Ces islamistes chers à Israël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ces islamistes chers à Israël

Message  Biréli le Jeu 29 Oct - 19:27

Lu dans Le Canard Enchaîné de cette semaine.

Le grand aveuglement par Charles Enderlin (Albin michel)

Depuis bientôt neuf ans, l’auteur de ce livre Charles Enderlin, correspondant permanent de France 2 à Jérusalem, est en butte à une campagne haineuse. Laquelle a pris naissance en Israël, mais reste toujours animée en grande partie par des Français. Partisans des positions israéliennes les plus extrêmes, ces fanatiques ne pardonnent pas à Enderlin ses reportages, ses articles ou ses livres. A diverses reprises, ils ont tenté d’obtenir son licenciement de France 2, et réussi à entraîner, dans ce combat douteux, quelques organisations juives.

Leur hargne est d’autant plus vive que Charles Enderlin a la double nationalité, franco-israélienne. C’est donc un traître, voire « un journaliste marron », comme l’écrit un de ces enragés. On ne citera pas ici leurs noms pour éviter d’avoir à leur accorder un droit de réponse.

« Le grand aveuglement » est un excellent livre d’histoire sur le machiavélisme de ceux qui parfois, la font déraper. Grâce à ses sources israéliennes (politiques, militaires, services de renseignement) ou américaines, Charles Enderlin démontre à quel point les dirigeants du pays, de droite comme de gauche, ont joué avec le feu « islamiste ». Avec l’intention d’écarter ce qu’ils estimaient être le pire : un Etat palestinien réellement viable et la fin des colonies implantées en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Les méthodes israéliennes qu’Enderlin décrit par le menu, preuves à l’appui, étaient d’une simplicité biblique : on aidait - y compris financièrement - les Frères musulmans ou d’autres islamistes radicaux pour faire pièce à Arafat. Ainsi, en voulant affaiblir le Fatah, avec un certain succès, Israël héritera… du Hamas.

Le livre s’ouvre sur un épisode délirant. En septembre 1973, à Gaza, le gouverneur militaire israélien participe à « l’inauguration de l’immeuble des Frères musulmans, au côté du Cheikh Ahmed Yacine ». Ce fondamentaliste obtiendra des Israéliens le droit de créer une « association à but non lucratif » puis une université islamique, et l’autorisation de recevoir des fonds de l’étranger.

Qui dit mieux ? Enderlin relate la carrière de ce barbu sur lequel misait Israël comme « antidote » à Yasser Arafat. « Yassine et ses amis informaient l’administration militaire israélienne que leur intention était exclusivement de combattre les communistes et la gauche palestinienne ».. Grâce à des financiers saoudiens, des émirats ou des Frères musulmans, Yassine finira par contrôler une centaine de mosquées, « des centres sociaux, des clubs de jeunes, des salles de sport, des jardins d’enfants, des cliniques dentaires ».
« Un groupuscule religieux fanatique, note Enderlin, se transformera ainsi en centre de pouvoir indépendant ». Et son livre fourmille d’autres exemples de ce stupide « aveuglement ».

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum