays.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A la trappe!

Message  Laulau le Mer 20 Mai - 10:11

borbo a écrit:Et comme dirait votre mentor, il fait chaud et il y a de la lumière! Joli phrase qui a semé un sacré bordel dont bien entendu la faute n'est pas à votre "chouchou". C'est la nouvelle du jour, dans l'intimité, pour Carla, Sarko c'est chouchou.

Je trouve son évocation assez juste.
Mais piqué au vif, les chercheurs se sont sentis méprisés et ONT foutu un bordel monstre dans leurs universités, sans se soucier du désordre qu'ils allaient mettre dans la vie de la majorité de leurs étudiants.

"Pas leur problème".
Leur problème à eux c'est de continuer comme avant sans avoir de comptes à rendre à personne, sinon par leurs "pairs", c'est à dire ceux qui font comme eux.

Non mais!
En attendant la réforme va passer et c'est une bonne chose pour le pays.

Tu parles d'une réforme. Avec elle c'est l'Université qui va passer .... à la trappe!
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le temps ne fait rien à l''affaire ....

Message  Laulau le Mer 20 Mai - 10:27

borbo a écrit:
ecolo1 a écrit:Et une fois de plus vérifié ! l'extrême gauche n'a d'autre ennemi que la gauche ! Sarko a encore de beau jour avec des gugus comme ça.E viva la révolucion ! Celle qui donnera encore plus de pouvoir à la droite ! Borbo, dis merci à Laulau !

L'extrême gauche joue très exactement le même rôle que l'extrême droite du temps de Mimmitte.
Elle bouffe de l'électorat au parti majoritaire sans proposer aucune alternative politique crédible.

Une différence cependant, l'extrême gauche bénéficie d'une image romanesque et juvénile que n'avait pas l'extrême droite.
Il n'est pas honteux d'être d'extrême gauche.
"Il faut bien que jeunesse se passe."

Mais que dire lorsqu'on est gaucho à 60?


Quand on est ... on l'est pour longtemps et c'est vrai pour vous aussi, non? Vous étiez gauchiste dans votre jeune temps ?
En tous cas, je constate toujours la même attitude chez vous: jamais de réponse sur le fond! L'UMP et le PS se disputent les voix des électeurs aux européennes et votent ensuite ensemble au parlement européen, ça ne vous choque pas ? Où est le choix des électeurs?
Alors Besancenot enlève des voix au PS ? D'abord il n'en enlève pas plus que Mélanchon ou que Cohn-Bendit ou d'autres. Mais au moins Besancenot et les autres proposent autre chose que l'Europe de l'UMPS.
PS contre UMP c'est Guignol contre Gnafron et on serait obligé de prendre parti entre ces deux marionnettes?
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  Biréli le Mer 20 Mai - 10:33

Laulau a écrit:PS contre UMP c'est Guignol contre Gnafron et on serait obligé de prendre parti entre ces deux marionnettes?
[/b]
C'est exactement la même rhétorique que le FN qui a emmerdé l'UMP pendant des années, avec la bénédiction du PS, et que Sarko a réussi (un peu) à phagocyter...

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sauf que....

Message  Laulau le Mer 20 Mai - 10:50

Biréli a écrit:
Laulau a écrit:PS contre UMP c'est Guignol contre Gnafron et on serait obligé de prendre parti entre ces deux marionnettes?
[/b]
C'est exactement la même rhétorique que le FN qui a emmerdé l'UMP pendant des années, avec la bénédiction du PS, et que Sarko a réussi (un peu) à phagocyter...

D'abord, je ne vois pas pourquoi on s'en prend spécialement à Besancenot, si j'en crois les sondages, le troisième larron c'est Bayrou ( dont les copains vote d'ailleurs avec l'UMPS au parlement), Les verts de Dany l'ex-rouge et ensuite à égalité le Front de Gauche et le NPA.

Ensuite, les positions du FN étaient récupérables par l'UMP, la preuve, elles ont été récupérées et certains électeurs du FN avec. Personnellement je n'ai rien contre le fait que le PS récupère les positions du Front de Gauche et du NPA, chiche!
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  ecolo1 le Mer 20 Mai - 11:00

Les temps changent et les hommes aussi, sinon , parait-il, ce sont des imbéciles. Des jeunes cocos sont devenus UMP (j'en connais) comme des stroskystes sont devenus PS, etc. On peut aussi rester un utopiste convaincu, n'est ce pas ?
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  Biréli le Mer 20 Mai - 11:05

ecolo1 a écrit: comme des stroskystes sont devenus PS,
Tu confonds avec Stroskahn ? Very Happy

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  Biréli le Mer 20 Mai - 11:11

Laulau a écrit:D'abord, je ne vois pas pourquoi on s'en prend spécialement à Besancenot, si j'en crois les sondages, le troisième larron c'est Bayrou ( dont les copains vote d'ailleurs avec l'UMPS au parlement), Les verts de Dany l'ex-rouge et ensuite à égalité le Front de Gauche et le NPA.

Ensuite, les positions du FN étaient récupérables par l'UMP, la preuve, elles ont été récupérées et certains électeurs du FN avec. Personnellement je n'ai rien contre le fait que le PS récupère les positions du Front de Gauche et du NPA, chiche!
L'argumentation se tient, mais bon, le blème c'est que le PS (même s'il se radicalise davantage à gauche, ce qui n'est pas le cas) + l'extrême gauche confondue, ça ne fait pas une majorité d'électeurs (et Besancenot à tendance à faire cavalier seul). Au bout du compte, c'est Sarko qui tire les ficelles.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  ecolo1 le Mer 20 Mai - 11:13

Tu vas pas me faire une jaunisse parce que j'ai estropié le nom de Trotski ?
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Argument valable

Message  Laulau le Mer 20 Mai - 11:38

Biréli a écrit:L'argumentation se tient, mais bon, le blème c'est que le PS (même s'il se radicalise davantage à gauche, ce qui n'est pas le cas) + l'extrême gauche confondue, ça ne fait pas une majorité d'électeurs (et Besancenot à tendance à faire cavalier seul). Au bout du compte, c'est Sarko qui tire les ficelles.


Enfin un argument valable contre Besancenot. Son attitude vis à vis du front de gauche prouve que le NPA n'est pas guéri du sectarisme de la LCR. Mais je te fais remarquer qu'une extrême gauche (NPA + FdeG) flirtant avec les 15 %, ce serait très possible dans une dynamique unitaire, cela gênerait plus le PS que Sarkozy. Alors Besancenot allié objectif du PS ? Bien sur que non mais cela prouve que ce genre de raisonnement relève plus de la propagande que de la réalité.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  Biréli le Mer 20 Mai - 12:08

Laulau a écrit:Mais je te fais remarquer qu'une extrême gauche (NPA + FdeG) flirtant avec les 15 %, ce serait très possible dans une dynamique unitaire, cela gênerait plus le PS que Sarkozy. Alors Besancenot allié objectif du PS ? Bien sur que non mais cela prouve que ce genre de raisonnement relève plus de la propagande que de la réalité.[/b]
Koikilensoit, le PS + l'extrême gauche unie ou désunie ça représente quoi, 35, 40 % des voix au grand maxi. C'est notoirement insuffisant pour gagner les futures élections législatives ou présidentielles. Tant qu'il n'y aura pas un leader style Mitterrand à gauche, Sarko et l'UMP ont encore de beaux jours devant eux. Le reste n'est que de l'enfilage de drosophile.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  Biréli le Mer 20 Mai - 12:09

ecolo1 a écrit:Tu vas pas me faire une jaunisse parce que j'ai estropié le nom de Trotski ?
Mais non, j'm'en tape, c'était juste pour faire un peu d'humour melon....

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  ecolo1 le Mer 20 Mai - 12:24

Connais le bled de nom pas de vue !
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  ecolo1 le Mer 20 Mai - 12:36

Laulau a écrit:
Biréli a écrit:L'argumentation se tient, mais bon, le blème c'est que le PS (même s'il se radicalise davantage à gauche, ce qui n'est pas le cas) + l'extrême gauche confondue, ça ne fait pas une majorité d'électeurs (et Besancenot à tendance à faire cavalier seul). Au bout du compte, c'est Sarko qui tire les ficelles.


Enfin un argument valable contre Besancenot. Son attitude vis à vis du front de gauche prouve que le NPA n'est pas guéri du sectarisme de la LCR. Mais je te fais remarquer qu'une extrême gauche (NPA + FdeG) flirtant avec les 15 %, ce serait très possible dans une dynamique unitaire, cela gênerait plus le PS que Sarkozy. Alors Besancenot allié objectif du PS ? Bien sur que non mais cela prouve que ce genre de raisonnement relève plus de la propagande que de la réalité.


NPA ou LCR, c'est du kif, il n'y a rien de changé, à part le nom. Le NPA (Nulle Part Ailleurs) ne sera jamais l'allié de personne. Ce qui est agaçant, c'est que dans les réunions-débats, le NPA-LCR passe son temps à taper sur le PS et le PC, et ne vote pas. C'est d'une absurdité totale. D'autant que le paysage politique électoral actuel est effarant, à ce jour, plus de 15 listes (et ce n'est pas fini) vont se bagarrer pour les européennes dont tout le monde se fout.
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fourchelangue .....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum