Hyperinflation, ça s'approche!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hyperinflation, ça s'approche!

Message  Laulau le Jeu 4 Juin - 19:36


Jacques Attali : le monde prend le chemin d’un « Weimar planétaire »


3 juin 2009 - 21:10







3 juin 2009 (Nouvelle Solidarité) – Cela aurait dû faire la une de toute la presse, au moins de toute la presse financière. Le
26 janvier, parlant à Paris au Forum international économique et
financier (FIEF), l’ancien sherpa de François Mitterrand Jacques Attali a prononcé ce mot qui commence par H et que seuls Lyndon LaRouche et Jacques Cheminade ont osé prononcer jusqu’ici : l’hyperinflation « à la Weimar ».


Peu importe si l’on se trouve en désaccord (ce qui est
notre cas) avec les remèdes du docteur Attali, son diagnostic se
démarque des lieux communs de la pensée sur ce sujet.


Attali commença son intervention en soulignant à quel
point les discours officiels se voulaient rassurants. Quand une pierre
risque de tomber sur la tête de quelqu’un, il faut lui dire, disait-il.
Non pas pour le faire paniquer, mais pour lui permettre d’échapper à
l’événement. En réalité, avance-t-il, la situation est bien pire en
janvier 2009 qu’en janvier 2008. Si le pire n’est pas certain, il n’en
demeure que le scénario du pire est le plus probable.


Suivit ensuite des chiffres qui parlent. Par exemple,
la dette totale des Etats-Unis, quand on additionne les acteurs privés
et publics, représentait en janvier 2008 l’équivalent de 350% du PIB
américain, plus élevée qu’en 1929, quand elle n’a jamais dépassé les
300%. Un an plus tard, en janvier de cette année, cette dette
représente 500% du PIB et atteint 54000 milliards de dollars. Ce que
l’on fait avec les plans de renflouement des banques est comparable à
donner de l’oxygène à un accidenté de la route. Au lieu de le
transporter à l’hôpital, on tente de le faire survivre en lui donnant
de l’oxygène. Pourtant, c’est précisément cet oxygène qui l’achèvera.


Un autre chiffre dévastateur est le lien entre les
encours et les fonds propres des banques. Les encours montent à environ
84000 milliards et les fonds propres ne représentent que 4000
milliards, c’est-à-dire un ratio de vingt. Cette proportion ne doit
jamais dépasser les 15%. Pourtant, pour certaines banques, le ratio
dépasse les 50 !


Les Etats-Unis ont injecté environ 12000 milliards de
dollars pour éviter que le système s’effondre. 1800 milliards de
dollars sont allés aux banques américaines dont les fonds propres ne
dépassent guère les 1300 milliards. Cela signifie « qu’elles sont, à ce
point, techniquement en faillite ». La situation est identique pour les
banques britanniques.


L’état de faillite du système bancaire s’exprime
également par la différence entre la valeur des banques en bourse et la
valeur qu’ils affichent sur le papier. La valeur des trois grandes
banques françaises sur le marché est à peu près la moitié de leurs
fonds propres. Cela provient du fait que le marché sait bien que ces
banques possèdent des actifs toxiques qu’elles refusent de faire
apparaître dans leurs comptes.


L’autre facteur aggravant de la situation financière
vient du fait que les banques centrales, notamment la Réserve fédérale
américaine mais aussi la Banque d’Angleterre et certaines banques
centrales du système euro, au lieu de permettre aux banques de prêter
de l’argent à l’économie, prêtent elles-mêmes directement aux
entreprises en difficulté. Voilà ce qui permet de créer les conditions
du pire.


Tous ces facteurs, considérés comme un tout, ajoutés au
ralentissement de l’économie mondiale, provoqueront d’énormes besoins
de financement pour les grands pays, qui auront besoin entre 50000 et
100000 milliards de dollars chacun ! Ces chiffres énormes, démontrent
clairement que nous assistons à un effet de boule de neige. Cela aurait
pu être évité. Trouver 100000 milliards de dollars sur les marchés des
capitaux n’est guère possible pour un Etat. Seuls les Etats eux-mêmes
peuvent dégager ce type de sommes d’argent. Mais les Etats, où
trouveront-ils l’argent ? L’économiste américain Nouriel Roubini, sur
son blog, vient d’écrire que l’Angleterre pourrait faire faillite d’ici
peu. La dette publique américaine est elle aussi passée de 3 à 13% du
PIB. Les gens me répondent, « oui, mais la Chine et les pays du Golfe
pourraient nous tirer d’affaire ». Cependant, depuis la chute des cours
du pétrole, le Golfe a des problèmes et la Chine, elle, ne dispose que
de 2000 milliards de dollars. Ce n’est pas grand-chose par rapport aux
montants que je viens d’évoquer.


Ainsi, le scénario du pire est vraisemblable, celui d’une grave dépression et d’une inflation importante.


« Je le dis comme je le pense : le monde n’est pas loin de s’engager sur le chemin d’un Weimar planétaire. »


Pour échapper à ce scénario, ce grand économiste
propose ni plus ni moins que l’Europe s’endette pour éponger les pertes
de la finance folle.


Pour notre part, une réorganisation de fond en comble
du système, par une procédure de faillite ordonnée de l’ensemble du
système financier international est la seule issue.


A lire : Un vrai Nouveau Bretton Woods, enjeu de civilisation
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperinflation, ça s'approche!

Message  Sylvie le Jeu 4 Juin - 21:27

j'ai eu ça par mail aujourd'hui et je mesuis dit, encore une connerie .......... mais finalement c'est pas bête du tout !

Ça se passe dans un village qui vit du tourisme, sauf qu'à cause de la crise il n'y a plus de touristes. Tout le monde emprunte à tout le monde pour survivre. Plusieurs mois passent, misérables.
Arrive enfin un touriste qui prend une chambre. Il la paie avec un billet de 100 €. Le touriste n'est pas plutôt monté à sa chambre que l'hôtelier court porter le billet chez le boucher, à qui il doit justement cent euros. Le boucher va aussitôt porter le même billet au paysan qui l'approvisionne en viande. Le paysan, à son tour, se dépêche d'aller payer sa dette à la pute à laquelle il doit quelques passes. La pute boucle la boucle en se rendant à l'hôtel pour rembourser l'hôtelier qu'elle ne payait plus quand elle prenait une chambre à l'heure. Comme elle dépose le billet de 100 € sur le comptoir, le touriste, qui venait dire à l'hôtelier qu'il n'aimait pas sa chambre et n'en voulait plus, ramasse son billet et disparaît.

Rien n'a été dépensé, ni gagné, ni perdu. N'empêche que plus personne dans le village n'a de dettes ................ drunken
avatar
Sylvie

Messages : 340
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 57
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperinflation, ça s'approche!

Message  ecolo1 le Ven 5 Juin - 1:03

Ça me surprend de toi Sylvie que tu puisses modre à ce genre de truc, qui est assez vieux d'ailleurs. Réfléchis une seconde à ce que tu as écrit. Surtout la dernière phrase ! Ton billet aura fait le tour, si cela s'arrêter là tu auraitout bon, mais ce n'est pas vrai , hélas !
Celui qui emprunte a besoin d'argent, quand on le lui donne,il le rend et ainsi de suite, mais ça s'arrête où ? à la mort du bonhomme pour deux raisons, la première parce que tu peux répéter cette histoire à l'infini, la deuxième parce que tes gus seront morts de faim de toute façon ! Tu empruntes et tu rembourses et tu vis comment ? En empruntant un peu plus ? C'est l'histoire du serpent qui se mord la queue !
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fausses dettes.

Message  Laulau le Ven 5 Juin - 9:49

Sylvie a écrit:
Rien n'a été dépensé, ni gagné, ni perdu. N'empêche que plus personne dans le village n'a de dettes ................ drunken



Personne n'avait vraiment de dettes non plus, au début de l'histoire, puisque chacun devait 100 Euros et qu'on leur devait 100 Euros!
Les dettes des USA et de l'Europe sont de vrais dettes, chaque année les valeurs qu'ils produisent sont nettement moindres que celles qu'ils consomment. Ils se contentent de payer avec de la monnaie de singe .... cela ne peut pas se terminer aussi bien que votre histoire.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperinflation, ça s'approche!

Message  ecolo1 le Ven 5 Juin - 10:27

USA : dette à qui ? Qui va réclamer cet argent virtuel ? Les dettes des pays sont des gouffres que l'on efface à coups de décrets, voire d'arrangements entre chefs d'états. C'est de l'argent virtuel ne servant uniquement que de prétexte pour augmenter les impots ! La France est endettée et pourtant elle efface la dette des pays africains, ce qui ne sert absolument à rien.
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperinflation, ça s'approche!

Message  Sylvie le Ven 5 Juin - 21:49

Laughing Laughing Laughing
J'étais qur que ça te ferait bondir Ecolo Razz

c'esst vrai que c'est qu'on, que l'histoire ne commence pas là et ne s'arrête pas là, mais c'est pourtant ce qui se passe au niveau des bulles financières non ?
avatar
Sylvie

Messages : 340
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 57
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperinflation, ça s'approche!

Message  ecolo1 le Sam 6 Juin - 0:23

Oui, mais c'est du virtuel. Ça ne peut pas être ce qui se pass réellement. C'est tout ce que je voulais dire. Cool
avatar
ecolo1

Messages : 556
Date d'inscription : 02/11/2007
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperinflation, ça s'approche!

Message  Sylvie le Sam 6 Juin - 15:07

on est d'accord ! Rolling Eyes
avatar
Sylvie

Messages : 340
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 57
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperinflation, ça s'approche!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum