Sarko toujours Sarko

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un absent.

Message  borbo le Lun 3 Nov - 15:07

J'ai retrouvé, c'était 2larose, un gaucho basé en suisse.
On aura tout vu.
Comme quoi, il vaut mieux être dissident en Suisse qu'en Corée du Nord ou en Chine.
Encore un avantage des démocraties capitalistes.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarko toujours Sarko

Message  mada le Mar 4 Nov - 7:37

borbo a écrit:J'ai retrouvé, c'était 2larose, un gaucho basé en suisse.
On aura tout vu.
Comme quoi, il vaut mieux être dissident en Suisse qu'en Corée du Nord ou en Chine.
Encore un avantage des démocraties capitalistes.

Pourquoi persistez-vous à dire que nous sommes en démocratie? Ceux qui sont virés de leur gagne pain sont-ils en démocratie?
Ils sont plus près du statut d'esclave que du statut de citoyen. Vous vous gargarisez de mots, Borbo de la borboterie, qui ne sont que des mirages comme le sont les "subprimes". Nous serons en démocratie quand les citoyen-ne-s auront un droit de décision sur les richesses produites en France par les salariés.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarko toujours Sarko

Message  trami le Mar 4 Nov - 9:18

borbo a écrit:J'ai retrouvé, c'était 2larose, un gaucho basé en suisse.
On aura tout vu.
Comme quoi, il vaut mieux être dissident en Suisse qu'en Corée du Nord ou en Chine.
Encore un avantage des démocraties capitalistes.

J'ai rencontré LN2LR,ce que manifestement ne t'est pas arrivé !
Alors plutôt que dégoiser comme un régurgiteur de fiel ,tu ferais mieux de t'écraser !
Il est des moments où iu es imbuvble à force d'acrimonie ,mon pauvre ,je ne sais si je dois te plaindre !
Trotte gaucho des pampas !!!!!!!!!!!!!Galope ,tu retardes ! Shocked
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Trami

Message  borbo le Mar 4 Nov - 10:06

Je n'ai effectivement pas eu le grand privilège de rencontrer 2laroze.
Je sentais bien qu'il me manquait quelque chose.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vous confondez Mada.

Message  borbo le Mar 4 Nov - 10:15

Pourquoi persistez-vous à dire que nous sommes en démocratie? Ceux qui sont virés de leur gagne pain sont-ils en démocratie?
Ils sont plus près du statut d'esclave que du statut de citoyen. Vous vous gargarisez de mots, Borbo de la borboterie, qui ne sont que des mirages comme le sont les "subprimes". Nous serons en démocratie quand les citoyen-ne-s auront un droit de décision sur les richesses produites en France par les salariés.

mada[/quote]

Vous confondez démocratie et dictature prolétarienne.
Pourquoi voulez-vous donner des prérogatives décisionnelles aux salariés, que vous enlèveriez aux entrepreneurs?
Croyez-vous sincèrement qu'une boîte serait mieux gérer par ses ouvriers spécialisés que par ses cadres?
Pourquoi cette mythologie du travail manuel salarié, ingrat et pénible, que généralement on ne fait que par défaut, celui ne n'avoir pu accéder aux autres métiers mieux rémunérés et généralement plus valorisés?
En quoi est-il moins noble de gérer au mieux une structure industrielle complexe que de couler du béton en hiver?
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A votre bon coeur msieu-dam.

Message  borbo le Mar 4 Nov - 17:08

Mon épouse et moi habitons dans un petit village, de par son métier de prof il nous a été donné de suivre le devenir de la plupart de ses élèves.
Il est rare que les bons élèves, ceux que leurs petits camarades immatures appellent les intellos, ou les fils à papa, n'aient pas trouvé une situation convenable dans notre société, quelle que soit leur origine sociale.

Certains sont profs à leur tour, médecins, ingénieurs...
Ils sont cadres en général.

Les autres, les turbulents, les glandos, soutenus généralement dans leur démarche négative par leur famille qui voient souvent dans leur attitude une forme de caractère, rament en passant de petits boulots en petits boulots, caissières, manutentionnaires dans le supermarché du coin.
Les plus chanceux récupèrent le commerce de leurs parents, où ils se contentent de vendre, qui, des fruits et légumes, qui, des fringues pour les touristes...

Ils sont employés ou ouvriers en général.

Enfin il y a les petits caïds de collèges, ceux qui foutaient le bronx dans les classes, ceux qui martyrisaient leurs petits camarades en voulant imposer leurs lois; ceux là, la plupart du temps continuent de glander, refusent la société de merde dans laquelle ils ne trouvent pas la place qui leur revient de droit. Ils tempêtent contre l'injustice, les salaires merdiques des petits boulots d'été, l'insufisance notoire des aides sociales, ils clament que les politiciens sont tous des pourris, etc.

Ils sont paumés, "out of order".

Il y a donc dans notre société une hiérarchie issu avant tout de l'instruction et aussi bien sûr de l'éducation.
Entendu qu'il est plus facile d'être brillant à l'école lorsqu'on est issu d'une famille instruite et aisée.
Mais il n'y a pas de fatalité et à moins d'extraire les enfants de leur famille dès le berceau...

Au delà de vos théories fumeuses sur la capitalisme sauvage (qui existe bien), c'est avant tout cela la société d'aujourdhui et vous voudriez que je donne plus de pouvoir aux glandos, qui, devenus adultes, pestent contre le système.
Il y a au contraire une certaine forme de justice et les souffre-douleurs qui voient leurs tortionnaires accoudés au bistrot devant un ènième pastaga, la clope au bec, sont en droit de se réjouir de n'être pas de leurs amis.

Que diriez-vous d'une société qui rétribue mieux les fumistes que les bosseurs, les manuels que les intellectuels?
Croyez-vous que cette société serait plus juste? N'aurait-elle pas pour effet de pousser les gens à faire encore moins d'effort pour s'instruire?
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les riches sont donc méritants ?

Message  Laulau le Mar 4 Nov - 17:35

borbo a écrit:
Que diriez-vous d'une société qui rétribue mieux les fumistes que les bosseurs, les manuels que les intellectuels?
Croyez-vous que cette société serait plus juste? N'aurait-elle pas pour effet de pousser les gens à faire encore moins d'effort pour s'instruire?

Je dirai que cette société ressemble beaucoup à celle d'aujourd'hui et que c'est celle vers laquelle nous allons! Quelques exemples ?

Qui était le plus glandeur des frères Sarkozy ?
G.W. Bush gros bosseur à l'école ?
J. Halliday, D. Halliday, S. Vartan anciens bons élèves ?
Z. Zidane, prix d'excellence ?
Arthur, Cauet, Bataillr, Fontaine et autres nullards de la télé gros bosseurs ?

Par contre je connais plein de docteurs en science qui doivent s'expatrier pour trouver du boulot.
S'il fut un temps où l'on pouvait s'en sortir en bossant à l'école ça n'est presque plus vrai aujourd'hui! La société capitaliste avait besoin d'une masse de gens éduqués pour se développer. Cela n'est presque plus vrai et nos "élites" sont de plus en plus médiocres. Sarkozy en est un emblème!
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarko toujours Sarko

Message  mada le Mer 5 Nov - 8:35

borbo a écrit:
Que diriez-vous d'une société qui rétribue mieux les fumistes que les bosseurs, les manuels que les intellectuels?
Celui qui sait taper dans un ballon ou dans une balle gagne plus que celui qui a bac+10.
Les infirmières, les pompiers sont moins bien considéré-e-s qu'un gratte papier dans une banque, qu'un employé dans un commerce, qu'un gratte papier dans une revue porno. Là est la réalité quotidienne, on ne peut pas porter au cieux le crétinisme et en même temps respecter la vie.

Croyez-vous que cette société serait plus juste? N'aurait-elle pas pour effet de pousser les gens à faire encore moins d'effort pour s'instruire?

Combien de jeunes diplômés en France doivent aller à l'étranger pour trouver du travail?
On n'a pas d'argent pour payer les profs mais on en a assez pour former des jeunes qui vont travailler pour l'intérêt d'autres pays. (Canada, U S A , pays nordiques, Australie)
En France si vous n'appartenez pas à la classe dominante, si vous n'avez pas de réseau, il est très difficile de trouver un emploi qui correspond à votre niveau d'étude.

mada
D'autre part, en ce moment la casse dans l'éducation ne va plus permettre de former des gens ayant une culture générale suffisante pour prétendre à un poste de haut niveau.

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mada

Message  borbo le Mer 5 Nov - 9:36

Celui qui sait taper dans un ballon ou dans une balle gagne plus que celui qui a bac+10.
Les infirmières, les pompiers sont moins bien considéré-e-s qu'un gratte papier dans une banque, qu'un employé dans un commerce, qu'un gratte papier dans une revue porno. Là est la réalité quotidienne, on ne peut pas porter au cieux le crétinisme et en même temps respecter la vie.


A votre avis qui payent et considèrent comme des idoles, les Zidane et autres vedettes du show-biz? L'intellectuel?

Combien de jeunes diplômés en France doivent aller à l'étranger pour trouver du travail?
On n'a pas d'argent pour payer les profs mais on en a assez pour former des jeunes qui vont travailler pour l'intérêt d'autres pays. (Canada, U S A , pays nordiques, Australie)
En France si vous n'appartenez pas à la classe dominante, si vous n'avez pas de réseau, il est très difficile de trouver un emploi qui correspond à votre niveau d'étude.


C'est vrai que pas mal de chercheurs s'expatrient pour faire des post-docs à l'étranger, mon gendre est dans ce cas, mais savez-vous pour quel organisme il travaille?
Certainement pas dans le public, mais dans un organisme privé. En France on a gardé l'habitude de faire passer par l'état tout ce qui concerne la recherche et les places sont limitées, l'INSERM, le CNRS, l'INRA ne peuvent absorber tous les doctorants.
Quant aux réseaux ils fonctionnent c'est incontestable, mais à la marge et très rarement pour les deplômes et sont souvent un bon prétexte pour ne pas faire l'effort nécessaire, ou justifier ses faiblesses.
Autour ne moi, je ne connais aucun jeune, actuellement en activité, que ce soit dans la fonction publique ou le privé, qui ait eu à utiliser un réseau pour travailler.

D'autre part, en ce moment la casse dans l'éducation ne va plus permettre de former des gens ayant une culture générale suffisante pour prétendre à un poste de haut niveau.

C'est un slogan, pour une manif, pas la réalité Mada. Si l'Education et l'Instruction sont par terre ce n'est certainement pas la faute de ce gouvernement, mais la faute de 30 ans de pédagogisme gauchisant qui ont totalement dévalorisé l'effort et les savoirs.
"Fais ce que vouldras" était écrit à l'entrée de l'Abbaye de Thelemes, on voit le résultat.
Dans ce domaine, les profs ont largement participés à leur déchéance.
Je crois être bien placé pour le savoir.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarko toujours Sarko

Message  mada le Mer 5 Nov - 15:42

borbo a écrit:A votre avis qui payent et considèrent comme des idoles, les Zidane et autres vedettes du show-biz? L'intellectuel?

Pas l'intellectuel mais les médias toutes catégories qui sur 10 h d'infos ou 10 pages nous parlent de chien écrasés et de sport. Que je sache, les intellectuels qui essaient d'avoir la parole n'ont pas pignon sur rue.
Faut pas oublier que dans notre beau pays ceux qui possèdent les médias possèdent aussi tous les pouvoirs. J'espère que cela ne vous aura pas échappé.


C'est vrai que pas mal de chercheurs s'expatrient pour faire des post-docs à l'étranger, mon gendre est dans ce cas, mais savez-vous pour quel organisme il travaille?
Certainement pas dans le public, mais dans un organisme privé. En France on a gardé l'habitude de faire passer par l'état tout ce qui concerne la recherche et les places sont limitées, l'INSERM, le CNRS, l'INRA ne peuvent absorber tous les doctorants.
Quant aux réseaux ils fonctionnent c'est incontestable, mais à la marge et très rarement pour les diplômes et sont souvent un bon prétexte pour ne pas faire l'effort nécessaire, ou justifier ses faiblesses.
Autour ne moi, je ne connais aucun jeune, actuellement en activité, que ce soit dans la fonction publique ou le privé, qui ait eu à utiliser un réseau pour travailler.
C'est quand même les financements publics qui ont permis toutes les avancés techniques qui ont modifié notre mode de vie. Je doute fort qu'une entreprise investisse durant 15 ou 20 ans dans la recherche fondamentale.Une entreprise veut un retour sur investissement rapide, 2ou 3 ans maxi. C'est là ou la france se réveillera avec une sacré gueule de bois d'ici une dizaine d'années.

D'autre part, en ce moment la casse dans l'éducation ne va plus permettre de former des gens ayant une culture générale suffisante pour prétendre à un poste de haut niveau.
C'est un slogan, pour une manif, pas la réalité Mada. Si l'Education et l'Instruction sont par terre ce n'est certainement pas la faute de ce gouvernement, mais la faute de 30 ans de pédagogisme gauchisant qui ont totalement dévalorisé l'effort et les savoirs.
"Fais ce que vouldras" était écrit à l'entrée de l'Abbaye de Thelemes, on voit le résultat.
Dans ce domaine, les profs ont largement participés à leur déchéance.
Je crois être bien placé pour le savoir.[/b]
Non je ne crois pas que ce soit un slogan de manif. Les enseignants ont été mis en concurence avec la télé et les vidéos sans que la société est trouvé à y redire. La qualité des enseignants n'est pas à mettre en cause, on ne donne pas à boire à un âne qui n'a pas soif. Or, au nom de je ne sais quel principe, durant des années les enfants ont plus souvent vu des adultes infantilisés (pub, discours de journalistes, d'hommes politiques, etc...) que des adultes responsables. Les enseignants appartiennent à une société, ils vivent dedans pas à coté.
Un chien qui mord, vite une loi, un crime crapuleux a eu lieu, vite une loi, une fraude quelque part, vite une loi, un enseignant accusé de violence sur un élève, vite une loi, pas de logement, vite une loi, faut-il que les adultes soient stupides pour leur fabriquer des lois à tout bout de champs et en plus qui ne serviront pas.
Notre gouvernement n'a jamais eu autant besoin de boucs émissaires qu'en ce moment pour cacher leur cynisme.

mada

mada

Messages : 981
Date d'inscription : 11/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Borbo et les idées toutes faites.

Message  Laulau le Mer 5 Nov - 17:57

borbo a écrit:
C'est vrai que pas mal de chercheurs s'expatrient pour faire des post-docs à l'étranger, mon gendre est dans ce cas, mais savez-vous pour quel organisme il travaille?
Certainement pas dans le public, mais dans un organisme privé. En France on a gardé l'habitude de faire passer par l'état tout ce qui concerne la recherche et les places sont limitées, l'INSERM, le CNRS, l'INRA ne peuvent absorber tous les doctorants.

C'est faux Borbo, la plupart de mes post-doc on trouvé des postes au USA , tous sur des fonds publics. Je sais cela ne correspond pas à vos à priori, mais la plus grand différence entre notre recherche et celle des USA c'est la faiblesse de nos crédits publics. Et oui!
avatar
Laulau

Messages : 1238
Date d'inscription : 29/10/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Financement public et privé.

Message  borbo le Mer 5 Nov - 23:07

C'est faux Borbo, la plupart de mes post-doc on trouvé des postes au USA , tous sur des fonds publics. Je sais cela ne correspond pas à vos à priori, mais la plus grand différence entre notre recherche et celle des USA c'est la faiblesse de nos crédits publics. Et oui![/quote]

En France .
a) contrairement aux USA et en Europe, ce budget de la Recherche publique ne recouvre pas seulement la Recherche Publique Civile (RPC) mais inclut aussi les Grands Programmes Technologiques que sont le nucléaire civil (énergie), l’aérospatiale et l’aéronautique (transports). Aux USA, la NSF et le NIH ne financent que la RPC.
b) contrairement aux USA et en Europe, le salaire des chercheurs est prélevé sur le budget de la Recherche (ce qui représente 70-80% du budget alloué aux EPST), alors qu’aux USA, la grande majorité des chercheurs sont universitaires et donc leur salaire principal provient du budget de l’Education pour les Universités d’Etats ou du budget propre des Universités privées.
c) contrairement aux USA et en Europe, l’état finance les jeunes entreprises (start-up,...)., dans un but louable de valorisation de la Recherche, sur le même budget de la Recherche.
d) contrairement aux USA et en Europe, 30% du Budget Civil de la Recherche et Développement vont à d’autres Ministères pour l’emploi, le plan, la justice, l’environnement,.... Une partie est même versée à l’Anvar.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarko toujours Sarko

Message  trami le Jeu 6 Nov - 13:28

borbo a écrit:Je n'ai effectivement pas eu le grand privilège de rencontrer 2laroze.
Je sentais bien qu'il me manquait quelque chose.

Croyez bien que j'au pu app^récier l'après midi que nous avons passée ensemble( avec Cisca)
Je ne suis absolument pas certain d'un résultat identique avec vous ! Shocked
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Qui se ressemble s'assemble

Message  borbo le Jeu 6 Nov - 14:02

Croyez bien que j'au pu app^récier l'après midi que nous avons passée ensemble( avec Cisca)
Je ne suis absolument pas certain d'un résultat identique avec vous ! Shocked[/quote]

Ce sont là les limites du net.
Notre rencontre est du domaine de la science friction.
avatar
borbo

Messages : 1292
Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 70
Localisation : La Londe les Maures

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarko toujours Sarko

Message  trami le Jeu 6 Nov - 19:09

borbo a écrit:Croyez bien que j'au pu app^récier l'après midi que nous avons passée ensemble( avec Cisca)
Je ne suis absolument pas certain d'un résultat identique avec vous ! Shocked

Ce sont là les limites du net.
Notre rencontre est du domaine de la science friction.[/quote]


Pas du tout j'ai déjà rencontré quatre personnes ! Mes conclusions sont diverses ,mais tu ne seras pas au nombre des futures entrevues ! Aves toi, la fiction me suffit! Shocked
avatar
trami

Messages : 1014
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 87
Localisation : Lagord (17140)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarko toujours Sarko

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum