Olle!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Olle!

Message  Laulau le Jeu 15 Mai - 18:39

La Tribune.fr - 14/05/08 à 13:37

Chute brutale de l'immobilier en Espagne
Les transactions immobilières auraient baissé de quelque 60% au premier trimestre en Espagne. Les prix subissent des baisses allant jusqu'à 20% et 250.000 emplois pourraient être perdus dans ce secteur en 2008. Aux Etats-Unis, les procédures de saisie en avril ont augmenté de 4%.

L'immobilier en Espagne connaît une chute "brutale" d'activité, marquée début 2008 par un recul à 200.000 unités du rythme annuel des mises en chantiers de logement, trois fois moins qu'il y a un an, selon un haut responsable du secteur.
Cette situation, résultat direct de la crise des subprimes, va perdurer tant que le problème du financement du logement ne sera pas résolu, a précisé devant la presse Pedro Perez Fernandez, secrétaire général du "G-14", association regroupant les grandes entreprises immobilières espagnoles.
Selon Pedro Perez Fernandez, les transactions immobilières ont baissé de quelque 60% au premier trimestre en Espagne, les prix subissent des baisses allant jusqu'à 20% et 250.000 emplois pourraient être perdus dans ce secteur en 2008. Il a appelé le gouvernement à "prendre des mesures pour un retour à la normale" sur le marché financier espagnol, dont le manque de liquidités, estimé à plusieurs dizaines de milliards d'euros, paralyse, selon lui, l'activité immobilière.

Ce recul, très sensible depuis l'automne, est jugé en grande partie responsable du net ralentissement de la croissance, de l'augmentation du chômage et de la baisse des excédents budgétaires dans un pays où le boom immobilier a fortement soutenu l'activité économique depuis dix ans.

Et moi qui croyait que le boum économique ibérique découlait de la bonne politique libérale pratiquée par le gouvernement espagnol! Heureusement Borbo va nous expliquer comment la baguette magique libérale va tirer les espagnols de ce merdier. Consolons nous, cela va faire baisser l'Euro et donc relancer notre économie ... non?
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olle!

Message  mada le Jeu 15 Mai - 19:13

Stiglitz ce matin à la radio expliquait qu'aux U S A , dans les prochains mois, les subprimes vont mettre en dehors de leur maison environ 2 millions d'étatsuniens. Dans ce pays, l'immobilié à servi de miroir aux alouettes.
Autre problème, les gens qui vont perdre leurs économies et leur retraite, vont devoir "travailler plus pour gagner plus" afin de payer les banques qui leur ont sucrés leurs économies.Eriger l'escroquerie en système économique, c'est formidable, c'est encore plus formidable pour les gros porcs-renards quand les poules se plument d'elles mêmes.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Laulau

Message  borbo le Jeu 15 Mai - 19:22

Si vous savez lire je vous conseille de reprendre le post que j'avais adressé à ce sujet dès mon retour d'Espagne en Février.

Il ne faisait guère de doute que l'immobilier espagnol était en surchauffe.
Vous avez la mémoire courte et c'est bon signe.
Dans le début des années 90 la France a connu une bulle spéculative pour les bureaux.

Cette crise est terminée.

Rien ne fonctionne de façon linéaire.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

si

Message  Turquesa le Ven 16 Mai - 8:21

borbo a écrit:Si vous savez lire je vous conseille de reprendre le post que j'avais adressé à ce sujet dès mon retour d'Espagne en Février.

Il ne faisait guère de doute que l'immobilier espagnol était en surchauffe.
Vous avez la mémoire courte et c'est bon signe.
Dans le début des années 90 la France a connu une bulle spéculative pour les bureaux.

Cette crise est terminée.

Rien ne fonctionne de façon linéaire.


C’est vrai. Moi aussi j’avais dit que le prix de l’immobilière avait été survalorisé de jusqu’à 80%.
Cela avait commencé dans les années 90 avec le blanchiment de l’argent de la drogue colombienne. Des autre investisseurs du même gendre (blanchiment), et d’autre pays, ont suivi.
Les taux étaient attractifs, et les affaires bonnes en Espagne, tout le monde a commencé a investir.
Tout le monde savais que les prix étaient artificielles, et que cela allait chuter tôt ou tard, mais ils ont continuer a grimper et les gens a acheter.
Maintenant la crise est plus forte (comme partout), chez les classes moyennes (très larges), et les constructions périphériques des villes qui ont poussé comme des champignons, sont celles qui sont les plus touchés.
Quant à l’immobilière classique du centre ville, et des quartiers plus cotés, les prix pour le moment ne baissent pas, mais cela ne saura tardé, car avant vous vendiez un appartement en une semaine, pouvant surenchérir au plus offrant, maintenant vous pouvez attendre un an, et commencer a négocier le prix (à la baisse, bien sur).
Mais je précise encore, l’enchérissement de 80% était artificiel.
Quant aux crédits hypothécaires… 30 ans, avec des taux assez élevés, et variables, cela freine, d’autant que les prix de la vie courante, notamment dans l’alimentation ont fortement augmenté, tout comme chez nous, mais pas autant. De plus la concurrence existe, pas comme nos grandes surfaces et marques qui se serrent les coudes.
En fin, on verra.
Puisque les retraités européens ne trouvent plus d’avantages de acheter et vivre sa retraite en Espagne, ils se tournent vers le Maroc, donc les prix commencent à monter à son tour.
L’argent est toujours là, quand même.
avatar
Turquesa

Messages : 333
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olle!

Message  trami le Ven 16 Mai - 9:09

borbo a écrit:Si vous savez lire je vous conseille de reprendre le post que j'avais adressé à ce sujet dès mon retour d'Espagne en Février.

Il ne faisait guère de doute que l'immobilier espagnol était en surchauffe.
Vous avez la mémoire courte et c'est bon signe.
Dans le début des années 90 la France a connu une bulle spéculative pour les bureaux.

Cette crise est terminée.

Rien ne fonctionne de façon linéaire.

Mais non ,rien n'est terminé ,et l'on n'a pas fini de subir les soubresauts de cette crise ,à laquelle tout le monde financier a participé(y compris les banques françaises )
C'est comme pour les tremblements de terre ,il y a des répliques !!!!!!!!
Le Crédit Agricole a ramassé un déficit de 2,5 milliards d' € en 2007 et encore 1,5 milliards en 2008!
Il n'est pas seul et toutes les banques européennes sont complices d'une tentative de spéculation qui ,heureusement s(est retournée contre les fauteurs de trouble ............ Pendant ce temps,en Franceon exigeait de plus en plus de garanties des trop rares emprunteurs bénéficiaires de étroitesses bancaires !
Au total ,cette malheureuse entreprise spéculative sera refinancée par les clients desdites banques !
Au lieu de financer des opérations de recherche /développement on préfère tenter de devenir N°1 partout où c'est possible et ,le pays stagne !
Bravo les artistes !!!!!!!! Shocked
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 86
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi la crise, Borbo ?

Message  Laulau le Ven 16 Mai - 10:01

borbo a écrit:

Cette crise est terminée.


Ma foi, pour les dizaines (centaines?) de milliers de travailleurs du bâtiment qui vont se retrouver au chômage, j'ai plutôt l'impression que la crise commence. C'est quoi la crise pour vous?
Rien n'est linéaire dites-vous. C'est vrai certains phénomènes économiques relèvent plutôt de l'exponentielle.
La belle croissance espagnole que vous admiriez était fondée sur le crédit. L'assèchement de ce crédit va arrêter cette croissance et croyez moi, cela ne va pas être "linéaire".
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le modèle espagnol!

Message  Laulau le Lun 9 Juin - 17:16

borbo a écrit:
Cette crise est terminée.
Sur Marianne:

.... Mais aujourd'hui l'Espagne ne va plus si bien. Le pays avait grandement profité de son entrée dans l'Europe, mais voilà que les subventions se tarissent. Et surtout, l'Espagne a construit son économie sur un seul secteur : le bâtiment. Or le secteur immobilier est au point mort. D'énormes stocks de logements s'accumulent.
Le chômage a augmenté de près de 20% l'année dernière, et voilà que la croissance espagnole tombe en dessous de la croissance française. L'inflation est là, autour de 4,7%. Le moral des ménages n'a jamais été aussi bas. Les ventes de voitures s'effondrent.
Pourtant, le budget espagnol est en excédent. Le budget de l'Etat, on ne parle pas de la Sécu ni des budgets importants des régions. Mais quand la croissance chute et les recettes fiscales chutent...
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olle!

Message  mada le Mar 10 Juin - 5:52

Laulau a écrit:
borbo a écrit:
Cette crise est terminée.
Sur Marianne:

.... Mais aujourd'hui l'Espagne ne va plus si bien. Le pays avait grandement profité de son entrée dans l'Europe, mais voilà que les subventions se tarissent. Et surtout, l'Espagne a construit son économie sur un seul secteur : le bâtiment. Or le secteur immobilier est au point mort. D'énormes stocks de logements s'accumulent.
Le chômage a augmenté de près de 20% l'année dernière, et voilà que la croissance espagnole tombe en dessous de la croissance française. L'inflation est là, autour de 4,7%. Le moral des ménages n'a jamais été aussi bas. Les ventes de voitures s'effondrent.
Pourtant, le budget espagnol est en excédent. Le budget de l'Etat, on ne parle pas de la Sécu ni des budgets importants des régions. Mais quand la croissance chute et les recettes fiscales chutent...

Léconomie de marché montre sa réalité, ce n'est qu'une escroquerie organisée à grande échelle. La décroissance subit ne le sera que pour les petites gens (salariés et patrons). Pendant ce temps, les spéculateurs se rabattent sur les denrées de premières nécessités et leurs bénefs continuent à augmenter. Pas question de mettre l'être humain dans les priorités de la mondialisation, d'abord le fric toujours le fric, rien que le fric.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olle!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum