Les dettes publiques proches des 50 000 milliards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les dettes publiques proches des 50 000 milliards

Message  Laulau le Mar 22 Déc - 15:46

Selon l’agence d’informations
financières et de notation Moody’s, le cumul des dettes publiques
mondiales devraient se rapprocher des 50 000 milliards de dollars en
2010. D’après les chiffres publiés, la crise aura engendré sur trois
ans une augmentation d’environ 45 %, soit plus de 15 000 milliards de
dollars. Au total, 80 % de cette augmentation proviennent des
principaux pays industrialisés, Etats-Unis en tête. A eux seuls, les
Etats-Unis représentent actuellement plus du quart du total des dettes
publiques, les 12 000 milliards ont été franchis en novembre 2009 avec une croissance de plus de 1 400 milliards sur les douze derniers mois.





Ce bond en avant résulte d’une part des sommes dépensées pour les plans
de relance et d’autre part d’une chute considérable des recettes
fiscales des Etats. L’addition apparaît d’autant plus lourde que, mis à
part un système financier qui, pour l’instant, a évité le dépôt de
bilan, ce sont plus de 20 millions d’emplois qui ont été perdus depuis octobre 2008.
Si, comme l’indique Moody’s, « L’année 2010 pourrait s’avérer
mouvementée pour les émetteurs de dette souveraine », elle devrait
aussi devenir de plus en plus dure pour les populations des pays
endettés. Comme le précise Moody’s, « les États notés Aaa n’auront
vraisemblablement pas le luxe d’attendre que la reprise soit assurée
pour annoncer, voire mettre en œuvre, des politiques d’assainissement
budgétaire crédibles ». Il faut entendre par « assainissement
budgétaire », l’augmentation des taxes, des impôts et la diminution des
services sociaux et publics.
Par contre, les vrais gagnants, seront comme toujours, des
détenteurs de la finance mondiale, ces dettes colossales des Etats
rapportent tous les jours des intérêts de plus en plus importants et
toujours autant improductifs.
Au total, ces quelque 50 000 milliards de dollars représenteront en 2010 80% du PIB de la planète.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Et en France ?

Message  Biréli le Jeu 31 Déc - 10:24

En attendant, la dette publique de la France a augmenté de 29,4 milliards d'euros au troisième trimestre 2009 pour atteindre un nouveau pic de 1.457,4 milliards d'euros, soit environ 75,8% du produit intérieur brut, selon des données publiées mercredi par l'Insee.
Voir l'évolution de la dette publique et l'article complet sur ce site :

http://www.lexpress.fr/actualites/2/la-dette-de-la-france-a-1-457-milliards-d-euros-75-8-pourcent-du-pib_839119.html

Merci qui ???

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenons au sujet

Message  Biréli le Ven 8 Jan - 19:51

Bon trève de plaisanterie.
Borbo, objectivement, comment jugez vous la politique économique de Sarkozy ?
C'est la cata, non ? Le pays n'a jamais été aussi endetté, le chomage augmente, le commerce extérieur se barre en c......, le déficit de la sécu s'accroit (et je ne parle pas de la politique sociale ni de l'insécurité).
Jusqu'à présent on nous serinait que la droite était meilleure gestionnaire que la gauche. Quand on compare la période 1997 - 2002 (avec Jospin premier ministre)avec celles qui ont suivies et surtout l'actuelle, on est obligé de constater que c'est faux.
Qu'en pensez-vous my dear ?

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

J'en pense...

Message  borbo le Sam 9 Jan - 0:27

...que la situation n'a rien à voir. Jospin surfait sur la bulle internet, Sarko surfe sur une crise mémorable.
Tout le monde navigue à vue et le gouvernement actuel ne me parait pas plus mauvais qu'un autre pour la circonstance.
La dette est immense mais comment faire autrement?
Un cataclysme bancaire à l'Argentine aurait été un scénario d'après guerre.
Le problème fondamental est l'absence de gauche crédible et donc d'alternative.
Les verts et l'ultragauche sont des amuse-gueules ou des amuse-galeries comme vous voulez.

Je ne crois pas que Ségo aux commandes aurait mieux fait.

L'année en cours sera décisive, mais je suis un bouchon dans le courant.

Je m'inquiète davantage des décisions catastrophiques en terme d'Ecole. Notre éducation est en lambeaux, la faillite est totale et je ne crois pas que les tentatives actuelles pour faire disparaitre les grandes écoles, en établissant des quotas artificiels soit la meilleure chose en l'absence d'Universités à la hauteur des enjeux.
Le problème est en amont au niveau des écoles primaires et des Collèges où trente années de démagogie ont défoncé toutes les structures de transmission des savoirs. Je crois que les doutes sur l'Identité nationale découle directement de cette démolition acharnée.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dettes publiques proches des 50 000 milliards

Message  Biréli le Sam 9 Jan - 10:19

Allons, allons, si la dette est immense, il ne fallait pas diminuer les recettes fiscales comme l'a fait Sarkozy : paquet fiscal, droits de succession, TVA abaissée pour les restaurateurs, cadeaux divers et variés à certains lobbies (exonération de charges, subventions...), etc, sans compter l'augmentation des dépenses de fonctionnement de certains ministères, de l'Elysée, la liste est longue. Franchement, Je ne crois pas que Ségolène aurait fait pire.
Concernant l'avenir de l'Ecole publique et de sa démolition programmée, il s'agit d'un autre débat.

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dettes publiques proches des 50 000 milliards

Message  borbo le Sam 9 Jan - 10:43

Biréli a écrit:Allons, allons, si la dette est immense, il ne fallait pas diminuer les recettes fiscales comme l'a fait Sarkozy : paquet fiscal, droits de succession, TVA abaissée pour les restaurateurs, cadeaux divers et variés à certains lobbies (exonération de charges, subventions...), etc, sans compter l'augmentation des dépenses de fonctionnement de certains ministères, de l'Elysée, la liste est longue. Franchement, Je ne crois pas que Ségolène aurait fait pire.
Concernant l'avenir de l'Ecole publique et de sa démolition programmée, il s'agit d'un autre débat.

Pas pire c'est à voir, mais les mesures préconisées par Sarko ont été faites avant la crise. Je ne les trouve pas défavorables aux classes moyennes qui en prennent plein la gueule depuis des décennies.
On pourra toujours lui reprocher de n'avoir pas su les retirer devant l'actualité, mais qu'en aurait-il été si la crise passant, il doive revenir sur ses premières mesures. Girouette?
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dettes publiques proches des 50 000 milliards

Message  Biréli le Sam 9 Jan - 18:00

Franchement, je trouve ces gouvernements de droite particulièrement nuls dans le domaine économique. Vivement DSK !

Biréli

Messages : 956
Date d'inscription : 07/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dettes publiques proches des 50 000 milliards

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum