Si on avait dit...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Si on avait dit...

Message  borbo le Jeu 15 Jan - 15:04

Si dans les années 70 on avait dit qu'en 2009 défileraient dans les rues de nos grandes villes, des milliers de musulmans et femmes enturbannés, en scandant "Dieu est grand" pour soutenir un mouvement pronant la charia et la disparition de l'état voisin, qu'auraient pensé des gens comme Laulau et LN2R?
Sûrement, qu'avec beaucoup de condescendance, ils auraient traités de dangereux xénophobes et racistes de surcroît, ces prophètes de malheur.
Aujourd'hui des communautés prosélytes fleurissent dans nos cités et on peut dire, sans être grand clerc, que nous n'en sommes qu'à la germination. Les fruits sont à venir.
La récolte sera bonne, elle a la bénédiction des âmes généreuses.
Merci encore.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Borbo, grand prophète ?

Message  Laulau le Jeu 15 Jan - 16:19

borbo a écrit:
Sûrement, qu'avec beaucoup de condescendance, ils auraient traités de dangereux xénophobes et racistes de surcroît, ces prophètes de malheur.
Aujourd'hui des communautés prosélytes fleurissent dans nos cités et on peut dire, sans être grand clerc, que nous n'en sommes qu'à la germination. Les fruits sont à venir.
La récolte sera bonne, elle a la bénédiction des âmes généreuses.
Merci encore.

Mais oui raciste, Borbo! D'ailleurs racisme et communautarisme vont de pair et votre mini-champion Sarko ne se prive, ni de l'un ni de l'autre.
Tous ces gens enturbannés sont des communautaristes défendus par votre mentor et ils sont en France pour fournir à ses chefs du patronat une main d'œuvre docile et bon marché. S'ils étaient restés chez eux je suppose que c'est là bas qu'ils manifesteraient.
Israël ne veut pas d'un état palestinien et le Hamas ne veut pas d'Israël. Match nul!
Ces enturbannés raisonnent en termes religieux mais Israël aussi, au fond.
Israël est un état construit sur des bases religieuses racistes.
Démontrez-moi le contraire.

Alors tout cela était en germe dans la création de l'état d'Israël et un grand prophète (rétroactif) comme vous aurait dû le prévoir.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

En parlant de prophétie ....

Message  Laulau le Jeu 15 Jan - 17:39

"Voilà Ce que Gilles Deleuze écrivait en 1978 sur la Palestine….30 ans
après, c’est comme s’il écrit sur Gaza maintenant… toujours la même
pertinence:



D’un bout à l’autre, il s’agira de
faire comme si le peuple palestinien, non seulement ne devait plus
être, mais n’avait jamais été.
Les conquérants étaient de ceux qui
avaient subi eux-mêmes le plus grand génocide de l’histoire. De ce
génocide, les sionistes avaient fait un mal absolu. Mais transformer le
plus grand génocide de l’histoire en mal absolu, c’est une vision
religieuse et mystique, ce n’est pas une vision historique. Elle
n’arrête pas le mal ; au contraire, elle le propage, elle le fait
retomber sur d’autres innocents, elle exige une réparation qui fait
subir à ces autres une partie de ce que les juifs ont subi
(l’expulsion, la mise en ghetto, la disparition comme peuple). Avec des
moyens plus « froids » que le génocide, on veut aboutir au même
résultat.
Les USA et l’Europe devaient réparation aux juifs. Et
cette réparation, ils la firent payer par un peuple dont le moins qu’on
puisse dire est qu’il n’y était pour rien, singulièrement innocent de
tout holocauste et n’en ayant même pas entendu parler. C’est là que le
grotesque commence, aussi bien que la violence. Le sionisme, puis
l’Etat d’Israël exigeront que les Palestiniens les reconnaissent en
droit. Mais lui, l’Etat d’Israël, il ne cessera de nier le fait même
d’un peuple palestinien.
On ne parlera jamais de Palestiniens, mais
d’Arabes de Palestine, comme s’ils s’étaient trouvés là par hasard ou
par erreur
. Et plus tard, on fera comme si les Palestiniens expulsés
venaient du dehors, on ne parlera pas de la première guerre de
résistance qu’ils ont menée tout seuls. On en fera les descendants
d’Hitler, puisqu’ils ne reconnaissaient pas le droit d’Israël. Mais
Israël se réserve le droit de nier leur existence de fait.
C’est là que
commence une fiction qui devait s’étendre de plus en plus, et peser sur
tous ceux qui défendaient la cause palestinienne. Cette fiction, ce
pari d’Israël, c’était de faire passer pour antisémites tous ceux qui
contesteraient les conditions de fait et les actions de l’Etat
sioniste. Cette opération trouve sa source dans la froide politique
d’Israël à l’égard des Palestiniens.
Israël n’a jamais caché son but, dès le début : faire le
vide dans le territoire palestinien. Et bien mieux, faire comme si le
territoire palestinien était vide, destiné depuis toujours aux
sionistes. Il s’agissait bien de colonisation, mais pas au sens
européen du XIX° siècle : on n’exploiterait pas les habitants du pays,
on les ferait partir.
Ceux qui resteraient, on n’en ferait pas une
main-d’oeuvre dépendant du territoire, mais plutôt une main-d’oeuvre
volante et détachée, comme si c’étaient des immigrés mis en ghetto. Dès
le début, c’est l’achat des terres sous la condition qu’elles soient
vides d’occupants, ou vidables. C’est un génocide, mais où
l’extermination physique reste subordonnée à l’évacuation géographique
: n’étant que des Arabes en général, les Palestiniens survivants
doivent aller se fondre avec les autres Arabes. L’extermination
physique, qu’elle soit ou non confiée à des mercenaires, est
parfaitement présente. Mais ce n’est pas un génocide, dit-on,
puisqu’elle n’est pas le « but final » : en effet, c’est un moyen parmi
d’autres.
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les indiens du monde arabe

Message  Laulau le Jeu 15 Jan - 17:49

La suite du même auteur, même date:

La complicité des Etats-Unis avec Israël ne vient pas seulement de la
puissance d’un lobby sioniste. Elias Sanbar a bien montré comment les
Etats-Unis retrouvaient dans Israël un aspect de leur histoire :
l’extermination des Indiens, qui, là aussi, ne fut qu’en partie
directement physique. il s’agissait de faire le vide, et comme s’il n’y
avait jamais eu d’Indiens, sauf dans des ghettos qui en feraient autant
d’immigrés du dedans. A beaucoup d’égards, les Palestiniens sont les
nouveaux Indiens, les Indiens d’Israël. L’analyse marxiste indique les
deux mouvements complémentaires du capitalisme : s’imposer constamment
des limites, à l’intérieur desquelles il aménage et exploite son propre
système ; repousser toujours plus loin ces limites, les dépasser pour
recommencer en plus grand ou en plus intense sa propre fondation.
Repousser les limites, c’était l’acte du capitalisme américain, du rêve
américain, repris par Israël et le rêve du Grand Israël sur territoire
arabe, sur le dos des Arabes
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on avait dit...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum